France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

19 mars 1962

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 15:00 (2012)    Sujet du message: 19 mars 1962 Répondre en citant

19 mars 1962 ?
L'application du "cessez le feu" en Algérie, suite aux "accords" d'Evian ?

Non, non et non !

C'est ce qu'on nous dit depuis 50 ans, et qui est matériellement faux.
Qui a signé ces "accords" ou prétendus tels ?
Pour le gouvernement (gaulliste) français de l'époque:
Robert Buron, Louis Joxe et Jean de Broglie.
Pour le GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne), Krim Belkacem.
Le terme "accords" est impropre et ne figure d'ailleurs pas sur les documents signés qui portent le nom de "déclaration d'intentions". Ce qui ne leur confère aucune valeur juridique au plan international.
Ces "déclarations", il faut le savoir, ont immédiatement rejetées par les instances dirigeantes du FLN et par l'ALN en place en Tunisie et au Maroc et partiellement en Algérie.
Le "cessez le feu" n'a été observé sur place que par l'Armée française, dont les troupes sont rentrées dans leurs cantonnements.
Le FLN, complètement libre de ses mouvements, en a profité pour reprendre ses campagnes de terreur auprès des populations attentistes et il s'est renforcé de ceux qu'on appelle les "marsiens", fellaghas de la 25ème heure, prêts à toutes les exactions pour prouver leur foi "nationaliste".
Entre le 19 mars 1962, 386 militaires français (Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense - DMPA) ont été tués par le FLN, sans que l'armée ne réagisse, bloquée par les ordres du gouvernement.
Les masssacres des anciens Harkis, désarmés, a commencé à ce moment là. C'est encore le gouvernement (gaulliste) français qui les avait fait désarmer pour qu'ils ne soient pas tentés de constituer d'éventuels maquis OAS.
Comme l'a dit le général Henry-Jean Fournier, le 19 mars est un déni de mémoire, même si la FNACA, seule organisation d'anciens combattants à exiger son officialisation, continue à marteler les esprits. Avec la FNACA, on trouve les organisations d'anciens combattants affiliées au PCF. Toutes les grandes associations d'Anciens combattants (UNC, UNP, Fédération Maginot) qui représentent à elles seules plus de 700.000 anciens combattants se sont mises d'accord sur la date du 5 décembre, date "neutre", qui a l'avantage de faire l'unanimité (votée démocratiquement).
Le ministre des Anciens combattants, Marc Laffineur, vient de signifier par écrit aux Préfets qu'ils n'avaient pas à commémorer cette date.

L'affaire est donc entendue. le date du 19 mars, date de la honte, ne doit pas être considérée, ni comme date du "cessez le feu", ni comme date de "fin de la guerre d'Algérie".



_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Mar - 15:00 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com