France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 15:05 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

....Pendant que nos propagandistes le répétait aux peuples,dans la coulisse,on tenait
    un tout autre discours...

             Voici,publié pour la première fois depuis 68 ans, un document "confidentiel"  
             du gouvernement français paru en 1939-1940.

                   Il est intitulé:           COMPTE-RENDU
                                       de renseignements concernant
                                         LA PROPAGANDE ALLEMANDE
                                          d'après l'étude de la presse
                                            1er Septembre-15 Otobre 1939
               ( Un document jamais publié depuis 68 ans et qui établit l'écrasante responsabilité 
                des démocraties dans le DECLENCHEMENT de la deuxième Guerre mondiale.)
                    ( Présidence du Conseil,Commissariat Général de l'Information,3ème Service) 

                    Les auteurs étaient chargés de découvrir l'état d'esprit en Allemagne d'après
la presse nationale de ce pays.Dans la synthèse datée du 15 novembre 1939,ils écrivaient 
clairement:
                "L'Allemagne,par son offensive brutale et grace à l'intervention de la Russie,a
                 réussi à écraser la Pologne et à annexer le territoire de ce paysMais elle a du
                 payer ce succès par le sacrifice de principes idéologiques et politiques qu'elle
                 avait considérés jusqu'alors comme essentiels.Elle n'a pas réussi non plus à
                 séparer la France de l'Angleterre,ni à obliger ces pays à reconnaitre le fait
                 accompli....
                 Enfin,ses tentatives répétées pour rallier les pays neutres à sa cause n'ont pas
                 abouti jusqu'ici...
                 Le Reich se voit ainsi obligé d'accepter une lutte dont les proportions
                 dépassent celles qu'il avait envisagées.Il l'aborde dans des conditions qui
                 peuvent rapidement lui créer de très graves difficultés." *

 *(Voy.Compte-rendu...,du 1er Septembre au 15 Octobre 1939( publié le 15 novembre 1939,p.7)

                Confidentiellement,donc,le Gouvernement français avouait qu'en réalité,Hitler
avait souhaité rester dans le cadre d'un conflit armé localisé(comme il y en avait eu tant entre
1919 et 1939).
                L'extension de la guerre avait été due à la Grande-Bretagne et à la France...
                Quelques mois plus tard l'aveu fut encore plus net.
                Le compte-rendu daté du 15 février 1940 déclare:

                  "La propagande allemande a poursuivi avec une certaine monotonie ses efforts
                   pour démoraliser la France et l'Angleterre et pour les séparer l'une de l'autre.
                   Cette tentative n'a pas obtenu plus de succès que les précédentes...
                   La "guerre des nerfs" menée contre les pays neutres a obtenu également
                   un résultat différent de celui qui était escompté.Elle a amené tous les pays visés
                   à prendre des mesures de précautions militaires.
                   En dépit de ses efforts gigantesques pour se dégager,le Reich s'est vu
                   imposer la forme d'une guerre qu'il cherchait " à éviter"....
                   Ce premier échec peut avoir pour l'avenir des conséquences importantes".* 

  *(Voy.Compte-rendu...,1er décembre 1939 au 15 janvier 1940(publié le 15 février 1940,p.10)

      "...Le Reich s'est vu imposer la forme d'une guerre qu'il cherchait à éviter"
         on reconnaissait donc que la Grande-Bretagne et la France portaient seules la
        responsabilité de l'extension du conflit!
        Contrairement à ce que prétendait--et ce que prétende toujours--la thèse officielle,ce
        n'était pas Hitler qui tenait sa guerre le 3 septembre 1939...c'était la France
        et la Grande-Bretagne....
               
        Elles l'avaient voulue non pour défendre la Pologne,mais pour des raisons idéologiques,
        pour détruire le national-socialisme..
        L'aveu--confifentiel--vint quelques semaines plus tard,alors que la France se préparait
        à demander un armistice...
        Lors d'un Conseil suprème tenu au chateau du Muguet,le Premier Ministre britannique
        Winston Churchill jeta définitivement le masque en déclarant:

          " Mème si l'Allemagne parvient à occuper la France toute entière,elle ne gagnera
           pas la guerre.Les décisions de son peuple,l'intervention américaine,la pression
           économique,auront finalement raison de sa résistance et les Alliés conservent
           en fin de compte,les moyens de vaincre et de détruire le "national-socialisme".*

  *( Voy.Maxime Weygand, Mémoires.Rappelé au service( éd.Flammarion,1950,p.596)

           De l'indépendance polonaise,il n'était mème plus question,la guerre entreprise
           le 3 septembre 1939 avait pour objectif réel l'éradication du "national-socialisme"

           Rappelons d'ailleurs qu'en 1945, la Pologne fut purement et simplement abandonnée à
           Staline,un dictateur qui n'avait pas pour réputation de sauvegarder l'indépendance
           des pays situés dans sa sphère d'influence....

  + Churchill à Roosevelt le 3 février 1944:" Ah! Cette Pologne.Elle nous saoule!"
    ( Extrait de Combats,5 février 1944,p.1)
  
  
                               UNE GUERRE IDEOLOGIQUE QUI PERDURE

             
 Quand on sait cela,les déclarations du procureur américain à Nuremberg ne surprennent pas.

 Et on ne sera pas non plus surpris que, 61 ans plus tard,la croisade idéologique contre le
 national-socialisme perdure...
 Car si le IIIè Reich est bien mort,l'idéologie,elle,existe toujours....
 Il en est ainsi parce que le national-socialisme a été la dernière tentative--certes maladroite
 et incomplète--de restauration d'une société d'ordre,c'est-à-dire d'une société
 authentiquement opposée aux idéaux de révolutionnaire de 1789...
 Si beaucoup de personnes au sein de la droite nationale refusent de le voir,nos adversaires,
 eux,l'ont bien compris... 
 Le 30 novembre 1942,par exemple, David Ben Gourion déclara:

            " Cependant,les nazis ne combattent pas seulement les valeurs morales du peuple
            d'Israél,ils combattent aussi les idéaux et les préceptes de la Révolution française--
            héritage du "Bill of Right" des peuples anglo-saxons,de la promesse de Cromwell et
            de Lincoln.Ils combattent les idéaux de la Russie soviétique."
 (Voy.David Ben Gourion,Du rève à la réalité( éd.Stock,1986,p.123)

          Telle est la raison pour laquelle aujourd'hui,dès que l'on se revendique de la droite
 nationale,nos adversaires agitent l'épouvantail du "nazisme".
          Ceux qui en doutent n'ont qu'à se rappeler la période allant du 21 avril au 5 mai 2002,
lorsque,Jacques Chirac s'est retrouvé face à  Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de l'élection
présidentielle...
           Pendant ces deux semaines d'hystérie,le président du Front national a très peu été
attaqué sur son programme en lui-mème.Ses adversaires ont eut recours à une stratégie
 beaucoup plus efficace,une stratégie qui consiste à dire:
                                    
                                                    Le Pen,c'est Hitler.
                                          Or,Hitler,on sait où ça a mené.  
                                                      Donc Le Pen, 
                                              on sait où ça va mener.
                                     
                                                   C'est simple....        


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Oct - 15:05 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 09:55 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

 Ouais,c'est tellement simple que s'a risque de ne plus "fonctionner"comme çà la prochaine 
 fois,jusqu'au jour,où ils se retrouvent au pouvoir... (?)

 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 11:49 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Restons s'il vous plait, dans l'Histoire et ne mêlons pas la politique actuelle à ces événements d'avant-guerre.

Effectivement de nombreux signes avaient alerté, en provenance des ambassades et des consulats alliés en Allemagne, les dirigeants français et anglais sur la situation en Allemagne. mais il est faux de vouloir laisser entendre que ce "pauvre Hitler" a été contraint à la guerre ! Alors qu'il n'avait eu de cesse, dès son arrivée au pouvoir, et dès son départ de la SDN en claquant la porte, de forger l'outil de guerre le plus efficace qu'il ait été donné de voir en Europe et même dans le monde !
Pour Hitler, la politique du fait accompli était celle ci: "Ou vous acceptez mes conditions, ou je vous fais la guerre". Il savait qu'un pacte d'assistance avait été signé entre la Pologne et les Franco-Britanniques et savait donc, en envahissant la Pologne, que les Anglais et les Français ne resteraient pas les bras ballants.. Et les plans d'invasion de la France étaient déjà fin prêts.

Par ailleurs, les Alliés avaient tout de même, qu'on soit d'accord ou non avec eux, des raisons de vouloir "détruire le nazisme". Hitler commençait à leur casser les bourses ! Encore une fois, reportons nous dans les années précédant la guerre !

Moi je ferai remarquer surtout:
- L'impréparation criminelle de la France qui s'est aggravée dans les dix années précédant la guerre.
- Certains prétendent que le Front Populaire avait augmenté les crédits de la défense. Outre le fait que ces crédits étaient mal répartis (concentrés sur la "ligne" Maginot), la production industrielle de guerre avait considérablement chûté en 36, 37 et 38 ! Pour les avions par exemple nous étions passés de 65 avions/mois à 35 avions/mois, en 1937, alors que dans la même période, elle était de 350 avions/mois pour l'Allemagne, et 200 pour l'Italie. Et c'est Paul Reynaud qui le disait !
- En France, toute la politique militaire était basée sur la "défense" à l'abri de ce mur infranchissable que constituait la ligne maginot (qui n'était pas totalement terminée en 1939) et notre commandant en chef, l'illustre général Gamelin était persuadé, à quelques jours du déclenchement des opérations*, que Hitler allait être renversé par le peuple allemand las de ses turpitudes ! Un commandant en chef qui estime que la guerre ne durera donc que quelques jours, voilà qui dénote une curieuse conception de sa mission...

* Il le délare lors d'un dîner auquel participe Benoist-Méchin qu'il tenait à rencontrer au sujet de son "Histoire de l'armée allemande"
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 12:29 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

 Je m'en tiens scrupuleusement aux textes,rien d'autre...Je ne suis ni d'un côté ni de l'autre,
 ce qui m'intéresse c'est la"Vérité",point barre....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 16:58 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

JULES a écrit:
....Pendant que nos propagandistes le répétait aux peuples,dans la coulisse,on tenait     un tout autre discours...

             Voici,publié pour la première fois depuis 68 ans, un document "confidentiel"  
             du gouvernement français paru en 1939-1940.

                   Il est intitulé:           COMPTE-RENDU
                                       de renseignements concernant
                                         LA PROPAGANDE ALLEMANDE
                                          d'après l'étude de la presse
                                            1er Septembre-15 Otobre 1939
               ( Un document jamais publié depuis 68 ans et qui établit l'écrasante responsabilité 
                des démocraties dans le DECLENCHEMENT de la deuxième Guerre mondiale.)
                    ( Présidence du Conseil,Commissariat Général de l'Information,3ème Service) 

                    Les auteurs étaient chargés de découvrir l'état d'esprit en Allemagne d'après
la presse nationale de ce pays.Dans la synthèse datée du 15 novembre 1939,ils écrivaient 
clairement:
                "L'Allemagne,par son offensive brutale et grace à l'intervention de la Russie,a
                 réussi à écraser la Pologne et à annexer le territoire de ce paysMais elle a du
                 payer ce succès par le sacrifice de principes idéologiques et politiques qu'elle
                 avait considérés jusqu'alors comme essentiels.Elle n'a pas réussi non plus à
                 séparer la France de l'Angleterre,ni à obliger ces pays à reconnaitre le fait
                 accompli....
                 Enfin,ses tentatives répétées pour rallier les pays neutres à sa cause n'ont pas
                 abouti jusqu'ici...
                 Le Reich se voit ainsi obligé d'accepter une lutte dont les proportions
                 dépassent celles qu'il avait envisagées.Il l'aborde dans des conditions qui
                 peuvent rapidement lui créer de très graves difficultés." *

 *(Voy.Compte-rendu...,du 1er Septembre au 15 Octobre 1939( publié le 15 novembre 1939,p.7)

                Confidentiellement,donc,le Gouvernement français avouait qu'en réalité,Hitler
avait souhaité rester dans le cadre d'un conflit armé localisé(comme il y en avait eu tant entre
1919 et 1939).
                L'extension de la guerre avait été due à la Grande-Bretagne et à la France...
                Quelques mois plus tard l'aveu fut encore plus net.
                Le compte-rendu daté du 15 février 1940 déclare:

                  "La propagande allemande a poursuivi avec une certaine monotonie ses efforts
                   pour démoraliser la France et l'Angleterre et pour les séparer l'une de l'autre.
                   Cette tentative n'a pas obtenu plus de succès que les précédentes...
                   La "guerre des nerfs" menée contre les pays neutres a obtenu également
                   un résultat différent de celui qui était escompté.Elle a amené tous les pays visés
                   à prendre des mesures de précautions militaires.
                   En dépit de ses efforts gigantesques pour se dégager,le Reich s'est vu
                   imposer la forme d'une guerre qu'il cherchait " à éviter"....
                   Ce premier échec peut avoir pour l'avenir des conséquences importantes".* 

  *(Voy.Compte-rendu...,1er décembre 1939 au 15 janvier 1940(publié le 15 février 1940,p.10)

      "...Le Reich s'est vu imposer la forme d'une guerre qu'il cherchait à éviter"
         on reconnaissait donc que la Grande-Bretagne et la France portaient seules la
        responsabilité de l'extension du conflit!
        Contrairement à ce que prétendait--et ce que prétende toujours--la thèse officielle,ce
        n'était pas Hitler qui tenait sa guerre le 3 septembre 1939...c'était la France
        et la Grande-Bretagne....
               
        Elles l'avaient voulue non pour défendre la Pologne,mais pour des raisons idéologiques,
        pour détruire le national-socialisme..
        L'aveu--confifentiel--vint quelques semaines plus tard,alors que la France se préparait
        à demander un armistice...
        Lors d'un Conseil suprème tenu au chateau du Muguet,le Premier Ministre britannique
        Winston Churchill jeta définitivement le masque en déclarant:

          " Mème si l'Allemagne parvient à occuper la France toute entière,elle ne gagnera
           pas la guerre.Les décisions de son peuple,l'intervention américaine,la pression
           économique,auront finalement raison de sa résistance et les Alliés conservent
           en fin de compte,les moyens de vaincre et de détruire le "national-socialisme".*

  *( Voy.Maxime Weygand, Mémoires.Rappelé au service( éd.Flammarion,1950,p.596)

           De l'indépendance polonaise,il n'était mème plus question,la guerre entreprise
           le 3 septembre 1939 avait pour objectif réel l'éradication du "national-socialisme"

           Rappelons d'ailleurs qu'en 1945, la Pologne fut purement et simplement abandonnée à
           Staline,un dictateur qui n'avait pas pour réputation de sauvegarder l'indépendance
           des pays situés dans sa sphère d'influence....

  + Churchill à Roosevelt le 3 février 1944:" Ah! Cette Pologne.Elle nous saoule!"
    ( Extrait de Combats,5 février 1944,p.1)
  
  
                               UNE GUERRE IDEOLOGIQUE QUI PERDURE

             
 Quand on sait cela,les déclarations du procureur américain à Nuremberg ne surprennent pas.

 Et on ne sera pas non plus surpris que, 61 ans plus tard,la croisade idéologique contre le
 national-socialisme perdure...
 Car si le IIIè Reich est bien mort,l'idéologie,elle,existe toujours....
 Il en est ainsi parce que le national-socialisme a été la dernière tentative--certes maladroite
 et incomplète--de restauration d'une société d'ordre,c'est-à-dire d'une société
 authentiquement opposée aux idéaux de révolutionnaire de 1789...
 Si beaucoup de personnes au sein de la droite nationale refusent de le voir,nos adversaires,
 eux,l'ont bien compris... 
 Le 30 novembre 1942,par exemple, David Ben Gourion déclara:

            " Cependant,les nazis ne combattent pas seulement les valeurs morales du peuple
            d'Israél,ils combattent aussi les idéaux et les préceptes de la Révolution française--
            héritage du "Bill of Right" des peuples anglo-saxons,de la promesse de Cromwell et
            de Lincoln.Ils combattent les idéaux de la Russie soviétique."
 (Voy.David Ben Gourion,Du rève à la réalité( éd.Stock,1986,p.123)

          Telle est la raison pour laquelle aujourd'hui,dès que l'on se revendique de la droite
 nationale,nos adversaires agitent l'épouvantail du "nazisme".
          Ceux qui en doutent n'ont qu'à se rappeler la période allant du 21 avril au 5 mai 2002,
lorsque,Jacques Chirac s'est retrouvé face à  Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de l'élection
présidentielle...
           Pendant ces deux semaines d'hystérie,le président du Front national a très peu été
attaqué sur son programme en lui-mème.Ses adversaires ont eut recours à une stratégie
 beaucoup plus efficace,une stratégie qui consiste à dire:
                                    
                                                    Le Pen,c'est Hitler.
                                          Or,Hitler,on sait où ça a mené.  
                                                      Donc Le Pen, 
                                              on sait où ça va mener.
                                     
                                                   C'est simple....        


Ce sont ces conclusions qui sont inacceptables et qui mêlent l'idéologie du III° Reich avec la politique actuelle. Tu es donc prié d'éviter les commentaires de cet ordre. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 18:40 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Pour en revenir à l'histoire.

Ce document date du 15 Novembre 1939, Hitler avait donc lancé l'offenssive contre la Pologne depuis le 1er Septembre de la même année. Comme nous le rapelle le document:
Citation:

"L'Allemagne,par son offensive brutale [...]


La responsabilité de cette malheureuse initiative ne peut être imputée qu'au seul Hitler et à son etat-major, qui n'ignoraient pas l'alliance de leur cible avec les Démocraties française et britannique, et les conséquences qu'une telle agression amènerait.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 19:32 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Staldion a écrit:
Pour en revenir à l'histoire.
Ce document date du 15 Novembre 1939, Hitler avait donc lancé l'offenssive contre la Pologne depuis le 1er Septembre de la même année. Comme nous le rapelle le document:
Citation:
"L'Allemagne,par son offensive brutale [...]



La responsabilité de cette malheureuse initiative ne peut être imputée qu'au seul Hitler et à son etat-major, qui n'ignoraient pas l'alliance de leur cible avec les Démocraties française et britannique, et les conséquences qu'une telle agression amènerait.




C'est tout à fait exact. Mais à l'origine, l'absurdité de ce "corridor"de Dantzig qui avait amputé l'Allemagne d'une partie de son territoire. Soyons objectif. Pour les Allemands, c'était une provocation et ça ne pouvait aboutir qu'à cet acte de vengeance contre la Pologne, mais surtout par ricochet, contre ceux qui avaient promis de la défendre en cas d'agression. Hitler savait bien ce qu'il faisait et il savait aussi que Staline serait son complice dans le dépeçage de ce malheureux pays.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 19:52 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Staline était un être sans scrupules tout comme Hitler et le découpage des frontières après le traité de Versailles trop grossier, ne tenant pas compte des particularismes culturels, c'est un fait. Les Balkans sont les premiers frappés par ce découpage, les minorités Allemandes avaient au moins l'avantage de mener une vie aisée, comme dans les Sudètes ou cette population prospérait grâce à l'industrie et au commerce.

Cependant dans l'idéologie nazie, le "Lebensraum" devait être conquis à l'Est, pas seulement sur la Pologne, mais également sur la Russie, plus globalement, sur les peuples slaves jugées "inférieures". Dans cette optique, une guerre était inévitable, et les démocraties occidentales n'auraient pu tolérer bien longtemps un tel bafouement des traités internationaux.
Le fait de vouloir rallier les minorités Allemandes fût surtout un prétexte pour Hitler lui permettant de mettre la main sans heurts sur des zones industrielles à l'interêt stratégique certain. Les usines Skoda notamment permirent à Hitler d'accélerer la modernisation de son armée pour des conquêtes plus grandes. On saît l'interêt qu'il portait au bien être du peuple, aussi "aryen" soit-il.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 20:04 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Là aussi on ne peut qu'être d'accord. La folie d'Hitler avec sa race "aryenne" supèrieure à toutes les autres races ne pouvait l'amener à terme qu'à l'agression généralisée des autres nations, les nations Slaves en premier.
Mais alors, celà met en relief l'inadmissible passivité des démocraties et de la France en particulier qui va déclarer la guerre à Hitler alors qu'elle n'est pas du tout prête à affronter la puissance formidable de l'armée allemande !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 23:52 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

             Preuve que la guerre a été décidée bien avant l'affaire du corridor de Dantzig est
 donné par une lettre de Bullit,ambassadeur Américain en Angleterre,à Cordell Hull,
 son Ministre des Affaires Etrangères et datée du 7 mars 1935:  
                                                               "L'Allemagne devient trop forte,nous devons détruire"                                    
            
             Et  le 15 novembre 1936:
            " Nous devons obliger Hitler à la guerre,qu'il le veuille ou non" 

            De nouveau le 27 avril 1937:
            " Si l'Allemagne devient trop forte,elle sera détruite une nouvelle fois" 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

           L'historien Keith Feiling déclare le 30 mars 1939:

             " Il est évident que Neville Chamberlain est allé en Allemagne pour gagner
               le temps indispensable pour préparer la guerre, qu'il n'y soit pas allé dans
               cet esprit eut prouvé son incapacité"   

------------------------------------------------------------------------------------------------ 
             Forrestal, Ministre Américain de la Guerre,note dans son journal intime cet aveu
                              de Chamberlain:
                                                       " L'Angleterre n'est pas prète pour combattre Hitler,
              ni les Français ni les Anglais auraient pris le différent Polonais comme prétexte
              de guerre s'ils n'y avaient été encouragés sans relache par l'Amérique et
              les juifs"
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

             Le 24 avril 1939, Bullit,à nouveau, déclare à un reporter américain:

              " La guerre en Europe est décidée, les USA entreront en guerre aux cotés de
                l' Angleterre et de la France"
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

             Le New York Daily News du 1er juillet 1939 publie cette protestation collective:

                " Dantzig est allemand, si Hitler réclame Dantzig et si les habitants sont d'accord,
                  cela ne nous regarde pas.Nous ne comprenons pas pourquoi la jeunesse
                  d'Angleterre et de France devrait mourir pour Dantzig, non plus que nous,
                  Américains,devrions nous soulever pour cette ville,mème si Radicaux et Libéraux
                  veulent nous persuader que nos jeunes doivent ètre heureux de mourir pour
                  Dantzig!"

              Le mois suivant, le 29 aout 1939 exactement, le jour mème de l'offre conciliante
de l'Allemagne à la Pologne, parut, au ministère des Affaires Etrangères, une note adressée
à Neville Chamberlain par Chaim  Weizman,dirigeant sioniste ( qui deviendra plus tard
 Premier ministre d'Israél) : " Je déclare le plus formellement possible que nous,Juifs,combattons
                                            au coté de la Grande-Bretagne pour la démocratie.Pour cela,nous
                                            resterons sous la direction du gouvernement anglais et  
                                            engagerons toutes nos forces humaines,notre technique, notre
                                            aide totale dans ce combat."
      Cette déclaration fut publiée dans le Times de Londres le 5 septembre 1939 et 3 jours
      plus tard dans la Chronique Juive.
      Mais le plus remarquable de cette note est que six jours "avant" la déclaration de
      guerre Franco-britannique à l'Allemagne,elle mentionne " le combat au coté
      de l'Angleterre",on en conclut donc:

           1) la guerre était bien décidée par le gouvernement anglais,

           2) que Weizman était au courant!
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       Moins de deux semaines plus tard, le 13 septembre, la Gazette Israélite des  
       Pays-Bas publie:
                              " Les millions de juifs résidant en Amérique,Angleterre,France,
                                Afrique du Nord et du Sud,sans oublier la Palestine,sont décidés à
                                conduire une guerre d'extermination contre l'Allemagne"

------------------------------------------------------------------------------------------------

             Le 26 février 1940, Maurice Perlzweig,directeur de la section anglaise du Congrès
Mondiale Juif, dans une conférence au Canada, déclara:

                " Le Congrès Mondial Juif est depuis sept ans en guerre contre l'Allemagne"

       Ce qui corrobore la déclaration du 24 mars 1933.

  Déclaration du 24 mars 1933:
 ( Seulement 53 jours après la prise de pouvoir par Hitler, le Daily Express de Londres
  ( quotidien à très gros tirage) publie la première déclaration de guerre à l'Allemagne:

         " Les juifs du monde entier se déclarent en état de guerre économique et financière
           avec l'Allemagne, la croix gammée,nouvel étendard de l'Allemagne,a réveillé Judas,
           14 millions de juifs,comme un seul homme,déclarent la guerre à l'Allemagne,
           l'homme d'affaires quittera sa maison,le banquier la bourse, le commerçant son
           magasin, le pauvre sa mansarde,pour la guerre sainte contre Hitler!"

------------------------------------------------------------------------------------------------

         Le Sénateur Américain Gérald P.Nye déclare au Sénat le 27 avril 1941:

            " Si nous sommes entrainés dans cette guerre, les historiens n'auront qu'un mot pour
              la nommer:la guerre du président Roosevelt,parce que depuis son discours
              de Chicago,toutes ses décisions nous mènent à la guerre!"

------------------------------------------------------------------------------------------------

           L'Anglais Russel Grenfell déclare le 31 mars 1939, au sujet de la garantie donnée
            à la Pologne:
                                 " Une garantie est en soi un défi,elle oblige l'adversaire à dédaigner
                                  cette garantie et à en subir les conséquences," elle rend quasi
                                  impossible pour l'adversaire de chercher une solution de paix  
                                  sans donner l'impression de céder au "chantage".
                                  Une garantie "pousse ainsi à la guerre" alors qu'elle
                                  prétend l'éviter."

------------------------------------------------------------------------------------------------

            L'expert militaire Liddel Hart écrit lui aussi dans ses mémoires en 1966:

                "La garantie donnée à la Pologne était le plus sur moyen de provoquer sans
                 attendre une explosion et la guerre mondiale.Elle réunissait tous les
                 ingrédients d'une provocation ouverte et elle permettait à Hitler de
                 prouver l'absurdité d'une garantie donnée à un pays aussi éloigné
                 de l'Ouest, en mème temps qu'elle poussait la Pologne à refuser toutes
                 concessions, et empèchait Hitler de faire machine arrière sans perdre
                 la face"

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

            Le ministre Anglais Lord Halifax déclara dans un discours à Londres,le 3 septembre
            1939:

               " Maintenant que nous avons "obligé" Hitler à la guerre,il ne pourra plus
                 résilier un "seul article" du Traité de Versailles par sa politique"

            Peu après, Churchill déclara à la radio anglaise(5septembre 39):

               " Cette guerre est une guerre anglaise,son but est la" destruction totale  
                 de l'Allemagne"

              Cette déclaration est complétée, le 25 avril 1940,par celle de Duff Cooper,
              premier Lord de l'Amirauté et ministre de l'économie de guerre:

                " Le prochain Traité de paix doit ètre beaucoup plus dur que celui de Versailles,
                  nous ne devons faire aucune différence entre Hitler et le peuple allemand"

               Encore Churchill: " Dans la guerre, la vérité est si couteuse qu'elle ne doit jamais
                                           apparaitre qu'entourée de mensonges."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

           Le professeur d'université Charles Callan Tansill déclara le 7 janvier 1957:

                " A Nuremberg,des hommes furent pendus parce qu'ils avaient projeté de
                  rompe les chaines forgées par la haine, aucun reproche ne tomba sur
                  les pseudo hommes d'état qui, à Versailles,préparèrent cette mixiture
                  qui empoisonna l'ame des Allemands."

            Maurice Perlzweig,déjà cité,déclara dans un discours au Longside de Londres
            le 27 novembre 1949( Voy.Jewish Chronicle,London,16décembre 1949):

                  " C'est le Congrès Mondial Juif qui s'est chargé d'organiser le procès de
                    Nuremberg,donna ses conseils et fournit toutes les "preuves  
                    imaginables,c'est lui qui pendant la guerre avait des relations
                    étendues jusqu'au ministère des Affaires Etrangères et qu'il en
                    recevait des informations, "bien avant les services secrets anglais
                    et américain!"

           Le professeur Paul Rassinier,historien,ancien déporté à Buchenwald,déclara:

               " Qui peut nier que l'origine de la guerre réside dans le Traité de Versailles,que
                 la responsabilité de la guerre doit ètre à nouveau démontrée et que les 13
                 procès de Nuremberg doivent "tous" ètre remis en question ?"

  ( Le procès de Nuremberg avec ses articles:19 et 21.....)


              Toujours la mème recette pour déclarer une guerre, en 14 comme en 39.

              En 1914, la Serbie et la neutralité belge violée; en 1939, la Pologne, à laquelle on
              donne des garanties et le tour est joué!
              Avec à chaque fois la mème rengaine,l'Allemagne coupable de tout.
              Les adversaires sont aussi les mèmes,tout comme les méthodes, la mème
              propagande, la mème manière de tromper:" l'Allemagne  devient trop puissante,
              il faut la détruire!"
              Tout les procès intentés pour crimes contre l'humanité ont trois raisons:
                      -diffamer les vaincus, en exiger des milliards de réparations (Voy.L'Industrie
               de l'Holocauste de Norman G.Finkelstein) et sans cesse affirmer qu'un peuple
                de tels crimes est forcément le responsable de la guerre!

                Il est donc ainsi prouvé définitivement qu'il est coupable!
                Tout ce qui est arrivé au peuple allemand se justifie par la culpabilité 
                de l'Allemagne.  
                C'est là une logique de gangster.L'impartiale recherche des causes de la guerre
                n'est pas seulement un droit évident de l'historien,mais sa responsabilité
                et son devoir,mème si les fondements de la politique actuelle doivent
                en ètre ébranlés.
               
                Aujourd'hui encore,en Allemagne et un peu partout dans le monde,des hommes
                sont payés pour accuser,de la manière la plus sale,les Allemands de la responsabilité
                de la guerre,bien qu'aucun homme honnète n'y croit plus....
       
                Comme hier,ce passé omniprésent nous domine.    
                  


                                     LA VERITE EST REVOLUTIONNAIRE....
               
                      
                             
              
     


     

                    
            


Dernière édition par JULES le Ven 19 Oct - 18:58 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 08:43 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Ce qu'il faut retenir de tous ces textes dont certains n'ont aucune valeur historique et font partie des polémiques journalistiques ou associatives de l'époque, c'est que c'est toujours "L'Allemagne" qui est mise en cause et pas ou trés peu le régime nationa-socialiste et son chef. C'était je crois une erreur psychologique majeure, puisqu'elle menaçait l'ensemble du peuple Allemand ("il faut détruire l'Allemagne"... etc...etc...)
Celà dit on comprend tout de même que les Juifs d'Europe aient de bonnes raisons de haïr Hitler, car dès l'arrivée au pouvoir de celui-ci, ses intentions, ses menaces, et les actes de son parti étaient claires. Les persécutions à l'encontre des Juifs n'avaient pas attendu la "déclaration de guerre" du Congrés Juif Mondial pour donner l'alerte, donc il est tout à fait faux de prétendre que ce brave Hitler a été contraint de "se défendre contre les médisances"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 02:54 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Admin > Oui bien sûr, en tant que "tutrices" de l'Allemagne après 1918, les puissances victorieuses auraient dûes intervenir et forcer le gouvernement Allemand à revenir d'une manière ou d'une autre à la table des négociation. La SDN n'a pas su assumer son rôle et n'a pas sû imposer ses décision au niveau international.

La remilitarisation de la Rhénanie était la 1ere provocation militaire à partir de laquelle il aurait fallu intervenir, ou en dernier recours lorsque qu'Hitler envahit la Pologne. Enfin c'est évident de nos jours avec le recul et les informations que l'on a sur les forces en présence, mais à l'époque, ce que l'on peut reprocher à la France et à l'Angleterre, c'est au final d'avoir voulu préserver la paix le plus longtemps possible.

Jules > Toutes ces citations veulent dire la même chose, et c'est ce sur quoi l'on s'accordait avec admin, c'est à dire que malgré les signes évident d'agressivité de l'Allemagne nazie, les alliés ont trop tardés à passer à l'action.

Il était évident que l'Allemagne ne se re-militarisait pas pour rien, surtout lorsque c'est orchestré par les individus que l'on connait.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 08:48 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Staldion a écrit:
Admin > Oui bien sûr, en tant que "tutrices" de l'Allemagne après 1918, les puissances victorieuses auraient dûes intervenir et forcer le gouvernement Allemand à revenir d'une manière ou d'une autre à la table des négociation. La SDN n'a pas su assumer son rôle et n'a pas sû imposer ses décision au niveau international.
La remilitarisation de la Rhénanie était la 1ere provocation militaire à partir de laquelle il aurait fallu intervenir, ou en dernier recours lorsque qu'Hitler envahit la Pologne. Enfin c'est évident de nos jours avec le recul et les informations que l'on a sur les forces en présence, mais à l'époque, ce que l'on peut reprocher à la France et à l'Angleterre, c'est au final d'avoir voulu préserver la paix le plus longtemps possible.

"Si vis pacem, para bellum"... Ceci ne datait pas "d'hier". Et à l'époque, préserver la paix, ce n'était pas se contenter de brailler "La paix... la paix... la paix" ou d'aller serrer la main de "Monsieur" Hitler à Munich. Comme tu le dis trés justement la remilitarisation de la Rhénanie fut une provocation, et avec une armée moderne et bien équipée, nous pouvions infliger à Hitler un sèrieux coup d'arrêt. Je pense pour ma part qu'il aurait fallu surtout empêcher l'arrivée de ce "Monsieur" au pouvoir... mais bon. Celà dit, pourquoi avoir déclaré la guerre à l'Allemagne, seule, alors que l'URSS était aussi un agresseur de la Pologne ? Pourquoi n'avoir pas déclaré la guerre à Staline, tant qu'on y était ?

Jules > Toutes ces citations veulent dire la même chose, et c'est ce sur quoi l'on s'accordait avec admin, c'est à dire que malgré les signes évident d'agressivité de l'Allemagne nazie, les alliés ont trop tardés à passer à l'action.

Il était évident que l'Allemagne ne se re-militarisait pas pour rien, surtout lorsque c'est orchestré par les individus que l'on connait.



Tout à fait d'accord ! C'est pour celà que la responsabilité des hommes politiques français des années 30 doit être mise en évidence pour expliquer le désastre de juin 1940.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 12:53 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

 Hum...la déclaration de 24 mars 1933 est semble-t-il très claire: C'est bien une déclaration
 de guerre officielle par voie de presse...au nouveau chancelier qui venait d'être élu démocratiquement ou je ne comprend bien le français!
 Quant aux autres déclarations:Bullit le 24 avril 39,Russell le 31 mars 39,ça sent bien le
traquenard ou là je m'y connaîs pas...et ne parle pas du discours du 27 novembre 1949
 de Maurice Perlzweig, sur les modalités "préparées" depuis le début du conflit pour le procès
 de Nuremberg qui semble bien être règlé d'avance?
 Comme quoi,tout le monde n'a pas la même interprétation des écrits et des déclarations.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 13:02 (2007)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel Répondre en citant

Non, une "déclaration de guerre" est un fait politique et si elle est "officielle", elle ne se fait pas par un simple communiqué de presse... Les Juifs d'Amérique déclarent la guerre à Hitler, ce n'est ni un gouvernement officiel, ni TOUS les Juifs du monde entier qui déclarent la guerre à Hitler. Nous sommes en 1933 !
Si il devait y avoir des guerres à partir de tous les communiqués de presse qui passent journellement dans la presse, nous devrions être pertéptuellement en guerre... Ensuite en avril 39, on pouvait miser à 99/100 sur une guerre imminente ! Si nos hommes politiques avaient pris connaissance des rapports de leurs ambassadeurs... Mais non, Le repas auquel Gamelin participait, c'était en août 39 ! Et il croyait encore que Hitler allait être renversé par un peuple allemand assoifé de démocratie !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2016)    Sujet du message: Publié pour la 1ère fois depuis 68ans document confidentiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com