France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 20:10 (2013)    Sujet du message: La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich. Répondre en citant


La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich.

 
Dans l’Allemagne de Hitler,certains ont soutenu la thèse de la « race des seigneurs ».
Mais au sein de ce parti hétéroclite qu’était la NSDAP,ils n’étaient certainement
pas majoritaires.
Interrogé, à Nuremberg,sur le sens qu’il accordait à l’expression « race des seigneurs »,
Hermann Göring dit :




"Personnellement, je n’y entends rien, car ce mot
 [qui, en français, devient une expression] vous ne le trouverez dans aucun
de mes discours, dans aucun de mes écrits" [TMI
, IX, 286].
"Je n’ai jamais dit que j’estimais qu’une race était supérieure aux autres,
 mais j’ai insisté sur la différence entre les races" [Ibid
., p. 688].
 
Cette position était largement partagée dans les hautes sphères du gouvernement
 allemand.
La meilleure preuve est que les directives officielles concernant
 la propagande interdisaient le racisme outrancier.
A Nuremberg, l’ancien chef du service de la Radio au ministère de la propagande,
Hans Fritzsche, déclara nettement :



(Hans Fritzsche):

"Je n’ai jamais propagé ou représenté la théorie de la race des seigneurs.
 J’ai évité cette expression.Je l’ai strictement interdite à la presse et à la radio
allemandes pendant l’époque où je les ai dirigées.
Je crois également que la notion de race des seigneurs a joué un rôle plus important
 dans la propagande anti-nationale-socialiste qu’en Allemagne même.
 J’ignore qui a inventé cette expression. Elle n’a été publiquement employée,
 pour autant que je le sache, que par des hommes tels que le Dr Ley qui, je dois
 le dire ouvertement et expressément, n’ont jamais été pris au sérieux par personne.
 D’une façon tacite, cette notion a joué un grand rôle auprès des SS en raison
de son caractère exclusif au point de vue racial.
Mais les hommes intelligents, pleins de tact, et connaissant quelque peu le monde,
évitaient soigneusement l’emploi de ce terme"
 [TMI
, XVII, 155].
 
Peu après, il précisa :
 
"La propagande allemande,et je veux dire par là la propagande officielle allemande ,
 n’a jamais prêché la haine raciale, mais la théorie de la distinction raciale, c
e qui est bien différent.
Mais je vous avoue qu’il y avait une sorte de propagande allemande
qui dépassait ce stade et prêchait une haine raciale pure et primitive"
 [Ibid
., p. 201.].
 
Ces citations confirment que si certains nationaux-socialistes ont pu soutenir
 les assertions racistes rejetées par le Vatican, ce racisme radical n’était pas
un élément essentiel de l’hitlérisme.
On pouvait suivre Hitler sans pour autant déifier la race, c’est-à-dire en faire
un absolu face auquel tout devait plier.
 
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan - 20:10 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 7 Jan - 00:12 (2013)    Sujet du message: La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich. Répondre en citant

Pourtant, les lois de Nuremberg ?
N'interdisaient-elles pas les mariages interraciaux ?
Les déportations des Juifs, leur isolement dans des ghettos à Lodz, Varsovie, Cracovie, Lublin... ?
N'avaient-ils pas pour but de les empêcher totalement ?
A l'époque le concept de race et le darwinisme social à l'origine de théories eugéniques était monnaie courante et plus peut-être dans le monde anglo-saxon qu'en Allemagne.
L'Aktion T 4 en fournit la preuve : la race était bien le fond de la pensée d'Hitler mais il se peut qu'il ait eu conscience de la nécessité de n'en pas trop parler dans la propagande officielle pour éviter de heurter un vieux fond chrétien rémanent.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 7 Jan - 08:59 (2013)    Sujet du message: La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich. Répondre en citant

Néanmoins ces précisions sont importantes car elles corroborent mon sentiment général. L'essentiel de l'ignominie du nazisme se concentrait au RSHA entre les mains d'Himmler et d'Heydrich. Cet essentiel cohabitait avec un certain nombre de gens "normaux" comme, Göring, Speer ou sans doute aussi ce Fritzsche. Il serait faux de croire que tous ces grands ténors nazis fussent à l'unisson sur tout car en réalité ils ne débattaient jamais entre eux. Je l'ai dit mais il faut le répéter : aucune forme de collégialité au sein du pouvoir nazi.
Ce qui n'empêchait pas ces "gens normaux" d'obéir avec passion à la direction centrale quand celle-ci se manifestait.
Wannsee est un exemple typique de ce genre de manifestation. C'est le moment où le RSHA prend le pouvoir en ce qui concerne "la question juive" sur les autres ministères. Une façon de leur dire : la direction centrale, désormais, c'est nous, le RSHA.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2016)    Sujet du message: La « race des seigneurs » dans le IIIe Reich.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com