France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Xavier Vallat quarante ans après.....
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 36, 37, 38  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 18:43 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Le "doute", cher François, doit habiter tout Historien qui prétend être sèrieux. Tu le sais, mieux que quiconque, que l'Histoire évolue et qu'elle est sans cesse "révisée" en fonction d'éléments nouveaux qui peuvent paraître. Ainsi le témoignage de ce Polonais qui a été soumis à notre jugement sur le ghetto de Varsovie.
Hitler, coupable du meurtre volontairement programmé de 6 millions de Juifs (pas seulement de Juifs) ? Pourquoi pas ? Mais amateur d'Histoire, je n'ai eu, à ma connaissance aucune "preuve" matérielle du fait qu'il savait. Staline a bien été accusé du meurtre programmé des paysans d'Ukraine, une "historienne" communiste de chez nous a hurlé au mensonge, mais personne n'a remis la dame à sa place, et pourtant !
Alors prenons les faits, tels qu'ils nous arrivent ou tels que nous les trouvons. Analysons les et essayons de trouver une vérité qui se tienne, en évitant les anathèmes et de voir dans tous ceux qui essaient de COMPRENDRE, des "nostalgiques du 3ème Reich ou de Vichy" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 18:43 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 18:52 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Par exemple le doute quand à la solution dite "finale" doit amener à se poser cette question, lorsqu'on connait l'état de déliquescence dans lequel était entrée l'Allemagne en 1943; toute la jeunesse et les adultes en âge de combattre étant mobilisés et aux fronts à l'est et à l'ouest, les nazis avaient un cruel besoin de main d'oeuvre pour faire tourner leur machine de guerre.
Donc, dans quel intérêt auraient-ils décidé, à cette époque là, d'extreminer cette main d'eouvre à si bon marché que représentait les déportés et les prisonniers de guerre ?
Voilà ce que j'essaie de comprendre et je dois l'avouer, les réponses qui sont fournies par les "spécialistes" de la Shoah ne me satisfont guère !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 20:50 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Précisément si.NON !! 
La Shoah n'est sans doute pas autre chose que ladite démonstration.

?

La Shoah résulte de l'alliance intime des Gémeaux du troisième Reich,
et elle en exprime la nature si singulière.
 Unis dans le crime par leur perversité même, les Dioscures
furent pris de vertige et c'est ce vertige et lui seul qui explique
l'impensable phénomène.
Ils agirent de concert mais à l'écart.
Ils eurent conscience ensemble de l'originalité absolue de leur projet
et de son caractère irréversible, ce qu'exprime aussi le discours de Posen
 d'Himmler d'octobre 43. Solidaires jusqu'au bout, ils le réalisèrent
par delà même la mort de l'un des deux.




C'est sûrement après ce "travail" qu'Himmler voulait rencontrer les Alliés
dès 1943 pour négocier une paix à l'insue de son patron?
Et qu'en mai 1945,plutôt que de le juger,l'assassinèrent en moins
de 48h !

N'est-il pas hautement révélateur que cette Shoah par gaz
s'appelle "action Reinhardt" ?

On ne peut pas contester l'imagination fertile de Boisbouvier !
Voici la signification de l'"action Reinhardt":







Cette dernière affirmation est totalement fausse,
pour la bonne raison que le prénom d'Heydrich était Reinhard

et non Reinhardt.

 La légende veut que la prétendue extermination des Juifs à Sobibor,
Belzec et Tréblinka se soit produite dans le cadre d'une "Aktion Reinhard".

Or,ainsi que le démontrait R.Faurisson il y a déjà vingt-trois ans,cette opération,qui porte en fait le nom d'un secrétaire d'Etat aux finances
du IIIè Reich,Fritz Reinhardt (avec un "t") et non pas le prénom de Heydrich,
soit Reinhard (sans "t"),n'a rien eu à voir avec une extermination quelconque:
elle a essentiellement porté sur les retombées économiques et financières
des déplacements en Pologne de populations polonaises et juives dans
les années 1942-1943 



Un rapport du général allemand chargé de mener à bien l'opération,
Odilo Globocnick,le confirme.
Daté du 1er mai 1944,on y trouve avant tout de longs inventaires des biens
saisis aux Juifs expulsés et déportés à l'Est:argent,métaux précieux,bijoux,
montres,vêtements,draps,tissus... *

Notons d'ailleurs qu'un article consultable sur le site du Musée mémorial
américain de l'Holocauste (Unted States Holocaust Memorial Museum)
admet:

A l'origine,le nom de l'opération,lancée à l'automne 1941 aux Finances
Fritz Reinhardt.
Lorsque Reinhard Heydrich,le chef de l'Office centralde sécurité du Reich,
fut assassiné par les partisans tchèques,en juin 1942,l'opération en cours prit son nom.

Dès juillet 1941,Heydrich avait été chargé par Hitler de résoudre la question
juive en Pologne,même si les modalités de cette opération n'étaient pas
précisées,et qu'il n'est pas sûr que cela a signifié l'extermination systématique.**



En vérité,cela ne le signifiait aucunement.La meilleure preuve se trouve
dans le document PS-4024,un recueuil de lettres et de rapports relatifs
à l'Action Reinhardt,la plupart émanant d'O.Globocnik.

A Nuremberg,l'Accusation produisit ce dossier dans les tous derniers jours
du procès (le 5 août 1946 exactement),afin de tenter de discréditer un témoin
de la Défense le baron von Eberstein,général de division SS et préfet de police
de Munich,ainsi que l'accusé Walter Funk .***

Mais elle le fit de façon extrêmement malhonnête,R.Faurisson explique:

"le substitut Elwyn Jones(...) s'est rendu coupable d'une grave omission.
Dans un document en date du 27 février 1943,O.Globocnik envisageait
sept mesures destinées à calmer les appréhensions des populations
à transférer ou à transplanter.
Le substitut britannique a omis la dernière et la plus significative
de ces mesures dont on peut proposer la traduction suivante":

" 7/ On envisage de donner aux transplantés une attestation
de ce qu'ils auront laissé en tant que maison,ferme,bétail et biens
à inventorier,sans prendre pour autant l'engagement d'une compensation
obligatoire.Que cette compensation doive s'ensuivre un jour au Brésil
ou en Extrême-Orient,l'avenir en décidera.
Il faut seulement donner aux transférés le sentiment qu'il s'ensuivra
plus tard une indemnisation des biens laissés derrière eux". ****

Et c'est après ces mots qu'apparaît la signature d'O.Globocnik.
On ne peut voir la signature sans voir le point 7.

On relève,dans ce point 7,la trace de l'idée,chère à Adolf Hitler,
Reinhard Heydrich et à bien d'autres nationaux-socialistes selon
laquelle la question juive trouvera sa solution,après la guerre,
dans la création d'une sorte d'Etat juif qui pourra se situer à Madagascar,
en  Afrique,en Amérique du Sud ou en Extrême-Orient.
Ni O.Globocnik,ni aucun autre national-socialiste n'a envisagé la solution
d'un tel problème par l'extermination physique du peuple juif.


A supposer que l'"Action Reinhardt" ait vraiment signifié l'extermination
de Juifs,bien des documents explicites le démontreraient,
et l'Accusation à Nuremberg n'aurait pas eu besoin de recourir
à un stratagème très malhonnête.

* Voy:PS4024 à Nuremberg inTMI ,XXXIV,54-92

** http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=52

*** Pour W.Funk,voy. TMI XXI,340 et suivantes.

Le document PS-4024 est alors erronément appelé "PS-4042",
mais il s'agit bien du PS-4024.

**** voy: TMI et IMG,XXXIV,66.Pour l'omission du substitut britannique,
voy.TMI,XX,349.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Dernière édition par Roro II le Jeu 9 Fév - 20:59 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 20:58 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Citation:
C'est sûrement pour ce "travail" qu'Himmler voulait rencontrer les Alliés
dès 1943 pour négocier une paix à l'insue de son patron?
Et qu'en mai 1945,plutôt que de le juger,l'assassinèrent en moins
de 48h !


Quand un homme se noie à quelle bouée ne se raccroche-t-il pas ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 21:36 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Citation:
C'est sûrement pour ce "travail" qu'Himmler voulait rencontrer les Alliésdès 1943 pour négocier une paix à l'insue de son patron?
Et qu'en mai 1945,plutôt que de le juger,l'assassinèrent en moins
de 48h !


Quand un homme se noie à quelle bouée ne se raccroche-t-il pas ?

D'après vous, en 43,il continuait avec ardeur son "travail" d'exterminator !
Vous pensez sérieusement qu'il se raccrocherait à une bouée marquée Alliée
après avoir fait "en douce" ce sale boulot ?

Maintenant,comme pour une simple enquete criminelle,il faut des PREUVES,
(ordre,etc) et nous montrer l'ARME du crime le plus monstrueux de l'humanité
(une photo,un croquis,etc),que nous ne nous trouvions pas comme
celle de Saddam Hussein:que nous cherchons encore à ce jour..... 


 
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 21:42 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Admin a écrit:

Donc, dans quel intérêt auraient-ils décidé, à cette époque là, d'extreminer cette main d'eouvre à si bon marché que représentait les déportés et les prisonniers de guerre ?
Voilà ce que j'essaie de comprendre et je dois l'avouer, les réponses qui sont fournies par les "spécialistes" de la Shoah ne me satisfont guère !




 Tu devrais savoir , Admin , qu'a l'arrivée des convois , les nazis n' exterminaient systematiquement  que , mères  , enfants , vieillards , invalides ........les adultes valides etaient selectionnés pour le travail , jusqu' a epuisement .......Quant aux PG ( à l'exception des soviètique ) , jamais signalé d'extermination massive , ils etaient protégés par la convention de Genève 


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 00:49 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Que voulez-vous prouver, Roro II ?
Que les gazages de Juifs dans des camps n'ont pas eu lieu ?
J'ai dû me tromper en effet sur l'action Reinhard puisqu'elle a commencé avant la mort de Heydrich et ne saurait avoir eu cette mort pour cause. Par contre, ce qui a eu cette mort pour cause, c'est l'accélération par Himmler du processus de destruction. Il décida qu'il devait être réalisé dans le délai d'un an.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 08:55 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Roro, s'il te plait, tu sais bien qu'il est hors de question que nous évoquions sur ce forum la moindre mise en cause de l'existence des chambres à gaz. Alors inutile de nous ressortir des documents des procés de Nuremberg "qui ne disent pas que"... Ou "qui ne prouvent pas que"... Ces documents ou plutôt les extraits de ces documents sont utilisés par les négationnistes et nous infirmerions les lois qui les condamnent.
Nous partons du principe, ici, que plusieurs millions de Juifs, de Tziganes, de Chrétiens, de communistes, ont été exterminés par les nazis avec tous les moyens qu'ils avaient à leur disposition ainsi que par la faim et la maladie.
Par ailleurs, dire que les femmes et les enfants étaient "systématiquement éliminés" à leur arrivée au camp, c'est faux ! Je sais qu'il existait dans les principaux de ces camps des sections "femmes" à l'écart des hommes et que lors de leur libération, des femmes et des enfants se retrouvèrent en nombre dans les "libérés". Et là aussi il y a des photos et des documents qui l'attestent.

Alors attention ! Je me verrai dans l'obligation de verrouiller et même de supprimer certains posts.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 10:50 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Citation:
Nous partons du principe, ici, que plusieurs millions de Juifs, de Tziganes, de Chrétiens, de communistes, ont été exterminés par les nazis avec tous les moyens qu'ils avaient à leur disposition ainsi que par la faim et la maladie.


Je crois qu'il faut nuancer ce propos.
Ce ne sont pas tous les nazis qui décidèrent d'exterminer tous les Juifs et tous les communistes pas plus qu'ils ne décidèrent d'exterminer tous les Chrétiens. Les camps de concentration n'avaient pas pour but l'élimination physique des déportés. Il y avait une bibliothèque et du cinéma à Buchenwald.
Il y eut au sein de l'appareil nazi un service de sécurité qui prit une place démesurée et fut dirigé par deux pervers. C'est ce service de sécurité (Shutzstaffel, la SS de Himmler) et son propre service de sécurité (le RSHA d'Heydrich) qui décidèrent le génocide et l'appliquèrent à l'insu des autres instances du parti nazi et probablement à l'insu d'Hitler lui-même.
Personne ne peut nier que six millions de Juifs d'Europe soient morts en Europe pendant la WW2.
Faurisson et Rassinier le nient-ils vraiment ?
Si oui, comment expliquent-ils leur disparition des listes des états-civils ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 11:08 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Simone Veil est morte en déportation !! Tu l'ignorais ?
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 11:25 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Admin a écrit:
Par ailleurs, dire que les femmes et les enfants étaient "systématiquement éliminés" à leur arrivée au camp, c'est faux ! Je sais qu'il existait dans les principaux de ces camps des sections "femmes" à l'écart des hommes et que lors de leur libération, des femmes et des enfants se retrouvèrent en nombre dans les "libérés". Et là aussi il y a des photos et des documents qui l'attestent.





 Je n'ai jamais dit , et il n'a jamais été dit , que les femmes aient été " systematiquement " éliminées , sinon les mères accompagnées d'enfants !
         Les femmes valides , comme les hommes , etaient  selectionnées pour le " travail "


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 11:39 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Citation:
Nous partons du principe, ici, que plusieurs millions de Juifs, de Tziganes, de Chrétiens, de communistes, ont été exterminés par les nazis avec tous les moyens qu'ils avaient à leur disposition ainsi que par la faim et la maladie.



Il y avait une bibliothèque et du cinéma à Buchenwald.
 et une piscine , aussi .......mais c'etait pour le personnel du camp !
Il y eut au sein de l'appareil nazi un service de sécurité qui prit une place démesurée et fut dirigé par deux pervers. C'est ce service de sécurité (Shutzstaffel, la SS de Himmler) et son propre service de sécurité (le RSHA d'Heydrich) qui décidèrent le génocide et l'appliquèrent à l'insu des autres instances du parti nazi et probablement à l'insu d'Hitler lui-même.
 Du pur negationnisme que d'oser le pretendre !
Personne ne peut nier que six millions de Juifs d'Europe soient morts en Europe pendant la WW2.
Faurisson et Rassinier le nient-ils vraiment ?
  Oui !
Si oui, comment expliquent-ils leur disparition des listes des états-civils ?
 pour toutes sortes de raisons , sauf une extermination systematique 



Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 13:28 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

lebel a écrit:
boisbouvier a écrit:
Citation:
Nous partons du principe, ici, que plusieurs millions de Juifs, de Tziganes, de Chrétiens, de communistes, ont été exterminés par les nazis avec tous les moyens qu'ils avaient à leur disposition ainsi que par la faim et la maladie.






Il y avait une bibliothèque et du cinéma à Buchenwald. et une piscine , aussi .......mais c'etait pour le personnel du camp !













Ah bon ? A Auschwitz c'étaient des privilégiés alors....Sur le premier lien du blog du Pr.Faurisson,on peut lire l'extrait en français
concernant les installations du camp d'Auschwitz :







 


http://robertfaurisson.blogspot.com/2001_07_01_archive.html









 Il est exact que s'y entraînaient pendant leur détention des champions
juifs de natation comme Alfred Nakache et Noah Klieger qui,après la guerre,
allaient poursuivre leurs carrières de nageurs.

De la même façon,le Juif Hertzko Haft s'entraînait à la boxe et,
après la guerre,deviendra boxeur professionnel aux Etats-Unis.

Je me permets de renvoyer le lecteur sur l'une des études
du Pr.R.Faurisson intitulée:
"Auschwitz-Birkenau:soins hospitaliers et activités sportives
dans un "camp d'extermination".:



http://robertfaurisson.blogspot.com/2010/03/test.html

En 1985, lors du premier procès d’Ernst Zündel à Toronto, j’avais fait état
 du témoignage de M. Klein mais le véritable spécialiste de l’histoire
 de la piscine d’Auschwitz I n’était autre à l’époque qu’un autre révisionniste,
 le Suédois Ditlieb Felderer. Si mes souvenirs sont bons, la presse canadienne
 avait titré sur sa déposition en la matière.
Dans ses écrits, il revient d’ailleurs souvent sur ce sujet
 et sur quelques autres sujets, bien matériels et bien précis, qui sont tout
aussi dérangeants pour les tenants de la thèse exterminationniste.
NB: L’eau d’une piscine peut évidemment servir aux pompiers en cas d’incendie.
 Dans sa brochure, M. Klein écrit qu’il y avait des pompiers au camp avec
 «un équipement très moderne» (p. 9).
 Au chapitre de ce qu’il ne s’attendait pas à voir à son arrivée, en juin 1944,
«dans un camp dont le monde entier connaissait déjà la sinistre réputation grâce
 aux émissions radiophoniques alliées», notons, pour les détenus,
 «un hôpital avec des sections spécialisées selon les techniques hospitalières
 les plus modernes» (p. 4),
«des lavoirs vastes et bien aménagés ainsi que les w.-c. collectifs construits selon
les principes modernes de l’hygiène sanitaire» (p. 10),
 «l’épouillage aux ondes courtes qui venait d’être créé» (p. 14),
 «la boulangerie mécanique» (p. 15), l’assistance judiciaire aux détenus (p. 16-17),
l’existence d’«une cuisine diététique» pour certains malades avec
 «des soupes spéciales et même un pain spécial» (p. 26),
 «une bibliothèque où l’on trouvait de nombreux ouvrages de référence,
des manuels classiques et des périodiques» (p. 27), le passage quotidien tout près
 du camp de «l’express de Cracovie-Berlin» (p. 29), un cinéma, un cabaret,
 un orchestre (p. 31), etc.
 M. Klein note également les aspects horribles de la vie du camp et toutes
 les rumeurs, y compris les «horrifiques histoires» de gazages auxquelles
 il ne semble avoir vraiment cru qu’après la guerre, et cela grâce aux témoignages
 des «différents procès des criminels de guerre» (p. 7).

 
     

Sur le deuxième lien du blog du Pr Faurisson:


Auschwitz-Birkenau :

 soins hospitaliers et activités sportives dans un "camp d'extermination"

Auschwitz-Birkenau : soins hospitaliers et activités sportives dans un camp
 de concentration, celui de Birkenau (ou «Auschwitz II») appelé,
 par la propagande alliée, « camp d’extermination ».


On se reportera à une longue étude publiée par une autorité du Musée d’Oswiecim, Madame Danuta Czech, connue pour son Kalendarium des événements d’Auschwitz.

 La version allemande de cette étude a été publiée en 1975 par Verlag Staatliches
 Auschwitz-Museum dans le volume 15 des Hefte von Auschwitz, sous le titre de
 « Die Rolle des Häftlingskrankenbaulagers im KL Auschwitz » (p. 5-112).
 La version française a été publiée en 1978 par le Musée d’Etat d’Oswiecim dans
 un ouvrage intitulé Contribution à l’histoire du KL Auschwitz, sous le titre
« Le rôle du camp d’hôpital pour les hommes au KL Auschwitz II » (p. 5-125).

Sur le plan-masse ci-joint (le haut étant orienté à l’ouest), voyez la rampe
de chemin de fer de l’arrivée des convois. Le camp BI, dont on ne voit que
 le secteur BIb, était celui des femmes et le camp BII, dont on ne voit surtout
que le secteur BIIf , était celui des hommes.
Ce secteur BIIf était occupé par les 18 baraquements du camp-hôpital pour hommes.
Les femmes, de leur côté, avaient leurs propres baraquements hospitaliers.
A gauche de cet ensemble des baraquements hospitaliers de BIIf se trouvaient
 d’abord un terrain de volley-ball, puis un terrain de football à l’usage des détenus.
 On notera que le terrain de volley-ball était tout proche du KIII (crématoire III)
et que le terrain de football, lui, était, sur son côté ouest, contigu au KIII.
Sur ce terrain il se déroulait des matchs de football et il pouvait y avoir des spectateurs.
Joueurs et spectateurs avaient donc vue sur ce qui se passait
autour de ce crématoire. Il est, par conséquent, invraisemblable que, dans
la petite cour de ce crématoire, les Allemands aient pu, presque chaque jour,
 secrètement rassembler des milliers de malheureux en attente d’êtres gazés,
 puis incinérés. Hermann Langbein nous le rappelle :

 « Tadeusz Borowski décrit un terrain [de football] qui se trouvait contre
les crématoires de Birkenau. Jehuda Bacon – alors enfant – y joua »
(Hommes et femmes à Auschwitz, Fayard, 1975, p. 129).

Ce camp de Birkenau a si peu été un « camp d’extermination » que,
 comme l’écrit le même H. Langbein, « en 1943 tous les détenus de Birkenau
 furent vaccinés » contre le typhus (p. 205).

 La présence de ce terrain de football (Sportplatz ou Fussballplatz)
est si encombrante pour les tenants du mythe de l’extermination que,
 dans la plupart des ouvrages dotés d’un plan du camp, on laisse en blanc son emplacement et on s’abstient d’en expliquer la destination. Parfois encore on maquille cet emplacement en y dessinant des arbres.




Parfois enfin on use, comme l’a fait Jean-Claude Pressac, du subterfuge qui
consiste à remplir le blanc ainsi laissé avec les mots « Secteur Hôpital ».


 Quant à Danuta Czech, elle écrit :

 « La permission d’installer un terrain de sport pour y jouer des matchs avait
 pour but de détourner l’attention des prisonniers de ce qui se passait sur la plate-forme
de déchargement quand on y amenait les juifs condamnés à être exterminés aussitôt »
(version française, p. 68, note 182).

Cette explication est d’autant moins recevable que le côté sud du terrain
 de football était contigu à cette rampe de déchargement des nouveaux arrivants
 et de leurs bagages !

 L’espace occupé par le terrain de football se voit distinctement sur
les photos prises, en particulier, par l’aviation alliée en 1944 et au
 début de janvier 1945.
Sur ces mêmes photos on constate que les cours des crématoires II et III,
avec leurs allées bien tracées et quelques arbres d’ornementation,
sont en parfait état, ce qui n’aurait pas été le cas si des foules
humaines s’y étaient agglutinées et en avaient piétiné le sol.

Le lecteur peut réfléchir sur ces déclarations (Mr Klein),
comme "vacciner des personnes avant de les gazer" ??.


_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 13:39 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

On peut admettre que les "constructeurs" du camp aient prévu piscine et terrains de sports et même un hôpital, mais celà ne signifie pas qu'ils aient effectivement été utilisés. Qu'il y ait eu des cinémas, des théatres ou des cafeterias, pourquoi pas ! Il n'en demeure pas moins que les gens mouraient dans ce camp par dizaines de milliers !
Quand aux photos... Les nazis étaient des experts en montages photographiques, comme d'ailleurs l'étaient les soviétiques. N'oublie pas que ces régimes doivent s'appuyer sur une propagande soigneusement ellaborée à l'intention des "démocraties"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 13:46 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

  
  Cette delirante et idyllique vision d' Auschwitz qu'aucun survivant ou témoin n'a jamais decrite  émane  de Faurisson et des sites negationnistes classiques , et d'eux seuls !
                                 Est il besoin de la  commenter ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20 (2016)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après.....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 36, 37, 38  >
Page 2 sur 38

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com