France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'"Action Reinhardt"
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 16:47 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Himmler semble correspondre à l'idée que tu te fais de l'idéal des SS mais pas Heydrich. Il meurt au moment où il s'apprête à trahir Hitler.
En mai 42 il dit à Knochen  que la guerre a pris une mauvaise tournure et qu'il fallait y réfléchir. Knochen pense qu'il mijotait quelque chose que la mort a interrompue.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Déc - 16:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 17:30 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Himmler semble correspondre à l'idée que tu te fais de l'idéal des SS mais pas Heydrich. Il meurt au moment où il s'apprête à trahir Hitler.
En mai 42 il dit à Knochen  que la guerre a pris une mauvaise tournure
 et qu'il fallait y réfléchir.

Tu peux nous citer la source ?

 Knochen pense qu'il mijotait quelque chose que la mort a interrompue.








Un civet de lapin sans doute (il aimait cuisiner paraît-il !),
à moins que ce soit l'un de tes proches (oncle,père) qui aurait reçu
 un courrier de sa part ? As-tu la lettre mon cher Michel ?

_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 18:15 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

bis repetita

François Delpla a écrit:

On aimerait que tu nous expliques quand ils auraient commencé à lui faire des petits dans le dos. Il sera temps, alors, en analysant le contexte, d'y chercher le pourquoi.


avant d'élucubrer, essaye d'être poli en répondant.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 20:47 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Ma source ?
Elle se trouve dans mon livre dont le chapitre le plus intéressant (de mon point de vue) s'appelle "Helmut Knochen". Ce colonel SS a été interviewé par un grand résistant en 2000, Hubert de Beaufort. Vous devriez me lire. Les circonstances de cet entretien sont intéressantes en elles-mêmes. Knochen s'était lié d'amitié avant la guerre à Jean-Philippe Larrose, agrégé d'allemand, au cours des études qu'ils avaient fait ensemble en Allemagne à l'université de Göttingen, etc.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 22:53 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Sachez quand même que Knochen suggère que l'attentat qui mit fin à la vie d'Heydrich en juin 42 a pu avoir été dû à Churchill lui-même. Il savait que si quelqu'un pouvait réussir à renverser Hitler c'était lui et que la conséquence risquait d'en être une paix séparée entre l'Allemagne et l'URSS.
Encore aujourd'hui connait-on l'étendue des informations sur le régime nazi que fournissait aux Alliés leur décryptage dû à la machine Enigma ?
Il remarque que cette opération était aux limites des capacités logistiques de l'époque.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 15:01 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Le procès de Maurice Papon et sa condamnation illustrent à la perfection et comme un cas d’école ce que peuvent être une justice populaire, une justice politique et même une justice tout court quand elle est sous les projecteurs de médias unilatéralement orientés.
Un article du code pénal existe, l’article 122-2 qui stipule :
« N’est pas responsable pénalement la personne qui a agi sous l’empire d’une force à laquelle elle n’a pu se soustraire ».
Pourquoi les avocats de Papon n’ont-ils pas attaqué reconventionnellement les accusateurs de leur client sur le fondement de cet article ?
La défaite n’avait pas eu lieu peut-être ?
Elle ne créait peut-être pas cette force qui exerçait un empire et une contrainte à laquelle on ne pouvait se soustraire ?
Attaquer des gens comme Pétain, Laval et Papon qui ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour desserrer l’étreinte d’un occupant diabolique est une infamie, surtout quand on prend conscience de ce qui nous a été évité compte tenu de ce qui est arrivé aux autres pays occupés.
Je suis scandalisé qu’un pays aussi civilisé que le nôtre commette de pareilles forfaitures.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 11:50 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Je ne veux pas vous faire languir. Voici un extrait de l'interview réalisée par Hubert de Beaufort en 2000 de Helmut Knochen chef des polices nazies en France, le BdS, qui coiffait la Gestapo.
 



H. Knochen

Heydrich officialise en effet les nouvelles structures et le 5 Mai 1942, nous sommes présentés à Laval, aux ministres de Vichy et à Bousquet. A cette occasion, Heydrich passera une semaine dans la capitale française. Il accepte la demande de Bousquet qui réclame avoir autorité sur tous les services de police. Son diagnostic est clair : "La seule personnalité qui possède à la fois jeunesse, intelligence et autorité, c’est Bousquet. Sur des hommes comme lui, nous pourrons préparer l’Europe de demain, une Europe très différente de ce qu’elle est aujourd’hui ".
H. de B

" Qu’a t-il fait à Paris durant ces huit jours ? "
H. Knochen

Il a vu beaucoup de monde et il aimait Paris, les soirées et les femmes.
Mais je vais vous relater un événement dont je n’ai jamais parlé. A la fin de son séjour, Heydrich me prend à part et me fait une confidence qui m’a stupéfié et que je peux aujourd’hui révéler :

" Knochen, la guerre ne peut plus être gagnée, il faudra trouver une paix de compromis et je crains qu’Hitler ne puisse l’admettre. Il faut y réfléchir ".
" Manifestement, il voulait revenir à Paris quelques semaines plus tard et prendre des initiatives. Concernant le régime, il semblait envisager un complot.


Lui seul avait les capacités et le pouvoir pour agir, alors que le complot du 20 juillet 1944 s’est révélé un travail d’amateurs voué à l’échec.


Pour moi, Heydrich était le dignitaire du parti le plus intelligent et, en dehors de lui, il n’y avait personne pouvant comprendre la situation réelle. Il avait compris que l’entrée en guerre des USA impliquait la mise en route d’une formidable industrie de chars et d’avions. L’Allemagne ne pourrait pas suivre 
".


_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 12:34 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Le procès de Maurice Papon et sa condamnation illustrent à la perfection
 et comme un cas d’école ce que peuvent être une justice populaire,
  une justice politique et même une justice tout court quand elle est sous
 les projecteurs de médias unilatéralement orientés.

Un article du code pénal existe, l’article 122-2 qui stipule :
« N’est pas responsable pénalement la personne qui a agi sous l’empire
 d’une force à laquelle elle n’a pu se soustraire ».

Pourquoi les avocats de Papon n’ont-ils pas attaqué reconventionnellement
 les accusateurs de leur client sur le fondement de cet article ?
La défaite n’avait pas eu lieu peut-être ?
Elle ne créait peut-être pas cette force qui exerçait un empire et une contrainte
 à laquelle on ne pouvait se soustraire ?
Attaquer des gens comme Pétain, Laval et Papon qui ont fait tout ce qui était
 en leur pouvoir pour desserrer l’étreinte d’un occupant diabolique est une infamie, surtout quand on prend conscience de ce qui nous a été évité compte tenu
 de ce qui est arrivé aux autres pays occupés.
Je suis scandalisé qu’un pays aussi civilisé que le nôtre commette
de pareilles forfaitures.

Voici la réalité du "procès" de Maurice Papon et la réalité des Juifs
sous l'Occupation. Rien à voir avec la version officielle.

Bonne lecture.


http://liberation-44.forumactif.org/t408-le-proces-maurice-paponle-proces-d…
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 14:21 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Bien sûr.
Le double jeu fut autant le fait de De Gaulle que celui de Vichy.
Vous l'aviez remarqué, les épaules de nos policiers parisiens sont ornées d'une gracieuse fourragère bleue.
Il fallait remercier et honorer la Préfecture de police d'où étaient partis quelques coups de feu entre le 19 et le 25 août 1944.
Et pourtant !
Qui a arrêté des Juifs pour les emmener au Vel d'Hiv. en juillet 42 si ce n'est cette même Préfecture de police ?
On a jugé Maurice Papon qui a été jugé responsable de la déportation de Juifs de Bordeaux en tant que secrétaire général de cette préfecture.
Et pourtant ! qui avait ordonné aux fonctionnaires de demeurer à leurs postes ? De Gaulle soi-même.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 10:43 (2012)    Sujet du message: Les cinq procédés du mensonge. Répondre en citant

Je dénombre cinq façons de mentir qui, combinées, expliquent le discrédit dont est victime le régime de Vichy et la prépondérance de la doxa paxto-klarsfeldienne le concernant.
1/ Le mensonge direct
Paxton, quand il dit que sans les policiers de Vichy qui livrèrent les Juifs les Allemands n'auraient pas eu les effectifs nécessaires n'étant que 40 000.
2/ Le mensonge par omission.
Klarsfeld, quand il omet systématiquement de dire que le statut des Juifs d'octobre 40 fut fait pour empêcher l'édiction des lois de Nuremberg en zone occupée.
3/ le mensonge par amalgame
Le mot même d'antisémitisme : il amalgame l'antisémitisme à la française (maurrassien) pour lequel les Juifs sont des surdoués à l'antisémitisme nazi pour lequel ils sont des sous-hommes.
4/ le mensonge par anachronisme ou téléologie
Sans le fichier des Juifs fait par la Préfecture de police en 1940 les Allemands n'auraient pu déporter et donc gazer les Juifs à partir de 42 (comme si on connaissait l'avenir).
5/ Le mensonge par noyade abstractive
On emploie le mot abstrait "exclusion" pour désigner le statut des Juifs d'octobre 40 bien que Vichy ne fit ce statut que pour empêcher une exclusion plus grave, celle qu'auraient provoquée les lois de Nuremberg. Le hic et nunc de la décision politique noyé dans l'abstraction d'un mot connoté négativement.

Combinées ces cinq façons de mentir permettent toutes les adultérations de la vérité historique.
Or cette vérité fut bien différente.
C'est au contraire parce qu'il sut négocier habilement chacun des tournants de la politique antisémite de l'occupant que le régime de Vichy parvint à sauver la grande majorité de sa communauté juive.
A l'avenir, cette "Histoire de Vichy" devrait servir à une propédeutique de l'enseignement de la discipline historique. Elle seule concentre à ce point les fautes à éviter.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 13:42 (2012)    Sujet du message: Re: Les cinq procédés du mensonge. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je dénombre cinq façons de mentir qui, combinées, expliquent le discrédit dont est victime le régime de Vichy et la prépondérance de la doxa paxto-klarsfeldienne le concernant.
1/ Le mensonge direct
Paxton, quand il dit que sans les policiers de Vichy qui livrèrent les Juifs les Allemands n'auraient pas eu les effectifs nécessaires n'étant que 40 000.
2/ Le mensonge par omission.
Klarsfeld, quand il omet systématiquement de dire que le statut des Juifs d'octobre 40 fut fait pour empêcher l'édiction des lois de Nuremberg en zone occupée.
3/ le mensonge par amalgame
Le mot même d'antisémitisme : il amalgame l'antisémitisme à la française (maurrassien) pour lequel les Juifs sont des surdoués à l'antisémitisme nazi pour lequel ils sont des sous-hommes.
4/ le mensonge par anachronisme ou téléologie
Sans le fichier des Juifs fait par la Préfecture de police en 1940 les Allemands n'auraient pu déporter et donc gazer les Juifs à partir de 42 (comme si on connaissait l'avenir).
5/ Le mensonge par noyade abstractive
On emploie le mot abstrait "exclusion" pour désigner le statut des Juifs d'octobre 40 bien que Vichy ne fit ce statut que pour empêcher une exclusion plus grave, celle qu'auraient provoquée les lois de Nuremberg. Le hic et nunc de la décision politique noyé dans l'abstraction d'un mot connoté négativement.

Combinées ces cinq façons de mentir permettent toutes les adultérations de la vérité historique.
Or cette vérité fut bien différente.
C'est au contraire parce qu'il sut négocier habilement chacun des tournants de la politique antisémite de l'occupant que le régime de Vichy parvint à sauver la grande majorité de sa communauté juive.
A l'avenir, cette "Histoire de Vichy" devrait servir à une propédeutique de l'enseignement de la discipline historique. Elle seule concentre à ce point les fautes à éviter.

En réponse aux arguments de Boisbouvier
mensonge direct
Paxton voulait evidemment parler du chiffre des forces de sécurité proprement dites , et non du total des effectifs d'occupation
mensonge par omission
- la promulgation du statut s'est faite sans exigence allemande , qui ne mentionnait que trois mesures
- le statut , qui discrimine en fonction de la race , va au dela de la formulation de nuremberg qui ne mentionnait que la religion ...selon Du Moulin , un proche de Pétain , "cette legislation fut spontanée , autochtone" ....d'ailleurs Vichy depuis juillet ne faisait pas mystère de son antisemitisme par l'ediction de mesures discriminatoires ......pour devancer les Allemands , bien sur !
mensonge par amalgame
L'antisemitisme de Vichy n'est nullement " appreciatif " , il s'apparente , dans les faits , plus à Darquier qu' à Maurras , et sur la malfaisance juive , il n'est que lire seulement les journaux gouvernementaux !
mensonge par noyade abstractive
j'ai dit plus haut comment la définition du juif par Vichy allait au dela de celle de Nuremberg


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 20:59 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Tu as tout faux, Lebel, et ne fais que répéter les mensonges de Paxton et de Klarsfeld. Lis les et tu verras ce qu'il en est. Paxton ne parle pas des forces de sécurité (elles n'étaient que de cinq mille) et Klarsfeld ne parle pas des lois de Nuremberg  en voie d'être imposées à la zone occupée bien que ce soit la seule raison de l'édiction du statut d'octobre 40 comme l'indique Baudouin. Du Moulin, lui, n'assistait pas au conseil des ministres et n'est au courant de rien. Il ne fait que supputer. Il y avait des maurrassiens à Vichy mais ils n'étaient pas dominants.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 21:40 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Tu as tout faux, Lebel, et ne fais que répéter les mensonges de Paxton et de Klarsfeld. Lis les et tu verras ce qu'il en est. Paxton ne parle pas des forces de sécurité (elles n'étaient que de cinq mille) et Klarsfeld ne parle pas des lois de Nuremberg  en voie d'être imposées à la zone occupée bien que ce soit la seule raison de l'édiction du statut d'octobre 40 comme l'indique Baudouin. Du Moulin, lui, n'assistait pas au conseil des ministres et n'est au courant de rien. Il ne fait que supputer. Il y avait des maurrassiens à Vichy mais ils n'étaient pas dominants.


Obstiné comme une bourrique , c'est à desesperer
Vivement qu' Admin cloture son forum et mette la clé sous la porte , ça m'evitera de lire dorenavant ta prose et celle, nauseabonde des Roro et Briard ................comme vous ne pourrez vous repandre sur les forums que je frequente , je peux dormir tranquille , Ouf !
Joyeux noël , avec le bonjour d' Alfred !
Laughing


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:42 (2012)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt" Répondre en citant

Adieu donc ! tu diras merci à Alfred de son bonjour. Et si tu rencontres ton ami Klarsfeld ne manque pas de lui dire qu'avec tous ses mensonges par omission, amalgame, anachronisme et abstraction il a réussi à faire de moi un antisémite...comme s'il n'y en avait pas déjà assez !
Tu vas me répondre qu'il s'en fout pas mal vu qu'il a réussi si bien dans son entreprise de longue haleine à la fois historique politique et médiatique qui fait qu'il sera à l'abri du besoin pendant plusieurs générations. Il n'empêche. Ça n'est pas très beau tout ça.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:07 (2016)    Sujet du message: L'"Action Reinhardt"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com