France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 514, 15, 16  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 00:11 (2011)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

  il a été prouvé l'absence de maquisards ou d'une quelconque forme de résistance  , pas plus que de depots d'armes ou de munitions.............à moins que tu nous prouves le contraire 
  Weidinger , que tu tiens pour un honorable temoin à decharge , ecrit :
Diekmann est de retour au Régiment, tard dans l'après-midi du 10 Juin et fait le compte rendu suivant à son Chef de Corps:
Il a roulé avec la 3ème compagnie jusqu'à Oradour-sur-Glane où il s'est heurté à une résistance. L'occupation de la localité ne fait pas découvrir Kämpfe. Par contre, il trouve plusieurs soldats allemands assassinés  La population a pris part au combat. La fouille des maisons permet la saisie de nombreuses armes et de munitions; il fait donc arrêter toute la population mâle de la localité, environ 180 personnes et les fait fusiller.
Il fait brûler les maisons où l'on a trouvé armes et munitions. L'église a brûlé aussi, explosant violemment.

ça , c'est la declaration de Diekmann qui accumule les mensonges 
Mais W., suite à l'enquête menée en Normandie , accredite la fable de l'ambulance carbonisée et des cadavres d'allemands brulés , d'aprés un  mysterieux rapport Stuckler , déposé à Nuremberg en 1949 ........qu'il se garde bien de nous detailler , comme il le fit pour la " declaration " Matthes ! 
C'est ce pretexte ( l'ambulance carbonisée ) qu' il donne pour " comprendre " DieKmann , en concluant :
Abstraction faite ( sic ) des victimes, femmes et enfants de l'église, ces nouveaux faits permettent une nouvelle appréciation de la décision de Diekmann de brûler le village et d'exécuter les hommes.
W. ne parle ni de resistance populaire  à Oradour , ni de combats , ni d'armes ou munitions saisies .....il expedie le massacre de l'eglise , en nous renvoyant au fameux Matthes !
 Je rappelle que tes doutes et tes certitudes ne sont partagés que par Weidinger et Reynouard ...et leur clique !


au sujet de l'Allemand qui tire sur la femme et son bébé , tu sais trés bien que les soldats avaient ordre de tirer sur tous les fuyards , et pour MR , quelle importance qu' elle ait été blessée et non achevée .......c'est bien les allemands qui ont tiré sur elle ,......... à moins que ce soit des maquisards ?
Et puisque tu trouves le temoignage de MR , absurde , ne tourne pas autour du pot , et livre nous tes conclusions ........malheureusement tu ne pourras pas te depetrer des elucubrations de Reynouard , sans convaindre quiconque !
                                                                   CQFD


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Juin - 00:11 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 09:19 (2011)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

lebel a écrit:
  il a été prouvé l'absence de maquisards ou d'une quelconque forme de résistance  , pas plus que de depots d'armes ou de munitions.............
à moins que tu nous prouves le contraire 

                                                                     CQFD




Juste un exemple,celui de Pierre Poitevin.
 

 Voici une demande de recherches sur un forum,concernant un enfant juif
caché dans ce paisible village du Limousin où "aucun partisan" n'habitait...

 
  
Notes:Pierre Poitevin était un paisible citadin
(membre du MUR et journaliste pour la presse "clandestine")

 
 
(La Milice faisait déjà parler d'elle en 40 (sic!)

Source:
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t1849-oradour-sur-glane

CQFD
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 11:30 (2011)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

lebel a écrit:
  il a été prouvé l'absence de maquisards ou d'une quelconque forme de résistance  , pas plus que de depots d'armes ou de munitions.............à moins que tu nous prouves le contraire    Weidinger , que tu tiens pour un honorable temoin à decharge , ecrit :Diekmann est de retour au Régiment, tard dans l'après-midi du 10 Juin et fait le compte rendu suivant à son Chef de Corps:
Il a roulé avec la 3ème compagnie jusqu'à Oradour-sur-Glane où il s'est heurté à une résistance. L'occupation de la localité ne fait pas découvrir Kämpfe. Par contre, il trouve plusieurs soldats allemands assassinés  La population a pris part au combat. La fouille des maisons permet la saisie de nombreuses armes et de munitions; il fait donc arrêter toute la population mâle de la localité, environ 180 personnes et les fait fusiller.
Il fait brûler les maisons où l'on a trouvé armes et munitions. L'église a brûlé aussi, explosant violemment.

Ca c'est le rapport Diekmann ! Mais une enquête est ouverte alors par les services juridiques de la division. Ce qui prouve que les chefs de la Das Reich ne voulaient pas se contenter du seul "rapport" Diekmann. Ce qui est regrettable dans l'affaire, c'est que les principaux acteurs et les documents qui auraient pu servir dans une éventuelle procédure aient disparus. Et oui, la division était partie se battre en Normandie !

ça , c'est la declaration de Diekmann qui accumule les mensonges 
Mais W., suite à l'enquête menée en Normandie , accredite la fable de l'ambulance carbonisée et des cadavres d'allemands brulés , d'aprés un  mysterieux rapport Stuckler , déposé à Nuremberg en 1949 ........qu'il se garde bien de nous detailler , comme il le fit pour la " declaration " Matthes ! 
C'est ce pretexte ( l'ambulance carbonisée ) qu' il donne pour " comprendre " DieKmann , en concluant :
Abstraction faite ( sic ) des victimes, femmes et enfants de l'église, ces nouveaux faits permettent une nouvelle appréciation de la décision de Diekmann de brûler le village et d'exécuter les hommes.
W. ne parle ni de resistance populaire  à Oradour , ni de combats , ni d'armes ou munitions saisies .....il expedie le massacre de l'eglise , en nous renvoyant au fameux Matthes !
 Je rappelle que tes doutes et tes certitudes ne sont partagés que par Weidinger et Reynouard ...et leur clique !

Evidemment ! Parcequ'il n'y a pas eu d'enquête d'instruction côté français, qu'aucun "témoin', et pour cause, n'a osé dire le contraire de la thèse officielle, et que notre "justice" fait son possible pour dissuader tout ce qui serait susceptible de jeter le doute sur cette térrible tragédie

au sujet de l'Allemand qui tire sur la femme et son bébé , tu sais trés bien que les soldats avaient ordre de tirer sur tous les fuyards , et pour MR , quelle importance qu' elle ait été blessée et non achevée .......c'est bien les allemands qui ont tiré sur elle ,......... à moins que ce soit des maquisards ?
Et puisque tu trouves le temoignage de MR , absurde , ne tourne pas autour du pot , et livre nous tes conclusions ........malheureusement tu ne pourras pas te depetrer des elucubrations de Reynouard , sans convaindre quiconque !
                                                                   CQFD




"Quelle importance qu'elle ait été blessée ou non ?" Mais est-ce que tu te rends compte de l'ineptie de cette déclaration ?
Justement parceque tous les soldats de la compagnie SS avaient, selon toi, reçu l'ordre de tirer et d'éliminer tous les témoins, comment imaginer qu'un SS chargé de cette triste besogne, puisse avoir considéré la fuite d'un témoin de l'église comme négligeable ? Bien sur que c'est un Allemand qui a tiré sur elle. Je ne l'ai jamais contesté. Bien sur qu'il y a un doute sur la présence ou non de maquisards sur les lieux. Là aussi, je m'interroge et je pense sincèrement qu'il n'y en avait pas ce jour là !
Mes conclusions, tu les connais. Je n'accorde aucun crédit aux "témoignages" de Margueritte Rouffanche. Après tout, toi tu n'accordes aucun crédit aux témoignages Weidinger et Matthès.
Alors restons en là !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 18:17 (2011)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

 
MR a bien été blessée de 5 balles tirées par un SS ... qu' elle ait été achevée ou pas n'est pas le problème , car les SS mitraillaient à l'aveuglette sur les fuyards ............il se trouve qu'elle a survécu et que c'est la seule rescapée du massacre .... Je ne vois pas , sur ce point précis , quelle est ton interrogation 
 Tu ne nies pas qu' elle s'est echappée de l' eglise , qu'elle a été blessée ......mais tu laisses entendre qu'elle aurait fait un temoignage bidon .....et dans quel but ?
  cacher que l'explosion serait due aux munitions entreposées par le maquis ?
Tu ne pretends pourtant pas comme R. sa non presence dans l'eglise !


 C 'est curieux , Dieckmann ne parait pas surpris par cette explosion ( sa declaration ) .....il lui aurait été facile pour se disculper , de dire qu'elle etait due au maquis 
W. ne trouve rien à dire sur l'explosion ,   le massacre de l'eglise , sinon nous renvoyer au fameux Matthes 
Il n'y a pas un historien sensé qui puisse accepter cette version délirante .......si tu veux , je pourrais la demolir point par point , avec cet échantillon :
L'église, d'après la déclaration sous serment du Lieutenant-Colonel Matthes, n'a manifestement pas été mise à feu par les Allemands; elle a brûlé, après dynamitage par les maquisards, au milieu de très fortes détonations.....  et allons donc , de plus en plus invraisemblable !


Point n'etait besoin d'instruction dans ce procés  : les mobiles du crime etaient connus et il s'agissait de juger les coupables .............emettre des doutes sur ce crime ? Qui d'autres , a part W et R  , auxquels pas un seul historien , français ou etranger ,n' a fait confiance 


Revenir en haut
Styx13


Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 4 Aoû - 12:04 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Je viens de lire l'ensemble des posts de ce chapitre et je ne voudrai pas alimenter la polémique d'autant que je n'ai pas eu connaissance des livres de Mr Raynouard ou Weidinger, me contentant de lire ce qui nous en est dit, soit sur place soit dans les livres d'historiens.
J'ajoute que je suis apparenté à une famille victime de la barbarie nazie dans le Limousin. Je n'ai donc aucune raison de défendre le point de vue des négationnistes sur cette tragédie.
Mais, il m'est apparu quelques doutes sur la façon dont elle nous est contée.
Tout d'abord, on nous dit que la division SS Das Reich avait pour mission de nettoyer le centre de la France de toutes résistances susceptibles d'intervenir dans le dos des Allemands occupés à s'opposer au dévarquement du 6 juin 1944. La division Das Reich, si mes connaissances sont bonnes, était une division blindée d'élite, qui comme toutes les divisions blindées allemandes de l'époque, comportait de l'artillerie portée, de l'infanterie portée et des chars, lourds et légers. On l'avait vu en Russie, les divisions allemandes chargées de "nettoyer" une région de ses partisans, procédaient à la stratégie de "terre brûlée", détruisant tous les villages rencontrés et assassinants tous leurs habitants.
Or, ce ne fut pas le cas en Limousin, où, seules des compagnies d'éclairage intervinrent et où seuls 1 village, et une petite ville, furent anéantis, Oradour sur Glanes et Tulle, la division Das Reich reprenant dès ses forfaits accomplis la direction de la Normandie, où elle subit de trés lourdes pertes.
Pourquoi avoir "choisi" le village d'Oradour sur Glanes, qui n'était d'ailleurs même pas sur sa route ?
Pourquoi n'y avoir envoyé qu'une compagnie d'infanterie dite d'éclairage c'est à dire dont la mission était d'ouvrir la route au reste de la division ?
_________________
Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver. Pierre Dac


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 4 Aoû - 16:45 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Aucun problème Styx, le "dossier" n'est pas vérouillé et tu peux en parler librement.
A tes questions répondent effectivement le Journal de Marche et d'Opérations de la division, et ce qu'en dit Otto Weidinger. Quel était l'objectif prioritaire de la Das Reich ? Rejoindre au plus vite le front de Normandie où les Allemands étaient en difficultés face à la tête de pont anglo-américaine. Mais en détruisant au passage les maquis de la région du Limousin qu'elle devait traverser.
Pour ce qui est de Tulle, elle fut amenée à aller y délivrer la petite garnison allemande encerlée par les maquisards, et y détacha une unité d'infanterie.
Oradour, effectivement, ne figure pas sur la route de la division. Il y a eu donc un choix de fait. Choix décidé à l'issue du rapport d'un officier allemand rescapé d'une embuscade. Il n'y avait pas de maquisard "armé" à Oradour lorsque les Allemands y arrivèrent. Est-ce à dire pour celà qu'il n'y en avait pas parmi la population masculine du village ? On ne peut pas l'affirmer.
Je ne crois pas non plus à un ordre de "nettoyage" massif de la région. Si celà avait été le cas, la stratégie eut été différente et les Allemands auraient utilisé leurs chars et leur artillerie contre tous les villages suspects.
On ne peut donc pas parler d'une volonté délibérée de semer la terreur dans cette région. Seule l'argument de l'exemplarité, en ce qui concerne Oradour, pourrait être invoqué.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 4 Aoû - 18:22 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Oh la la ! Le dossier brulant d'Oradour, s'il est réouvert va nous attirer les foudres de Lebel ! Le simple fait de se poser des questions est jugé comme "révisionniste" et même pire !
Pourtant, les questions que vous posez Styx sont frappées du coin du bon sens. Pourquoi ce choix d'Oradour ? Est-ce un tirage au sort du modèle de celui des "Copains" de Jules Romains ?


Revenir en haut
Styx13


Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 4 Aoû - 18:27 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Révisionniste ? Moi ? Je ne le crois pas, et les questions que je me suis posées ne remettent pas en question l'horreur de ce drame.
_________________
Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver. Pierre Dac


Revenir en haut
Styx13


Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 18:25 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Mais la France qui persiste à commémorer ce sinistre drame, devrait tout de même faire preuve d'un peu plus d'humilité, et se rappeler que c'est la République qui est à l'origine des massacres de cet ordre. A-t-on oublié les colonnes infernales et les massacres de Vendée ?
Le village du Grand Luc par exemple qui vit ses 459 habitants masacrés dont 110 enfants de moins de 7 ans... Et je ne parle pas de La Chapelle Basse Mer et de tant d'autres villages passés au fil de la baïonette et à l'incendie "purificateur..."
_________________
Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver. Pierre Dac


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 18:32 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Ce forum, Styx, a pour objet les guerres de la France au XXème siècle, et pour cette raison nous ne pouvons y débattre des guerres antérieures. Cependant ta remarque sur les antécédents "républicains" des génocides est fort pertinente et devrait inciter nos zistoriens "spécialistes d'Oradour" à la réflexion...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 08:51 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

C'est vrai. Nous n'avons de leçons à donner à personne. Les armées de la "République" ont commis des actes abominables dans la région nantaise dont les habitants ont encore en mémoire le cas des noyades de Nantes !
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 10:47 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

La compagnie SS de l'operation d' Oradour n'etait pas une Cie d'eclairage ! suffit de voir sa composition ( detail à la demande )
 Son but etait de faire un exemple dans une région ou agissaient quelques maquis , on a avancé plusieurs raisons dont la recherche d'un gradé SS , enlevé quelques jours avant et que l'on supposait detenu à Oradour , ou un objectif designé par des miliciens .........en fait l'histoire a prouvé qu'il n'en etait rien , Oradour etait un village tranquille , hors de toute presence allemande ,
avec ses sympathisants des deux bords ( le chef de la Légion petainiste locale et son fils figureront parmi les victimes des granges )
 Contrairement à ce qu' affirme Weidinger et Reynouard , il n'a été decouvert aucun depot depot d'armes et de munitions et encore moins d'affrontements avec des maquisards !
 Ce fut un massacre planifié et systematique d'innocents , sans la moindre provocation ou résistance de la part de la population 
Admin fait toujours grand cas du journal de marche de la division SS ......, plaidoyer pro domo .qui fourmille d'erreurs , de contre verités et de mensonges , comme je l'ai démontré precedemment sur ce fil 


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 15:00 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Nous n'allons pas reparler d'Oradour, que l'opération ait été planifiée ou non, elle a effectivement vu des SS allemands massacrer toute une population innocente. Ce qui est porté à la réflexion, c'est autre chose: le massacre planifié et organisé par des armées françaises contre des populations françaises. Voilà ce dont il faudrait parler !
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 15:05 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Trés juste ! C'est d'ailleurs à l'occasion des massacres génocidaires de Vendée que se posa trés sèrieusement à la Convention, le problème des gazages des populations et des chimistes de l'époque furent chargés d'étudier et d'expérimenter des "solutions".
On peut d'ailleurs sans crainte d'être contredits, dire que les méthodes des Républicains de 1793 ont inspiré Staline et Hitler.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 17:50 (2012)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe Répondre en citant

Ces massacres ,comme la Terreur , ont terni l'image de la Révolution .......N'oublions pas , non plus ,  la Semaine Sanglante de Mr Thiers , en 1871 , qui fit plus de 20000 victimes 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:27 (2016)    Sujet du message: Oradour:cette tâche ingrate qui nous incombe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 514, 15, 16  >
Page 4 sur 16

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com