France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boisbouvier revient sur la "shoah"
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 613, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 16:05 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Comparer le chiffre de 2500 personnes à celui de plusieurs millions est un peu gonflé ! Je ne connais pas Lady Renouf, mais je trouve ses propos frappés à l'aune du bon sens. Elle ne fait que répéter ce que nous, nous souhaitons avoir: "pour combattre les négationnistes, dit-elle, il y a bien mieux que des lois liberticides, il y a des PREUVES irréfutables qui devraient être montrées jusque dans les établissements scolaire et universitaires". Est-ce, comme l'affirme Lebel, prendre la défense des négationnistes ? Je ne le pense pas. Au contraire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 16:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 16:42 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Bon, j'ai lu la pitoyable traduction française de l'article de Wikipédia qui ne démontre rien du tout à part que Mme Renouf, qui n'est pas une négationniste (et c'est l'artcicle de Wiki qui le dit) défend David Irving, non pas parcequ'il "nie" l'holocauste, mais parcequ'elle juge profondément inepte le fait de traduire en justice quelqu'un pour une opinion contraire à "l'historiquement correct" !
Ce que veut cette dame, c'est tout simplement qu'il y ait débat sur le plan HISTORIQUE, et non sur le plan pénal. Doit-on la mettre, elle aussi au ban de l'opinion ?
Elle aurait du se méfier et lire Gavoury, ce Juif philosophe d'extrême... gauche, obligé de se réfugier en Suisse pour avoir publié les "Mythes fondateurs de la politique israëlienne", ou  Norman G. Finkelstein, deux auteurs dont on ne parle d'ailleurs plus guère, pour la raison bien simple qu'il est tellement plus facile de traiter les gens de "disciples de Faurisson", Faurisson étant avec Reynouard les deux grands épouvantails de l'opinion publique !
On peut, bien sur épiloguer sur la sulfureuse carrière de la dame Renouf, qui a tout de même fait des études sèrieuses sa carrière de manequin et de top model s'étant terminée avec les premières rides apparues sur son joli petit cul...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 17:18 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

<<  les premières rides apparues sur son joli petit cul...  >>

Est ce cela qui lui vaut d'être ostracisée ?
Si c'est le cas, lebel t'es dans la panade Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 18:41 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

@Boisbouvier, merci pour le lien wiki sur ce livre noir du communisme que je connaissais un peu mais ça m'a raffraîchit la mémoire.

Sinon, cette Madame Renouf parle le négationnisme couramment d'après son phrasé, ses détours, sa rhétorique, ses formules "donnez moi une preuve de l'existence ect...", sa vrai/fausse honnêteté. Elle est soupçonnée par moi de l'être et premièrement avec sa demande de la "preuve". Le leitmotiv du thème de la "PREUVE" est éloquent dans la bouche du négationniste, ça tourner à l'obsession. Quelle que soit la PREUVE que vous lui apporterez ce n'en sera jamais une. C'est pour lui comme une quête du graal, jamais atteignable, quasi informulable... et il lutte, c'est fou ce qu'il lutte pour l'avoir... sa PREUVE.

Quelle est la définition d'une preuve pour les néga révisionnistes ? ça aiderait à sortir de cette impasse et passer enfin au débat qu'ils... ne veulent surtout pas.

Par contre les PREUVES que n'a pas existé ce qu'ils demandent qu'on leur prouve que ça a existé n'est surtout pas tiré par les cheveux. Ex : les juifs de Birmanie ! ça c'est une PREUVE. Purée !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 19:04 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Mais, si ces preuves existent bel et bien qu'on les fournisse une bonne foi pour toute abstraction faite bien sur de la "chambre à gaz" issue du film de Lanzmann, et que l'on presente au visiteur du camp comme "irréfutable", alors que c'est une reconstitution.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 19:32 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Briard a écrit:
Mais, si ces preuves existent bel et bien qu'on les fournisse une bonne foi pour toute abstraction faite bien sur de la "chambre à gaz" issue du film de Lanzmann, et que l'on presente au visiteur du camp comme "irréfutable", alors que c'est une reconstitution.
Qu'appelez-vous une preuve ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 19:50 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Seule Simone Veil avait dit: "Il n'existe aucune preuve, les Allemands les ont détruites en fuyant devant l'armée rouge" Là au moins on avait une réponse... crédible !
Celà dit il existe des photos, prises par des Anglais et des Américains lorsqu'ils découvrirent les camps situés dans leur zone opérationnelle. Les monceaux de cadavres décharnés, les "survivants", véritables morts-vivants rangés sur leurs bas-flancs ou devant leurs baraquements. Ces photos attestent de la cruauté des gens qui en avaient la charge, et pour moi c'est suffisant comme "preuve" matérielle. Le fait que plusieurs millions de déportés ne reparurent jamais à leur domicile en est également une. J'admets qu'il y ait pu y avoir quelques centaines, voir quelques milliers d'individus qui réussirent à partir loin des lieux de leur martyr... En Israël ou ailleurs, mais pas plusieurs millions ! Non !
Donc il y a bien eu extermination de masse. Je n'entrerai pas dans le "détail" des méthodes d'extermination utilisées, celà ne sert à rien.
Mais ce cauchemar a duré en gros quatre années. 4 années ! La terreur soviétique a duré beaucoup plus longtemps et là, ce sont des dizaines de millions d'individus, Juifs, Chrétiens, qui en sont morts dans des conditions qui n'ont rien à envier à l'holocauste nazie.
Qui en a parlé, qui en parle ? J'attends les films, les télé-documents, les télé-films montrant ces drames !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 20:32 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Merci Admin de votre intervention, mais je ne comprend pas cette soudaine dérivation des propos vers la terreur soviétique. Franchement je ne la comprend pas.

Je ne sais pas à quoi c'est dû car je suis tout à fait pour qu'on évalue et dénonce les crimes soviétiques, maxiste-léninistes,  ect... et même russes si l'on veut...

Mais franchement pourquoi dans un forum parlant de la 2ème guerre mondiale, dès qu'on parle des nazis, faut-il aussi dans la foulée parler des soviets ?

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de rapport mais de là à passer par l'un pour parler de l'autre ou de ne pouvoir parler de l'un sans parler de l'autre, ce n'est pas possible pour ma part.

Pourtant oui c'est vrai quel film parle des massacres et horreurs du goulag et du reste ?

Les victimes du communisme sont-elles moins organisées et virulentes que les autres victimes ?

Sans doute mais de là à, pour celui qui est informé, ne reconnaître les unes que par rapport aux autres et évaluer les unes seulement par rapport aux autres, je ne vois pas pourquoi ?  

Pour moi ça me fait mal au coeur de savoir toutes ces morts, quelque qu'en soit la nature y compris les indiens d'Amérique par les espagnols, alors que je suis d'origine espagnole.

Mais (et j'y reviens encore...) ce qui m'interpelle c'est quand quelqu'un, dans un cadre précis, me renvoie sans arrêt à une autre histoire que celle dont il est question dans le sujet dont il est question. C'est bizarre en soi...


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 20:56 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

On cherche la preuve de quoi au fait :
Des atrocité nazies en général ?
De l'existence ne serait-ce qu'une chambre à gaz ?
De la mort de plusieurs millions de juifs ?
Je croyais que ce fil devait traiter de la théorie de Michel B à savoir "Adolf aurait tout découvert à son procès" ?
Et comme dirait Fréroro, une fois correctement torturé, il aurait avoué !
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
MC2R


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 21:53 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

On cherche à réfuter la RUMEUR que les nazis sont responsables entre 1940 et 1945 de la extermination physique de près de 6 000 000 de personnes juives d'Europe.

En fait ils ont tous sains et sauf, il ont tous émigré avant, ou survécus après aux "soi-disant" massacres.

Et on arrive à cette conclusion en avançant comme PREUVE que la même chose s'est produite ailleurs sans que personne n'en parle.

En effet, en Birmanie (cas exemplaire comme l'explique Roro) dans des conditions absolument identiques, dans tous les domaines et dans tous les sens, autant historiques que géo-stratégiques (à vérifier tout de même), la communautés juive  Birmane forte de 2 500 personne, à l'instar de la communauté juive polonaise, forte elle de 2 000 000 de personnes, a connu le même sort à savoir une disparision des statistiques de 80 % de ses effectifs par immigration pure et simple, dans le même temps et les mêmes conditions. 


Donc voilà la PREUVE de la disparition des juifs d'Europe : l'immigration in-extremis comme en Birmanie ou alors ... le réflexe de se fondre dans la population survivante sans mentionné ses origines. Une attitude inédite et inexplicable dans l'histoire juive... mais il y a une PREUVE par la citation d'une phrase sérieuse d'une certaine Anna Janot-Szymanska.

Bref quand on ne sait plus ce qu'est une PREUVE tout est prétexte à PREUVE.



Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 23:25 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Admin a écrit:
Bon, j'ai lu la pitoyable traduction française de l'article de Wikipédia qui ne démontre rien du tout à part que Mme Renouf, qui n'est pas une négationniste (et c'est l'artcicle de Wiki qui le dit) défend David Irving, non pas parcequ'il "nie" l'holocauste, mais parcequ'elle juge profondément inepte le fait de traduire en justice quelqu'un pour une opinion contraire à "l'historiquement correct" !
Ce que veut cette dame, c'est tout simplement qu'il y ait débat sur le plan HISTORIQUE, et non sur le plan pénal. Doit-on la mettre, elle aussi au ban de l'opinion ?
Elle aurait du se méfier et lire Gavoury, ce Juif philosophe d'extrême... gauche, obligé de se réfugier en Suisse pour avoir publié les "Mythes fondateurs de la politique israëlienne", ou  Norman G. Finkelstein, deux auteurs dont on ne parle d'ailleurs plus guère, pour la raison bien simple qu'il est tellement plus facile de traiter les gens de "disciples de Faurisson", Faurisson étant avec Reynouard les deux grands épouvantails de l'opinion publique !
On peut, bien sur épiloguer sur la sulfureuse carrière de la dame Renouf, qui a tout de même fait des études sèrieuses sa carrière de manequin et de top model s'étant terminée avec les premières rides apparues sur son joli petit cul...


 J'ai cité l'article de Wiki , en anglais , exhaustif quant aux accointances de M. Renouf avec les negationnistes , en participant à leurs congrés , aux conferences de l' IHR , et au soutien qu' elle leur apporte .....si ça n'en fait pas une negationniste avouée ( trés rares sont les negationnistes qui s'assument comme tels ! )  elle se révèle , par contre une excellente "compagnon de route "
 .....et je ne sais pas ou tu as péché cette " pitoyable traduction française de l'article de W " Smile

  Quant à Garaudy , et non pas Gavoury , né protestant ,  il se convertit , jeune ,  au catholicisme  pour finir mahometan !
              Verifie tes sources , Admin , avant d'ecrire n'importe quoi 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 08:54 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

J'ai trouvé la traduction de l'article sur... Wikipédia et toutes mes excuses au sujet de Garaudy ! J'étais sur le sujet Gavoury (fils du commissaire Gavoury de la lutte anti-OAS...) et j'ai dérapé... Mais tu sais bien de qui je parle ! Personnage qui n'attirait pas les sarcasmes lorsqu'il se présentait comme "philosophe marxiste"... Passons !
Réponse à Michel.
Si nous parlons des crimes du communisme, c'est tout simplement parceque lorsqu'on évoque le conflit 39/45, on braque le projecteur essentiellement sur les crimes du national-socialisme et des gens comme Lebel résument ce conflit à la Shoah. Alors il faut bien que quelqu'un dise que cette guerre fut également celle qui se déroula entre deux totalitarismes criminogènes dont l'un et non des moindres fut déclaré "vainqueur".
Le lien existe également avec le parti communiste français, longtemps considéré comme le parti le plus stalinien d'Europe, qui obéissait le petit doigt sur la couture du pantalon aux ordres venus de Moscou, et qui faillit faire de la France à la libération un satelitte de l'URSS.
J'ai évoqué le pavé de Stéphane Courtois parcequ'il est significatif du sort réservé à tous ceux qui osent mettre en accusation le communisme ou qui, comme Ernst Nolte osent déclarer que communisme et national-socialisme sont les frères jumeaux du totalitarisme et que le premier est responsable de beaucoup plus de crimes que le second.
Discuter de la 2ème guerre mondiale en "évitant" de dénoncer le système stalinien, c'est glisser dans l'hémiplégisme historique et rejoindre le camp de tous ceux pour qui dénoncer les crimes de l'armée rouge, c'est basculer dans le négationnisme ou la "nostalgie du régime de Vichy".
La France a été entraînée dans ce conflit planétaire, je le répète, par la faute de ses dirigeants sociaux-démocrates qui n'ont pas su prévoir et se sont laissés endormir par la stratégie "pacifiste et sociale" du parti communiste ! Stratégie qu'il est important de dénoncer si l'on veut comprendre la suite des événements et ce n'est pas un Historien comme toi qui me démentira sur ce point. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 09:30 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Il est sans doute bon et profitable de rappeler les crimes du communisme mais le sujet du fil c'est : Hitler a-t-il ordonné la Shoah? l'a-t-il sue ?
Or, jusqu'à "preuve" du contraire, il ne l'a ni ordonnée ni, même, sue.
Je ne dis pas qu'il ne l'a pas ordonnée, je dis qu'on ne m'a pas prouvé qu'il l'ait fait. Je ne dis pas qu'il n'ait pas su la Shoah, je dis qu'on ne m'a pas prouvé qu'il l'ait sue.
Göring à Nuremberg m' a semblé la découvrir au moment des débats quand il dit que la traduction de Endlösung par solution finale était grammaticalement fautif.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 09:39 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

MC2R a écrit:

On cherche à réfuter la RUMEUR que les nazis sont responsables entre 1940 et 1945 de la extermination physique de près de 6 000 000 de personnes juives d'Europe.

Ha bon !!  Je te renvoie au livre de Roger Garaudy « Les Mythes fondateurs de la politique israélienne » qui ne donne pas ce résultat, chiffre détaillé à l'appui.

En fait ils ont tous sains et sauf, il ont tous émigré avant, ou survécus après aux "soi-disant" massacres.

Et on arrive à cette conclusion en avançant comme PREUVE que la même chose s'est produite ailleurs sans que personne n'en parle.

En effet, en Birmanie (cas exemplaire comme l'explique Roro) dans des conditions absolument identiques, dans tous les domaines et dans tous les sens, autant historiques que géo-stratégiques (à vérifier tout de même), la communautés juive  Birmane forte de 2 500 personne, à l'instar de la communauté juive polonaise, forte elle de 2 000 000 de personnes, a connu le même sort à savoir une disparision des statistiques de 80 % de ses effectifs par immigration pure et simple, dans le même temps et les mêmes conditions. 

Oh, tu sais, Simone Veil a bien été "declarée morte" dans les camps, alors...

Donc voilà la PREUVE de la disparition des juifs d'Europe : l'immigration in-extremis comme en Birmanie ou alors ... le réflexe de se fondre dans la population survivante sans mentionné ses origines. Une attitude inédite et inexplicable dans l'histoire juive... mais il y a une PREUVE par la citation d'une phrase sérieuse d'une certaine Anna Janot-Szymanska.

Bref quand on ne sait plus ce qu'est une PREUVE tout est prétexte à PREUVE.

On nous parles "DES" chambres à gaz, ou sont elles ? La seule qu'on nous présente est un montage, qui ne peut pas avoir fonctionné. Et c'est un expert américain, spécialiste des chambres à gaz dont se sert la Justice de certains Etats US pour mettre à mort les condamnés, qui l'affirme. Est il lui aussi un "négationniste" ?
Alors, on nous répond "les nazis les ont détruites", ok, alors ou sont les décombres ? Nul part, personne n'a pu le dire. Je veux bien croire, pas de problème, mais je suis comme St Thomas.
Et je n'accepte pas comme "preuve matérielle" les "on dit".




_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 09:59 (2012)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah" Répondre en citant

Voilà ce qui me donne l'occasion de revenir sur le chiffre des "6.000.000 de personnes juives d'Europe" qui fait croire que seulement les Juifs d'Europe ont été exterminés par le système concentrationnaire nazi ! Je rappelle que tous ceux qui étaient considérés comme n'entrant pas dans les caractéristiques de la "race aryenne" pure et dure étaient considérés comme des "sous-hommes" et passible des camps de concentration.
Le problème des "Chambres à gaz", nous ne pouvons pas l'aborder et je ne l'aborderai pas, compte tenu des LOIS EN VIGUEUR. Pour moi, et je l'ai dit, seul le "résultat" compte, et le résultat c'est que des millions d'individus innocents ont été exterminés, simplement parcequ'ils n'entraient pas dans ces critères !
Maintenant sortons de là, car nous donnerions l'impression, ce que souhaite Lebel, de considérer la WW2 comme essentiellement réduite à la Shoah.
Compris ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2016)    Sujet du message: Boisbouvier revient sur la "shoah"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 613, 14, 15  >
Page 5 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com