France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boisbouvier revient sur la "shoah"
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 13, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 12:56 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Beaucoup plus dure ? Mais qu'en sais-tu ? Il m'a suffit de trois séjours en Pologne et en Roumanie pour évaluer ce qu'étaient les années de communisme dans ces pays ! Sans aucun espoir d'être un jour libérés !
En 43, le monde était en guerre contre le nazisme ! Le monde entier mis à part le Japon qui constituait une autre forme de nazisme ! Mais lorsque les Hongrois se sont soulevés à Budapest, ils étaient les seuls et personne n'est allé à leur secours ! Et le Parti communiste dit français, soutenait la répression des soviétiques ! Comme il a soutenu les forces soviétiques en Afghanistan "pour abolir le droit de cuissage", disait Georges Marchais...
Nous n'avons que peu souffert de l'occupation allemande, comparé aux autres pays d''Europe occupés, mais nos "zistoriens" en font tout un plat et rien sur l'abomination communiste ?
Il y a encore un parti communiste en France et Mélanchon est son porte parole. Imagines-tu l'existence légale d'un parti national-socialiste français ? Bien sur que non ! Ah ces quatre années d'occupation...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Fév - 12:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 13:21 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Fat-il une loi qui rendent automatiqueme obligatoire de parler des horreurs du communisme avant de parler des horreurs du nazisme ?

Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 681
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 13:58 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Roro II a écrit:
boisbouvier a écrit:
Mais enfin, Roro II, où veux-tu en venir ?Tu nies que les Juifs déportés soient morts dans des camps ?Pourtant c'est un fait que très peu en sont revenus. En France 2500 seulement sur 76000.  Les 73500 qui manquent, où tu les mets ?








Nous sommes bien ici pour éclairer des pages d'Histoire et non pour raconter des histoires,non?

Bien, alors je pose des questions simples et de bon sens,
ou vous allez vous cacher dans un trou de souris (loi libercide oblige),
ou vous m'opposer vos arguments sans tomber dans l'insulte
comme le font certains "zozos" en guise de réponse.

1) Qu'est-ce que la vérité pour vous ?  Shocked



Vous connaissez Roro les libertés que nous laissent les lois en vigueur et le réglement de ce forum. Et les raisons qui font "modérer" nos interventions. Donc personne ici ne va de son plein gré se cacher au fond d'un trou de souris ! Et puisque nous sommes tout de même sur un forum "France en guerres", ce qui nous interesse le plus, c'est... la France, et ce qui s'y passait entre 1939 et 1945 pour le chapitre "deuxième guerre mondiale". Et là je pense que personne ne peut nous interdire de remettre en question l'histoire "offcielle" sur Vichy et la collaboration !

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 14:12 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Citation:
Et là je pense que personne ne peut nous interdire de remettre en question l'histoire "offcielle" sur Vichy et la collaboration !


Dépêchons nous d'en profiter, Résistant.
Au train où vont les choses ça sera bientôt interdit.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 18:38 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Une question se pose à moi : comment peut-on encore être révisionniste-négationniste après le procès Eichmann ?


Pour la ième fois,A.Eichmann a découvert cette rumeur
en lisant les "aveux" de Rudolf Hoss après 1945,en prison.











Une question se pose à moi:
comment peut-on encore être croyant de la chose,
quand même des magistrats lucides et pleins de bon sens,
soulignent des évidences au procès de Nuremberg.



Il est vrai que l'histoire officielle prétend expliquer ce vide documentaire.
Se fondant directement ou non sur les "aveux" ébouriffants du premier
commandant d'Auschwitz Rudolf Höss, les historiens du "Génocide"
nous racontent des histoires dans lesquelles tout se fait sans ordres écritsvenus du haut et sans directives, des histoires dans lesquelles des
chambres à gaz homicides sortent de terre, construites par des équipes
de néophytes agissant dans la plus totale anarchie.
Le spécialiste du genre fut Jean-Claude Pressac qui, dans les années 90,
raconta comment à Auschwitz, les Allemands auraient hâtivement bricolé
d'inoffensives fermettes, des morgues et des salles de douche pour les
transformer en locaux de mort. *
De son côté, Raul.Hilberg développa une thèse selon laquelle l' "Holocauste"
avait pu arriver grâce à une
   " incroyable rencontre des esprits,un consensus dans la divination
 télépathique au sein d'un vaste appareil bureaucratique".   **







 Je note simplement qu'aux différents procès de Nuremberg,
certains juges et certains procureurs semblaient plus raisonnables.
Citons par exemple le magistrat américain Harold S.Sebring qui
,au "procès des médecins nazis" (décembre 1946-août 1947),
affirma nettement qu'un local d'asphyxie ne pouvait être construit sans plans
ni spécifications donnés par un ingénieur ou une équipe d'ingénieurs compétents.
Un an auparavant,lors du premier procès de Nuremberg, l'avocat général
soviétique le colonel L.N.Smirnov avait lancé:
" Il est évident que ce sont les techniciens de la chaleur, les chimistes,
les architectes, les toxicologues, les mécaniciens et les médecins
 allemands qui,obéissant à des ordres reçus du Gouvernement criminel
 de Hitler et du Haut Commandement de l'Armée allemande,
se sont employés à cette rationalisation du crime collectif"
(TMI, VII, 444).








De son côté, le procureur général britannique Sir Hartley Shawcross avait précisé:

" La conduite du Gouvernement dans l'Etat nazi (...), les atrocités:
toutes ces choses n'arrivent pas spontanément et sans la plus étroite
collaboration entre les dirigeants des différents services de l'Etat.
Les hommes (...) ne construisent pas des chambres à gaz,
ne rabattent pas les victimes,s'ils n'ont pas été organisés et si
on ne leur a pas donné l'ordre de le faire."
(TMI, XIX, 539-40).









* Voy.J.C.Pessac,Auschwitz.Technique and operation of the gas chambers
(Beate Klarsfeld Foundation,New York,1989).





** Voy.R.Hilberg,La destruction des juifs d'Europe, Paris, Fayard,1988

Une bureaucratie qui aurait dû conserver des traces.







C'était le bon sens même ! A cela, il faut ajouter qu'en Allemagne,
une énorme bureaucratie avait été mise en place, au sein de laquelle
 toutes les communications se faisaient par écrit.
Le 5 février 1946 à Nuremberg,le procureur général adjoint français
Edgar Faure déclara:" L'élimination des adversaires étant recommandée par la doctrine (nazie),
elle sera réalisée en fait par le fonctionnement normal et régulier
de l'appareil administratif.
Si le nazisme a une philosophie de l'action criminelle.La volonté qui inspire cette action se transmet de l'un à l'autre des centres
principaux et secondaires de l'organisme étatique.
Chacun des forfaits ou chacune des séries de forfaits dont on vous a parlé
 ou dont il vous sera encore parlé,
suppose une suite de transmissions:les ordres, qui vont des supérieurs
aux inférieurs, les demandes d'ordre ou les comptes rendus, qui vont
des inférieurs aux supérieurs, et enfin les liaisons qui sont assurées entre
échelons correspondants de différents services."
(TMI, VII,30-31).







Dès lors, rien que dans sa phase de préparation, une entreprise
de destruction visant plusieurs millions de personnes aurait dû laisser
de multiples traces documentaires:des ordres préliminaires, des nominations
dans le cadre de la formation d'une équipe dirigeante, des plans, des projets,
 des budgets,des échanges de courriers, des comptes rendus de rencontres
entre techniciens,des rapports d'expériences ou de contrôles...
Ces milliers de papiers, disséminés dans de multiples services
et instituts publics ou privés, il aurait été impossible de tous les détruire.
Je note d'ailleurs que le procureur général adjoint soviétique lança
 triomphalement:" La victoire militaire des puissances démocratiques
a révélé les secrets les plus cachés des archives hitlériennes."
(TMI, VII, 363).








_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 681
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 20:30 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Il est exact de dire qu'à cette époque tout système totalitaire révèle une hiérarchie administrative complexe où la moindre décision, le plus banal des ordres, sont consignés par écrit. Tout simplement parceque devant l'énormité des tâches qu'ils ont à accomplir, les subalternes ont besoin d'être "couverts" par leurs supèrieurs qui eux-même ont besoin d'ordres écrits, ne serait-ce que parcequ'ils ont peur de commettre une erreur qui pourrait leur être fatale et les envoyer eux-mêmes dans des camps...
Donc, si on peut admettre que pour tous les camps situés dans les zones "libérées" par l'armée rouge, toute la documentation administrative a été récupérée par les services de renseignements soviétiques, pourquoi ne les ont-ils pas produits aux Procés ?


Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 00:07 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Roro II a écrit:
 construites par des équipesde néophytes agissant dans la plus totale anarchie.


Pas si néophytes que ça, tous avaient participé à l'aktion T4 du meurtres de milliers de malades mentaux et handicapés par gazage dans des pseudo salles de douches inventées par Wirth en personne.

Quant à l'anarchie, qu'elle anarchie ? Quand il était question d'acheminer des déportés par trains entiers selon des feuilles de routes minutieusement organisées sur les voies ferroviaires qui n'admettent pas d'anarchie, de quelle anarchie il s'agit ?

Sinon une simple question à laquelle vous ne répondez jamais, QUE SONT DEVENU LES MILLIERS DE  DEPORTES JUIFS ou NON JUIFS partis de POLOGNE (du ghetto de Varsovie par exemple), de FRANCE, de HOLLANDE, de HONGRIE, de SALONIQUE d'ailleurs et QUI NE SONT JAMAIS REVENEUS chez eux ?

Avancez vos preuves ou vos suppputations de leurs présence ailleurs après ou/et pendant la guerre et on jugera de leur VERITE ?

Il y a des millions de personnes qui manquent à l'appel, que sont-ils devenus ???


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 00:55 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

@MC2R


  Une fois de plus , le Roro en question evite soigneusement de citer les sources de son commentaire , emaillé , pour faire plus vrai , de citations du TMI , de Pressac , d'Hilberg ....
Et à ta question , il va te repondre dans le même esprit que son maitre Reynouard :
       " seulement "   2M de juifs auraient disparu lors de la 2è GM , dont 300000 dans des circonstances non élucidées( auraient ètè executés ) !
             A  quoi veux tu t'attendre quand tu as la faiblesse de  debattre avec un néga ? Smile
                   


Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 01:25 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

lebel a écrit:
@MC2R

  Une fois de plus , le Roro en question evite soigneusement de citer les sources de son commentaire , emaillé , pour faire plus vrai , de citations du TMI , de Pressac , d'Hilberg ....
Et à ta question , il va te repondre dans le même esprit que son maitre Reynouard :
       " seulement "   2M de juifs auraient disparu lors de la 2è GM , dont 300000 dans des circonstances non élucidées( auraient ètè executés ) !
             A  quoi veux tu t'attendre quand tu as la faiblesse de  debattre avec un néga ? Smile
                   



Citations tronquées... j'ai les 3 tomes de Hilberg chez moi et il n'y a pas d'ambiguité.

L'impossible débat, je sais  Crying or Very sad  


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 08:06 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Non, on peut parler de complexité administrative du système, comme le fait Résistant mais pas d'anarchie. Tout était consigné, du bas jusqu'en haut de l'échelle. On peut réfuter les citations de Roro, bien sur, mais arrêtons de sortir à tout moment Reynouard, Faurisson et Cie. Mettez vous à la place de ceux qui viennent seulement "visiter" ce forum. Ils ont des extraits de journaux (Rivarol par exemple) et des extraits de documents d'archives. Que ces "extraits" soient choisis par Roro, ils font partie des documents que tout un chacun peu librement trouver. Alors discutons en !
La question du nombre de victimes de la Shoah par exemple. Pourquoi nier le chiffre de 6 millions ? Qu'il y ait eu des exagérations ou des falsifications de bilans, rien de plus étonnant. On n'arrivera jamais à un chiffre exact. C'est comme pour le nombre de Harkis massacrés après le 19 mars 1962: 150.000 ? 100.000 ? 80.000 ? Personne ne peut donner une évaluation exacte. On sait que plusieurs dizaines de milliers d'individus furent massacrés par le FLN. Point. Partant de là on peut effectivement en conclure qu'il peut y avoir une "marge" et que les 6 millions peuvent être 4 ou 5 millions. Tous Juifs ? Non. Il ne faut pas oublier que dans ces statistiques figurent également des "non-juifs" dont on parle peut. Combien ? 1 million ? 500.000 ? 700.000 ?
Et je dis que cette comptabilité sordide ne peut atténuer l'importance du crime. Car il y a bien eu crime de masse, qui a vidé certains pays occupés de plus de 95% de leurs communautés "non-aryennes".
Ce qui, revenant à la France, permet tout de même de dire que le chiffre de déportés raciaux est nettement infèrieur à celui des autres pays. C'est là-dessus que je continuerai à défendre le régime de Vichy !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 08:13 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

lebel a écrit:
@MC2R

  Une fois de plus , le Roro en question evite soigneusement de citer les sources de son commentaire , emaillé , pour faire plus vrai , de citations du TMI , de Pressac , d'Hilberg ....

C'est faux ! Roro, quelques soient les griefs qu'on puisse porter contre lui, donne maintenant les sources de ses citations. Le journal Rivarol, par exemple, n'a pas été condamné ou censuré. Les ouvrages qu'il cite ne sont pas des ouvrages signés par les négas chers à Lebel !

Et à ta question , il va te repondre dans le même esprit que son maitre Reynouard :
       " seulement "   2M de juifs auraient disparu lors de la 2è GM , dont 300000 dans des circonstances non élucidées( auraient ètè executés ) !
             A  quoi veux tu t'attendre quand tu as la faiblesse de  debattre avec un néga ? Smile
                   

 Que voulez vous faire ? Bannir Roro et Frère Jacques ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 09:07 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

MC2R a écrit:
Roro II a écrit:
 construites par des équipesde néophytes agissant dans la plus totale anarchie.

 Sinon une simple question à laquelle vous ne répondez jamais,
 QUE SONT DEVENU LES MILLIERS DE  DEPORTES JUIFS ou NON JUIFS

partis de POLOGNE (du ghetto de Varsovie par exemple),
de FRANCE, de HOLLANDE, de HONGRIE, de SALONIQUE d'ailleurs
et QUI NE SONT JAMAIS REVENEUS chez eux ?

Avancez vos preuves ou vos suppputations de leurs présence
 ailleurs après ou/et pendant la guerre et on jugera de leur VERITE ?

Il y a des millions de personnes qui manquent à l'appel, que sont-ils devenus ???









Pour vous faire plaisir,une parmi d'autres,celle qui vous semble chère,
le ghetto de Varsovie.




L'enfant du ghetto de Varsovie,retrouvé!





 


                 Cette photo a fait le tour du monde.
                 Elle symbolise depuis la fin de la guerre la résistance du ghetto de Varsovie,
                 détruit par les Allemands en 1943.
                 Le visage tragique de ce petit garçon, coiffé d'une casquette,est naturellement 
                 apparu comme un résumé poignant du sort réservé aux milliers de juifs polonais
                 promis à l'enfer des camps de concentration.


            En 1978, le journaliste britannique  Joseph Finklestone révélait
                que ce petit garçon avait, en fait, survécu et était devenu
                aujourd'hui un paisible père de famille britannique:

                     "Il n'y a pas de symbole plus poignant de la souffrance des juifs                    
                 et de la bestialité des nazis que la photographie de ce petit garçon                     
            en casquette,mains en l'air en signe de reddition, qui, avec d'autres juifs,                 
            est emmené du ghetto de Varsovie, sous la menace du fusil
          d'un soldat allemand arrogant"                                           


              "Jusqu'ici on était en droit de penser que le petit garçon, comme les autre           
            sur la photographie,était mort dans un des nombreux camps
           d'extermination nazis.
               Aujourd'hui je peux révéler que ce petit garçon, alors âgé de 6 ans,
             a miraculeuseument survécu.
               Il vit  aujourd'hui à Londres et, à 43 ans, est un homme d'affaires prospère,
père de 4 enfants dont l'un a sensiblement l'âge du petit garçon de la plus connue
 des photos de guerre."  
( Jewish Chronicle Londres ,11 août 1978).






                Ces révélations suscitèrent de vigoureuses protestations de la part
 du Jérusalem Post du 1er septembre 1978, qui rappela que
"cette photo avait été versée au dossier du procès de Nuremberg", et
 qu'elle figurait parmi celles qui entraînèrent la pendaison de
 Jurgen Stroop , général allemand.... *


*Avec l'article 19 des statuts du TMI de Nuremberg,
pas besoin d'apporter la "preuve",d'où la réaction du Jérusalem Post ...


Article 19:
 


" Le Tribunal ne sera pas lié par les règles techniques relatives
 à l'administration des preuves.
Il adoptera et appliquera autant que possible une procédure rapide
et non formaliste et admettra tout moyen qu'il estimera avoir
une valeur probante."



Question :Pourquoi "censurer" cette information
qui fait partie de l'Histoire  de la 2è GM ?
remarquez les statuts d'un tribunal de pays dits:"démocratiques" .

A votre disposition pour d'autres renseignements.


Bonne journée !
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 10:09 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Comme quoi !!!
Y a pas que Simone qui en a réchappé.
Et combien d'autres "anonymes". Ou non révélé car "ayant servi de preuves" pour  " une procédure rapide et non formaliste" ?
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 13:36 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Admin a écrit:
lebel a écrit:

C'est faux ! Roro, quelques soient les griefs qu'on puisse porter contre lui, donne maintenant les sources de ses citations. Le journal Rivarol, par exemple, n'a pas été condamné ou censuré. Les ouvrages qu'il cite ne sont pas des ouvrages signés par les négas chers à Lebel !

    





 




La reference qu'il donne à Rivarol* est celle de la page d'accueil du journal et en aucun cas une reference à un article  ,quant aux  sources qu'il cite ( comme les attendus du TMI ) il les manipule pour les besoins de sa cause ,
 Son fil du 17 fevrier http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t1853-Sur-l-authenticite-du-journal-de-Baudouin.htm?start=435 , fait état d'un extrait tiré d'un  livre de Monneray , juge au TMI 
..
J' ai lu  cet ouvrage ( p 167 à 171 ) où , à propos de l'echange de 5000 enfants juifs , par l'intermediaire de Feldscher de la légation suisse ,  l'auteur ecrit :
.".les pourparlers trainent pendant plus d'une année et aboutissent finalement à un refus pur et simple . Un premier argument invoqué par la Wilhelmstrasse , en fevrier 43 , presente ces 5000 enfants comme futurs propagandistes anti- allemands .....un an plus tard les negociations marquent encore le pas .....l' Allemagne exige que les enfants soient etablis definitivement en Angleterre et non en Palestine ....Le Gouvernement britannique est d'accord pour accueillir les 5000 enfants dans l' Empire , à l'exception de la Palestine ou du Proche Orient ....cependant , malgré la bonne volonté dont les Anglais font preuve , la Wilhemstrasse finit par ne donner aucune suite à cette affaire "    p; 167 , 168 

       Le document 45 ( NG 1794 ) est le facsimile de lettres adressée par von Thaddem à Eichmann , datée du 5 mai 1944 sur la proposition Feldscher    p 169 , au chef du groupe Inland II ( Wagner )  du 29 avril 44  p 170 , lettre de Wagnerdu 29 juillet 44  , p 171




 * Que penserais tu , Admin , si je citais l' Humanité comme reference  ! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 14:31 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

" Que penserai-tu, Admin, si je citais l'HUmanité comme référence ?"
Je te répondrai que, le N° de l'Humanité que tu cites n'a pas été interdit ni censuré, d'une part, et je discuterai du contenu de l'article cité et des commentaires éventuels du rédacteur de l'article.

Et je répondrai ensuite à Roro II, que le fait d'avoir découvert un survivant des camps, ne démontre pas que les 99% des déportés en soient sortis vivants.
J'ai dit qu'il y avait une marge probable entre les 6 millions et 4 ou 5 millions. La question est: que sont devenus ces millions de "disparus" ? Et j'ajoute qu'il y en ait eu 6 millions ou "seulement" 20.000, il y a crime de masse et c'est ce crime qui est inadmissible !

En ce qui concerne enfin le "Tribunal" de Nuremberg, j'ai dit également à maintes occasions, que je le considérais comme totalement nul, ne serait-ce que parcequ'il comptait comme Juge et Procureur un représentant de l'ordre stalinien. Donc tout ce qui découle des décisions prises par ce pseudo tribunal est irrecevable.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2016)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 13, 14, 15  >
Page 12 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com