France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 14:07 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Chez frère François :

http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=21&t=452




Au passage,une chanson très prisée dans les années 40:


C'est une chanson écrite par Georges Oltramare alias Géo Oltramare,
 En juin 1940 il s'installe en France où il dirige, sous le pseudonyme de
 Charles Dieudonné, le journal La France au travail qu'il quitte en 1941
 pour animer Radio Paris dont les émissions comme Au rythme du temps ,
 Les juifs contre la France (cabaret antisémite) et Un neutre vous parle,
 une chronique personnelle.


Chanson composée par Oltramare 


quel est cet affreux bipèdeau nez super-aquilin
à l'expression vile et laide
à la lippe indolente
qui se fait avec sa bande
prêteur ou carambouilleur
pas besoin qu'on vous le demande
c'est le youpin, c'est le youpin,
c'est toujours le sale youpin (bis)
qui donc est roi de la flemme
qui donc profite d'autrui
qui n'a pas de pays qu'il aime
qui donc ignore la patrie
qui s'installe par le monde
aventurier du hasard
qui donc est un être immonde
vous répondez sans retard
c'est le youpin c'est le youpin
c'est toujours le sale youpin (bis)
qui donc fit de la politique
un business louche et véreux
un commerce de boutiques
un bric-à-brac de pouilleux
qui fit de la république
une vraie dégoutation
pas besoin qu'on vous l'indique
vous clamez d'un seul ton
c'est le youpin c'est le youpin
c'est toujours le sale youpin (bis)
qui a donc voulu la guerre
sans craindre de faire souffrir
en pensant c'est une affaire
qui ne peut que m'enrichir
et quel stratège à la manque
35 put déchaîner le conflit
grâce au pouvoir de la banque
vous le dites d'un seul cri
c'est le youpin c'est le youpin
c'est toujours le sale youpin (bis)
quel être machiavélique
voit avorter ses projets
et devient mélancolique
devant son échec complet
quel est donc l'être interlope
descendant du Juif errant
qui erra trop en Europe
et qui doit foutre le camp
c'est le youpin, c'est le youpin
C'est toujours le sale youpin (bis)1

Cette chanson fut diffusée sur Radio-Paris au printemps 1942.
PILET Jacques : Le crime nazi de Payerne,éd. P. M. Favre, 1977, pp. 176-178
8)
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Dernière édition par Frère Jacques le Mar 27 Mar - 17:50 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Juil - 14:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 23:02 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

 Evidemment quand on se réfère à Faurisson !
Frère Jacques , tu pourrais peut être lire :
http://www.delpla.org/forum/posting.php?mode=reply&f=21&sid=12bf543…


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 08:31 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Mon cher Lebel... je vais vous répéter ce qui s'est dit souvent sur ce forum: "a partir du moment où Faurisson dit l'eau de pluie ça mouille, il faut dire non l'eau de pluie c'est sec !". Triste !

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 10:28 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

   Il se trouve que , comme à son habitude , Faurisson tronque , ment et deforme .........ce n'est pas un historien mais un pamphletaire negationniste  , philo nazi et antisémite , en plus !
                           ça vous suffit ?


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 16:36 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Frère Jacques a écrit:
Chez frère François : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=21&t=452

8)






CITATION :

En date du 26 novembre 2010, la Douma (le parlement de Russie)
a officiellement reconnu que le massacre de Katyn, en avril 1940,
avait été ordonné par Staline lui-même et que l'Union soviétique
était seule responsable de ce crime de guerre.
Il est de notoriété publique que le jugement du Tribunal militaire
international (TMI) siègeant à Nuremberg de 1945 à 1946,
tribunal constitué par les anciennes puissances alliées
(Etats-Unis,Grande-Bretagne,France, Union soviétique) pour juger
l'Allemagne vaincue,fonde en droit les lois de censure et de répression
qui ont érigé la Shoah en dogme historique indiscutable.
Or, le jugement du Tribunal de Nuremberg, sans pour autant disculper
l'Allemagne accusée à tort de ce crime de guerre par le procureur soviétique,
le général Rudenko (document URSS-54), avait occulté l'identité du véritable
coupable, à savoir l'Union soviétique elle-même. *

A l'évidence, le Tribunal de Nuremberg ne pouvait se permettre de juger
l'un de ses membres sans se contredire et se disqualifier.
Pourtant, en 1943 déjà, la commission d'enquête neutre dirigée
par le professeur Naville, expert médecin légiste de Genève,avait conclu
à la culpabilité des Soviétiques.

Injustice et forfaiture, sept prisonniers de guerre allemands
 furent même pendus à Léningrad par les Soviétiques en 1946 pour avoir,soi-disant, participé aux exécutions de Katyn.



La Douma de Russie a prononcé le même jour la nullité du jugement
de Nuremberg.
On ne peut être juge et partie.
Il est de même inconcevable qu'une juridiction, en l'occurence le TMI,
puisse ignorer et même couvrir, en toute connaissance de cause,
un crime de guerre perpétré par l'un de ses membres et qu'ensuite
un tel jugement soit reconnu par un Etat de droit, et ceci indiscutablement
quand l'auteur du crime, juge et partie, en fait officiellement l'aveu.
La chaîne de causalité,qui va du Tribunal de Nuremberg aux tribunaux actuels
jugeant et condamnant des révisionnistes contestant le jugement de Nuremberg,
a donc été brisée par ceux-là même qui l'avaient forgée.
Dont acte !

* Voy:"Lorsque la conférence commença, Biddle (juge américain) déclara
que la demande de Rudenko (document URSS-54) était si arrogante
et si calomnieuse qu'aux Etats-Unis l'auteur d'un tel document serait poursuivi
pour outrage à magistrat et qu'il fallait peut-être envoyer Rudenko en prison
séance tenante"


Source:RIVAROL N°2977 du 3 décembre 2010,p.8



Preuve que Katyn fut mis au débit des Allemands à Nuremberg,
puisse que sept prisonniers allemands furent pendus en 1946
pour assassinat à Katyn.....
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 19:48 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

lebel a écrit:
   Il se trouve que , comme à son habitude , Faurisson tronque , ment et deforme .........ce n'est pas un historien mais un pamphletaire negationniste  , philo nazi et antisémite , en plus !                            ça vous suffit ?




Ca c'est toi qui le dit ! Mais dans ce que publie Rivarol et que personne n'a attaqué, il y a des choses de justes, quelque soient ceux qui les ont prononcées !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 22:26 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

1) Ce sont les Russes qui , arbitrairement , rendirent les Allemands responsables de Katyn et , de ce fait , decidèrent l'execution , à Leningrad , de 7 prisonniers , supposés coupables !


2) A Nuremberg , les Russes etaient membres , comme les autres alliés , du TMI et pretendirent se prevaloir de l'article 21 ,  pour incorporer , à charge des Allemands ,le massacre de Katyn dans l'acte d'accusation !
Cette iniquité fut le résultat des pressions soviétiques. Non seulement ce fut contre l’avis des trois autres puissances présentes, mais ils pratiquèrent un véritable chantage pour parvenir à leurs fins. Qu’ils y soient parvenus demeure pour eux une réussite (qui s’avèrerait une victoire à la Pyrrhus), 
Ainsi, Katyn apparait dans le chef d’accusation n°3, « crimes de guerre », qui fait référence à l’alinéa b de l'article 6 du statut du Tribunal. 
Les Soviétiques espéraient bien faire attribuer Katyn aux Allemands. Ils espéraient bien qu’on se passerait de témoignages, que le rapport sur lequel ils fondaient leur accusation, serait accepté sans discussion aucune, et que la culpabilité des accusés serait considérée comme acquise d’office. Ce fut un fiasco. Les droits de la défense furent respectés. Les juges exigèrent que les Soviétiques étayent leur « rapport » de témoignages plus concluants. Et ils acceptèrent la requête des avocats de la défense d’interroger leurs propres témoins. Deux choses auxquelles les Soviétiques étaient violemment opposés, mais qu’ils ne purent finalement empêcher. 
Katyn fut un véritable test de l’équité du procès. Le test était dès le départ mal engagé, de par la mention même de Katyn dans l’acte d’accusation, mais la suite du procès se révèlerait à l’honneur des juges et du tribunal. 
 
L’interprétation soviétique de l’article 21 fut clairement réduite à néant et rejetée: les accusés ne furent pas tenus coupables du massacre de Katyn en vertu de l’article 21 du statut du Tribunal. Et ils purent se défendre de ces accusations. 
L’accusation soviétique reposait uniquement sur le rapport qu’ils avaient fabriqué pour incriminer les Allemands, le document URSS-54. Pour empêcher toute discussion dudit rapport, les Soviétiques, tentèrent de s’appuyer sur un article du statut du Tribunal International de Nuremberg, l’article 21. 
La lecture du procès montre que l’article 21 concerne bien la recevabilité de documents soumis au Tribunal, mais ne présume en rien de leur utilisation par le Tribunal, c’est-à-dire de l’interprétation qu’en feront les juges. Il s’agissait d’accélérer le processus car on savait pertinemment que la nature recevable ou non de certains documents pouvait faire l’objet, au cours d’un procès, de discussions sans fin. 
L’accusation soviétique soutenait que les rapports acceptés en vertu de l’article 21 n’étaient pas discutables et ne sauraient être discutés. Ainsi qu’on va le voir, cette interprétation fut catégoriquement rejetée par les juges. 
Dans l’intérêt de l’équité des débats, le Tribunal se dotait de la faculté d’amender ou d’interpréter le règlement dont il s’était doté. Et c’est ce qu’il fit pour refuser l’interprétation extrémiste, hautement inéquitable, de l’article 21 par l’accusation soviétique, de sorte que jamais le tribunal n’a considéré qu’un document accepté en vertu de l’article 21 constituait une preuve définitive, et privait ainsi la défense d’en faire la critique.
L’interprétation soviétique de l’article 21 fut clairement réduite à néant et rejetée: les accusés ne furent pas tenus coupables du massacre de Katyn en vertu de l’article 21 du statut du Tribunal. Et ils purent se défendre de ces accusations.
Trois témoins furent finalement entendus pour la défense. Ces témoignages sont en partie reproduits dans l’ouvrage de Jean-Marc Varaut. Ils étaient accablants pour l’Union soviétique. Ces séances furent un véritable fiasco pour l’accusation soviétique et toute mention de Katyn disparut du jugement. 
 Poliakov: qui assista au procés ecrira :
" L’affaire de Katyn ne sera pas reprise par le Tribunal dans son jugement. [...]. L’Union soviétique n’insistera plus sur l’affaire, sans jamais reconnaître le crime. Et le gouvernement communiste polonais ne mentionne pas le nom de Katyn dans la liste des crimes allemands commis en Pologne". 
Ce qui signifie, en résumé, que la culpabilité des Soviétiques est apparue clairement pendant le procès et que la disparition de Katyn du jugement prend acte de ce fait. 



 http://www.phdn.org/histgen/katynnuremberg.html


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 08:37 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Alors comment expliques-tu que pendant des années, on ne parla en France que du massacre de Katyn, oeuvre des SS ? Je me souviens de la revue Historia (dans les années 60 !) qui en avait fait un article !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 08:58 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

J'en porte témoignage ! Les livres d'Histoire, pendant des années, ont parlé du "massacre des officiers polonais par l'armée allemande !" Soyez honnête Lebel ! Ne vous masquez pas les yeux devant les "attendus" d'un procès baclé qui, malgré de tels aveux, a continué à prendre la parole des soviétiques pour argent comptant !
Nier les crimes de l'armée rouge et prétendre nous enseigner l'Histoire... Quelle mauvaise foi !


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 19:24 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Pour la mauvaise foi, il est le champion !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 21:16 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Maréchal a écrit:
Alors comment expliques-tu que pendant des années, on ne parla en France que du massacre de Katyn, oeuvre des SS ? Je me souviens de la revue Historia (dans les années 60 !) qui en avait fait un article !


 Peux tu me dire , si tu en es capable , à quel numero tu fais reference .............car la Revue Historia est trés marquée à droite ( c'est son droit ) et c'est tres etonnant que , dans ces années la ,  cette revue  soit favorable aux russes , alors que la culpabilité sovietique etait evidente !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 21:24 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Résistant a écrit:
J'en porte témoignage ! Les livres d'Histoire, pendant des années, ont parlé du "massacre des officiers polonais par l'armée allemande !" Soyez honnête Lebel ! Ne vous masquez pas les yeux devant les "attendus" d'un procès baclé qui, malgré de tels aveux, a continué à prendre la parole des soviétiques pour argent comptant !
Nier les crimes de l'armée rouge et prétendre nous enseigner l'Histoire... Quelle mauvaise foi !


Quels livres d' histoire , soyez precis et donnez vos sources ( si vous en avez ! )
 Le procés n'a pas été baclé , et le TMI fut loin d'avoir pris au serieux les depositions sovietiques 
 Avez vous lu , au moins , le compte rendu du procés sur Katyn ( j'en doute )


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 08:23 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Oh la la ! Mais j'en sais plus rien, moi ! Je n'ai pas gardé les numéros d'Historia ! Je sais que je l'ai lu et que pendant des années, tout le monde était persuadé que c'était les Allemands qui avaient fait ça !
Au Lycée mes profs d'Histoire ne disaient pas le contraire !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 08:29 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Je suis tout aussi impatient que Lebel de lire des citations précises accusant l'Allemagne du crime de Katyn, dans des manuels scolaires français des années 1950, 60, 70 ou 80.

Et s'ils échouent à en fournir, j'espère que Maréchal, Résistant (sic), Frédéric et Roro entreprendront une réflexion sur leur faible résistance à ce faux bruit, afin que la sympathique passion qu'ils nourrissent envers la discipline historique s'accompagne d'un peu plus de rigueur.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 08:34 (2011)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg Répondre en citant

Maréchal a écrit:
Oh la la ! Mais j'en sais plus rien, moi ! Je n'ai pas gardé les numéros d'Historia ! Je sais que je l'ai lu et que pendant des années, tout le monde était persuadé que c'était les Allemands qui avaient fait ça !
Au Lycée mes profs d'Histoire ne disaient pas le contraire !


Mazette !
La situation n'évolue pas dans le sens de mes espoirs !
A présent, l'écrit se voit remplacé par l'oral, et la preuve par la mémoire.
Et encore : Maréchal ne dit pas que ses profs accusaient les Allemands... mais qu'ils ne disaient pas le contraire !!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:39 (2016)    Sujet du message: Nullité du jugement du Tribunal de Nuremberg

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com