France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hitler toxicomane?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 20:02 (2013)    Sujet du message: Hitler toxicomane? Répondre en citant

DEPUIS 1933 LA MALADIE DE PARKINSON
FAISAIT SES LENTS RAVAGES

Hitler avait une maladive horreur de la saleté. Et cette phobie explique bien des actes de son - pour employer un euphémisme- comportement de maniaque-névrosé. En premier lieu, ce qu'on sait de sa mère permet de penser qu'elle était elle même une maniaque de la propreté domestique et de l'hygiène personnelle. Quand un Allemand tourne maniaque, on atteint des grandeurs insoupconnées en pays latin. Certains en conclurent en tout cas que l'apprentissage à l'hygiène du jeune Adolf avait du être particulierement soigné notamment la période que les anglo-saxons désignent sous le terme poétique de potty-training. Certains enfants éprouvent un malin plaisir à déféquer hors du pot et/ou à refuser de faire sur le pot (les anglo-saxons parlent alors d'enfant "anal-retentive").

La sévérité plus ou moins prononcée avec laquelle la mère répond à cette effronterie -ou cette marque précoce d'indépendance- peut laisser des marques, voire des traumatismes. Par la suite, Adolf a montré qu'il pouvait être un sale petit garnement, peu discipline et effronté, voire rebelle sinon vraiment revolté. Qu'il ait été un sujet réticent au potty-training et que sa mère l'ait réprimé sévèrement est une probabilité. L'enfant anal-retentive réprimé peut garder selon le cas des tendances homosexuelles, une phobie de la saleté, et bien souvent un sens de frustration qui engendre des sentiments d'hostilité. Tout dépend de la sévérité maternelle à cet égard.

Pour Walter Langer, tout cela est la voie royale vers fantasmes anaux, le besoin de souiller ou être souillé, de détruire ou humilier et en tout cas vers des pratiques sadiques. On se souvient 1- que Geli Graubal en eut assez d'avoir à s'accroupir sur son oncle devenu amant jaloux et possessif, 2- que Martha Mueller se suicida après des séances de coups de pieds qui fêlèrent son moral même si elle en était le donneur et non le récipiendaire. La période du potty-training aurait donc été extrêmement difficile -peut-être une période d'extrême répression de la part de Klara Hitler- pour le jeune Adolf engendrant par la suite d'autant plus de frustrations qu'il sera très attaché à une mère possessive qui marquera toujours une préférence prononcée pour son Adi chéri.

Selon Langer, on retrouverait cette frustration dans les innombrables allusions dans les discours de Hitler à la saleté, les mauvaises odeurs, la bouse, le crottin, la fiente, les punaises... Dans un de ses discours, Hitler désignera même le peuple allemand en utilisant le terme de bouse. Dans un autre, il comparera la charité à du fumier. Dans Mein Kampf, il écrira à propos de Vienne que ce conglomérat de races que montrait la capitale de la monarchie, tout ce mélange ethnique de Tchèques, de Polonais, de Hongrois, de Ruthènes, de Serbes et de Croates, ....(lui) paraissait répugnant, sans oublier le bacille dissolvant de l'humanité, le Juif et encore des Juifs.

Le bacille....!!!! Et cette ville gigantesque (lui) paraissait l'incarnation de l'inceste. Ou l'art de tout mélanger ou tout réduire au sexe et au Kaka comme disaient les Grecs en parlant des choses sales ou mauvaises. On a déja vu aussi que plus tard, Hitler développera une phobie pour la syphilis qui pullule à Vienne et qu'il comparera à la peste. Dans Mein Kampf, il consacre près d'un chapitre à decrire ses horreurs. Par ailleurs, sa mère -née en 1860- mit au monde deux enfants avant lui et un après lui : deux survivront, Adolf et Paula. Son mariage n'était pas loin d'être incestueux et il dut être célébré avec une dispense spéciale de Rome : toute sa vie, elle appellera son mari de 20 ans son ainé "mon Oncle". Cette consanguinité poussera Hitler à estimer que son sang est impur et à s'appliquer des sangsues pour le purifier.

Sur la plan de sa santé, Hitler devenu Chancelier, va devenir un hypocondriaque de la pire espèce. Comme bien des êtres de cette trempe, il va remettre son sort entre les mains d'un médecin personnel peu sérieux, le Dr. Theo Morell, méprisé des médicaux allemands pour ses folles expérimentations, qui va jouer auprès de son client, le rôle d'un guérisseur dangereux.

Il lui administrera notamment des doses d'Orchikrin et de Prostakrinum, supposées soigner une hypophasie génitale (une petitesse excessive de la prostate) et une déficience des hormones sexuelles. Pour soigner par ailleurs des douleurs intestinales, le Dr. Morell, lui fera absorber du néo-balestol, une huile destinée pendant la première guerre mondiale à nettoyer les culasses de fusil.

Il semble qu'à chaque coup de bluff de Hitler, les douleurs intestinales soient devenues insupportables : en 1936, pendant la ré-occupation de la Rhénanie, elles culminèrent et le rendirent 'hystérique'. Pendant la guerre en 1941, son cardiologue diagnostiquera une sclérose coronarienne et après Stalingrad, en 1943, son bras gauche -selon les témoins- sera pris de légères convulsions qui ne le lâchèrent plus.

En réalité, ses convulsions remontaient à 1936 mais ont été bien dissimulées : Hitler souffrait en effet de la maladie de Parkinson depuis 1933 mais les tremblements fatidiques n'ont commencé à se manifester que vers 1936. Il prend désormais bien soin de dissimuler son bras gauche le long du corps, de ne jamais mettre les deux mains en avant pour parler et de nombreuses photos le montrent en train de tenir fermement son bras gauche de sa main droite pour cacher le tremblement.

Le docteur américain Abraham Lieberman a montré que la maladie du Fuhrer était concomittente à son accession au pouvoir et qu'elle s'est développée pendant les 11 années qui ont suivi dans le secret le plus total. Son entourage immédiat s'est bien gardé de révéler quoi que ce soit. En outre, la maladie de Parkinson a entre autres pour effet de rendre impotent ce qui peut expliquer bien des mystères qui entourent la vie amoureuse d'Adolf-le-tombeur....

Enfin en 1944, le Dr. Morell, magicien maudit, lui injectera un cocktail de multi-vitamines, appelé "Vitamultin Forte", qui aurait contenu une amphétamine narcotique du nom de Pervitin. Hitler marchait au "speed". Au total, Hitler aurait absorbé durant la durée de la guerre plus de 80 différents types de remèdes. Ainsi, ce type qui se faisait l'avocat de l'Homme fort, de la race supérieure, ce chantre de l'eugénie ne tenait qu'à coups de drogues et d'amphétamines !! Quelle mascarade !!!

Ce n'est pas une surprise si, en 1945, il n'était plus qu'un fou halluciné, drogué, hystérique, aveugle de l'oeil gauche, la victime de ses obsessions sanitaires et de sa tendance à croire qu'un miracle pouvait venir d'autres voies que les voies orthodoxes et traditionnelles.

Le drame de Hitler, c'est d'avoir été incapable d'admettre certaines réalités premières et de s'être entêté jusqu'au bout dans ses chimères et ses phobies, comme le montre tragiquement le programme Aktion T4 de sinistre mémoire -point d'orgue de la folie nazie et hitlérienne- auquel je préfére renvoyer le lecteur et qui n'est rien d'autre que l'aboutissement de phobies et terreurs conduisant à l'eugénisme et au massacre de millions de Juifs.

Le plus ahurissant dans ce tableau monstrueux, c' est qu'il y ait encore des imbéciles pour prétendre que Hitler n'était pas fou. Sansd doute ont-ils peur d'accepter l'idée que des millions de gens qui se croient sains d'esprit ont eux mêmes accepté de se donner un fou pour Fuhrer, voire d'en faire leur idole.

Et que dire des nombreux Français qui étaient ouvertement pro-hitlériens ? L'évidence est que, dans un monde de dingues, les fous furieux ont une bonne chance de faire la loi.



Ceci est tiré du site internet :
http://schikelgruber.net/hitlerL.html
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Fév - 20:02 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 22:02 (2013)    Sujet du message: Hitler toxicomane? Répondre en citant

Roro, patton et frère Jacques pas d'avis là dessus ou vous attendez que Vincent écrive un article sur le sujet pour le copier coller? Un peu de courage, lancez vous.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Sam 16 Fév - 18:34 (2013)    Sujet du message: Hitler toxicomane? Répondre en citant

J'ai l'impressions que cette article vous laisse bouche bée.

Pour moi ça confirme qu'en refusant la capitulation ils a belle et bien sacrifié sont peuple, et en bon dictateur, malgré sa folie, à tenu le pouvoir jusqu'au bout, jusqu'au ridicule.

La drogue et ses ravages...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:53 (2016)    Sujet du message: Hitler toxicomane?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com