France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

17 octobre 1961

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Ven 7 Oct - 08:26 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

J'apprends, sidéré, que l'état algérien, va organiser en France, des manifestations de commémoration de la manifestation FLN de Paris du 17 octobre 1961, avec l'appui des organisations "humanitaristes" de gauche bien connues des bobos ! Les journaux algériens font monter la mayonnaise en parlant des "milliers" d'Algériens jetés dans la Seine ce soir là, alors que nous savons qu'il n'en fut rien et que nombre de victimes furent des gens du MNA assassinés par... le FLN !
Est-ce vrai ?
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Oct - 08:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 7 Oct - 23:57 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

 J'apprends qu'un colloque va se tenir à Nice , sous l'egide du consul d' Algerie , pour commemorer le 17 octobre 61 .........il serait bon d'y parler du 5 juillet 62 !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 9 Oct - 13:34 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Cette manifestation organisée par le FLN, alors que la France était officiellement en guerre contre ce mouvement qui était bien entendu interdit, fut à juste titre interdite par le Préfet de Police.
Malgré celà, les membres du FLN (et le PCF) incitèrent les Algériens à descendre dans la rue pour protester contre le couvre-feu dont ils étaient "victimes". Couvre-feu qui était appliqué légalement et qui avait pour objectif d'empêcher les auteurs d'attentats meurtriers et de rackets de circuler dans Paris après 22 heures. Le FLN en prenait donc la responsabilité.
Car il faut dire que tous les jours des policiers tombaient sous les balles des terroristes FLN, mais pas seulement, parceque les Algériens qui refusaient de payer l'impôt "révolutionnaire" ou qui étaient membre du MNA, le parti concurrent, étaient exécutés.
Cette manifestation se heurta donc aux gardiens de la paix parisiens, armés de leurs pélerines et de matraques, souvent débordés par la foule, et qui firent quelque fois usage de leurs armes de service, des 7,65 automatiques. Mais dans  cette foule, se dissimulaient aussi des tueurs de la Fédération de France du FLN, qui étaient là pour "encourager" les manifestants et régler quelques comptes.
Il y eut une quarantaine de tués. Le décompte était simple car il suffisait des contrôler des personnels travaillant sur les chantiers et dans les usines de la région parisienne, et de faire de même dans les logements "sociaux" qu'ils occupaient (il n'y avait pas de regroupement familial à l'époque, et les Maghrébins présents en France, avaient tous un emploi !)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:00 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

La présence de Benjamin Stora, collé à la gauche de Mr Hollande jetant sa rose dans le courant de la Seine, est suffisante pour disqualifier totalement ce faux-historien donneur de leçons, mais vrai propagandiste du FLN !
Quand je pense que "nos télés" continuent à le considérer comme "la référence" de l'histoire de la guerre d'Algérie !
A gerber !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:08 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Mais Admin, vous n'avez pas compris ? Tout ce qui défend encore la mémoire de l'Algérie française est considéré comme d'extrême droite, donc fasciste. La "vérité" ? C'est la gauche qui la détient et elle seule. Même ce qu'on persiste à appeler la "droite" n'ose pas la défier sur le terrain de l' Histoire. On en est là !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 00:33 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Maréchal a écrit:
Mais Admin, vous n'avez pas compris ? Tout ce qui défend encore la mémoire de l'Algérie française est considéré comme d'extrême droite, donc fasciste. La "vérité" ? C'est la gauche qui la détient et elle seule. Même ce qu'on persiste à appeler la "droite" n'ose pas la défier sur le terrain de l' Histoire. On en est là !


 Alors je serais d' extrème droite et fasciste ?
Very Happy Very Happy Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 09:49 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Toi tu es "à part", comme mon ami Jean-Pierre Cohen !

Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 17:04 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

La droite française a laissé la gauche et l'extrême-gauche s'emparer de tout ce qui a été son Histoire, la pire comme la meilleure, et en façonner l'opinion publique au travers de notre éducation nationale.
Il serait tout de même simple de rappeler publiquement que le FLN était notre ennemi et qu'il était coupable, sur le territoire de la république de crimes ignobles !
On a attendu en vain, la moindre intervention de l'un de nos ministres !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 15:58 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Quand on pense que des gens du Front National ne veulent plus entendre parler de ces "histoires d'Algérie et de Pieds Noirs" ! Même eux ! Celà démontre s'il en était besoin comment la gauche a su intoxiquer l'opinion des gens de ce pays !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 02:20 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

LA FRANCE DES MENTEURS !!!

Il existe une race d’historiens en France dont l’unique objectif est de mentir. Ils se complaisent dans l’exagération jusqu’à l’outrance des faits qu’ils relatent et qui, hélas, servent de référence par la suite auprès de tous les médias et cela pour la bonne et simple raison qu’ils sont les seuls à être invités sur les plateaux de télévision où leur parole devient évangile. Je veux parler de messieurs Benjamin Stora, Gilles Manceron, Jean-Luc Einaudi, Olivier Todd et j’en passe et des meilleurs. Quand il s’agit de l’Algérie les 130 années de colonisation française n’ont été qu’un génocide (Il y avait 750.000 Arabes en 1830… 10 millions en 1962) ; le 8 mai 1945 aurait laissé –d’après ces froids penseurs- sur le terrain 45.000 morts (officiellement environ 7000 et c’est déjà trop) ; la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962 aurait fait 1.500.000 morts arabes… Les chiffres officielles font état de 270.000 environ.

Et le 17 octobre 1961 ? Ecoutez-les raconter le 17 octobre 1961 !...

Ce fut un « massacre », une hécatombe de corps, 300 Algériens assassinés et 2300 blessés ! Vraiment les forces de l’ordre parisiennes ont fait fort, les mains des gardiens de la paix, des CRS, des gendarmes mobiles et des forces auxiliaires de Harkis devaient être couvertes de sang !...

Il est de notre devoir, à nous petits journalistes, petits écrivains, petits conférenciers, qui ne sont écoutés par personne, de rétablir la vérité quand elle est évidente et incontestable.

Le colonel Raymond Montaner, commandant de la Force Auxiliaire des Harkis de Paris, dont le rôle principal était la protection des Algériens de la région parisienne contre les exactions du FLN, a enquêté en compagnie de ses deux adjoints le capitaine de Roujoux et le lieutenant Champsavin. Voici le résultat absolument vérifiable de ses conclusions :

- Il n’y eut cette nuit du 17 octobre aucune intervention des pompiers parisiens, ni de police secours, ni de la croix rouge, ni d’aucun service d’ambulance anormal.

- Aucun service d’urgence des hôpitaux de Paris et de la banlieue n’a reçu un afflux anormal de blessés. 2300 blessés en une seule nuit cela laisse pourtant des traces, non ? Toutes les urgences et même les cliniques privées auraient dû être totalement débordées. Où sont donc passés ces 2300 blessés ? Disparus comme par magie ! Il paraîtrait qu’ils auraient été jetés dans la Seine en même temps que les 300 morts ! L’enquête auprès des barrages en aval de Paris n’a révélé aucune découverte de noyés. Pourtant plus de 2500 corps ne se dissolvent pas dans l’eau de la Seine. Les berges sur des kilomètres auraient dû être parsemées de cadavres mais aucun riverain n’en a signalé !

La réalité est tout autre. En vérité il n’y eut au cours de cette nuit du 17 octobre que 7 morts, dont 2 seulement sont imputés aux forces de l’ordre, Achour Belkacem et Amar Malek, tous deux agents du FLN. Les 5 autres morts sont 4 Algériens et un Français, Guy Chevalier.

Voilà le bilan exact de ce « massacre » du 17 octobre 1961.

En revanche voici un autre bilan qu’il ne faut pas laisser sous silence mais dont on ne parle jamais : Entre janvier 1955 et juillet 1962, les groupes armés du FLN ont assassiné, en France, plus de 6.000 Algériens, tués par balles, strangulation, égorgement. Egalement 9.000 cas de mutilations (ablation du nez, des oreilles, des lèvres) soit une moyenne de 5 tués ou blessés par jour, pendant 7 ans !

Au cours de ces 7 années il y eut en métropole, 120 gardiens de la paix et 150 civils français assassinés.

Il faut que cela se sache : Il y avait la guerre en Algérie mais il y avait également la guerre en France métropolitaine.

Malheureusement la très grande majorité du peuple français qui n’a pas vécu ces évènements ignore la vérité qui est souvent déformée et parfois même occultée.

Quand donnera-t-on enfin la parole à ceux qui peuvent apporter la contradiction à ces menteurs qui salissent l’histoire de la France ?



Manuel Gomez (ancien journaliste à « L’Aurore » et au « Figaro »)

e-mail : manuel.gomez2000@hotmail.fr

 
 

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 08:40 (2011)    Sujet du message: 17 octobre 1961 Répondre en citant

Heureux de te retrouver ici mon grand ! Les mensonges FLN n'en finissent pas d'être relayés par ces propagandistes, qui comme par hasard ont en commun d'appartenir à la  gauche la plus sectaire du monde, nouveaux négationnistes qu'aucune loi Gayssot ne peut toucher.
Tu cites Raymond Montaner, mais on va te dire qu'il était le chef de la "Milice" harkie, donc que c'est lui le menteur ! Mais le trotskyste Einaudi a cumulé les chiffres des "Algériens" tués en deux mois (par le FLN !) pour établir le nombre des morts d'une seule nuit !
Il existe heureusement d'autres  "bilans" de cette journée du 17 octobre 1961, qui mettent à mal la propagande de Benjamin Stora et de ses complices. J'en ai parlé !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:09 (2016)    Sujet du message: 17 octobre 1961

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com