France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire"
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 18:42 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

http://pascalgalodeediteurs.com/histoire_22_biographies_30-janvier-1933-hit…

 Vous êtes ici : HISTOIRE BIOGRAPHIES

30 janvier 1933. Hitler : la véritable histoire
 François Delpla

La prise du pouvoir par Hitler a été souvent racontée. Cependant toutes les études,
avant celle-ci, en parlent comme d’un accident. Le char de la République de Weimar
aurait versé dans le fossé. Voilà qui incite à scruter le comportement de son
ou de ses pilotes.Quant au bénéficiaire de l’accident, Hitler, soit il n’y serait pour rien,
soit il aurait tout au plus jeté des clous sur la route.
 L’historien François Delpla, docteur depuis 2002, lauréat en 2012 d’une habilitation
 universitaire, seul biographe français du Führer (Grasset, 1999) et auteur
 d’une quinzaine d’ouvrages sur le nazisme et sa guerre, scrute pour la première fois
 la marche de Hitler vers le pouvoir comme une approche méthodique et,
au moins à partir de 1929, fort habile. L’homme est fou
 (cela aussi a été insuffisamment perçu) et son dérangement mental se traduit
 notamment par un antisémitisme obsessionnel, d’une nature et d’un degré inédits.
Cette folie donne une grande assurance à son porteur,
persuadé que la Providence l’a désigné pour restaurer la grandeur de l’Allemagne
 et la porter vers des sommets.  Loin de guetter les bévues des gouvernants
 pour en profiter, il les fait sciemment advenir, enfermant ces politiciens
dans des alternatives entre le mal et le pire, exactement comme il en usera
 un peu plus tard avec les hommes d’État étrangers. Il développe aussi une panoplie
 d’agents permettant de scruter, de contrôler et de duper
en permanence ses rivaux.
 Le développement rapide du mouvement SS à partir de la nomination de Himmler
à sa tête (1929) et la création en son sein d’un réseau de renseignement confié
 à Heydrich (1931), ainsi que la marginalisation politique des SA en dépit
 de leur croissance numérique, sont des éléments clés, jusqu’ici peu aperçus,
 de ce processus. De même le noyau dirigeant prend forme et ne bougera plus guère,
 avec la montée, outre Himmler et Heydrich, de Göring, de Goebbels et de Hess.
 Il y a entre ces personnages de solides inimitiés, que le maître contrôle
pour que tout le monde tire dans le même sens en dépit d’une cacophonie apparente.
Celle-ci contribue à masquer la pieuvre étouffante qui s’empare du Reich,
pour le conduire vers des entreprises démesurées, mais longtemps réussies.
--------------------------------------------------------------------------------
 Biographe français d’Hitler (Grasset, 1999), auteur, parmi une dizaine d’ouvrages,
d’une étude sur sa vie privée (Les Tentatrices du diable, l’Archipel, 2005),
 François Delpla, normalien, est un spécialiste de la seconde Guerre mondiale.
--------------------------------------------------------------------------------
20.00 €

--------------------------------------------------------------------------------
Broché - 150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
 Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-249-6
 Distribué par BLDD
 Date de parution : 24/01/2013


Gestion et paiement sécurisé : SOS PC 35Conception et réalisation :
 différentpareilMoteur e-commerce : Thélia

 ----------------------------------------------------------------

Delpla un spécialiste de la Seconde Guerre mondiale ?
 on croit rêver lorsqu'on lis ses posts sur les fora
 (ceux où il fait encore sa propagande).

Question posée à François Delpla: vous déclarez ouvertement que le dictateur
était "fou","dérangement mental", sur quels documents médicaux ou témoins
occulaires proches d'Hitler vous appuyez-vous pour porter un tel jugement ?


_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 18:42 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 23:11 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

Tout d'abord, je n'ai pas à répondre de ce qu'un tiers écrit sur mon compte. Adressez-vous, pour ce faire, à Pascal Galodé.

En ce qui concerne la folie, je serai bref : trouvez-vous sain d'esprit quelqu'un qui croit sincèrement que les Juifs sont à l'origine des maux de l'humanité en général, et de son pays en particulier ? Mieux, qu'ils ont remporté en 1918 une victoire qui les rapproche d'une domination sur le monde, laquelle signifierait la fin de l'espèce humaine ? Enfin, que lui-même est désigné par la Providence pour s'y opposer ?


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 00:26 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Tout d'abord, je n'ai pas à répondre de ce qu'un tiers écrit sur mon compte. Adressez-vous, pour ce faire, à Pascal Galodé.

BIEN !

En ce qui concerne la folie je serai bref :

 trouvez-vous sain d'esprit quelqu'un qui croit sincèrement que les Juifs
sont à l'origine des maux de l'humanité en général, et de son pays en particulier ?

Où avez-vous lu ça ?

Mieux, qu'ils ont remporté en 1918 une victoire qui les rapproche
d'une domination sur le monde, laquelle signifierait la fin de l'espèce humaine ?

Où avez-vous lu ça ?

 Enfin, que lui-même est désigné par la Providence pour s'y opposer ?

Où avez-vous lu ça ?




_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 07:17 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

Frère Jacques a écrit:
François Delpla a écrit:
Tout d'abord, je n'ai pas à répondre de ce qu'un tiers écrit sur mon compte. Adressez-vous, pour ce faire, à Pascal Galodé.

BIEN !

En ce qui concerne la folie je serai bref :

 trouvez-vous sain d'esprit quelqu'un qui croit sincèrement que les Juifs
sont à l'origine des maux de l'humanité en général, et de son pays en particulier ?

Où avez-vous lu ça ?


qu'as-tu bien pu lire pour ne pas tomber là-dessus ?

Citation:


Mieux, qu'ils ont remporté en 1918 une victoire qui les rapproche
d'une domination sur le monde, laquelle signifierait la fin de l'espèce humaine ?

Où avez-vous lu ça ?


dans Mein Kampf

Citation:

 Enfin, que lui-même est désigné par la Providence pour s'y opposer ?

Où avez-vous lu ça ?


dans maint discours de Hitler et maint propos privé du même.

Là encore, je me demande comment tu as pu passer à côté.



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 08:58 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Tout d'abord, je n'ai pas à répondre de ce qu'un tiers écrit sur mon compte. Adressez-vous, pour ce faire, à Pascal Galodé.
En ce qui concerne la folie, je serai bref : trouvez-vous sain d'esprit quelqu'un qui croit sincèrement que les Juifs sont à l'origine des maux de l'humanité en général, et de son pays en particulier ? Mieux, qu'ils ont remporté en 1918 une victoire qui les rapproche d'une domination sur le monde, laquelle signifierait la fin de l'espèce humaine ? Enfin, que lui-même est désigné par la Providence pour s'y opposer ?


Non. celà tient de la schizophrénie ! La recherche du bouc émissaire et qu'il est facile de trouver ce bouc émissaire dans des populations qui ne sont pas en mesure de se défendre ! Qu'on ait constaté que la plupart des grandes banques européennes et américaines aient appartenu à des Juifs, rien de bien exceptionnel, c'était leur "vocation". Mais les leaders politiques qui avaient imposé le diktat de Versailles ne l'étaient pas.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 09:20 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Tout d'abord, je n'ai pas à répondre de ce qu'un tiers écrit sur mon compte. Adressez-vous, pour ce faire, à Pascal Galodé.




Pascal Galodé n'a fait que faire un résumé du corps du livre,
François Delpla n'a rien eut à redire sur ce résumé pour inciter
les gens à acheter son livre et "découvrir" un scoop sur la "folie"
de Hitler,le "spécialiste" se sentait certainement envoyé par
la Providence pour éclairer le monde....

En fait,cette réponse de Delpla est une forme de lâcheté,
se cacher derrière Galodé,une facette du "spécialiste" mise
au grand jour.
On peut se demander qui des deux (Hitler ou Delpla) est le plus "fou"... 




_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 09:28 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

Eh bien voilà le comportement de base d'un type en difficulté dans un débat d'histoire : il quitte le terrain des faits de l'époque considérée pour ne plus causer que du temps présent, et du comportement de ses contradicteurs.

Je demande à n'être point tenu de répondre sur les propos d'un tiers, quel crime !
Cela suffit à prouver que je suis mauvais historien et que Hitler n'a pas déclenché une psychose en 1918.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:17 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Eh bien voilà le comportement de base d'un type en difficulté dans un débat d'histoire : il quitte le terrain des faits de l'époque considérée pour ne plus causer que du temps présent, et du comportement
de ses contradicteurs.


Je demande à n'être point tenu de répondre sur les propos d'un tiers,
quel crime !
Cela suffit à prouver que je suis mauvais historien et que Hitler
 n'a pas déclenché une psychose en 1918.















Hélas pour vous Delpla,vous n'êtes pas un historien sérieux !

En effet, Delpla né en 1948 n'a pas connu (même de loin) Hitler,
à défaut de ne pouvoir démontrer comme tous les historiens aux ordres,
la réalité du prétendu "Holocauste",reste que de le traîner un peu plus
dans la boue.
Voici un petit extrait du livre de M.Ward Price journaliste britannique,
Je connais ces dictateurs:


- AVERTISSEMENT -



M.Ward Price,l'un des plus grands journalistes britanniques,a toujours soutenu
la thèse d'un rapprochement entre la Grande-Bretagne et les pays de dictature.
Il a réussi à gagner un libre accès auprès de M.Hitler et de M.Mussolini qui,
l'un et l'autre,ont noué avec lui des relations confiantes et amicales.
M.Ward Price s'est trouvé ainsi,mieux que quiconque,en mesure de juger
ces "dictateurs" à la fois sur le plan humain et sur le plan politique.
On pourra aimer ou ne pas aimer son livre,mais on devra reconnaître
objectivement la pénétration de son analyse,la sûreté de ses informations
et le haut intérêt des document qu'il fournit.
La publication d'un tel livre en un tel moment,que le lecteur français soit ou non
hostile à l'idée d'un rapprochement avec les pays totalitaires,apporte ainsi
une précieuse contribution à l'histoire d'une des plus dramatiques périodes
de l'Europe d'après...,et peut-être d'avant-guerre.







Avril 1938.



- CHAPITRE PREMIER -



------------------------



LE COTE HUMAIN DE HITLER.




A l'étranger,comme dans son propre pays,la plupart des gens ne connaisent
le chef de l'Allemagne que par ses écrits,ses discours et son aspect physique.
Il passe aux yeux du monde pour un orateur enflammé déclamant du haut
d'une tribune;pour une idole nationale saluée dans une forêt de bras tendus,
lors de colossales démonstrations de masses;pour un personnage rigide,
sculptural qui,sanglé dans son uniforme,regarde défiler d'interminables colonnes
de robustes jeunes gens chaussés de hautes bottes.
Cette façon de considérer Hitler comme un lugubre robot politique est loin
de correspondre à la réalité.
Sous les dehors violents qu'il manifeste au public,se dissimule une personnalité
humaine et charmante que seuls peuvent apprécier ses intimes.
Bien que sa vie ait été influencée dès le début par une passion pour l'Allemagne,
il reste autrichien sous beaucoup de rapports.
Sa terre natale et son éducation ont développé en lui ce sens artistique et
ces tendances contemplatives propres aux Allemands du Sud.
Il ne cherche pas à réfréner ses sentiments.
Quand il retrace l'histoire de sa jeunesse marquée par les souffrances
et les privations,quand il raconte les premières luttes soutenues par
 le mouvement nazi,ses yeux s'emplissent souvent de larmes.
Son caractère est fortement empreint de tristesse et de sensibilité.
L'intensité avec laquelle il ressent chaque chose et qui se traduit d'une manière
si nette dans son activité d'homme public,le rend vulnérable aux chagrins d'ordre
intime.Lorsqu'un de ses amis lui eut dit :
"Vous avez eu tant de chance dans tout ce que vous avez entrepris",
il répliqua:"Dans ma vie politique,j'ai toujours eu de la chance,mais dans ma vie privée,
j'ai été plus malheureux que tous ceux que j'ai connus."
Quoiqu'il ait été élevé dans la religion catholique,Hitler n'est pas un chrétien
pratiquant.Cependant,il m'a déclaré un jour avec le plus grand sérieux:

"Je crois en Dieu et je suis persuadé qu'il n'abandonnera pas soixante-sept millions
d'Allemands qui ont peiné si dur pour reprendre la place à laquelle ils avaient droit
dans le monde."

Dans ses discours électotaux,il exhorte fréquemment ses auditeurs à demander
au Seigneur d'étendre ses bénédictions sur la cause nationale.



***



La sobriété de la vie de Hitler est bien connue.Hitler est végétarien,
il ne boit que de l'eau et ne fume pas.
Ses plats préférés sont la Nudelsuppe,ou soupe trempée avec des sortes
de croquettes;les épinards,les pommes cuites ou crues;les Russiche Eier,
ou oeufs durs à la mayonnaise.
A l'heure du goûter,malgré son désir de ne pas engraisser,il adore manger
des éclars au chocolat.Il ne prend ni thé ni café et ne boit que de l'eau minérale
et des infusions de camomille et de tilleul.



"Hitler était un grand chef,comme on n'en trouve peu.Ses connaissances,
son intelligence,sa rhétorique et sa volonté,le faisaient finalement triompher
dans toutes les discussions".
(Alfred Jodl à Nuremberg,le 3 juin 1946)


Parfois,à la fin d'une rude journée de labeur ou bien lorsqu'il craint de s'être
enrhumé,il avale un peu de cognac dans du lait,mais il a horreur de cela.
Il trouve l'odeur du tabac si désagréable que personne n'a le droit de fumer
en sa présence,même après le dîner,ce qui,pour les Allemands,constitue
une sérieuse privation.
Lorsqu'il est à Berchtesgaden,il fait de la marche et c'est là son seul exercice;
néanmoins il respire la santé,sa peau a une couleur fraîche et ses yeux bleu pâle
ont toujours de l'éclat.A Berlin il ne quitte jamais sa résidence qu'en auto.
En dépit de ces habitudes sédentaires,il témoigne d'une grande résistance
à la fatigue.
A Nüremberg,lors de la revue annuelle des troupes d'assaut,je l'ai vu rester debout
cinq heures d'affilés dans sa voiture,le bras presque tout le temps raidi dans un salut.
(voy.Ward Price "Je connaîs ces dictateurs",1938,pp.4-5)
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Dernière édition par Roro II le Ven 1 Fév - 13:23 (2013); édité 5 fois
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:20 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

il est difficile d'imaginer un post qui réponde aussi peu à celui auquel il est censé répondre !

Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 20:35 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
il est difficile d'imaginer un post qui réponde aussi peu à celui auquel il est censé répondre !



F.Delpla : Peut-on être fou et responsable ?
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 20:42 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

Oui.
On peut notamment ne pas briguer de fonction politique, ne pas persister à faire massacrer les gens quand on a perdu, etc.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 09:32 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

D'abord n'importe quel fou n'aurait jamais pu réaliser ce qu'a fait Hitler.
Donc le terme de fou ne suffit pas.
 Ce n'était en tout cas pas quelqu'un d'ordinaire.
Il y a en plus une dimension qui tient de l'irrationel en ce qui concerne sa chance
 inouïe face au danger et ceci déjà pendant la Première Guerre mondiale.
Cette chance face aux bombes et attentats l'a servie jusqu'à la fin.
Ce genre de chose n'est pas donné à tout le monde.
Il a énormément lu, beaucoup plus encore une fois qu'une personne ordinaire.
Lors de la Première Guerre il a été gravement blessé, ses camarades sont morts.
Aveugle il a été interné dans une clinique psychiatrique en Poméramie
ou un célèbre docteur, le docteur Forster pratiquait la psychiatrie.
Ses patients étaient des blessés qu'il avait pour mission de guérir et surtout
 de motiver à retourner au combat. Par hypnose il réussi à rendre la vue à Hitler
et surtout à persuader Hitler que l'Allemagne avait besoin d'un...sauveur.
(Source:  Les mensonges du IIIè Reich par Serge Cosséron)
 
 
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 09:43 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

mais je ne me contente pas de le traiter de fou, j'explicite !

Après le traitement de Forster, on le retrouve persuadé de deux absurdités qui vont guider tous ses actes :

-le Juif est sur le oins de dominer l'humanité, donc de la tuer;

-Adolf Hitler est missionné par la Providence pour sauve le monde de ce danger.

Sur Hitler soldat, votre vision date : il faut lire le livre de Thomas Weber, pas parfait mais incontournable.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 11:47 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
mais je ne me contente pas de le traiter de fou, j'explicite !

Maintenant Delpla se prend pour un "psy" !


Après le traitement de Forster, on le retrouve persuadé
 de deux absurdités qui vont guider tous ses actes :

-le Juif est sur le oins de dominer l'humanité, donc de la tuer;

Que faites vous cher "Freud" des Procoles ? une idée fixe ?

-Adolf Hitler est missionné par la Providence pour sauve le monde de ce danger.

C'est toujours d'actualité ! les avez-vous lu au moins ? j'en doute.

Sur Hitler soldat, votre vision date : il faut lire le livre de Thomas Weber,
pas parfait mais incontournable.





Delpla fait de l'Histoire,comme il doit faire sa recette de cuisine....
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 15:17 (2013)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire" Répondre en citant

François Delpla a écrit:
mais je ne me contente pas de le traiter de fou, j'explicite !Après le traitement de Forster, on le retrouve persuadé de deux absurdités qui vont guider tous ses actes :
-le Juif est sur le oins de dominer l'humanité, donc de la tuer;

-Adolf Hitler est missionné par la Providence pour sauve le monde de ce danger.

Sur Hitler soldat, votre vision date : il faut lire le livre de Thomas Weber, pas parfait mais incontournable.








Et Henry Ford comme Pierre de Coubertin étaient eux aussi "fous" ?

Henry Ford :"Le Juif international"


Henry Ford "Le Juif international" (extraits traduits de l'anglais)
Recueil d'articles publiés en 1920 dans le périodique de la FORD MOTOR COMPANY
THE DEARBORN INDEPENDANT
sous la direction de Henry Ford (1863-1947)





Première édition française,septembre 2001

Deuxième édition française,septembre 2008

 Les Editions de Cassandra

Case postale 141

CH-3960 Sierre (Suisse)


Quatrième de couverture:

Certes,il existe des milliers de livres susceptibles de nous aider
à mieux comprendre ce monde dans lequel nous vivons.
Mais il n'y en a qu'une poignée capable de nous éclairer
avec la décapante lucidité du Juif international.
Ici,point de baratin,l'auteur n'a pas besoin de la littérature pour manger.
Ni de langue de bois,Henry Ford est un industriel avisé qui sait de quoi
 il parle.
C'est pourquoi son discours a déplu à un certain lobby.
Ce qui est arrivé à Henry Ford,et ce qui s'est passé par la suite tout au long
du XXè siècle,n'ont fait que confirmer la pertinence de ses vues.
Après un chantage à l'emploi visant ses dizaines de milliers d'employés,
Henry Ford a dû faire " acte de repentance " pour sauver du chômage
son personnel,à la suite de quoi il aurait pu dire,comme Galilée:
" Et pourtant,ce monde tourne bien dans le sens que j'ai observé ".
A l'heure où une police de la pensée au service d'intérêts très exclusifs réprime
chaque jour plus durement la liberté d'expression,Henry Ford
nous rappelle que le " politiquement correct " n'est pas un phénomène
 vraiment nouveau.
Près de quatre-vingt-dix ans après la parution de son livre-clé,
les dérives sectaires d'un mondialisme qui vient de très loin frappent de plein fouet
des libertés fondamentales que l'on croyait solidement acquises,
après deux guerres mondiales censées les avoir défendues au prix du sang,
celui de nos anciens combattants,tous trahis et tués une deuxième fois
par des lois génocidaires et liberticides.

Henry Ford,pacifiste,visionnaire et philanthrope,nous en avait pourtant prévenus.... 

Ingénieur,inventeur,constructeur,industriel,pacifiste et humaniste de coeur
et de conviction,propriétaire de la plus grande entreprise au monde,
Henry Ford était bien placé pour savoir et pour comprendre beaucoup de choses.
Alors que ses pairs gardaient leurs secrets pour eux,Ford,
avec son esprit altruiste et généreux,voulut les faire partager au peuple américain.
Il dérogea à la règle du silence en publiant Le Juif International.
Ce livre n'avait jamais été,à notre connaissance,publié en français.
Sa publication répond à un besoin que la Grande Puissance ",la presse,
et pour cause,n'est pas près de satisfaire ! *
* EXTRAIT de la page 7 du livre.


 Mort le 7 avril 1947.

 « Créer des problèmes de caractère moral est inhérent au génie propre
de cette race, quel que soit le genre d'activité entreprise où ils sont majoritaires.
Chaque nuit, des centaines de milliers de personnes sacrifient deux à trois heures
au théâtre, chaque jour, l'on peut dire que les gens, par milliers, s'abandonnent
au cinéma, pendant une durée allant de trente minutes à une heure.
Cela signifie tout simplement que chaque jour, des milliers d'Américains
se placent volontairement dans la ligne de tir de toute la force des idées juives
sur la vie, l'amour et le travail : ils sont saturés de propagande juive,
 parfois intelligemment,parfois maladroitement dissimulée.
Cela donne au manipulateur juif de l'opinion publique, à loisir,
 tout un domaine d'intervention.
 La seule protestation qu'il peut élever aujourd'hui est que
 la divulgation de ses manipulations lui rende la partie un brin plus difficile à jouer. [...]
 Des productions propres, saines, constructives (les rares qui restent)
ne sont plus programmées,
 au grand regret de cette race en voie de rapide disparition que constituent
 les vrais amateurs de théâtre, survivance d'un autre âge, et par ceux
de la nouvelle génération dont l'esprit a été préservé grâce aux derniers rescapés
de la contamination juive. La grande majorité de la présente génération a été
 éduquée pour faire accueil à un genre de pièces entièrement différent.
 La tragédie n'est plus de mise. Un jeu scénique d'une portée plus profonde
que celle qui ravirait l'esprit d'un enfant est hors de question.
 L'opéra comique a dégénéré en une débauche de couleurs et de gesticulations,
 en une combinaison de farce salace et de musique de jazz d'extraction juive
(ces auteurs-compositeurs sont les grands pourvoyeurs de jazz), où l'extravagance
 et le burlesque font fureur. La farce grotesque, où la chambre à coucher tient
 la première place, est privilégiée. [...] Frivolité, sensualité, indécence,
 illettrisme consternant et infinie platitude des dialogues sont les stigmates du théâtre
américain dégénéré d'inspiration et sous influence juive. »


 
                         
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:35 (2016)    Sujet du message: Autopsie d'un livre de mauvaise propagande :Hitler :"La véritable histoire"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com