France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boisbouvier revient sur la "shoah"
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 10:50 (2012)    Sujet du message: La solution pas si finale qu'il y paraisse. Répondre en citant

Je reviens sur la Shoah car je suis surpris que "ma thèse" ne suscite aucun commentaire, ni favorable ni défavorable. Je la ré-expose, simplifiée, ici :

Il n'y a pas de preuve que Hitler ait ordonné le meurtre des Juifs.
Par contre on sait que Heydrich fut pervers (nuit des longs couteaux, affaires Fritsch et Blomberg, Venlo, Toukhatchevski, Gleiwitz). Il mit toujours chaque parcelle de pouvoir qu'il obtenait au service de sa perversité. Le 31 juillet 41, Göring lui confie la responsabilité de gérer l'avenir des juifs européens, ce qu'on a appelé (à tort) la solution finale (Endlösung). Göring entendait solution définitive par opposition à la solution transitoire des ghettos et des camps de concentration. Fort de cette délégation de pouvoir, Heydrich commença par tuer les Juifs d'URSS avec la troupe qu'il avait lui-même formée : les Einsatzgruppen. Ce fut "la Shoah par balles". Puis, vint le tour des Juifs polonais dans des camps situés à l'est de la Vistule : Sobibor, Belzec, Treblinka, Lublin. Ce fut l'Aktion Reinhard (premier trimestre 42). Allait-il s'arrêter en si bon chemin ? Il fallait étendre à l'Europe occupée entière le processus de destruction. D'où la conférence de Wannsee dont cette extension fut le but véritable. Auschwitz, à l'ouest de la Vistule, est créé à cette fin et c'est Himmler qui continuera l'oeuvre entreprise quand Heydrich vint à mourir en juin 42.
En réalité, Hitler ne tint aucun rôle dans la décision de tuer les Juifs. Tout est parti de Heydrich et tout a continué par Himmler. Il est donc inutile de chercher la date à laquelle il aurait pris cette décision. Il n'est même pas sûr qu'il ait su la Shoah. Il n'en parlait jamais bien qu'il fut bavard. Göbbels et Göring non plus.


Hitler fut passionné mais il n'était pas pervers.
Heydriche et Himmler, eux, l'étaient.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Fév - 10:50 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 10:54 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:


Hitler fut passionné mais il n'était pas pervers.
Heydriche et Himmler, eux, l'étaient.


et leurs rapports de subordination, tu les estimes... subalternes ?


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 13:56 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Citation:
et leurs rapports de subordination, tu les estimes... subalternes ?


C'est tout le problème.
On ne les connait pas exactement ces rapports.
Furent-ils très serrés ou, au contraire, très lâches ?
Il semble bien que Hitler, contrairement à Staline, déléguait beaucoup et travaillait peu. Il lui suffisait qu'on travaille dans la direction qu'il indiquait dans ses discours. Ses subalternes eurent les coudées franches et ne rendirent compte de rien, du moins ceux qui ne rendaient de compte qu'à lui, autrement dit le RSHA qui, lui, en demandait à tous. Véritable "Etat dans l'Etat", le RSHA était le mieux placé pour renverser Hitler. Knochen dit que Heycrich semblait y songer au moment de sa mort.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 15:32 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Il existe d'autres exemples de ces "coudées franches" des commis d'Hitler.
Les Juifs de Lorraine sous le gauleiter Bürckel furent expulsés de chez eux et pas ceux d'Alsace sus le gauleiter Wagner.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 18:21 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je reviens sur la Shoah car je suis surpris que "ma thèse" ne suscite aucun commentaire, ni favorable ni défavorable. Je la ré-expose, simplifiée, ici :
IN-DE-CRO-TA-BLE ce Boisbouvier !


Parce qu'elle relève d'une obsession maladive sur le rôle d'Heydrich.
Faudrait consulter un confrère mon ami.


Il n'y a pas de preuve que Hitler ait ordonné le meurtre des Juifs.
Par contre on sait que Heydrich fut pervers (nuit des longs couteaux,
affaires Fritsch et Blomberg, Venlo, Toukhatchevski, Gleiwitz).
Il mit toujours chaque parcelle de pouvoir qu'il obtenait au service de sa perversité.
 Le 31 juillet 41, Göring lui confie la responsabilité de gérer l'avenir des juifs européens, ce qu'on a appelé (à tort) la solution finale (Endlösung).
Göring entendait solution définitive par opposition à la solution transitoire des ghettos
et des camps de concentration.
Fort de cette délégation de pouvoir, Heydrich commença
 par tuer les Juifs d'URSS avec la troupe qu'il avait lui-même
 formée : les Einsatzgruppen. Ce fut "la Shoah par balles".







Et il revient à la charge ! grave le gus,2ème édition:
Desbois "n'a rien trouvé" seul Boisbouvier a "trouvé" !






Le Père Patrick Desbois "avoue ne rien savoir".!
Dans le mensuel "Les Chemins de la mémoire"

(n° 181 de mars 2008), édité et diffusé par le ministère
de la défense, SGA/Direction de la mémoire,du patrimoine
et des archives, une interview du Père Patrick Desbois,
ce "sacré farceur"
qui prétend avoir retrouvé en Ukraine quantité
de charniers contenant des victimes juives ,
 nous offre la perle suivante (p. 5):






"En Ukraine, bien que nous ne sachions pas qui a tué,
quelle estl'identité des morts et où ils sont enterrés,
 notre travail consiste à reconstituer le crime."
En somme, certains avaient, une fois de plus raison...
Après tout le battage médiatique qui a été fait sur les "découvertes"



de ce prêtre on apprend de sa propre bouche qu'il ne connaît
rien du crime: ni les auteurs, ni les victimes, ni les lieux!




C'est pourtant claire comme de l'eau de roche !


 





Hitler fut passionné mais il n'était pas pervers.
Heydriche et Himmler, eux, l'étaient.


Et il continue,grave le gus ! non ?













Concernant les "preuves" amenées par l'Accusation,
à lire attentivement.
La suite ci-dessous :
http://liberation-44.forumactif.org/t865-la-these-officielle-actuelle-n-eta…
Sur les "aveux" de Rudolf Höss,lire là aussi attentivement.
La suite ci-dessous:
http://liberation-44.forumactif.org/t1093-les-confessions-de-rudolf-hoss-au…
A propos du "complot nazi",tout est là:
http://liberation-44.forumactif.org/t1032-rudolf-hess-la-derniere-tentative…
Et enfin,la cerise sur le gâteau (pour les gourmands....d'Histoire)
http://liberation-44.forumactif.org/t1140-l-aveu-sionistel-holocauste-a-ren…


8)
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Dernière édition par Frère Jacques le Lun 27 Fév - 13:48 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 18:48 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Frère Jacques a écrit:
Desbois [/color]"n'a rien trouvé" seul Boisbouvier a "trouvé" !





Le Père Patrick Desbois "avoue ne rien savoir".!
Dans le mensuel "Les Chemins de la mémoire"

(n° 181 de mars 2008), édité et diffusé par le ministère
de la défense, SGA/Direction de la mémoire,du patrimoine
et des archives, une interview du Père Patrick Desbois,
ce "sacré farceur"
qui prétend avoir retrouvé en Ukraine quantité
de charniers contenant des victimes juives ,
 nous offre la perle suivante [size=12](p. 5):













C'est une technique typique des négationnistes que de répéter ad nauseam un passage où un adversaire semble leur donner raison.

A l'âge d'Internet et sur Internet c'est très imprudent !

Ainsi, que répondez-vous à cela http://www.yahadinunum.org/index.php/research-results/?lang=fr ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 19:06 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Questions:
1 - Comment sait-on que les dépouilles découvertes dans les charniers étaient celles de "Juifs abattus par des Allemands"
2 - Comment ne pas soupçonner les soviétiques d'avoir abattu ces pauvres gens, Juifs compris ?
3 - Si les négationnistes répèrent ad nauseam ces passages "où un adversaire semble leur donner raison", pourquoi ne pas répondre à ces négationnistes en leur apportant les preuves de leurs mensonges ou supposés mensonges ?

Un véritable historien doit agir comme un juge d'instruction, c'est à dire qu'il doit réunir dans son dossier, pièces à charge et à décharge, même s'il est confronté au pire des serial-killer qui soit. Et, messieurs, c'est ce que vous ne faites pas !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 19:13 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

mais non d'une pipe tu as cliqué ou pas ?

il y a sur ce site des milliers de précisions telles que tu en demandes ! Notamment sur la localisation des fosses avec l'aide de témoins qui savaient parfaitement quelle catégorie de personnes s'y trouvaient, et pourquoi, et depuis quand.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 19:50 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Une question se pose à moi : comment peut-on encore être révisionniste-négationniste après le procès Eichmann ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:02 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
 Une question se pose à moi : comment peut-on encore être révisionniste-négationniste après le procès Eichmann ?





De mieux en mieux ! ou bien il ne lis pas les réponses des intervenants
ou il le fait exprès ?
La réponse a été donnée sur ce que croyait l'avocat d'Eichmann dans
une correspondance privée en 1975 sur la "réalité" de ces "chambres magiques"
(il n'y croyait pas) et que son client l'a appris en prison après 1945
en lisant les "confessions" de R.Höss
(obtenues avec "la cravache et l'alcool" ).



Autre contre-attaque:

http://www.medialibre.eu/culture/revisionnisme-faurisson-et-blanrue-defient…
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Dernière édition par Frère Jacques le Dim 11 Mar - 10:51 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:03 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

C'est une monde tout de même !
Il faudrait prendre pour argent comptant les poussées d'urticaires de Frère Jacques ? Effectivement, pas de massacre, donc pas de responsable nazi, donc HITLER n'était pas au courant d'un truc qui par ailleurs n'a pas existé. CQFD
Sauf que pour ma part je ne me place pas dans cette hypothèse négationniste.


Ce fil n'avait pour objectif que de traiter de la théorie Boisbouvienne "c'est Reynard qu'a fait le coup tout seul" non ?
Pouvons nous en reparler sans digression ?


Edit: voilà, M BOISBOUVIER, comment on se fait doubler par la droite ; illustration en direct live
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:07 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Jardin David a écrit:
C'est une monde tout de même ! Il faudrait prendre pour argent comptant les poussées d'urticaires de Frère Jacques ? Effectivement, pas de massacre, donc pas de responsable nazi, donc HITLER n'était pas au courant d'un truc qui par ailleurs n'a pas existé. CQFDSauf que pour ma part je ne me place pas dans cette hypothèse négationniste.


Ce fil n'avait pour objectif que de traiter de la théorie Boisbouvienne
 "c'est Reynard ou Reynouard ? qu'a fait le coup tout seul" non ?
Pouvons nous en reparler sans digression ?

C'est aussi comique avec les deux noms !
Laughing


Edit: voilà, M BOISBOUVIER, comment on se fait doubler par la droite ;
illustration en direct live




_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:31 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Et voilà quand on tape trop vite !
Fallait lire Reinhard, ça commence par "Rein" comme le fleuve, et ça se termine en "hard", comme ces échanges.
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:39 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

J'ai lu. Effectivement il y a des "témoins", mais je remarque que ces témoins ne sont "pas trés surs" de ce qu'ils avancent. je note également qu'un de ces témoins se rappelle qu'un soldat allemand tirait à la mitraillette en mangeant une pomme...
Et là je me demande comment prendre un tel témoignage au sèrieux ! Pour tirer "efficacement" avec une mitraillette ou un pistolet-mitrailleur, il faut tenir l'arme à deux mains, une qui tient la poignée pistolet et agit sur la détente, l'autre qui maintient l'arme en direction des cibles. Si le tireur se contente de tenir la poignée-pistolet et appuie sur la détente, les balles partent dans toutes les directions et il risque même de s'en foutre dans les pieds.
Tu me diras qu'il s'agit d'un témoignage parmi des centaines d'autres. Je veux bien. Mais soyons prudent sur des témoignages de gens qui ont vécu sous régime soviétique, dans la terreur du régime soviétique qui leur a imposé une vision de l'histoire bien politisée. Lors de mes deux séjours en Pologne communiste, j'ai recueilli aussi des "témoignages"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 21:35 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Je me cite :

Giono a dit : "Je ne dis pas que Gaston Dominici n'est pas coupable. Je dis qu'on ne m'a pas prouvé qu'il l'était ".
Pareillement, je dis : "Je ne dis pas que Hitler et Göring n'étaient pas au courant du génocide mais je dis qu'on ne m'a pas prouvé qu'ils l'étaient".
Il y a dans "Le Point" de cette semaine un dossier sur cette question. Il ne fait qu'ajouter à la confusion. Florent Brayard se lance bille en tête dans un acte de complot entre Hitler et Himmler. Or, il n'en fournit aucune preuve. Edouard Husson dit qu'il abuse de la notion de complot et Claude Lanzmann se dit d'accord avec Hilberg pour dire "que tout se déduit de formulations générales".
Je suis bien d'accord avec eux. Il est hautement probable que les Dioscures (Heydrich et Himmler) lancés à toute vapeur dans une équipée de réussite personnelle aient anticipé les désirs secrets du Führer et réalisé son dessein avant et sans qu'il le formule. Hautement probable que Heydrich fut un suppôt de Satan qui releva le gant de faire le mal par plaisir, par une perversité recherchée et cultivée pour elle-même. Comment, dans ces conditions, arriva-t-il qu'il accepta la proposition de Bousquet de rendre à Vichy son autorité sur la police de zone occupée, autorité qui devait à terme sauver la majorité ?
J'ai mon idée là-dessus.


Ça c'était il y a quinze jours. Depuis j'ai réfléchi. La motivation de Himmler fut peut-être l'ambition mais celle de Heydrich fut l'addiction à la perversité.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:58 (2016)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
Page 1 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com