France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boisbouvier revient sur la "shoah"
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 14:53 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

 La seule phrase du negationniste  Reynouard qui ecrit , à propos de 6 M de morts   " qu'il n' y en aurait eu que 2M , dont 300000 dans des circonstances non elucidées " devrait suffire à nous refuser à toute discussion avec les negationnistes ou à propos de leurs ecrits 

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Fév - 14:53 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 16:25 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Pourquoi "refuser" ? Il faut au contraire leur dire qu'ils nous racontent des bobards ! J'ai dit que s'il était fort difficile de préciser un nombre exact de morts, il était néanmoins certains que ce nombre pouvait être situé entre 4 et 6 millions, ce qui est une fourchette raisonnable, mais qui n'enlève rien au caractère ignoble de l'extermination !
Qu'on puisse évaluer à une centaine de mille le chiffre des disparitions "dans des circonstances non élucidées" je veux bien. Mais pas plus !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 16:47 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Il n'y eut pas que Nuremberg. Au procès de Francfort en 1963 24 accusés comparurent dont 20 furent jugés. A titre d'exemple :

KLEHR, Josef. Oberscharführer. Né le 17 octobre 1904 à Langenau (Haute Silésie). Ecole religieuse, formation de menuisier, apprentissage d’ébéniste. Entre à la SS en 32. Il se marie en 33, il a deux fils. Engagé par un établissement hospitalier fin 34 dans lequel il reste jusqu’en 38. Arrive à Buchenwald en 39 et à Dachau en 40 au Sanitätsdienstgrad (service de santé) en tant que Rottenführer et passe Unterscharführer en janvier 41. Peu après il est muté au HKB de Birkenau. En 43 il devient Oberscharführer. Spécialiste des piqûres de phénol, pour les prisonniers choisis par le médecin mais aussi pour ceux qu’il sélectionnait lui-même. (Les accusés Hantl, Nierzwicki et Scherpe participaient aussi aux meurtres par piqûres de phénol). Au printemps 43 il devient chef du « commando de désinfection » (Vergasungskommando) ce qui l’associe directement aux meurtres dans les chambres à gaz. La tâche de ce service était d’introduire le Zyklon dans les chambres à gaz. Celle de Klehr en particulier était d’établir le tableau de service des personnels, auquel il participait souvent lui-même en surveillant ou versant lui-même le gaz. Il a aussi fait «faire du sport» [en cas de besoin, voir cette expression dans le glossaire]. Il a été présent aux fosses où étaient brûlés les corps et à des sélections sur la rampe (comme tous les médecins et personnels de santé du camp). En juillet 44 il est nommé chef de l'hôpital du camp annexe de Gleiwitz. En janvier 45, lors de la marche d’évacuation, il mène un groupe de prisonniers à Groß Rosen. Il part ensuite au front en Tchécoslovaquie. Il est arrêté par les Américains en mai 45 puis libéré en mars 48. Il travaille alors de nouveau comme ébéniste. Un témoin qui le voyait très souvent (Czesław GLOWAKI) a déclaré au procès de Francfort : «Pour lui, tuer était une jouissance». En préventive depuis septembre 1960, il est libéré en 1988 et meurt la même année (23 août 1988) à 84 ans.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 17:11 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Je fournis le lien suivant pour plus d'informations :

http://www.sonderkommando.info/proces/index.html
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 18:19 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

<< Il a été présent aux fosses où étaient brûlés les corps  >>

Je reléve cette incongruité. En effet comment est il possible de "faire bruler des corps dans des fosses" dans un endroit marécageux ou lorsque l'on creuse à une profondeur de 70 cm l'eau commence à apparaitre ?

La création du camp souche Auschwitz I est décidée par les SS en février 1940 : c'est un camp de concentration et de travail forcé. Il se situe au milieu d'une région polonaise riche en matière premières : eau (au bord de la rivière Sola, zones marécageuses à proximité)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz

De plus sur les centaines de photos aériennes, de jour ou de nuit, de la zone prises par les Alliés, sur aucune d'entre elles n'apparait ces fameuses fosses , alors qu'un brasier comme celui là devrait être visible du ciel ?

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 18:30 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Briard a écrit:
<< Il a été présent aux fosses où étaient brûlés les corps  >>Je reléve cette incongruité. En effet comment est il possible de "faire bruler des corps dans des fosses" dans un endroit marécageux ou lorsque l'on creuse à une profondeur
de 70 cm l'eau commence à apparaitre ?

La création du camp souche Auschwitz I est décidée par les SS en février 1940 :


c'est un camp de concentration et de travail forcé.
 Il se situe au milieu d'une région polonaise riche en matière premières :
eau (au bord de la rivière Sola, zones marécageuses à proximité)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz


De plus sur les centaines de photos aériennes, de jour ou de nuit,
de la zone prises par les Alliés, sur aucune d'entre elles n'apparait
ces fameuses fosses ,
alors qu'un brasier comme celui là devrait être visible du ciel ?













Pourquoi le rapport de la Croix-Rouge sur la visite d'Auschwitz en 1944
ne parle pas de chambre à gaz ?
(absent des "procès")

Que voilà une bonne question, non ?


 



En septembre 1944,un délégué de la Croix-Rouge,le Dr Rossel,
a rendu visite à la Kommandantur d'Auschwitz-I (le camp principal).
Puis il a été en contact avec des internés.Auparavant,il était passé à Teschen
(à cinquante kilomètres au sur d'Auschwitz).
A Teschen,l'homme de confiance principal britannique (il y avait des prisonniers
britanniques) a demandé au Dr Rossel s'il était au courant d'un bruit:
un bruit selon lequel il existerait au camp d'Auschwitz une (et une seule)
salle de douches très moderne où les détenus seraient gazés en série.
Le Britanniqueavait,par l'intermédiaire de son Kommando d'Auschwitz,essayé
d'obtenir confirmation de ce bruit.Il avait été impossible de rien prouver.
Quant aux détenus mêmes d'Auschwitz,ils n'en ont pas parlé.
Le Dr Rossel note ces faits en passant et n'y accorde pas plus d'attention.
Il est manifeste que,pour lui,il s'agit de l'une de ces rumeurs comme il en courait
tant pendant la guerre.

En général,les rumeurs sur un camp viennent de l'extérieur de ce camp.
Pour le camp du Struthof-Natzweiller,situé en Alsace,il semble bien que
la rumeur parlant d'une chambre à gaz homicide au Struthof soit partie
de Strasbourg,située à une cinquantaine de kilomètres du camp lui-même.
Une parente des fermiers qui vivaient tout près de la prétendue chambre à gaz
avait l'habitude chaque semaine de quitter Strasbourg pour monter à la ferme
du Struthof.Mr René A. a rencontré cette personne en 1975.

Elle lui a confié qu'un jour à Strasbourg on lui a dit:

"Vous savez,il y a une chambre à gaz au Struthof où les Allemands tuent des gens".

Elle a répondu:

"J'habite tout à côté.Il me semble que,si cela existait,
j'aurais été la première à le savoir."
-------------------
Que penser des "aveux" de Rudolf Höss ?




Le témoignage de R.Höss sur les gazages d'Auschwitz est plein d'absurdités.
Par exemple,il dit qu'immédiatement après la mort des victimes,on mettait
en marche un appareil d'aération et que les membres du Sonderkommando
venaient négligemment retirer les cadavres en mangeant et en fumant.
C'est impossible.Personne n'aurait pu entrer sans masque à gaz dans une pièce
contenant deux mille cadavres encore pleins d'acide cyanhydrique.
Le témoignage écrit de Rudolf Höss est détenu par les communistes polonais
qui n'en ont laissé publier que des fragments.
Personne n'a procédé à un examen d'authentification de ces papiers
censés avoir été écrits par Rudolf Höss

Eh voui !!
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Dernière édition par Roro II le Mer 29 Fév - 18:36 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 18:33 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

En cherchant j'ai trouvé une photo de ces fosses ou l'on voit des corps en attente d'incinération, etonnamment celle-ci est plus que floue la voici :



pas évident de se rendre compte si ce sont des corps squelettiques ou pas.
Pourquoi uniquement celle ci ? Il doit bien en exister d'autres bien meilleures, non ?
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 19:58 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

L'incinération de cadavres peut se faire sans creuser de fosses trés profondes. A Dresdes par exemple, on a constitué des buchers directement sur le sol en empilant un certain nombre de traverses de chemin de fer qui étaient arrosées d'essence, sur lesquelles ont empilait les corps à incinérer. Il y a des photos de ces brasiers. Par ailleurs, les SS, vu le nombre de cadavres, ne pouvaient tous les incinérer dans les fours crématoires et ont certainement constitué ces buchers. Le risque de propagation d'épidémies était trop grand pour laisser ces cadavres de décomposer à l'air libre, ce que les nazis redoutaient le plus !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 21:43 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Puisque des négationnistes ne sont pas convaincus par le fait que des millions de gens déportés par les nazis ne sont pas rentrés chez eux à la fin de la guerre la question se pose : quelle est la condition qu'ils exigent comme preuve de leur décès ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 22:01 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Puisque des négationnistes ne sont pas convaincus par le fait que des millions de gens déportés par les nazis ne sont pas rentrés chez eux à la fin de la guerre la question se pose : quelle est la condition qu'ils exigent comme preuve de leur décès ?




B'en demande à Simone Veil,Henri Krasuski,
Elie Wiesel,etc...

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 22:33 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Nommer les survivants pour insinuer qu'il n'y a pas eu massacre, c'est indigne, surtout s'agissant du nazisme. Celui-ci était maître dans l'art de la prise d'otages, qui consiste précisément à menacer la vie des gens, ce qui suppose à la fois qu'on en tue et qu'on en laisse en vie.

Il y avait ainsi toute une gradation, du meurtre immédiat à la descente des trains au camp-vitrine de Theresienstadt.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 22:39 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Nommer les survivants pour insinuer qu'il n'y a pas eu massacre,
c'est indigne, surtout s'agissant du nazisme.

Celui-ci était maître dans l'art de la prise d'otages, qui consiste
précisément à menacer la vie des gens, ce qui suppose à la fois
qu'on en tue et qu'on en laisse en vie.


Il y avait ainsi toute une gradation, du meurtre immédiat
à la descente des trains au camp-vitrine de Theresienstadt.

Sacré François !! t'es vraiment un drôle d'historien !!





Laughing
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 00:38 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Si je comprends bien, sans nier les assassinats, les négationnistes nient l'existence des chambres à gaz.
?
J'aimerais qu'ils le disent clairement.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 08:17 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Mais ils le disent et c'est pour celà qu'ils sont condamnés !
Il y a des photos qui montrent des "survivants" libérés dans des états physiques pitoyables et qui démontrent que ces pauvres gens n'auraient pas survécu si leur calvaire avait duré quelques jours de plus !Alors, doit-on en conclure comme le fait Roro qu'il n'y a pas eu volonté d'extermination ?
J'ai dit ce que je pensais sur ces "chambres à gaz" dont on n'aurait trouvé aucune trace, ce que j'en pensais. J'ai dit que, quelque soit "l'arme du crime", les nazis étaient coupables d'avoir exterminé des millions d'êtres humains, faute d'avoir pu constituer des "colonies raciales" dans les territoires qu'ils avaient conquis et... perdus !
J'ai dit également qu'il fallait être extrêmement sceptique sur les "témoignages" apportés par les soviétiques sur les camps et qui se trouvaient dans les territoires qu'ils avaient "libérés". Personne, hormis eux, n'ayant pu confirmer ce qu'ils affirmaient.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 09:11 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Ai-je bien compris ?
Les négationnistes-révisionnistes ne nient plus le fait même de l'extermination. Ce qu'ils nient ce sont les chambres à gaz d'Auschwitz, le Zyklon B, les camions à gaz de Chelmno, les camps de l'est de la Pologne lors de" l'Aktion Reinhard" : Belzec, Treblinka, Lublin, Sobibor.
Si c'est cala qu'ils prétendent,
1/ qu'ils le disent clairement;
2/ qu'ils disent le moyen employé pour perpétrer ce crime de masse.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:23 (2016)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15  >
Page 13 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com