France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les retombées de notre "libération"...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 11:54 (2011)    Sujet du message: Les retombées de notre "libération"... Répondre en citant

Communiqué Bernard Lugan  de  :
 
L’histoire des mondes non européens a toujours figuré dans les programmes scolaires,
Mr. Green  cependant, elle n’était pas enseignée aux dépens de l’histoire de France.
De plus, cette nécessaire ouverture ne se faisait qu’à partir du moment où
 les fondamentaux de notre histoire étaient acquis par les élèves.
 Aujourd’hui, il en va tout autrement avec la réforme Darcos qui prépare le délitement
 de l’imaginaire historique national, ce précieux socle auquel les Français sont encore arrimés.

Les ravages commencent désormais dès la classe de 5° qui a subi des amputations
 insensées et même proprement « ubuesques » de son programme d’histoire.
 Or, ces amputations ont été rendues nécessaires afin de dégager autant de plages
 horaires destinées à l’étude des civilisations non européennes, qu’elles soient
africaines, asiatiques ou autres. Pour ce qui concerne l’Afrique, seront ainsi étudiés
 plusieurs royaumes avec un point central, celui du Mali.
 Pour leur « faire de la place », Louis XIV a donc été relégué en toute fin
de programme et il ne sera donc « survolé » que si le Monomotapa (!!!) a été vu.
 De même que les crédits de l’armée constituent la variable d’ajustement
des déficits de l’Etat, l’histoire de France devient quant à elle la variable
 d’ajustement des apprentis sorciers du ministère de l’Education nationale.

Toute éducation supposant l’acquisition de fondamentaux et de connaissances
 de base sans lesquelles il est impossible ou vain de vouloir aller plus loin,
 il est donc insensé de vouloir faire apprendre l’histoire du Mali à des enfants
qui ne savent pas si Napoléon a vécu avant ou après Louis XIV…
Les « docteurs Folamour » du pédagogisme ne l’ignorent pas.
 Ils en sont même parfaitement conscients, mais ce sont d’abord des militants
 dont le but est de casser tous les enracinements européens considérés
par eux comme susceptibles de déclencher des réactions identitaires.
Ne nous cachons pas derrière notre pouce et disons les choses clairement :
 le premier but de cette aberrante réforme de l’enseignement de l’histoire
est de toucher le public de ces établissements mosaïques dans lesquels
 30 à 40% d’élèves possédant moins de 350 mots de vocabulaire, ne sachant
 ni lire, ni écrire, ni même raisonner et encore moins comparer, pourrissent
littéralement l’apprentissage de classes entières.
 Les assassins de notre mémoire espèrent, grâce à cette réforme, capter l’attention
 de ces auditoires « difficiles » et avant tout peu intéressés par l’histoire de France,
 en leur proposant une histoire sur mesure, une histoire à la carte, une histoire
ethno sectorielle en quelque sorte.

Les élèves d’origine mandé-malinké de Tremblay en France seront peut-être attentifs
 à l’histoire de l’empire du Mali qui fut constitué par leurs ancêtres, mais il risque de
 ne pas en être de même avec les petits soninké de Garges les Gonesse, héritiers,
eux, du royaume de Ghana qui fut détruit par les premiers…De plus, comment vont
 réagir les rejetons des nombreux autres peuples africains ? N’y a-t-il pas une forme
de discrimination à leur égard ? En effet, pourquoi privilégier le Mali ou le Ghana et
 passer sous silence l’empire Luba et le royaume zulu ?

Un autre but de ce programme qui fait naturellement de continuelles références
à la traite des esclaves vue comme une sorte de fil conducteur de la matière,
est de tenter de faire croire aux élèves que l’histoire du monde est d’abord celle
de la confrontation entre les méchants, lire les Européens, et les bons, lire les autres.
 L’ethno culpabilité est décidément sans limites !

De plus, et là est peut-être le plus important, l’histoire de l’Afrique a son propre
 temps long qui n’est pas celui de l’Europe.
 Elle s’appréhende avec une méthodologie particulière impliquant une maîtrise
 de la critique des sources orales, une connaissance approfondie
de l’anthropologie, de l’archéologie, de la linguistique, etc.,
 Or, les professeurs qui vont devoir enseigner cette histoire à leurs jeunes
 élèves n’ont pas été formés pour cela.
Un exemple : la connaissance que nous avons de Philippe le Bel repose
 sur des dizaines de milliers d’études, de thèses, de documents d’archives,
de mémoires, de correspondances, de traités etc.
Son contemporain, Abu Bakr II empereur du Mali (+- 1310-1312), dont l’existence
 n’est même pas certaine, n’est connu que par des traditions orales tronquées,
des sources arabes de seconde ou même de troisième
main et par une chronologie totalement erronée établie par Maurice Delafosse en 1912.
 L’histoire de son bref règne, s’il a véritablement eu lieu, est pourtant largement
enseignée en Afrique où ce souverain est présenté comme une sorte d’explorateur
conquistador parti à la tête de 2000 ou même 3000 pirogues pour découvrir les Amériques. 

Les professeurs des classes de 5° qui vont devoir parler du Mali, cœur du nouveau
 programme, devront évidemment étudier cet empereur.
 Or, sont-ils formés pour expliquer à leurs élèves que l’histoire scientifique
 ne se construit pas sur des légendes?
De plus, le seul fait, dans un cours, de consacrer le même temps d’étude à un personnage
 historique attesté d’une part, et à un autre, largement légendaire
 d’autre part, conduira automatiquement les élèves à prendre le virtuel pour la réalité,
ce qu’ils sont déjà largement enclins à faire avec les jeux électroniques.  

Mais allons encore au-delà et abordons l’essence même de la question.
 Face à ces élèves «en difficulté» (traduction en langage politiquement incorrect :
enfants dont la langue maternelle n’est pas le français), les enseignants oseront-ils,
 sans risquer un hourvari, expliquer qu’un tel voyage n’a jamais eu lieu?
 En effet, si tout est faux dans cette légende c’est parce que les Africains de l’Ouest
 à la différence de ceux de l’Est, ne pouvaient affronter la haute mer car ils ignoraient
 l’usage de la voile ainsi que celui de la rame et parce que leurs pirogues étaient sans quille.
Les mêmes enseignants sont-ils armés pour faire comprendre à leurs classes
que pour atteindre l’Amérique, les hommes d’Abu Bakr II auraient été contraints
 de pagayer durant plus de mille kilomètres à travers l’océan atlantique avant
 de rencontrer enfin le courant des Canaries, seul susceptible de leur permettre
de dériver ensuite vers l’Ouest…
 et cela sur 6000 km ? Enfin, seront-ils en mesure de mettre en évidence
 l’incohérence majeure de cette légende que certains considèrent comme
 une histoire vraie, à travers un exemple clair :
- comment l’expédition de l’empereur malien aurait-elle pu atteindre l’Amérique
alors que les Africains ignoraient l’existence de l’archipel du Cap-Vert situé à 500 km
« à peine » de la péninsule du Cap-Vert, point le plus occidental du littoral
ouest africain contrôlé par l’Empire du Mali et qui leur barrait la voie du grand large ?
 En effet, cet archipel était vierge et vide d’habitants en 1450,  au moment
de sa découverte par le Génois Antonio Noli qui était au service du Portugal... 
L’enseignement de l’histoire africaine ne s’improvise pas !

Hier la méthode d’apprentissage de la lecture dite « globale » fabriqua des
 générations d’illettrés et de dyslexiques; la réforme des programmes d’histoire
 donnera quant à elle naissance à des générations de zombies incapables
de rattacher des évènements ou des personnages à une chronologie et ayant
 pour toute culture historique celle du volapük mondialisé.

Bernard Lugan

23/09/2011



Laughing
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Sep - 11:54 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 18:09 (2011)    Sujet du message: Les retombées de notre "libération"... Répondre en citant

Roro II a écrit:
Communiqué Bernard Lugan    :
 (...)

Hier la méthode d’apprentissage de la lecture dite « globale » fabriqua des
 générations d’illettrés et de dyslexiques
Bernard Lugan






ici l'africaniste ferait mieux de se taire : il atteint son propre niveau d'incompétence.


Revenir en haut
Guisan


Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 87
Localisation: Europe

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 13:04 (2011)    Sujet du message: Les retombées de notre "libération"... Répondre en citant

Notons tout de méme qu'il serait plus intéressant d'apprendre l'Histoire de l'Europe .. et des Celtes ..

Bien camouflée il me semble .

Sans doute pour apprendre a la jeunesse ce qui attend notre monde ...  la chute de l'empire ....
on recommence a l'envers .. par la Gréce c'est parti ... et finir par les découverts de 1492 .. c'est parti aussi ....


Revenir en haut
Guisan


Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 87
Localisation: Europe

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 14:27 (2011)    Sujet du message: Les retombées de notre "libération"... Répondre en citant

J'en rajoute une ..

vous savez ce que nous sommes devenus les gars ..

Grace a la victoire des USA ..

Une bande d'individualistes egoistes ne pensant plus qu'au Fric ..  et en plus voulant tous avoir raison pour notre égo ,de virus terriens, qui bouffons une planéte qui vas se venger et plus vite que nous pensons .mais qui proclament  une défense commune de la démocratie ..
la pauvre devenue une Bankocratie ..  et tout en jurant ,ou en nous indignant tous, quel que soit le motif en fait ..  comme une bande de cons ...


faut refaire d'urgence 1789 ...

SI JE DIT CA SUR UN FORUM BIEN CONNU ..  JE SUIS BANNI ..   vous voyez ou nous en sommes ???
Eux d'ailleurs sur ce forum se  gonflent a mort ..  eux c'est plus la France en Guerre ..  c'est le Monde ... le leur bien sur ..  et sont tellement bornés que tu sais méme plus te corriger ,comme ici (Merci d'ailleurs) , une fois que c'est écrit c'est écrit mort a l'édit au changement de position ..  et vive les ricains .. faut en plus pleurer sur leur sort ........... cad sur le sort des populos ricains surtout pas fils de banquiers qui sont venus gagner un espace économique qui commence enfin a se révolter .. 
ET SURTOUT toute allusion a la politique actuelle est un meurtre .. faut se lamenter toute notre vie sur la misére de nos anciens sans parler du résultat ..  A PEEEEUUR   le dit forum ????

EN PLUS SUR DE SA VERTU ILS PENSENT CES PAUVRES HUMANOIDES ETRES SUR DE LEUR VERITE ..

Exemple d'une question sans réponse aux vierges éffarouchées .. 
QUE FOUT ENCORE EN EUROPE L'armée US ...  ????     GO HOME .. (Le go home que certains d'ailleurs ne sauraient traduire serait immédiatement sujet a censure ..   Exclamation
Laughing
Zut oui,     la question aussi c'est actuel faut pas parler .. 
Si je m'en référe a la femelle d'un matou faut dire que la leur est vachement ((Deuxieme allusion) peu accessible ..  pauvres mecs ... sont frustés ...

et la aussi faute de mieux il peuvent toujours" femelle du chat" + ER sur leur clavier ..  c'est con hein ..  laissons leur ce reste ...
   "


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:57 (2016)    Sujet du message: Les retombées de notre "libération"...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com