France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sur l'authenticité du journal de Baudouin
Aller à la page: <  1, 2, 327, 28, 2932, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 19:22 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Citation:
F. Delpla ne fait aucun amalgame , il procède chronologiquement , il y a eu segregation puis meurtre
Tu n'apportes aucune preuve que Hitler ait donné l'ordre de tuer les juifs. Aucune qu'il ait su qu'on les tuait systématiquement.
Faudrait il reprendre l'historique de la Shoah , etayée par des documents imparables
pour te prouver que tu raisonnes ( ?) dans le plus pur style negationniste


Je ne crois pas. Hitler voulait, c'est certain, se débarrasser des Juifs car dans sa logique raciste il craignait que le sang juif ne contamine le sang allemand comme un poison lent et insidieux (d'où les lois de Nuremberg, d'où les ghettos, d'où les déportations) mais rien, à ce jour, ne prouve qu'il ait envisagé de les tuer. Il n'a pas exprimé cette idée, fût-ce une seule fois. Son entourage non plus. Aucun de ses principaux complices ne l'a fait en dehors de Heydrich et de Himmler, qui, eux, l'ont fait, en particulier, Himmler, à Posen en octobre 43. Si tel avait été son dessein, Hitler n'eût pas pu s'empêcher d'en parler et de créer des conférences avec les exécutants pour leur dire "Alors, où en êtes-vous de notre projet ?". Rien de tel. La Shoah semble bien être l'oeuvre personnelle de Heydrich, d'abord, et de Himmler ensuite. Tout s'est passé comme si Heydrich avait passé avec le diable un pacte définitif. Les pervers, ça existe.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Fév - 19:22 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 19:40 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Citation:
F. Delpla ne fait aucun amalgame , il procède chronologiquement , il y a eu segregation puis meurtre Tu n'apportes aucune preuve que Hitler ait donné l'ordre de tuer les juifs. Aucune qu'il ait su qu'on les tuait systématiquement.
Faudrait il reprendre l'historique de la Shoah , etayée par des documents imparables
pour te prouver que tu raisonnes ( ?) dans le plus pur style negationniste



Je ne crois pas. Hitler voulait, c'est certain, se débarrasser des Juifs
car dans sa logique raciste il craignait que le sang juif ne contamine le sang allemand comme un poison lent et insidieux (d'où les lois de Nuremberg, d'où les ghettos,
 d'où les déportations) mais rien, à ce jour, ne prouve qu'il ait envisagé
 de les tuer.
Il n'a pas exprimé cette idée, fût-ce une seule fois.


  de ses principaux complices ne l'a fait en dehors de Heydrich et de Himmler, qui, eux, l'ont fait, en particulier, Himmler, à Posen en octobre 43.
Si tel avait été son dessein, Hitler n'eût pas pu s'empêcher d'en parler et de créer
 des conférences avec les exécutants pour leur dire "Alors, où en êtes-vous de notre projet ?". Rien de tel. La Shoah semble bien être l'oeuvre personnelle de Heydrich, d'abord, et de Himmler ensuite.
Tout s'est passé  avait passé avec le diable un pacte définitif.
Les pervers, ça existe.

Quels arguments !
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 20:39 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Citation:
Tout s'est passé avait passé avec le diable un pacte définitif.
Les pervers, ça existe.


Tout s'est passé comme si Heydrich avait passé avec la diable un pacte définitif.
Au sein du parti nazi il était déjà réputé pour son cynisme et sa cruauté puisqu'on l'appelait "coeur de fer.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 20:53 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Citation:
Tout s'est passé avait passé avec le diable un pacte définitif.Les pervers, ça existe.



Tout s'est passé comme si Heydrich avait passé avec la diable un pacte définitif.
Au sein du parti nazi il était déjà réputé pour son cynisme et sa cruauté puisqu'on l'appelait "coeur de fer.

Merci de nous donner les sources sur le"coeur de fer"
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 20:57 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Je crois que les sources sont multiples. ces gens étaient des sadiques. Et d'ailleurs, qu'ils l'aient été ou pas, l'instinct de mort les habitait ! Comme Béria et les chefs du KGB. Ils furent des assassins de masse, des serial-killers industriels. Il n'y a rien à démontrer là-dessus !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 21:19 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Admin a écrit:
Je crois que les sources sont multiples. ces gens étaient des sadiques.
 Et d'ailleurs, qu'ils l'aient été ou pas, l'instinct de mort les habitait !
Comme Béria et les chefs du KGB. Ils furent des assassins de masse,
des serial-killers industriels. Il n'y a rien à démontrer là-dessus !

Pourquoi en 2012 des députés et sénateurs de cette entité
sont-t-il encore là  au pays des "droits de l'Homme et du citoyen" ?
Hilter n'était-il pas plus démocrate ?
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 21:51 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

J'ai entendu ce matin sur RMC, le "Marseillais" Karim Zeribi nous dire son admiration pour le Parti communiste français qui disait-il avait "rompu" avec le stalinisme. C'est ce qu'on a fait croire aux Français pendant des dizaines d'années. Imaginons qu'il y ait eu en France un parti national-socialiste français et que le même Karim Zeribi nous dise froidement qu'il avait "rompu" avec son original...
Ce monsieur Karim Zeribi ne connait pas l'histoire du parti communiste et il devrait fermer sa "grande gueule" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 07:10 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Je constate que Boisbouvier a inventé puis, malgré un démenti, confirmé que j'amalgamais ségrégation et meurtre, et que cette obstination dans la contre-vérité n'a fait réagir que Lebel.

Elles sont où, dans ces cas-là, les belles âmes anti-staliniennes ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 09:01 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

Tu sais bien François qu'il est malvenu dans notre pays d'amalgamer parti communiste et national-socialisme et tout celà se retrouve dans les participants aux forums "historiques" !
Tu sais bien qu'être anti-communiste "primaire" ou "secondaire" fait automatiquement de celui qui s'en réclame un facho "nostalgique de Vichy" !
Soixante ans "d'éducation nationale" (sic), ça fait mal !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 09:16 (2012)    Sujet du message: Schellenberg Répondre en citant

Citation:
Merci de nous donner les sources sur le"coeur de fer"


Ça doit se trouver dans les Mémoires de Walter Schellenberg.
Ce chef du SD-Ausland fut certainement très proche de Heydrich tout comme Helmut Knochen et Wilhelm Höttl. Ils furent associés dans l'enlèvement d'agents secrets britanniques à Venlo en Hollande, dans l'intoxication des services secrets soviétiques sur Toukhatchevski et dans la formation et le déploiement des Einsatzgruppen. Après la fin de la guerre il bénéficia d'une indulgence remarquable de la part des alliés et l'on s'interroge beaucoup à ce sujet.

Sinon dans le "Jusqu'à la lie" de Hans Bernd Gisevius.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 09:51 (2012)    Sujet du message: L'intoxication judéo-chrétienne Répondre en citant

Delpla a écrit ici ceci :
2) Hitler a lancé progressivement un certain nombre d'Allemands puis d'Européens dans une entreprise de ségrégation puis de meurtre des Juifs. Ce qu'il y aurait à prouver, ce n'est pas qu'il dirigeait leur mise à mort, mais qu'à un moment quelconque il aurait nommé un successeur pour l'en décharger entièrement.

Et maintenant il ose dire qu'il dément !
Ça le juge.

Or, c'est aussi le fond de notre divergence.
Il dit que Hitler donna à Heydrich l'ordre de tuer les Juifs et moi je dis au contraire qu'il ne le fit pas et que si les Juifs furent finalement tués ce fut à cause d'une initiative d'un chef SS pervers nommé Heydrich. Et que, si cette tâche fut continuée après sa mort, ce fut le fait du Reichsführer Himmler tout aussi pervers et tout aussi SS que lui.
Et je le crois d'autant plus que ce ne fut pas Hitler lui-même mais Göring qui chargea Heydrich le 31 juillet 41 de trouver et d'appliquer aux Juifs la solution non pas finale mais définitive du problème que posait leur ségrégation. Profitant de cette délégation de pouvoir, Heydrich n'eut de cesse que d'en tirer profit pour exercer sa perversité. Or, il y parvint au point que Göring et Hitler eux-mêmes aient pu l'ignorer. Je n'ignore pas que ce que je dis a très peu de chances d'être cru d'autant que cette thèse me semble très personnelle et comme n'ayant été proposée jusqu'ici par personne d'autre que moi. "Intoxiqué" comme nous le sommes par le judéo-christianisme nous avons oublié cette composante importante de l'âme humaine qu'est la perversité.
Hitler lui-même est resté "en dehors" comme il est dit d'ailleurs à Wannsee par ledit Heydrich.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 12:12 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

J'ajoute que la perversité de Heydrich fut "constitutionnelle" tandis que celle de Himmler fut plutôt "occasionnelle". Cette distinction appartient au domaine de la psychiatrie. Elle distingue en effet les dépressions constitutionnelles (difficiles à traiter), c'est à dire existant en dehors de toute occasion intercurrente mais comme liée à la constitution du patient, et celles dues à des évènements intercurrents (de bien meilleur pronostic).
La perversité de Himmler fut due à l'assassinat de Heydrich. Il fallait d'autant plus continuer son oeuvre qu'en agissant de la sorte on punissait les auteurs même non-juifs de cet assassinat.
De la perversité de Heydrich les preuves surabondent. Il fut plus hitlérien et nazi que hitler lui-même au point que ses initiatives embarrassèrent le Führer comme dans l'affaire Fritsch et Blomberg.


Erratum.
Nos amis psychiatres n'emploient pas le mot "occasionnel" pour désigner les dépressions dues à des évènements intercurrents mais le mot "réactionnel".
Ce mot convient parfaitement à Himmler. Il réagit à la mort de Heydrich en accélérant le processus qu'il avait mis en branle.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 12:23 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
ce fut le fait du Reichsführer Himmler tout aussi pervers et tout aussi SS que lui.


aurais-tu oublié la définition de "SS" ?
Il ne s'agit de rien d'autre que d'un instrument dans les mains de Hitler, calibré pour lui permettre de pénétrer tous les rouages de l'appareil d'Etat.
Il n'y a pas le moindre indice qu'à aucun moment l'instrument lui ait échappé.

PS.- Pour en finir avec le fantasme selon lequel j'aurais "amalgamé" la ségrégation et le meurtre, j'invite chacun à lire mon propos tel que tu le cites ci-dessus.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 13:00 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

La mauvaise foi étant le fort du "zistorien", et n'étant plus à prouver, même le nez dans sa merde il continu à proclamer que c'est du chocolat.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 13:11 (2012)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin Répondre en citant

il n'y a pas une charte ?

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:12 (2016)    Sujet du message: Sur l'authenticité du journal de Baudouin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 327, 28, 2932, 33, 34  >
Page 28 sur 34

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com