France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Xavier Vallat quarante ans après.....
Aller à la page: <  1, 2, 327, 28, 2936, 37, 38  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 21:59 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

<<  Tous ces Waffen SS qui avaient brûlé tant de villages en Ukraine et en Bielorussie et dans les pays baltes ou dans les Balkans  >>

Tu comptes aussi les villages détruits par les bolcheviques et leurs commissaires politiques, comme pour les hommes et femmes, enfants, vieillards, tuaient car ils avaient "fraternisés avec l'ennemi", alors qu'ils n'avaient qu'été occupé par les troupes allemandes.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Oct - 21:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 08:16 (2012)    Sujet du message: Sur les autels Répondre en citant

Oui, Briard. Je l'ai déjà dit mais je le répète. Dans les "Terres de sang" du Centre-Est européen 14 millions de morts civiles dues à Staline et à Hitler entre 1931 et 1945, sans préjudice des morts militaires. Entre 20 et 30 % de la population totale. Dans les Balkans, Grèce et Yougoslavie, un peu mieux, 10 % sont morts, souvent de faim.
La France déplore, elle, 120 000 morts civiles, 0,3 % de sa population.
Est-ce que ça ne valait pas la peine que Pétain dise le 30 octobre 40 qu'il "s'engageait dans la voie de la collaboration" et Laval, le 22 juin 42 qu'il "souhaitait la victoire de l'Allemagne" ?
Va-t-on finir un jour de trainer ces deux hommes dans la boue et les mettre à leur vraie place : sur les autels ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 08:44 (2012)    Sujet du message: Re: Sur les autels Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Oui, Briard. Je l'ai déjà dit mais je le répète. Dans les "Terres de sang" du Centre-Est européen 14 millions de morts civiles dues à Staline et à Hitler entre 1931 et 1945, sans préjudice des morts militaires. Entre 20 et 30 % de la population totale. Dans les Balkans, Grèce et Yougoslavie, un peu mieux, 10 % sont morts, souvent de faim. La France déplore, elle, 120 000 morts civiles, 0,3 % de sa population.
Est-ce que ça ne valait pas la peine que Pétain dise le 30 octobre 40 qu'il "s'engageait dans la voie de la collaboration" et Laval, le 22 juin 42 qu'il "souhaitait la victoire de l'Allemagne" ?
Va-t-on finir un jour de trainer ces deux hommes dans la boue
 et les mettre à leur vraie place : sur les autels ?



Tant que des zozos continueront à colporter le mythe,
vos héros seront rangés dans le tiroir de vos 3 H....

CQFD
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 21:26 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

 
Citation:
 Tant que des zozos continueront à colporter le mythe,
vos héros seront rangés dans le tiroir de vos 3 H....

CQFD
J'ai pas compris.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 09:08 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
 
Citation:
 Tant que des zozos continueront à colporter le mythe, vos héros seront rangés dans le tiroir de vos 3 H....

CQFD


  J'ai pas compris. 

C'est pourtant simple.
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 09:23 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Mais encore ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 10:31 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Les trois "H" ? Hitler, Himmler, Heidrich ?

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 18:23 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Au diable si je comprends quelque chose à cette histoire de héros classés dans le tiroir des trois H.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 19:38 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Les plaques commémoratives des établissements scolaires parisiens où des arrestations- déportations d’enfants juifs eurent lieu ne manquent jamais d’insister sur la « complicité du régime de Vichy » : collège Coysevox, dans le 18 °, place d’Italie, rue des Quatre fils, etc.
Or, le travail magnifique d’Alain Michel (Vichy et la Shoah. Enquête sur le paradoxe français.) se trouve ainsi justifié.
Il a trouvé le bon angle pour attaquer ce mensonge car Vichy, non seulement ne fut pas complice de ces déportations et des assassinats qui les suivirent, mais il fit tout ce qui était en son pouvoir pour les empêcher et en limiter le nombre.
Quel angle d’attaque ?
Ce nombre précisément.
C’est la communauté juive de France qui fut la plus épargnée de toutes le grandes communautés juives de l’Europe occupée.
Qui croyez-vous qui l’a dit ?
Klarsfeld lui-même !
A regret certes, mais quand même : il l’a dit.
D’ailleurs je vais vous faire un aveu . Moi qui n’étais pas antisémite je suis en train de le devenir.
Quand je vois avec quel maestria son parti parvient encore actuellement à subvertir les médias sur la soi-disant « complicité du régime de Vichy » j’en arrive à me demander si l’influence juive sur ce secteur si important de la vie collective n’est pas exagérée.
Heureusement qu’il y a des , des René Poliakov, des Raul Hilberg et des… Alain Michel pour les sauver, ces frères juifs.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Jeu 29 Nov - 19:59 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 20:22 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Quelques témoignages sur les juifs durant l'Occupation:


1) Un juif français

 



- Courrier des lecteurs -

● Du docteur Jacques SEMOUR (Saint-Germain-en-Laye),
 rivarolien depuis 1953 :

SUR PÉTAIN ET LES JUIFS


"Arrivé aujourd’hui au soir de ma vie, il est important pour moi d’apporter
 mon témoignage sur l’histoire de la déportation des Juifs français.
Mon père Mardochée Zemour né à Oran en 1855 a été cité à l’ordre de l’Armée
par le maréchal Pétain pour sa conduite héroïque durant la guerre 14-18,
 terminant la guerre avec le grade de lieutenant.
 En juillet 1940, lors de la débâcle, nous nous sommes réfugiés dans le Midi.
 Mon père a obtenu une audience du Maréchal en août 1940 et lui a fait part
de ses inquiétudes du fait de ses origines juives.

Il lui a demandé l’autorisation de quitter la France avec sa famille,
autorisation accordée par le Maréchal qui lui a dit de réserver surtout aux Juifs
 les autorisations de sortie du territoire.

Ce sont des faits que je tiens de la bouche de mon père qui m’a raconté
cette histoire plus tard. Je n’avais que 10 ans en 1940, et ai vécu la guerre
en Martinique, puis aux Etats-Unis. Je ne sais pas si Pétain était antisémite.
S’il l’avait été, je ne serais plus là pour en parler, et c’est pourquoi j’ai sa photo
sur mon bureau. Je le répète, je ne sais pas si Pétain était antisémite,
 néanmoins il y a un constat que j’ai fait au Musée Yad Vashem en 2000.

Voici la liste officielle des Juifs d’Europe assassinés pendant la guerre :

-Italie 15 000, Grèce 60 000,

- Belgique 40 000,

- Ukraine 135 000,

- Pologne 3 000 000,

- Yougoslavie 55 000,

- Hollande 105 000,

- Allemagne 170 000,

-Hongrie 900 000,

-URSS 1 500 000,

-Roumanie 295 000,

- France 90 000.

Les juifs de France ont clairement payé un tribut moins élevé que dans les pays
avec un Gauleiter dont le rôle néfaste est à souligner.
Sur les 90 000 juifs pris en France et assassinés, beaucoup (70 000)
étaient fraîchement arrivés en France, donc malheureusement plus faciles
 à identifier et à arrêter.

Malgré cette comptabilité macabre, j’espère avoir apporté ma pierre à l’édifice
 de la vérité".





SOURCE:RIVAROL du 6 avril 2012

2) les juifs dans la collaboration avec Vichy:


http://liberation-44.forumactif.org/t117-maurice-rajsfus-des-juifs-dans-la-…


 http://liberation-44.forumactif.org/t117-maurice-rajsfus-des-juifs-dans-la-collaboration

3) le procès Maurice Papon,le procès de la France,d'autres témoins juifs:


http://liberation-44.forumactif.org/t1225-le-proces-de-maurice-papon-le-pro…
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 21:58 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Les Juifs de France dûment répertoriés et nommément identifiés (par Klarsfeld) tels qu'ils figurent au mémorial de la rue Geoffroy Lasnier n'ont été déportés qu'à hauteur de 76000. 76 convois de 1000, je crois.
2500 d'entre eux sont revenus ce qui porte le nombre des victimes à environ 73500.
La population juive de France de 1940 est estimée généralement à 330 0000 plus 10 % de non déclarés, ce qui porterait le total à environ 350 000.
Le nombre des Juifs français étant équivalent à celui des apatrides (ou étrangers).
D'autres informations ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 10:07 (2012)    Sujet du message: La propédeutique de l'Histoire Répondre en citant

L’Histoire de Vichy ?
Le vivier d’une propédeutique de l’Histoire.
Je le répète.
A l’avenir l’Histoire de Vichy est appelée à devenir la propédeutique de l’enseignement de l’Histoire. Elle concentre comme aucune autre les fautes que l’apprenti historien se doit de ne pas commettre, les fautes dont il doit se garder. Elle apporte la démonstration que des saints, des justes (Pétain, Laval, Bousquet, Vallat, Papon...), peuvent être traités en assassins et, cela, non pas pendant les dix-huit mois de la période "Libération" mais pendant des décennies au point que deux présidents de la République et des stèles sur les monuments publics déclarent Vichy « complice » de l’occupant nazi plus de soixante ans après les faits.
Ceux qui ont tant fait pour nous sauver continuent de se voir déshonorés.
Leur sacrifice sera un jour reconnu. Le processus est en marche. Le livre d'Alain Michel : "Vichy et la Shoah. Enquête sur le paradoxe français" en est le signe avant-coureur.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 07:33 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

Emmanuel de Chambost sort un livre sur l'histoire de son entreprise pendant l'Occupation, qui va dans le sens de ce que Michel Boisbouvier refuse de prendre en compte : du sort relativement plus clément des Juifs français que de ceux de nombreuses autres nations, les besoins économiques allemands furent un facteur capital.
Citation:
Paradoxe de cette époque complexe, la SFR qui collabora plus que la moyenne à l'effort de guerre allemand fit bénéficier l'ensemble de ses employés, y compris les Juifs, les réfractaires du STO et les résistants, d'une protection supérieure à la moyenne.


http://www.livresdeguerre.net/forum/sujet.php?sujet=1571


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 09:48 (2012)    Sujet du message: Il dénonce le lobby de la Mémoire et son chef Répondre en citant

Voici comment s'exprime Alain Michel sur son Blog dans un post intitulé  "Quand la mémoire klarsfeldienne piétine l'histoire".
Alain Michel est historien, juif, rabbin,membre de Yad Vashem.


"La France, depuis 40 ans vit non seulement au rythme du « politiquement correct », mais surtout, en ce qui concerne l’application de la Solution Finale en France, à l’heure du mémoriellement correct. Une lecture univoque, imposée et obligatoire des événements est devenue le discours obligatoire dans le monde politique et même, hélas, dans une majorité du monde universitaire. La consécration de cette lecture, sa « panthéonisation », a été réalisée par le discours de Jacques Chirac en été 1995, qui citait presque intégralement les mots que les gardiens du Temple lui avaient soufflés, au premier rang d’entre eux Serge Klarsfeld. A partir de ce moment là, la seule interprétation des événements était celle imposée par celui-ci, sans possibilité de critiques ou de remises en cause. Entendons nous bien, il ne s’agit pas de remettre en cause l’événement lui-même, l’arrestation par la police parisienne les 16 et 17 juillet 1942 de près de 13000 hommes, femmes et enfants, tous Juifs apatrides et qui presque tous seront déportés et assassinés à Auschwitz. Mais l’interprétation de Serge Klarsfeld de cet événement est, selon nombre d’historiens dont moi-même, en grande partie erronée, particulièrement quant au rôle joué par le gouvernement de Vichy dans cette tragédie. Mais Serge Klarsfeld a un compte personnel à régler avec le régime de Vichy, et tout doit être fait et dit, depuis la confiscation du libre droit d’expression de l’historien à la déformation des faits et en passant par l’intimidation, afin que le narratif imposé par Klarsfeld ne soit pas remis en cause.
Confiscation du libre droit d’expression de l’historien : toute tentative de proposer une autre lecture est aussitôt dénoncée comme négationniste et alimentant la cause du Front national, ou alors est carrément passée sous silence. Dès 1989, Léon Poliakov écrivait dans « L’envers du destin » (p. 36), à propos de la rafle que « Pour ma part, j’ai toujours pensé, contrairement à l’opinion commune, que Laval, qui n’était nullement antisémite, ne mérite pas sa mauvaise réputation ». L’approche surprenante du grand historien de l’antisémitisme, lui-même Juif résistant, a-t-elle été objet d’analyse ou de discussion dans les médias français si friand habituellement de débats et de remise en cause, ou même dans le monde universitaire ?
Déformation des faits : comment peut-on mêler la résistance intérieure ou la France libre au sauvetage des Juifs, alors qu’aucune initiative de sauvetage n’a été prise par ces organismes ? Il y a eu des résistants qui ont sauvé individuellement des Juifs, mais la Résistance en tant qu’institution est restée totalement indifférente à leur sort. Quant au chef de la France libre, il n’a pas eu un mot, dans ses nombreux discours, pour dénoncer les arrestations et les déportations des Juifs ! Et que penser des déformations du film « La rafle » où tout est fait pour que l’ensemble des Français de l’époque ait l’air d’ignorer les événements, jusqu’à placer le camp de Beaune-La-Rolande au milieu d’une véritable forêt vierge, alors qu’il était en pleine ville ! Mais il est vrai que le conseiller historique de ce film au large succès populaire s’appelle … Serge Klarsfeld.
Intimidation : Il n’y a qu’à lire le texte publié cette année par Klarsfeld dans le journal Le Monde quelques jours avant la commémoration de la rafle à laquelle devait participer le Président François Hollande pour comprendre à quel point on ne peut que constater tristement, 17 ans après, que François Mitterrand avait au moins raison sur un point, lorsqu’il dénonçait un véritable « Lobby de la mémoire ».
Alors oui, disons-le, François Fillon a raison lorsqu’il déclare que : « C'est aux historiens de parler de ces sujets, pas aux responsables politiques. » Ni d’ailleurs aux professionnels de la mémoire lorsqu’ils outrepassent leur rôle."


Qu'en dis-tu, Lebel ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 09:58 (2012)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après..... Répondre en citant

et même là, tu ne comprends pas qu'il conviendrait de mettre le lien, ou tu ne sais pas le faire ?

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:46 (2016)    Sujet du message: Xavier Vallat quarante ans après.....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 327, 28, 2936, 37, 38  >
Page 28 sur 38

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com