France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une économie..."Sans crise".
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Dim 3 Fév - 11:37 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

 Une économie..."Sans crise".



Wilheim Uterman.

"La force économique du Reich" n° 9,1941.

 




 

Les grands pays industriels parlent avec fierté légitime des magnifiques prouesses
réalisées et renouvelées chaque jour grâce à l'esprit inventif et à la technique
élaborée depuis un siècle.Les grandes inventions des temps modernes:

- la machine à vapeur,

- l'énergie électrique,

- le moteur à combustion,

- et,la chimie nouvelle.

La démultiplication,par la machine,de la force naturelle de nos bras,
a permis la production massive de marchandises utiles.
La grande usine,avec ses puissantes machines et ses milliers d'ouvriers,
caractérise la méthode moderne de production.Parallèlement,les moyens
de communication ont connu une révolution d'importance au moins égale.
Des réseaux toujours plus denses de lignes de chemins de fer,complètés
par de puissantes voies navigables et des autoroutes,couvrent tous les pays
fortement peuplés.
De très grands navires à vapeur et à moteur traversent les océans en des temps
records,et même l'air est devanu l'une des plus importantes voies de transport.
Une fois les barrières spatiales supprimées par la technique,les nations sont
sorties de leur isolement économique des siècles passés.
Ce fait eut pour conséquence un fort accroissement des échanges de marchandises.
Grâce aux conditions climatiques locales,aux richesses de son sol et à l'habilité
de ses habitants dans certains travaux,chaque pays jouit de points forts dans tel
ou tel domaine de la production.


Sous le signe de l'épanouissement économique mondial,ces points forts peuvent
profiter à tous les pays partenaires.Jamais l'humanité n'a disposé,pour satisfaire
ses besoins vitaux,de conditions aussi favorables qu'aujourd'hui.
Et pourtant notre monde n'est pas devenu plus gai !
Pendant un siècle,de graves crises sociales ont accompagné la marche triomphale
de la technique.
Aujourd'hui encore,malgré l'augmentation considérable des possibilités de production
de matières premières et de denrées alimentaires les plus diverses,de très larges
couches de population restent plus ou moins soumises à la pauvreté et à l'insécurité
économique déprimantes.C'est un fait:
- plus le capitalisme a pénétré les relations économiques
 et plus les maux sociaux se sont aggravés.

Des crises économiques frappent les pays par intervalles,menaçant les acquis
sociaux,fruits d'années précédentes plus heureuses.La vie fade,mais relativement
assurée,des siècles passés parut à beaucoup d'hommes plus supportable
qu'une vie bénéficiant temporairement de meilleures conditions matérielles,
mais entrecoupée  de périodes durant lesquelles les bases élémentaires de l'existence
se dérobaient.


De telles crises revenant régulièrement et avec une certitude mathémaique,
elles paraissent inséparables du système économique.
L'homme moderne leur serait donc irrémédiablement soumis.
Très tôt,les meilleurs spécialistes mondiaux se sont interrogés sur ces ébranlements
mystérieux de la vie économique.
Une abondante littérature existe qui traite de leur mode d'apparition et de leurs causes
présumées.Mais toutes les études,si appronfondies soient-elles,n'ont pu montrer
comment éviter les crise économiques ou même les surmonter.
D'où le renforcement du sentiment d'impuissance face aux hauts et aux bas
de la conjoncture.


Les dangers politiques et sociaux qui accompagnent les soubresauts économiques
sont devenus particulièrement manifestes lors des dernières crises survenues
dans le monde après la Grande Guerre.
Au fond,la période qui s'étale de la conclusion du malheureux traité de paix
(traité de Versailles) jusqu'à l'an 1933 doit être considérée comme une période
de marasme économique ininterrompue.
Le spectre du chômage et de la misère a constamment plané sur les pays,
et cela même pendant les années relativement bonnes.
Le commerce mondial ne s'est jamais remis des coups assénés par la guerre.
Sans surprise,en ces temps de malheur,on s'est intensément consacré au problème
des crises.Mais il fallut encore l'effondrement complet de l'économie mondiale,
dans les années qui suivirent l'ébranlement monétaire international de 1931,
pour imposer la conviction que seule une régulation de l'économie permettrait
d'éviter d'mmenses catastrophes.
Dans ces temps difficiles,certains pays ont pris la résolution de lutter activement
contre la crise et les tendances d'effondrement économique.


Votre avis chers forumeurs ?

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Dernière édition par Roro II le Mar 5 Fév - 16:49 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Fév - 11:37 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 3 Fév - 19:55 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Ce sont le fer et le blé qui ont civilisé les hommes et perdu le genre humain.
C'est un peu ça ?
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 16:53 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Jardin David a écrit:
Ce sont le fer et le blé qui ont civilisé les hommes et perdu le genre humain.

C'est un peu ça ?


JD







Un peu en effet,mais comment réussir à éviter les crises
à répétition comme celles de 29 et d'aujourd'hui ?

As-tu une idée ? sur quoi baser l'économie nationale
pour résorber le chômage et rendre les gens heureux ?
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 19:50 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Je ne pense pas que le mot "crise" soit adapté pour ce que nous vivons en France actuellement. (*)Personne ne meurt de faim. Le SMIC ne cesse d'être revalorisé. Bientôt 80% des travailleurs seront au SMIC. On finance une administration de plus en plus pléthorique et surtout soucieuse de ses avantages. 
On fauche le blé en herbe.
Les problèmes, ce sera pour demain, avec une majorité de vieux, d'inactifs, des familles redécomposées, la valeur travail en perte de vitesse, la facilité à tous les étages. Sans parler de la perte des repères moraux, de la montée des individualismes.
Je vois bien un truc du genre Travail, Famille, mais c'est un peu difficile à vendre.
JD
(*) Lire la "Stratégie du choc" de Naomi KLEIN !
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 09:16 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Jardin David a écrit:
Je ne pense pas que le mot "crise" soit adapté
pour ce que nous vivons en France actuellement.




 (*)Personne ne meurt de faim.

? il y en a même qui se suicide (voir cette mère de famille dimanche
qui après avoir étranglé ses 3 jeunes enfants s'est pendue,
trois après son mari qui était au chômage depuis plusieurs mois.


 Le SMIC ne cesse d'être revalorisé.

? Tu ne dois savoir à te lire ce que c'est que le SMIC,
avoir 1 100 euros net avec un loyer de 650 euros et 3 enfants à charge...


Bientôt 80% des travailleurs seront au SMIC.

 Un progrès pour toi à te lire ?

On finance une administration de plus en plus pléthorique
et surtout soucieuse de ses avantages. 

On fauche le blé en herbe.

Les problèmes, ce sera pour demain, avec une majorité de vieux,
 d'inactifs, des familles redécomposées, la valeur travail en perte de vitesse,


 la facilité à tous les étages. Sans parler de la perte des repères moraux,
 de la montée des individualismes.
Je vois bien un truc du genre Travail, Famille, mais c'est un peu difficile à vendre.
JD
(*) Lire la "Stratégie du choc" de Naomi KLEIN !






On sent un petit bougeois là,qui ne se rend pas compte des difficultésdu peuple,ils sont bien,heureux,les 20 millions de sans travail
ou mal payés,c'est du vent.

Et le Bien commun,tu as entendu parler mon cher JD ?

Briard
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 21:28 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

On ne va pas y aller par quatre chemins. 
Pour ce genre de discussion, Patton, **********
C'est à Roro que je cause, entre grandes personnes. Vu ?
JD

T'es pas dans ta cour là JD

Briard


Edit JD (que la fonction "suppr" démange) : la discussion des idées est pourtant intéressante !
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Dernière édition par Jardin David le Jeu 7 Fév - 08:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 21:48 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Jardin David a écrit:
On ne va pas y aller par quatre chemins. 
Pour ce genre de discussion, Patton *****.
C'est à Roro que je cause, entre grandes personnes. Vu ?
JD

T'es pas dans ta cour là JD
Briard



Paton, Roro , mais c'est le même .....allons JD!


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 22:01 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Oui, peut-être, mais en moins poli !
Roton et Patro, même combat ?
Je préfère le docteur Jekyll....
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 00:19 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Jardin David a écrit:

Oui, peut-être, mais en moins poli !
Roton et Patro, même combat ?
Je préfère le docteur Jekyll....
JD


A ce niveau et vu ce que j'ai modéré, tu n'as rien à lui envié, je dirai même que l'eleve a dépassé le maître !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 08:33 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

OK, je vous laisse à vos messages négationnistes !
Je sors prendre l'air.
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 09:14 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Tu preferes les tiens sans doute, ou ceux de tes comparses Delpla et lebel !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 09:34 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Jardin David a écrit:
OK, je vous laisse à vos messages négationnistes !Je sors prendre l'air.
JD

Le fait de parler de la misère sociale qui se développe
en Europe et dans le monde,serait des messages "négationnistes" ?

Sors prendre l'air dans ton jardin potager et viens avec tes patates
pour discuter de la vraie vie.
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 09:39 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

S'il vous plait ! Le sujet n'est pas de savoir si le SMIC permet aujourd'hui de vivre correctement. Nous sommes sur un forum d'étude des conflits nationaux au XXème siècle, et il s'agit ici de parler du redressement économique de l'Allemangne des années 30 et des solutions données par le national-socialisme. Alors Jardin David, plutôt que de monter sur les grands chevaux des "messages négationnistes", essaie de répondre à Roro qui t'a gentilment posé la question. S'il faut comparer deux systèmes c'est bien évidemment le système social-démocrate français des années d'après guerre (14/18) avec le système mis en place par le NSDAP.
C'est là que se situe le débat et je ne vois pas ce que le "négationnisme" a à faire là-dedans !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 15:56 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

lebel a écrit:
Jardin David a écrit:
On ne va pas y aller par quatre chemins.  Pour ce genre de discussion, Patton *****.
C'est à Roro que je cause, entre grandes personnes. Vu ?
JD
T'es pas dans ta cour là JD
Briard




Paton, Roro , mais c'est le même .....allons JD!




La questioin posée Lebel, n'est pas de savoir si Patton est la même personne que Roro, mais de dire si le système économique du national-socialisme était bon ou néfaste pour les Allemands des années 30, et en quoi il l'était. On juge un système sur ses résultats, et si on met la guerre à part, on est bien obligé de constater qu'il fut positif pour le peuple allemand.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 20:04 (2013)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise". Répondre en citant

Bon, revenons à la période des années trente si vous voulez. 
Mais j'avais pensé que le débat initié par Roro (de façon à la fois courtoise, documentée et interrogative à la cantonade) s'adressait plutôt à notre environnement du XXIème siècle.
Roro nous précisera certainement sa pensée.
En ce qui me concerne, je me garderai bien de noircir le tableau ad libitum et de trouver nécessairement négatif tout ce qui a été mis en place par le régime nazi, accessoirement criminel. Si Mao, Staline ou Adolf nous disent qu'il mouille quand ça pleut, j'aurai aussi tendance à les croire.
Evitons la chasse aux sorcières !
JD  
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:01 (2016)    Sujet du message: Une économie..."Sans crise".

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com