France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Du bon usage de Merah

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 14:04 (2012)    Sujet du message: Du bon usage de Merah Répondre en citant

L'Eglise,elle utilisa toujours les hérésies pour préciser sa propre
doctrine.
De même devons-nous nous servir de Merah,comme de Ben Laden hier,
pour réfléchir aux problèmes que nous pose l'islam,et à nous-mêmes.
D'abord l'ensemble des questions politiques,qui seules semblent intéresser
les commentateurs,et dont certaines sont si triviales qu'il convient seulement
de les rappeler en passant.
  
1) la première menace est l'invasion,et la colonisation qui va avec.
l'islam n'est à l'origine qu'une circonstance aggravante.
Sans doute la colonisation musulmane me déplaît-elle,mais la colonisation
américaine aussi.
2 ) cependant la masse des fidèles,six millions ,leur cohésion identitaire,
le caractère théocratique,donc social et politique,de leur religion,la charia,
rendent la colonisation rapide et pénible.
3 ) et d'autant plus spectaculaire que beaucoup des traits moraux
de l'islam rendent en Europe un son désuet.
Je ne sais s'il vaut mieux battre les femmes et les placer sous une burka
ou les considérer,suivant une préférence assez commune,comme des tas de viande,
j'ignore s'il vaut mieux couvrir de honte les pédés ou organiser des Gay-Prides,
mais je constate que les deux excès symétriques de la charia et du politiquement
correct occidental sont incompatibles et antinomiques.
Et j'en tire la double conclusion qu'il serait peut-être bon de chasser l'islam
et de nous réformer nous-mêmes.
4 ) le hallal,les moutons dans les baignoires,les restrictions dans les cantines,
dans les piscines,les salles de sports,les voiles dans les stades,les foulards à l'école,
tous ces détails qui,pris isolément,ne semblent pas porter à conséquence pèsent
désormais d'un poids intolérable.
5 ) c'est une question de souveraineté
Chacun sait,ou devrait savoir,que l'empire romain fut vraiment touché à mort
quand il garantit à chaque peuplade envahisseuse l'exercice de sa loi personnelle,
loi des Burgondes,des Francs,des Goths.
Ce que l'on nomme communautarisme est la fin de l'espace public,jusqu'à ce
que l'une des communautés n'impose finalement sa loi à toutes les autres,
ce que l'Histoire a toujours répété.
6 ) à cela s'ajoute la menace militaire directe.Sept morts,c'est terrible
pour les familles,mais ce n'est rien à côté de ce que le terrorisme peut faire,
de ce qu'il a déjà fait, et qu'il pourra refaire.
Cela fait trente ans qu'on le sait.Le commissaire Pellegrini avait écrit un livre
sur les milices des quartiers et leur armement dès les années 80.
Ce que les doctes progressistes nomment la régression identitaire,c'est-à-dire
le retour des jeunes paumés au facteur le plus fort de leur identité,en espèce,
ici, l'islam fondamental,est un phénomène reconnu,analysé,quantifié depuis
longtemps.Dalil Boubakeur,le très convivial recteur de la mosquée de Paris,
affirme que l'islam est aujourd'hui une religion à 99 % pacifique.
Acceptons-en l'augure:cela fait donc au moins 60 000 islamiques en France....
7 ) car la distinction entre l'islam et islamisme,qui n'est pas complètement
vaine,est très poreuse.
Bie sûr l'islam a ses mystiques,les Soufis,il a aussi ses tièdes,très nombreux,
mais comme il prétend régir le tout de l'homme,tôt ou tard,beaucoup se
soumettent entièrement à ses prescriptions littérales,même s'ils ne donnent pas
officiellement dans les arcanes du salafisme,du wahabisme ou certaines fureurs
chiites.
8 ) soit idéologie,soit peur,l'ensemble du système politique organise
l'implantation massive de l'islam en France.
Le pays se couvre de mosquées et de minarets où l'on ne parle pas toujours
le français.Il se couvre aussi d'écoles coraniques qui sont autant de pépinières
d'islamistes.
9 ) bien sûr le lien avec l'étranger est fort et dangereux.
Les meilleurs amis de la France,les plus modérés,entendez les plus fidèles
bailleurs de fonds de la classe politique,finissent toujours par faire valoir
leurs exigences,dès qu'ils sont en position de force.
Ainsi le Quatar et les monarchies comme il faut patronnent-ils l'OCI,
l'organisation de coopération islamique dont le siège est à Djeddah,
en Arabie séoudite.
Cet organisme politico-religieux,qui comporte 57 pays arabes,turcs,malais,
africains,vise à renforcer l'islam dans le monde.
Il a joué son rôle dans ce qu'on a nommé le printemps arabe.
Il s'applique depuis de nombreuses années à réislamiser les pays plus ou moins
laïques,Turquie,Irak,Syrie.Il veut inscrire dans le droit international le délit
d'islamophobie,qui permettrait de poursuivre partout quiconque critiquerait
l'islam.Il a trouvé pour cela en Occident des collaborateurs.
Ces faits indiscutables une fois rappelés,la question de l'islam est loin
de s'y limiter,même sous le seul angle politique.
Ajoutons donc quelques considérations importantes.
1) il y a bien une libération de la parole sur l'islam,notamment
sur les inconvénients que produisent sur la société française les exigences
sociales ou religieuses de la charia:prière,hallal,place de la femme,etc.
Les sites internet,les portails grand public,la presse régionale et même parisienne
disent des choses qui existaient voilà 30 ans mais qu'il était tabou de dévoiler.
Cette libération n'a pas pour effet de jeter une extrême-droite fantasmatique
dans des prodromes de ratonnades,comme veulent nous le faire croire les penseurs
du système,mais vise à déconsidérer l'islam et ses combattants de manière à justifier
la politique israélienne d'une part,et,si nécessaire,au cas où les choses se gâteraient
en Europe,à protéger la communauté juive.
  

2) en particulier,le mythe du crime unique,la Shoah pour ne pas la nommer,
loué soit son saint nom,est utilisé contre la communauté immigrée musulmane,
de la même manière qu'il sert à Gaza contre l'armée israélienne:on y parle là-bas
de Tsahal nazie,comme on vient de parler à propos de Toulouse d'islamisme nazi,
rappelant les opinions du Mufti de Jérusalem et la division Anjar.
La dernière fois qu'on avait assimilé ainsi le nazisme à l'islam,c'était Maurras
au début des années 30.
Mais lui tentait une analyse idéologique,ici,il ne s'agit que d'un amalgame visant
à discréditer irrémédiablement l'islam.
3) l'un des buts de la manoeuvre est de rapprocher le FN de l'UMP,
tant pour favoriser les reports de voix au 2ème tour que pour utiliser les masses
populaires au profit de la défense des juifs.
4) cependant la question internationale est la plus importante.
L'Europe est aujourd'hui hors d'un jeu que les Etats-Unis mènent.
Le choc des civilisations est une réalité,mais l'idée que s'en fait Washington
est fausse et ne tient nul compte des intérêts de l'Europe,l'Europe où l'islam
est utilisé comme un facteur de division et d'affaiblissement en même temps
qu'une monnaie d'échange.
5) l'islamisme a été couvé par les Anglo-saxons depuis les années 20
en Egypte et aux Indes pour servir de supplétifs contre leurs ennemis,
officiers libres,nassériens,baassistes,etc.
Le golem a en partie échappé à ses promoteurs.
En conséquence deux empires théocratiques s'opposent aujourd'hui,
deux religions politiques,celle du vide occidental,le démocratisme,
et celle du vide musulman,l'islamisme.
6) la seule chance de salut pour l'Europe serait de retrouver son identité
et son indépendance.
Cela suppose une politique de réciprocité:réduire des 9/10è le nombre des musulmans
à demeure en France et leur ôter tout lieu de culte,mise à part peut-être la grande
mosquée de Paris pour les touristes,libre à chacun bien sûr de prier chez soi,
appelé par le muezzin sur son smartphone.
En échange,cesser les opérations dites humanitaires qui consistent à intervenir
dans les pays arabes ou musulmans pour y imposer la religion démocratique.
Chacun chez soi.L'interventionnite actuelle est d'autant plus dangereuse que
la beurisation des troupes françaises (elle aussi signe et facteur de décadence,
l'histoire romaine nous le rappelle) est avancée (il faut faire machine arrière
très vite en la matière).
7) les 600 000 musulmans qui demeureront sur notre sol,tous choisis
pour leur attachement à la France,à sa langue et à ses moeurs,auront à coeur
de respecter les convenances.
Le gouvernement égyptien permet aux touristes européens de boire du vin en privé
et à leurs femmes de ne pas se voiler dans la rue tout en leur demandant de la
discrétion en tout:mutatis mutandis,il faut faire de même.
8) le préalable à tout cela est de comprendre que ce que Merah
et ses congénères mettent en cause,c'est nous,et notre stupide arrimage à l'Amérique.
Notre propre vide qui fait écho au leur,notre propre folie qui reflète la leur
 si elle ne la justifie pas.
L'abandon que nous faisons de nos croyances et de nos us,la honte que nous
avouons de notre histoire,l'oubli où nous laissons tomber notre identité sont
le signe d'un vide abyssal que ne saurait remplir le néant gnagnan du politique-
ment correct,et qui attire forcément les hautes  pressions du fanatisme.
Notre hédonisme sans but ni sens,notre peur congénitale,et sur tout ce qui touche
aux rapports entre l'invasion,l'islam,le terrorisme et notre malaise,on lira avec profit
un livre remarquable,le journal d'Oussama Ben L...,de Jugurtha,une sorte de recueil
de lettres afghanes à la manière du journal de Bridget Jones,fort drôle de surcroît,
écrit juste après le 11 septembre 2001,pendant la guerre d'Afghanistan,et à
beaucoup d'égards prémonitoire:plongeant jusqu'aux racines du système,
celui-ci le boycotta bien sûr,seules de très rares publications,tels Le Monde
et RIVAROL,en ayant parlé.
Il faut enfin rappeler que l'islam suscite aussi des difficultés religieuses.
Il ne reconnaît pas la distinction du temporel et du spirituel et ne peut
donc s'accommoder de la laïcité.C'est une religion guerrière,non seulement,
comme d'autres,par la pratique ou l'abus de certains de ses adeptes,
mais par ses textes saints.
Du point de vue de l'histoire des religions,c'est un arianisme qui a réussi.
Il n'est pas indifférent que la première femme de Mahomet ait été juive,
ni qu'il ait fréquenté de nombreux rabbins durant sa période de formation.
Pour s'en tenir à un point de vue profane,et sans prétendre évaluer le degré
de véracité de chacune,les trois religions dites du livre (c'est une expression
musulmane,le livre en question étant le Coran) présentent des différences
faciles à définir,qui rapprochent islam et judaïsme et les éloignent tous deux
du christianisme.
 Judaïsme et islam sont des théocraties.
 Judaïsme et islam tiennent pour une folie et un scandale l'événement
qui fonde la foi chrétienne,l'Incarnation et sa conséquence la Croix:
que Dieu puisse s'abaisser à se faire homme,que l'Un se divise en trois sont
autant de blasphèmes.
On notera d'ailleurs que,tant dans les controverses théologiques que dans
leur statut de dhimmis,les juifs se sont bien accommodés de l'islam que
les chrétiens.
Aujourd'hui les media et les politiques utilisent cette connivence de fond
pour faire taire le sentiment naturel du peuple français,"éviter les amalgames"
et donner de la réalité sociale une vue conforme au politiquement correct
décidé par la maçonnerie.
Marek Halter et Malek Chebel vont nous apprendre à vivre ensemble en
nous donnant en exemple le mythe andalou,la coexistence heureuse,
grâce à la tolérance,des trois religions sous le sceptre bonasse de l'islam,
avec la bénédiction des rabbins.
HANNIBAL

Source:RIVAROL n° 3040 du 30/03/2012,page 16.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Avr - 14:04 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com