France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Où est-il question de chambres à gaz ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 15:03 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Texte scanné de travers et traduit au mieux.
La traduction est un peu "mot à mot" car je ne suis pas très à l'aise dans la langue de Wagner.
Dans ce billet, il est juste indiqué qu'il fait suite à la constitution d'une collection. C'est tout de même un échange entre HIRT et l'Ahnenerbe, et je n'ai jamais entendu parler d'autres collections (timbres, boîtes de camembert, pokemon ...) de la part de HIRT.
Vous n'allez tout de même pas, Michel, en arriver à une analyse Roresque et prétexter qu'aucune expertise de l'encre n'a été réalisée !
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Déc - 15:03 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 15:51 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Et voila, Boisbouvier pose les bonnes questions, et le voila relégué à "clone de RoroII".
 Ordure de négationniste comment oses t il mettre en doute TON interpretation.

Affligeant mon pôvre JD.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 18:56 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Je ne sais pas qui est le plus affligeant, mais je pense que Michel sait aussi lire entre l(m)es lignes.
Attendons son retour. 
Sur ce coup là, tu ne peux pas dire que je n'amène pas de matière à discussion.
Et toi, que retiens-tu de ce document ?
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 08:41 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Merci de votre confiance mais j'avoue que je suis paumé. Cette collection de squelettes, c'est quoi au juste ? Et Hirt, c'est qui ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 19:52 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Ah ! Je reprends donc au début : HIRT fut un des "médecins fous" du Struthof (Google avec HIRT Struthof squelette donne une bonne image) proche des élites de l'Ahnenerbe et il avait pour objectif de collecter une centaine de squelettes juifs pour l'Université de Strasbourg. Bien entendu, il voulait toute une palette de corps en parfaite santé d'où une sélection représentative faite à sa demande à Auschwitz.
Détail intéressant pour nos amis néga-gâteux, il était important pour HIRT de réaliser cette collection car un tel acte scientifique ne serait plus possible par la suite vu l'extinction prévue de la "race" juive. CQFD avec ou sans chambre à gaz en Pologne, l'intention y était !
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 12:15 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Mais alors, ce Hirt, s'il avait une chambre à gaz bien à lui au Struthof, quel besoin avait-il de s'adresser à Auschwitz pour obtenir ses squelettes ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 21:04 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

C'est pourtant simple : Auschwitz fournit la matière première "sur pieds", ces malheureux sont tués au Struthof, au plus près de la salle de dissection de HIRT.
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 23:00 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Simple ?
Pourquoi ne pas se servir des déportés déjà arrivés au Struthof plutôt que d'en faire venir de si loin ?

Ça me rappelle le 22 à Asnières de Fernand Raynaud.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 07:45 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Parce qu'ils n'étaient pas juifs ! Et de plus HIRT voulait une collection "représentative" ! Au départ je crois me souvenir que l'idéal était pour lui une collection de squelettes juifs commissaires politiques de l'Armée Rouge. Les plus virulents certainement !
Cette affaire est assez connue, du moins sur le plan local.
Les corps furent laissés dans des cuves à l'institut d'anatomie de Strasbourg. A priori HIRT et ses assistants manquaient de produit (lequel ?) pour décharner les corps. Seules quelques organes furent retirés pour observations.
A la libération, les préparateurs n'eurent pas le temps de faire disparaitre tous les corps.
Et fort heureusement, le préparateur Henri HENRYPIERRE avait relevé quelques numéros matricules. Il a laissé un journal de témoignages original et je crois jamais publié à ce jour.
JD 
Rien de comique l dedans Michel, c'est un dossier sérieux et bien de chez nous quoique lui aussi "daubé" par la clique néga. 
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 11:02 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Compris.
Effectivement, Himmler, le plus mystérieux des leaders nazis, fut une sorte de mystique païen. Il a été suivi par des émules comme ce Hirt, Mengele, Wirth et quelques autres.
Il aurait fallu l’embaumer.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 13:23 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Pour votre conclusion, je reste plus que mitigé. Franchement, je n'y crois pas. Qu'il laisse faire, à la limite.

Ce genre de papier ne prouve rien au niveau d'une décision générale d'extermination. Mais il y a tout de même des déductions logiques :
- HIRT fait une collection tant qu'il peut trouver des sujets et donc avant qu'ils disparaissent complètement. Révélateur non ? Il était donc au courant. Rien à voir avec une évacuation comme voudraient nous le dire les négas.
- HIRT n'était pas dans le premier cercle, donc le nombre d'initiés était assez large.
- le message n'est pas "codé", et le sens est transparent [sauf pour Michel et c'est logique puisque cela ne concerne pas le Maréchal]
- pas certain qu'il dactylographiait lui même, donc il y avait aussi des petites mains au courant de la situation.
- la date (sachant que l'opération collection était en cours depuis longtemps) ... antérieure au discours de Posen.
J'espère que vous ne trouverez pas mes remarques trop de(l)placées.
JD, surpris que de telles pièces n'existent que pour le Struthof.
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 13:38 (2012)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Les SS "têtes de mort" chargés des camps furent obligatoirement au courant de l'extermination par gaz quand celle-ci entra en fonction au printemps 42 lors de l'opération Reinhardt dirigée par Himmler et Globocnic : Belzec, Sobibor, Treblinka. Or, ils furent astreints à un secret absolu. Les SS des autres camps (Dachau, Buchenwald, Sachsenhausen, Mauthausen...) ne furent sans doute pas mis au parfum. Ces gens-là n'avaient pas d'occasion de communiquer entre eux. A Posen, même, contrairement à ce que je croyais jusque récemment, Himmler ne révéla pas la Shoah : il chercha au contraire à la dissimuler à son état-major SS.
Roro II, m'a appris cela.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 10:51 (2013)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

<<  HIRT fait une collection tant qu'il peut trouver des sujets et donc avant qu'ils disparaissent complètement. Révélateur non ?  >>

Revelateur de rien du tout, puisqu'on sait qu'un corps à l'état de cadavre se décompose et "disparaît"! Inutile de faire intervenir un four crématoire pour ça.

<<  le message n'est pas "codé", et le sens est transparent [sauf pour Michel et c'est logique puisque cela ne concerne pas le Maréchal] >>

Pourquoi l'aurait il été, il n'y a rien qui stipule qu'il va les "gazer" lui même.

<<  - pas certain qu'il dactylographiait lui même, donc il y avait aussi des petites mains au courant de la situation.  >>

Ce qui prouve bien, au contraire, qu'il n'y avait rien à cacher.

<<  - la date (sachant que l'opération collection était en cours depuis longtemps) ... antérieure au discours de Posen   >>

Ce qui ne prouve là encore rien. Tout le monde sait qu'une "collection" quel qu’elle soit ne se fait pas en 1 semaine (et ce malgré les millions de sujets dont il disposait à t'entendre)


<<  JD, surpris que de telles pièces n'existent que pour le Struthof.  >>

Là par contre on peut en déduire que cela ne se passait nulle part ailleurs. Et penser que la "seule" CaG homicide (ce qui est loin d'être prouvé) se trouvait au Struthof.



_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 12:23 (2013)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Je n'ai pas parlé de crématoire, ami poilu du groupe 1 !


C'est ta remarque finale qui est intéressante. L'utilisation des chambres à gaz (en plus des autres moyens d'extermination) aurait pu être moins systématique que la doxa l'enseigne (l'impose) ? Il me semble étonnant qu'aucune pièce de ce genre n'ait été récupérées pour d'autres camps. Il y en a bien d'autres pour le Struthof, aussi suggestives. Il suffit de chercher dans les bonnes archives.
Je n'ai pas de compétences particulières comme je l'ai indiqué, une fois sorti de nos frontières. Mais pour le Struthof, c'est assez clair.
- une chambre construite au départ pour l'entraînement des recrus au port de l'ANP
- qui évolue ensuite pour faire face au besoin ponctuel de HIRT (qui a bien récupéré cette idée de modus operandi quelque part, peut-être auprès de KRAMER)
- puis qui est utilisée pour des expériences sur les conséquences de l'utilisation de gaz de combat, des essais de "vaccins" ... avec des cobayes humains


Rien à voir avec une extermination de masse (dont n'intéresse pas grand monde), mais des crimes bien constitués, à la condition bien entendu de procéder de valeurs humaines telles que les nôtres.
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Michael


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 157
Localisation: Canada

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 18:55 (2013)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ? Répondre en citant

Jardin David a écrit:
Je n'ai pas parlé de crématoire, ami poilu du groupe 1 !

C'est ta remarque finale qui est intéressante.

 L'utilisation des chambres à gaz (en plus des autres moyens d'extermination)
aurait pu être moins systématique que la doxa l'enseigne (l'impose) ?

 Sachez mon jeune ami,que ni au Struthof,ni à Buchenwald,ni à Dachau,
"dans les frontières de l'ancien Reich" une seule chambre à gaz homicide
fonctionna.Enseigner l'Holocauste,pas le vendre.
 
Il me semble étonnant qu'aucune pièce de ce genre n'ait été récupérées
 pour d'autres camps.


Et tous les témoins ? avez-vous R.Hilberg ?

Il y en a bien d'autres pour le Struthof, aussi suggestives.
 Il suffit de chercher dans les bonnes archives.


Je n'ai pas de compétences particulières comme je l'ai indiqué, une fois sorti de nos frontières. Mais pour le Struthof, c'est assez clair.
- une chambre construite au départ pour l'entraînement des recrus au port de l'ANP
- qui évolue ensuite pour faire face au besoin ponctuel de HIRT (qui a bien récupéré cette idée de modus operandi quelque part, peut-être auprès de KRAMER)
- puis qui est utilisée pour des expériences sur les conséquences de l'utilisation de gaz de combat, des essais de "vaccins" ... avec des cobayes humains


Rien à voir avec une extermination de masse (dont n'intéresse pas grand monde), mais des crimes bien constitués, à la condition bien entendu de procéder de valeurs humaines telles que les nôtres.
JD


_________________
"Il me semble qu'on vend l'Holocauste au lieu de l'enseigner."

Le rabbin Arnold Jacob Wolf,Directeur,Université de Yale.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:41 (2016)    Sujet du message: Où est-il question de chambres à gaz ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com