France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hitler démocrate : Léon Degrelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 17:14 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

 




Léon Degrelle :Le siècle de Hitler :Hitler démocrate. 
(Editions de l'Homme Libre,26 rue des Rigoles,75020-Paris,décembre 2002)
ISNB:2-912104-19-X

 Faut-il souligner sans cesse que le parti d'Hitler a été élu à une majorité
 aux législatives de mars 1933 ?






- INTRODUCTION -




Bien qu'occupant une place centrale dans notre histoire contemporaine l'avènement
au pouvoir du N.S.D.A.P. et de son chef Adolf Hitler reste un mystère.
Ce livre,qui n'a aucunement pour objet de faire l'apologie d'un régime et d'une époque révolus, a pour seule ambition de permettre la compréhension des événements
qui frappèrent les Allemands et les poussèrent dans l'extrémisme.
Mais laisons maintenant Léon Degrelle lui-même annoncer le présent ouvrage à travers
des extraits de son livre Hitler pour mille ans paru en 1969 aux Editions
 de la Table Ronde:

   
A un jeune garçon des temps actuels l'Europe dite "fasciste" apparaît
comme un monde lointain,déjà confus.
Ce monde s'est effondré.
Donc,il n'a pas pu se défendre.
Ceux qui l'ont jeté au sol restaient seuls sur le terrain,en 1945.
Ils ont,depuis lors,interprété les faits et les intentions,comme il leur convenait.
Un quart de siècle après le débâcle de l'Europe "fasciste" en Russie,s'il existe quelques
ouvrages à demi corrects sur Mussolini,il n'existe pas encore un seul livre objectif sur Hitler.
Des centaines d'ouvrages lui ont été consacrés,tous bâclés,ou inspirés par une aversion viscérale.
Mais le monde attend toujours l'oeuvre équilibrée qui établira le bilan de la vie du principal
personnage de la première moitié du XXè siècle.
Le cas d'Hitler n'est pas un cas isolé.L'Histoire si l'on peut dire ! s'écrit depuis 1945
 à sens unique.
Dans l'Europe occidentale,si le fanatisme est plus nuancé,il n'en est que plus hypocrite.
Jamais un grand journal français,ou anglais,ou américain ne publierait un travail qui mettrait en relief ce qu'il put y avoir d'intéressant,voire de sainement créateur,
dans le Fascisme ou dans le National-socialisme.
La seule idée d'une telle publication paraîtrait aberrante.
On criérait aussitôt au sacrilège.
Un secteur a été tout spécialement l'objet de soins passionnés:
on a publié,dans un gigantesque tapage,cent reportages,souvent exagérés,parfois
grossièrement mensongers,sur les camps de concentration et sur les fours crématoires,
seuls éléments que l'on veuille bien considérer dans l'immense création que fut,
pendant dix ans,le régime hitlérien.
Jusqu'à la fin du monde on continuera la mort des Juifs dans les camps d'Hitler
 sous le nez épouvanté de millions de lecteurs,peu férus d'additions exactes
 et de rigueur historique.
Là aussi,on attend un ouvrage sérieux sur ce qui s'est réellement passé;
un ouvrage impartial, non un ouvrage de propagande;non pas des choses
soi-disant vues et qui n'ont pas été vues; non pas surtout des "confessions"
criblées d'erreurs et de non-sens,dictées par des tortionnaires officiels,
comme une commission du Sénat américain,a dû le reconnaître, à des accusés
allemands jouant leur tête,et prêts à signer n'importe quoi pour échapper au gibet.
Ce fatras incohérent,historiquement inadmissible,a fait de l'effet,sans aucun doute,
sur le vaste populo sentimental.
Mais il est la caricature d'un problème angoissant,et mallheureusement vieux
comme le sont les hommes.
L'étude,reste encore à écrire,et d'ailleurs,nul éditeur ne la publierait,qui exposerait
les faits exacts selon des méthodes scientifiques,les replacerait dans leur contexte politique....


Cette étude,Léon Degrelle l'a écrite en 1993 et nous vous la présentons avec plaisir.


L'éditeur.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Fév - 17:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 18:19 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Si tu veux un livre impartial sur Hitler lit sa biographie de John toland, elle est bien complète et livré sans préjugé. Parceque Degrelle comme arbitre du nazisme, c'est tout sauf objectif. Pour l'élection de 1933, outre le fait que l'incendie du reichtag fut prépondérant, les nazies n'était pas majoritaire, encore une déformation, elle termine en tête de l'élection mais ne représente pas 50% de l'électorat allemand.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 16 Fév - 17:30 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Roro, s'il te plait, ne cite pas un livre de Degrelle pour donner à notre jeune ami un avis "objectif" sur le national-socialisme ! Je vais moi aussi citer les bouquins de Maurice Thorez pour expliquer le communisme ? Allons, soyons sèrieux !Il existe des livres, et nous en avons ici cité de nombreux qui décrivent l'arrivée au pouvoir de Hitler sans se référencer à Léon Degrelle, ni à Paxton et à John Toland !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Sam 16 Fév - 17:57 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Admin a écrit:
Roro, s'il te plait, ne cite pas un livre de Degrelle pour donner à notre jeune ami un avis "objectif" sur le national-socialisme !
 Je vais moi aussi citer les bouquins de Maurice Thorez pour expliquer
le communisme ? Allons, soyons sèrieux !
Il existe des livres, et nous en avons ici cité de nombreux qui décrivent
 l'arrivée au pouvoir de Hitler sans se référencer à Léon Degrelle,
 ni à Paxton et à John Toland !



Degrelle est avant tout un témoin occulaire sans plus,mais je peux citer un autre témoin occulaire qui n'est pas
national-socialiste, ni allemand,j'ai cité un journaliste anglais Ward Price
 et qui dépeint Hitler avec ses yeux d'étranger lors de ses rencontres avec Hitler,
son livre "Je connais ces dictateurs".
Notre jeune ami pourra se faire une opinion impartiale,
"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche",là,il aura deux sons.

Le lien ( sujet en cours d'achèvement,Mr Klein recopie 2 chapitres essentiels):


http://liberation-44.forumactif.org/t1353-je-connais-ces-dictateurs-mward-p…
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Sam 16 Fév - 18:33 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

soulrod2 a écrit:
Par soucis d'hygiène j'évite de cliqué sur des liens libé44,
 se ramassis de neonazie de salon ne font même pas rire.


Je sais roro que toi et patton et frère Jacques et touti quanti êtes
 les seul membres de ce forum, et j'ai la faiblesse de vous répondre ici.
Mais ici admin qui je crois partage une partie de vos sympathie,
à le courage d'argumenter et de ne pas recraché des copier coller,
 et surtout il maintient une athmosphere globalement neutre.

Mais roro ta volonté de réhabilité le nazisme, ta veine tentative de minimiser
leurs crimes est maladive, et il faut bien que les jeunes lecteurs qui parcours
 se forum s'en rende compte.
 Ainsi vous resterez dans vos réunion de nostalgique rasé,
à se faramineux chiffre de 16, toi, patton et ces 14 neurones...


? les visiteurs apprécieront le petit finot haineux et inculte qui c'est égaré
chez les grands, le mieux serait de retourner en cm1,non ?
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Dim 17 Fév - 09:03 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Le témoignage de Ward Price n'a rien à voir avec la description
de "l'historien" de la version officielle François Delpla.
Il y voit au contraire un Hitler loin d'être "fou" et admiré par son peuple.
D'ailleurs, pas de commentaire de F.Delpla (ni des autres d'ailleurs).
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 19:31 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

"Hitler,vous qui l'avez connu,comment était-il ? "


Cette question-là,depuis 1945,on me l'a posée mille fois.

Il n'en est pas de plus embarrassante.
Environ 200.000 volumes ont été,jusqu'à présent,consacrés à la Seconde Guerre
mondiale,et,spécialement,on l'imagine,à celui qui en fut la toute grande vedette.
A travers eux,découvre-t-on un Hitler authentique ?
Au moins,l'a-t-on déchiffré ?

"L'énigme de Hitler dépasse toute force humaine",a-t-on pu lire
dans Die Zeit du 16 juin 1970.


(Salvador Dalí photographié par Carl van Vechten, le 29 novembre 1939).


Cette énigme,Dali,le peintre génial entre tous,a essayé de la percer
dans un de ses tableaux les plus intensément dramatiques,en septembre 1938.
Sur cette toile (un mètre cinquante sur un mètre),de grands paysages de montagnes
s'assombrissent presque totalement.
Seuls restent illuminés quelques mètres de plages,criblés de minuscules personnages
d'une délicatesse de miniaturiste,derniers témoins,fragiles,presque irréels déjà,
dans des bleus laiteux,d'une paix qui meurt.
A la branche nue d'un olivier pend un énorme écouteur téléphonique d'où tombent
des larmes de sang,pareilles à des perles.
De-ci de-là,sont accrochés des parapluies et des chauves-souris,portant visiblement
les mêmes présages.
"Le parapluie de Chamberlain, raconte Dali,apparaissait dans cette peinture
sous un aspect sinistre,identifié par la chauve-souris,et il m'affectait quand je le peignais,
comme quelque chose d'énormément angoissant."


Il commentait,en confidence:"Cette peinture me paraissait chargée de valeur prophétique".
Dali,souvent si théâtral,ajoutait,devenu modeste:

"Je confesse n'avoir pas encore déchiffré moi-même cette fameuse énigme.
Ce dernier (Hitler) ne m'attirait que comme objet de mon délire et parce qu'il projetait
devant mes yeux un personnage d'une valeur de bouleversement incomparable".


Quelle leçon d'humilité pour tous les censeurs bruyants qui ont improvisé à la va-vite
après 1945 des milliers de bouquins audacieusement définitifs,à peu près tous méprisants,
sur ce personnage qui troubla à ce point un Dali,l'homme de l'introspection qui restait
dubitatif et angoissé quarante ans plus tard,devant cette oeuvre hallucinée,escamotée
presque,dans un couloir de sa maison !
A part ce coup de lumière de Dali (1938) sur un destin qui dépassa toutes les normes,
qui donc a essayé,objectivement,sans s'abandonner aux ragots et,ce qui est beaucoup
pluq grave,aux partis pris et à la haine,de recomposer le contexte d'un des êtres
les plus explosifs de l'Histoire des hommes ?
A lire l'immense fatras truqué offert aux foules,je me prends la tête dans les mains.
Cet être qui fut probablement l'homme le plus puissant qu'ait connu le monde,
ouragan de conquêtes et de domination,en quoi ressemble-t-il à Hitler que j'ai connu,
assis devant moi,se levant,se taisant ?
Expliquer aux gens qu'il était différent des représentations sommaires des narrateurs
d'après-coup est devenu presque impossible.

95% des lecteurs ou des auditeurs ne croiront pas un mot qui ne correspondra pas
à la confirmation rigoureuse du portrait qu'on leur a imposé,qu'ils ont accepté,
avec satisfaction,car c'est celui-là que,précisément,ils voulaient que l'Histoire présentât.

Ils ont été comblés !



Source:

 

Léon Degrelle :Le siècle de Hitler :Hitler démocrate. 
(Editions de l'Homme Libre,26 rue des Rigoles,75020-Paris,décembre 2002) pp.11-13.
ISNB:2-912104-19-X
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 10:59 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant


Certains persiste à croire que Hitler ne fut pas un dictateur.

 
  


Absolument.Les chiffres le démontrent.
J'y ajoute certaines citations relevées ici ou là.
Le 23 septembre 1935,dans une conversation privée avec l'ambassadeur américain
à Berlin,S.R. Fuller Jr,le ministre de l'Economie allemande Hjalmar Schacht déclara:

" (Le Führer) a atteint la position qu'il occupe de la façon la plus démocratique,
grâce aux votes libres du peuple"

(Voy.le mémorandum secret de J.R.Fuller au président Roosevelt,le 11 octobre 1935.
Présent dans les archives de Nuremberg).
C'était si vrai que dans un dossier publié à l'occasion du 75ème anniversaire
 de l'arrivée d'Hitler au pouvoir par un magazine politiquemnt correct à 100 % on lit:

"Les études de l'opinion allemande ont montré qu'Hitler a presque toujours pu compter
sur le soutien populaire,même si la population n'appréciait pas certains aspects du régime,
ou d'autres membres du parti nazi considérés comme des parvenus".

(Voy.Télémoustique,30 janvier 2008,p.7,col.B)
Je rappelle enfin qu'en 1937,l'abbé Lambert avait souligné:

"Supprimer la liberté des adversaires est une chose...
mais il faut savoir construire et savoir créer.Et certainement c'est parce qu'Hitler
a su construire et créer que beaucoup des ennemis les plus acharnés du national-socialisme
se sont ralliés au régime...malgré la suppression des libertés individuelles."

(Voy.l'abbé Gabriel Lambert,L'Allemagne d'aujourd'hui expliquée par l'Allemagne d'hier
(Ed.Jean Renard,1942),p.179.
Ma conclusion sur ce sujet est la suivante:
- les camps ne sont pas inhé à l'idéologie nationale-socialiste .
Ils n'étaient prévus ni dans Mein Kampf,ni dans le programme de la NSDAP.
Leur création en Allemagne en 1933,puis leur extension à partir de 1942 dérivent
des circonstances de l'époque (la menace communiste en 1933 et la mondialisation
de la guerre au cours de l'année 1941).
Un national-socialisme sans les camps reste donc parfaitement possible.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 11:24 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Donc ont peut en déduire que Staline n'était pas non plus un dictateur et que le communisme sans goulag peut existé? Parceque si tu cite schacht on peut aussi cité Beria....
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 11:44 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Soulrod tu te permettras de critiquer les intervenants de ce forum et quelqu'ils soient, lorsque tu auras des arguments "historiques" à faire valoir.
Or, nous constatons que tes connaissances sur cette guerre de 39/45 et sur ce qui l'a déclenchée, sont extrêmement limitées !
Aller sur Google sans avoir d'idée précise de ce qu'on cherche et y piocher au hasard, ce n'est pas ce que j'appelle moi de la recherche historique. Quand à Wikipédia, tout le monde sait que c'est une auberge espagnole où le pire côtoie le meilleur.
Il y a toute une bibliographie que FEG met à ta disposition. Tu devrais t'y plonger !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 12:57 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Donc peut tu me dire ou mon raisonnement est faux?


Les sources sont utile, mais ici ce ne sont que des textes orienté, citant des nazis célèbres (Schacht), donc ont peux en débattre, il ne s'agit pas en l'occurrence de texte neutre.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 15:43 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

soulrod2 a écrit:
Donc peut tu me dire ou mon raisonnement est faux?Les sources sont utile, mais ici ce ne sont que des textes orienté,
 citant des nazis célèbres (Schacht), donc ont peux en débattre,
 il ne s'agit pas en l'occurrence de texte neutre.






Et rigolo ! que fais-tu des 2/3 de la citation de Roro, à savoir;les 2 autres:


- l'abbé Lambert et l'ambassadeur des USA ?

Tu fais ta cuisine comme lebel,delpla,potager,boisbouvier,
et d'autres religieux !!
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 16:13 (2013)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle Répondre en citant

Ben non trois citations ne suffisent pas à tiré de conclusion, la religion c'est toi qui en fait, moi j'analyse un ensemble de fait pour en tiré des conclusion. Mais si toi t'es convaincu juste par ça alors t'en mieux...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:57 (2016)    Sujet du message: Hitler démocrate : Léon Degrelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com