France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les jugements de Léon Poliakov.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 08:46 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Mais non Lebel !

On y a eu droit hier après-midi à la déportation des juifs de zone libre du 26 août 42 sur la chaine "Toute l'Histoire". On a eu droit à tout, et, en particulier, à Henri Rousso et à Serge Klarsfeld benoitement consultés comme experts des rafles de Juifs par Vichy. Tout y est passé : la France du sud, seul pays non occupé par l'Allemagne à lui avoir livré des juifs pour Auschwitz; les enfants des juifs déportés que Vichy a proposé de donner aux Allemands alors que ceux-ci ne les réclamaient pas de sorte qu'ils sont tous morts sans qu'un seul en ait réchappé; le défilé des photographies de ces enfants-là; les gendarmes français qui vont chercher des juifs jusque dans les fermes isolées de Corrèze; l'indignation de certains évêques qui heureusement oblige Vichy à ralentir les rafles alors que sans cela il eût continué au même rythme, les wagons à bestiaux...
Sans qu'à aucun moment il n'ait été fait allusion au troc de Bousquet du 2 juillet 42 (entériné à Vichy le 4) qui obligea Vichy à effectuer ces rafles de zone libre; ni au fait qu'Auschwitz Birkenau qui n'était entré en fonction qu'à la fin de juillet 42 (donc après et non avant le troc du 2 juillet) resta inconnu de tous jusqu'en 45; ni à celui que ce fut pour réunir les enfants et les parents que ces enfants furent proposés à la déportation; ni aux pressions des diplomates américains pour que cette ignominie, la séparation des enfants de leurs parents, cesse; ni au refus opposé avec succès par Laval le 2 septembre 42 de dénaturaliser des catégories de Juifs récemment implantés; ni aux plaintes d'Eichmann que ses trains soient annulés; ni à l'arbitrage rendu par Himmler en faveur des accords passés par Oberg et Knochen avec Vichy contre Dannecker et Röthke qui réclamaient contre cet accord; ni au fait avéré que les Allemands ont déporté à Auschwitz 450 000Juifs hongrois en trois mois alors qu'ils n'en ont pris que 76000 en France en quatre ans; ni à la lettre d'Himmler à Mutschmann ("la déportation des juifs de France s'est révélée plus difficile que prévu").....
Le mensonge par omission dans toute sa majesté.
Jurez de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, dites :"Je le jure".
Ça, Rousso et Klarsfeld, ils connaissent pas. Un jour viendra-t-il où on obligera les historiens autoproclamés à prêter serment ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Mai - 08:46 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 06:24 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Citation:
la France du sud, seul pays non occupé par l'Allemagne à lui avoir livré des juifs pour Auschwitz;


Ce qui d'ailleurs est faux.
La Roumanie et la Bulgarie l'ont fait.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 15:13 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Je transcris cette controverse qui a le mérite d'aller au fond :

Message par Francois Delpla » Dimanche 11 Mai 2014 08:50:38
Moi Boisbouvier je lève la main droite et jure de ne plus jamais dire cela :

... troc de Bousquet du 2 juillet 42 (entériné à Vichy le 4) qui obligea Vichy à effectuer ces rafles de zone libre (...) ... Auschwitz Birkenau ...entré en fonction qu'à la fin de juillet 42 (donc après et non avant le troc du 2 juillet) resta inconnu de tous jusqu'en 45 ni à celui que ce fut pour réunir les enfants et les parents que ces enfants furent proposés à la déportation ni aux pressions des diplomates américains pour que cette ignominie, la séparation des enfants de leurs parents, cesse ni au refus opposé par Laval le 2 septembre 42 de dénaturaliser des catégories de Juifs récemment implanté ni les plaintes d'Eichmann que ses trains soient annulés ni l'arbitrage d'Himmler en faveur des accords passés par Oberg et Knochen avec Vichy contre Dannecker et Röthke qui réclamaient contre cet accord ni le fait avéré que les Allemands ont déporté à Auschwitz 450 000Juifs hongrois en trois mois alors qu'ils n'en ont pris que 76000 en France en quatre ans......



sans l'équilibrer par ceci :

la France du sud, seul pays non occupé par l'Allemagne à lui avoir livré des juifs pour Auschwitz; les enfants des juifs déportés que Vichy a proposé de donner aux Allemands alors que ceux-ci ne les réclamaient pas de sorte qu'ils sont tous morts sans qu'un seul en ait réchappé; le défilé des photographies de ces enfant-là; les gendarmes français qui vont chercher des juifs jusque dans les fermes isolées de Corrèze; l'indignation de certains évêques qui heureusement oblige Vichy à ralentir les rafles alors que sans cela il eût continué au même rythme, les wagons à bestiaux...



on peut toujours rêver !

Francois Delpla


Message par boisbouvier » Lundi 12 Mai 2014 11:56:18
Comme c'est drôle !
Delpla n'est pas capable d'un effort de synthèse.
Il a besoin que le Mal et le Bien soient dans une compétition chiffrable et n'envisage pas le caractère synallagmatique de l'action, en politique... comme ailleurs.
Quand Bousquet obtient de la SS de Paris - et consécutivement de Himmler lui-même- qu'elle renonce aux déportations des Juifs français de zone occupée, Delpla n'y voit qu'une contrepartie honorable au déshonneur d'avoir accepté de livrer des juifs étrangers de zone libre.
Il ne parvient pas à faire la synthèse entre l'incapacité de Vichy de s'opposer à des exigences allemandes par manque de moyens militaires et l'habileté qui fut la sienne de se servir de l'existence des deux zones pour ralentir le processus de déportation et de mise à mort dans son ensemble.
C'est pourtant elle, cette habileté, qui explique le sort relativement plus clément dont a parlé Poliakov.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 13:24 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Je tiens aussi à vous informer de ceci qui est transcrit de Tribune de l'Histoire :

Re: Entretiens d'Henri Guillemin sur Pétain !

Message par boisbouvier » Mercredi 14 Mai 2014 10:50:08
Delpla m'avait mis au défi sur un autre fil de prouver qu'il avait dit que toutes les occupations étrangères se valaient.
Et bien, je le fais. Je le cite : "Ce qui est indubitable, c’est qu’un occupant cela se conduit comme en pays conquis et que les méritoires efforts d’une autorité occupée pour limiter les dégâts, soit sont vains, soit le servent".Voilà ce qu'il a écrit dans le Blog d'Alain Michel
Autrement dit qu'il y ait 120 000 morts civiles comme en France au lieu de 14 millions de morts civiles comme à l'est de la ligne Ribbentrop-Molotov et 6 millions comme en Pologne n'a pour lui aucune importance. Que Varsovie ait été détruite de fond en comble alors que Paris soit restée debout n'en a pas non plus. Que nos prisonniers soient rentrés à 100 % alors que les prisonniers russes ou polonais ne le sont qu'à 45 %, pas davantage. Que nos rations aient été suffisantes pour éviter les morts par inanition alors que certains pays comme la Grèce ou Leningrad en ont eu par centaines de milliers et ont dû recourir à l'anthropophagie, quelle importance ?
A mon avis Delpla n'est pas capable de gérer un budget.
En outre, il est fâcheux qu'il ne se souvienne pas de ce qu'il dit lui-même.

boisbouvier

Message(s) : 942
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 16:37:34
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 21:32 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Citation:
France du sud, seul pays non occupé par l'Allemagne à lui avoir livré des juifs pour Auschwitz;



Ce qui d'ailleurs est faux.
La Roumanie et la Bulgarie l'ont fait.


 Ala seule difference que ces deux pays n' etaient pas occupés mais  alliés de l' Allemagne !
La Roumanie se montrera beaucoup plus " active " que sa voisine bulgare dans l'antisemitisme , les deportations et surtout les massacres 


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 11:41 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Citation:
Ala seule difference que ces deux pays n' etaient pas occupés mais alliés de l' Allemagne !


Justement.
Tu n'as donc pas compris que ton ami Klarsfeld et son compère Rousso mettent à la charge de Vichy d'avoir livré aux allemands des Juifs à partir d'un pays qu'ils n'occupaient pas et pour bien alourdir sa faute ils disent que Vichy fut le seul pays à le faire.
Or, la Bulgarie et la Roumanie le firent aussi ce qui montre qu'ils sont mal renseignés. La Finlande elle-même aurait fait un effort léger (à vérifier).
En ce qui concerne la Roumanie, tout au moins, il parait qu'elle n'a pas l'excuse qu'avait Vichy de le faire pour la bonne cause de sauver ses nationaux des deux zones.
Pour la Bulgarie, c'est plus compliqué. Elle a refusé aussi de livrer ses juifs nationaux anciens mais elle a dû livrer ses nationaux nouveaux car elle devait à son son alliance avec l'Allemagne de s'être augmentée de trois provinces nouvelles : la Macédoine, la Thrace occidentale et...j'ai oublié la troisième. C'est dans Hilberg. Flemme d'aller le chercher. Or, aucune des trois provinces nouvelles n'était occupée et la vielle Bulgarie non plus. Le roi Boris avait d'ailleurs refusé d'entrer dans une alliance militaire avec Hitler.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 06:42 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Pour le cas où il y aurait encore des opposants à Vichy sur ce forum (Lebel se tait) je transcris ici ce que j'ai dit hier à Tribune de l'Histoire.
Je regrette que BRH ait censuré mon dernier post sur le fil Pétain-Guillemin sous prétexte de hors sujet.
Je te disais, mon cher Delpla, que l'occupation américaine avait été bienfaitrice non seulement pour les pays libérés appartenant au camp des démocraties mais aussi pour les populations des pays appartenant au camp opposé : Japon, Italie, Allemagne...de sorte que tu t'étais somptueusement trompé en disant que les occupations se valaient toutes car l'occupant est toujours un conquérant qui se comporte en pays conquis et que les efforts que peuvent faire les gouvernants d'un pays occupé, quelque méritoire qu'ils puissent être, ne servent à rien ou, même, sont contre performants.
Somptueuse bêtise en effet quand on sait ce qui s'est passé dans tous les pays occupés par l'Allemagne, l'URSS ou le Japon avec leurs femmes violées, leurs famines meurtrières, les déportations et les représailles disproportionnées et qu'on le compare avec ce qui s'est passé en France et au Danemark vis à vis des Allemands occupants. Je disais en particulier que ce ne fut pas par hasard si presque tous les juifs danois échappèrent à l'holocauste. Il n'y eut pas plus "collaborateur" que le Danemark. Il n'offrit aucune résistance à l'invasion; il livra sa flotte; il n'eut pas de réseau de résistance significatifs ni de maquis; de sorte qu'il put se gouverner lui-même jusqu'en octobre 43, date à laquelle le gouvernement danois démissionna. A cette date les 6000 juifs danois étaient partis en Suède toute proche : on peut presque y aller à la nage. La gauche avait essayé de nous vendre que le roi Christian, grand père de la reine actuelle, avait porté l'étoile jaune et que ce fut la raison du sauvetage. Evidemment c'était faux.
Je disais aussi que la zone libre avait été la Suède des Juifs français mais que le mérite de Vichy est plus grand que celui des gouvernants danois car les Juifs n'étaient pas 6000 en France mais 350 000.
Je concluais doctement : Pétain cunctator. Laval aussi.

boisbouvier
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 11:50 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Il y aura toujours des opposants à Vichy, Michel ! Tant que nos télés continueront à diffuser des séries comme celle qui vient de commencer sur TF1, apologie de la "Résistance"... Et tant que les socialistes dirigeront la pensée de nos concitoyens. Je n'entends pas les socialistes, membres du PS. Non, tous les "socialistes" d'esprit qui gouverneront ce pays.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 16:50 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Et pourtant, Admin, ils sont bien sympathiques ces petits jeunes qui prennent des risques pour rien.
On a envie de leur dire : vous êtes des petits cons qui avez mis en danger la sécurité de vos parents et la vôtre pour rien mais on vous pardonne parce que on a été aussi con que vous à un moment ou à un autre et que ce que vous avez fait on l'aurait peut-être fait aussi selon l'environnement que nous aurions eu.
Ce qui par contre est écœurant c'est la récupération que font de votre insouciance imprudente les opportunistes profiteurs. Ils la récupèrent à leur profit et pour faire la démonstration de leur propre courage ils croient devoir en rajouter en jetant l'opprobre sur des hommes admirables comme Pétain et Laval qui s'efforçaient de sauver le maximum de choses et qui étaient bien obligés de vous réprimer eux-mêmes pour que les allemands ne le fassent pas.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Sam 24 Mai - 07:10 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 07:08 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Une question.
Qui a dit : "Je n'écrirai pas de Mémoires. On s'y flatte malgré soi." ?
Ne cherchez pas. C'est Pétain.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 17:24 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Oui, mais heureusement que des hommes tels que vous se sont chargés de parler pour lui !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 10:05 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Je perçois comme un parfum d'ironie.
Me trompé-je ?
Oui, Admin, c'est vrai, ces deux hommes, Pétain et Laval, j'ai fini par les aimer.
Ils furent plus que des héros : des martyrs.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 18:07 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Un jour, peut-être, l'Histoire reconnaîtra leurs mérites...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 09:40 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

Oui. Ce jour-là on pourra se dire que la démocratie véritable (c'est à dire responsable) est devenue possible. L'Histoire ne servira plus à louer le roi pour ainsi dire sans louanges. Elle ne servira plus à la Mémoire. Elle ne servira qu'à enseigner la morale.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 00:23 (2014)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov. Répondre en citant

L'espoir fait vivre, n'est il pas  Cool
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:09 (2016)    Sujet du message: Les jugements de Léon Poliakov.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 7 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com