France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 13:37 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

 
(Fayard,2004,650 p)

Parmi les historiens qui défendent la thèse de l'extermination des juifs
il est des personnalités comme Raul Hilberg auxquelles il faut reconnaître
le mérite d'avoir sinon bien travaillé,du moins beaucoup travaillé.
Il en est d'autres qui ont bâclé leur travail.
Tel a été le cas de Florent Brayard,auteur en particulier du livre ci-dessus.
Son ouvrage est pitoyable.
Le sous-titre en est abscons et rien dans le corps de l'ouvrage n'en éclaire
le sens.On est là dans le chiqué universitaire.Parce qu'il écrit mal et se paie
de mots,le malheureux F.Brayard est souvent confus et parfois abstrus.
Le début de sa tentative de démonstration tourne vite au désastre.
Qu'on en juge par ces quelques lignes de la page 29 dont rien dans la suite
de l'ouvrage ne viendra démentir la maladresse et l'incohérence.


Uun "plan confidentiel" de Himmler.







"Nous devons sans faute avoir achevé la migration du peuple juif en un an,
ensuite il n'y en aura plus aucun pour errer.Il faut donc à présent que
table rase soit faite,totalement."

(Suit une note renvoyant à la traduction de Marie-Martine Husson).
Telle était la seule et brève allusion du Reichsführer Heinrich Himmler
à la "question juive" lors de son discours,le 9 juin 1942,à l'occasion
des funérailles de Heydrich.
Ces deux phrases (sic pour:Ces trois phrases) sont régulièrement citées
par les historiens pour illustrer l'accélération de l'extermination des juifs
au milieu de l'année 1942 (suit une note citant Klarsfeld),mais aucun,
à ma connaissance,n'a pris le parti de les entendre comme l'annonce
d'un programme d'extermination totale du judaïsme devant être réalisé
en une année seulement.

 


On s'étonne,pour commencer,de voir F.Brayard affuble de guillements
ce "plan confidentiel".
On s'étonne encore plus de découvrir au bas de la même page 29 que,
selon ses propres mots,c'est "par convention" qu'il a ainsi apposé des guillemets !
Pas un instant il ne nous explique quelle est cette "convention",il ne nous révèle
pas plus qui a bien pu instituer ladite convention et pourquoi,de son côté,
il se sent obligé de la respecter !
Quant à sa critique des "historiens",elle est déconcertante.
Comment ces derniers auraient-ils pu décider de voir "l'annonce d'un programme
d'extermination totale du judaïsme européen devant être réalisé en une année
seulement" dans ce que F.Brayard en personne appelle "la seule et brève allusion
du Reichsführer Heinrich Himmler à "la question juive" " dans un discours public ?
S'il ne s'agit,comme il l'écrit,que d'une "allusion" et si cette allusion est
"seule et brève",comment bâtir sur un fondement aussi fragile une aussi formidable
accusation ? Pour le faire,il y faudrait un étonnant parti pris.
Or,c'est presque ce que nous dit l'auteur,à sa connaissance,"n'a pris le parti"
de faire ce qu'il a lui-même "pris le parti" de faire !  
Tout au long de son ouvrage,F.Brayard accumule ainsi de telles naïvetés que
je ne vois personnellement qu'un seul autre historien pour rivaliser avec lui
dans la candeur (mêlée de roublardise):l'Américain Christopher Browning.
A ce F.Brayard nous sommes redevables d'un libellé dont le titre,à lui seul,
Comment l'idée vint à M.Rassinier:naissance du révisionnisme
(Fayard,1996),reflète la gaucherie.....

Mais,d'une manière générale,comment prendre au sérieux un historien
qui termine la présentation de son ouvrage en proclamant non sans fierté que
"La structure générale (dudit ouvrage historique) reprend celle de certains films
ou de certains romans où la scène d'ouverture est celle du crime et dont toute
l'intrigue ne se déroule ensuite que pour expliquer comment on en est arrivée là" ? (p.24).



  


Une cible bien mal choisies:Heinrich Himmler.


F.Brayard a été mal inspirée de jeter son dévolu sur Himmler.
S'il est un haut responsable qui s'est clairement expliqué sur la véritable
politique antijuive du IIIè Reich c'est bien Heinrich Himmler,lequel,
jusqu'à la fin,a déclaré que l'Allemagne ne serait que trop heureuse
si les Alliés voulaient bien recevoir les juifs européens à la condition
expresse de les garder chez eux tant que durerait la guerre,
et cela afin de leur interdire tout accès à la Palestine.




Encore le 15 janvier 1945,lors d'un entretien avec Jean-Marie Musy
(ancien président de la Confédération helvétique),Himmler déclarait:

"Nous affectons les juifs au travail et,bien entendu,y compris à des travaux
durs tels que la construction de routes,de canaux,les entreprises minières
et ils ont là une forte mortalité.Depuis que sont en cours les discussions
sur l'amélioration du sort des juifs,ils sont employés à des travaux normaux,
mais il va de soi,qu'ils doivent,comme tout Allemand,travailler dans l'armement.
Notre point de vue sur la question juive est la suivante:la prise de position
de l'Amérique et de l'Angleterre quant aux juifs ne nous intéresse d'aucune façon.
Ce qui est clair,c'est que nous ne voulons pas les avoir en Allemagne et dans
le domaine de vie allemand en raison des décennies d'expérience après la
première guerre mondiale et que nous n'engagerons aucune discussion à ce sujet.
Si l'Amérique veut les prendre,nous nous en féliciterons
(Wenn Amerika sienehmen will,begrüssen wir das).

Mais il doit être exclu,et là-dessus une garantie devra nous être donnée,
que les juifs que nous laisserons sortir par la Suisse puissent jamais être refoulés
vers la Palestine.Nous savons que les Arabes,tout autant que nous Allemands
le faisons,refusent les juifs et nous ne voulons pas nous prêter à une indécence
(Unanständigkeit) telle que d'envoyer de nouveaux juifs à ce pauvre peuple
martyrisé par les juifs (diesem armen,von den Juden gequ äten Volke).
Economiquement nous adopterons le même point de vue que l'Amérique.
Tout comme chaque immigrant aux Etats-Unis doit verser mille dollars,
chaque émigrant quittant le domaine de souveraineté allemand doit également
verser 1 000 dollars.L'argent,même en devises,ne nous intéresse pas.
Nous souhaitons que,pour l'argent qui sera versé en Suisse,s'ensuive
une livraison de marchandises selon les lois de la neutralité car l'argent en soi
ne nous intéresse pas et ne nous intéressent pas non plus les médicaments
proposés comme le Cibasol,que nous produisons nous-mêmes.
J'ai spécifié que nous intéressaient tracteurs,camions et machines-outils."
Joachim von Ribbentrop défendait sur le sujet des juifs la même politique qui,
répétons-le,était celle du régime du IIIè Reich tout entier.

Le 29 avril 1944 Eberhard von Thadden,haut fonctionnaire du ministère
des Affaires étrangères à Berlin,souvent en relation avec Adolf Eichmann,
rappelait qu'en janvier 1944 le Gouvernement allemand avait répondu
aux Britanniques:

"Le Gouvernement du Reich ne peut se prêter à une manoeuvre tendant
à permettre aux juifs de chasser le noble et vaillant peuple arabe de sa mère
patrie,la Palestine.Ces pourparlers ne pourront se poursuivre qu'à la condition
que le Gouvernement britannique se déclare prêt à héberger les juifs en
Grande-Bretagne,et non en Palestine,et qu'il leur garantisse qu'ils pourronts'y établir définitivement."







(Document de Nuremberg NG-1794.Traduction dans
La Persécution des juifs dans les pays de l'Est présentée à Nuremberg,
Recueil de documents publié sous la direction de Henri Monneray,
ancien substitut au Tribunal militaire international,introduction de
René Cassin,Paris,Editions du Centre de documentation juive contemporaine,1949,p.169).
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Mar - 13:37 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 19:10 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Basta, on a compris !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 21:48 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Inutile de rappeler que le roro se contente de copié collé de blogs de Faurisson !
Au sujet de "l'article" sur le livre de Monneray sur Nuremberg ( von Thadden , Ribbentrop ) j'avais demontré comment il tronquait et falsifiait les ecrits ......il a pas pipé !
http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t1936-Boisbouvier-revient-sur-la-"sh…


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 07:58 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Lebel, le patron c'est moi ! C'est à moi qu'il appartient de juger si tel ou tel écrit porte atteinte à l'intégrité de l'un des participants à ce forum. Je l'ai dit et répété, si Faurisson ou Dushnok ou quelqu'un d'autre dit que la pluie c'est mouillé ou qu'a midi, il fait jour, je ne vais pas l'interdire parceque c'est Faurisson ou Dushnok qui l'a dit !
J'ai, en l'occurence dit à Roro qu'on en avait ras la casquette de ses "citations". Il comprend ou pas. Et je prendrai alors la décision qui convient !

Les "copiés-collés" ne sont pas interdits, s'ils respectent les Lois et le réglement de ce forum. Ils permettent le débat.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 10:22 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

  Tu prends le problème à l'envers , Admin 
           Il ne s'agit pas de souscrire ou non  à une evidence que tout le monde peut énoncer ( la pluie c'est mouillé , il fait jour à midi ! ) , le discours de Faurisson et de ses semblables est TOUJOURS sous tendu par des a priori et une idée fixe 
  Quant aux citations de roro , tu sais trés bien dans quelle intention il les profère , rien à voir avec une discussion historique !


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 11:21 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

HS  Modere par Briard

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 19:14 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

S'il te plait, n'en rajoute pas...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 17:33 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Admin a écrit:
Basta, on a compris !
Pas la peine de t'énerver ! c'est bien d'avoir compris,
ce sera ton cadeau d'anniversaire pour juin !!!

8)
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 22:55 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

François Delpla a écrit:
HS  Modere par Briard


Sottement.


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 10:02 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Et le Briard ? Qu'est-ce que tu as jugé HS ? On aimerait comprendre !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 11:38 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

@ Frederic

Un HS du zistorien auto proclamé nous renvoyant sur son forum desert, ou il discute avec Boisbouvier et qui n'a rien à faire ici.

@ zistorien

Quant au "sottement", tu parles de toi mon pôvre garçon.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 15:20 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

A Roro et Frère Jacques:

Il faut bien comprendre Admin. Il a un soucis de préserver la "diversité" des interventions sur ce forum. Si vous tenez absolument à réhabiliter le 3ème Reich, il y a des sites internet pour ça !
Nous sommes ici entre Français et ce qui nous interesse c'est d'abord la France et ses conflits.
Savoir si Hitler avait de l'urticaire à chaque fois que le mot "Juif" était prononcé, ou que Himmler souffrait de maux de dents chroniques, on en a que faire ! Pour nous ils étaient l'ennemi !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 09:00 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Dire que j'avais ouvert un autre fil au sujet du livre de BRAYARD sans avoir vu qu'il était déjà question dudit bouquin dans cette rubrique !
J'en aurais perdu toutes les excellentes analyses qui y figurent et permettent à chacun de bien comprendre ce qu'il a apporté à chaque contributeur:
- une diarrhée verbale chez les inspirateurs de Roro avec la fonction copier/conchier
- un lien internet (si j'ai bien compris) pour François DELPLA, tir réflexe
- modération énergique de Briard qui balance une grenade dans le tas et observe ensuite
- des interjections diverses et quelques tirs perdus de Léon
- rappel à l'ordre d'Admin, cessez le feu
Garde à vous, repos, vous pouvez fumer.
Je retourne au fil que j'avais initié, même s'il en perd un peu de saveur.
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 19:11 (2012)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard Répondre en citant

Aucun rapport avec le forum, je verrouille.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:11 (2016)    Sujet du message: La "solution finale de la question juive" de Florent Brayard

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com