France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: 1, 2, 334, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 00:15 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Aprés le choeur des pleureuses patentées qui se lamentent , aprés la mort de S. Hessel , sur ce grand humaniste , indigné par toutes les injustices ,
Ce Hessel qui pourfend Israel pour son oppression des palestiniens , reconnait en Hamas un légitime mouvement de resistance mais ne dit pas un mot sur tueries interarabes en Syrie , ni non plus sur le massacre de chretiens , au nom du Djihad
Mais le meilleur est à venir :

Ce Tartuffe , encensé par les bien pensants , nous édifie , et nous devons reviser toutes nos idées préconçues sur la dureté de l'occupation Smile et rendre justice à JM Le Pen , condamné pour avoir déclaré que l'Occupation allemande n'avait pas été "particulièrement inhumaine"., puisqu' "un grand resistant qui vient de disparaitre" , Stephane Hessel ,dans une interview donnée à un magazine allemand, la Frankfurter Allgemeine Zeitung du 21 janvier 2011. explique comment il a pu survivre aux internements successifs à Buchenwald, Dora et Rottleberode, et en arrive au dernier paragraphe (les 19 dernières lignes) à cette conclusion:

« Aujourd’hui nous pouvons constater ceci : la souplesse de la politique d’occupation allemande permettait, à la fin de la guerre encore, une politique culturelle d’ouverture. Il était permis à Paris de jouer des pièces de Jean-Paul Sartre ou d’écouter Juliette Gréco. Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art. Tout celà était terrible. Mais il s’agissait d’une politique d’occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous, résistants, le travail si difficile. »
Cette mise au point peremptoire rassurera , j 'en suis sur , les descendants des 75000 juifs deportés et des milliers de français , torturés , emprisonnés , massacrés , victimes de la barbarie nazie


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Mar - 00:15 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
rider59


Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 154
Localisation: nord

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 07:40 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

que  75ooo??
merci qui? au vieux  marechal
eh  oui l  occupation  etait  moins  dure  en  france
car  un  grand  soldat etait  restè avec  nous
non pas  celui  de  londre tu  sais  le  grand  qui  descendait
aux  abris a  chaque  alerte


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 10:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Déduire que ce fut grâce à vichy que l'occupation soit moins barbare en France qu'ailleurs est allé vite en besogne, comparaison n'est pas raison. Par rapport aux autres pays occupé nous avions beaucoup d'atout qui explique cette apparente mansuétude...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
rider59


Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 154
Localisation: nord

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 18:03 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

le  seul veritable  atout
c  etait le  vieux  marechal
qui  a  mis  adolf dans  sa  poche  a  montoire
adolf  etait  impressioner par  la stature du  marechal


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 21:29 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Léon ne peut plus raconter n'importe quoi sur le forum beige (un comble), alors il vient nous infliger sa fatwa ici !
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 21:46 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

L'observation de Lebel sur Stephan Hessel est pertinente. Je la partage !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 22:43 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Hessel , c'est comme pour les Aubrac , faut pas toucher aux vieilles icones ( comme le recommande notre ami Delpla Smile
A defaut de Pantheon , gageons qu'il aura sa rue , qu'on donnera son nom à des lycées et à des prix litteraires , pour le plus grand bonheur de ses louangeurs , de gauche comme de droite
Sa componction de vieux chanoine ne trompe que les gogos de tout poil , quand il se permet d'affirmer que l'attitude d' Israel etait pire que celle des nazis , et qu'aprés tout , et là ça devient revoltant , l'occupation allemande en France etait relativement inoffensive ,..............rappelons que pour des propos similaires Le Pen a été condamné !
Je dois noter que les propos de son interview ont géné aux entournures ses admirateurs qui s'en sortent par des contorsions verbales , interview tronqué , phrases isolées du contexte , etc , qui ne trompent personne
Le fond du problème , ce n'est pas tant son evocation idyllique de l'occupation mais sa haine d' Israël et son soutien inconditionnel aux terroristes du Hamas ,sous couvert de resistance à l'oppresseur , et notre vieux tartuffe a l'indignation selective quand , comme je le rappelais il ne dit pas un mot sur les tueries interarabes en Syrie et ailleurs , ni non plus sur le massacre de chretiens , au nom du Djihad , sans parler des violations des droits de l'homme ( il s'y connait Smile ) dans les pays sous la férule islamique
Allez mon cher JD , quand tu en auras fini de ton deuil , on en reparlera
Bonne soirée


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 08:37 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

J'ai déjà donné mon avis : je ne suis pas un fan de Stéphane. Allô ? Je ne lis pas le petit livre (Allô de) rose. Ou Allah, si tu veux. Et les intellectuels officiels du PS, franchement ce n'est pas mon truc. 
Mais ce que je souligne, c'est l'Internationalisme Sioniste, un des derniers réels extrémismes au pouvoir, qui fera tout pour salir ses contradicteurs. On lâche les chiens. C'est à la limite du complot ça !
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 09:23 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Jardin David a écrit:

J'ai déjà donné mon avis : je ne suis pas un fan de Stéphane. Allô ? Je ne lis pas le petit livre (Allô de) rose. Ou Allah, si tu veux. Et les intellectuels officiels du PS, franchement ce n'est pas mon truc. 
Mais ce que je souligne, c'est l'Internationalisme Sioniste, un des derniers réels extrémismes au pouvoir, qui fera tout pour salir ses contradicteurs. On lâche les chiens. C'est à la limite du complot ça !
JD
C'est toujours la même histoire dés que l'on dit la vérité on est tout de suite mis à l'index !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 11:26 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Déduire que ce fut grâce à vichy que l'occupation soit moins barbare en France qu'ailleurs est allé vite en besogne, comparaison n'est pas raison. Par rapport aux autres pays occupé nous avions beaucoup d'atout qui explique cette apparente mansuétude...

Quels sont donc ces atouts que nous avions ?
Un pays ennemi héréditaire et principal fautif de "la honte de Versailles" désigné dans "Mein Kampf" comme l'ennemi à abattre.
Un parti communiste puissant obéissant à Staline et non à De Gaulle opérant des attentats  qui exposaient la population civile à des représailles démesurées.
Des maquis importants dans le sud montagneux du pays faisant de même.
Une résistance chauffée à blanc par une propagande intensive et imprudente.
Deux millions de prisonniers.
650000 déportés du STO.
Une économie pillée.
Pourtant : les prisonniers sont rentrés. Les déportés furent moins nombreux que prévus. Paris ne fut pas détruite comme Varsovie pour s'être prématurément soulevée sous l'impulsion de la résistance communiste. Les famines furent de justesse évitées mais elles le furent. Les fusillés ne furent que 4120. Les massacrés que 1200. Les Juifs furent majoritairement sauvés.
Paris connut même une grande animation culturelle, ses théâtres et ses cinémas étaient pleins en permanence.
Tout cela fut dû en très grande part à l'action du gouvernement de Vichy qui sut par des manoeuvres dilatoires habiles atténuer nos malheurs en relâchant la pression d'un occupant souvent barbare.
Les déportés du travail furent 650000 : l'Allemagne en réclamait 2 millions.
Les déportés raciaux furent 75000. L' Allemagne les voulait tous et ils étaient 350000.
Va-t-on rendre justice un jour à Vichy ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 11:33 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Hessel fait souffrir Lebel qui le trouve injuste quand il parle du sionisme et d'Israël.
Et lui, Lebel, qu'attend-il pour rendre justice à Vichy ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 11:38 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Jardin David a écrit:
Mais ce que je souligne, c'est l'Internationalisme Sioniste, un des derniers réels extrémismes au pouvoir,
JD

Tu pourrais pas dire "la Juiverie Internationale ", on te comprendrait mieux , et ça nous rappelera des souvenirs Very Happy


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 12:00 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Tous ces bienfaits indirects que nous avons reçus de Vichy ne prennent leur signification que par comparaison avec des situations analogues.

Les régions du sud et de l'est de l'Europe qui se sont insurgées contre l'occupant à l'instigation des propagandes communistes l'ont payé très cher.
En Grèce et en Yougoslavie on déplore la disparition de 10 % de la population civile, dans les "terres de sang" de l'est de la ligne Ribbentrop-Molotov, 20 %, et dans certaines régions "privilégiées" comme la Moldavie ou la Bielorussie, ce taux s'élève même à 30 %. En France, 120 000 pertes civiles pour 40 millions d'habitants, faites le compte : 0, 4 % !
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 12:04 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Or, ce résultat si remarquable fut obtenu sans trahir l'alliance de fond avec la G-B et ce ne fut pas une mince affaire.
J'ai dénombré cinq occasions où Vichy fut sollicité d'entrer dans une alliance militaire avec l'occupant en échange d'avantages matériels et humains concrets. A chaque fois, Vichy s'est dérobé.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 12:10 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Comparaison n'est pas raison. Ces pays soit plus petit soit peuplé de sous-homme et sans empire derrière eux, n'avait pas du tout la même situation. Combien de soldats allemands auraient du resté en France sans Vichy? Et combien aurait manqué pour Barbarossa? Nous ne savons comment aurait évolué la guerre si vichy n'avait pas existé, Vichy a eu des bien faits pour la France occupé, mais indirectement elle a aidé les allemands. Alors tiré un bilan définitif me paraît difficile.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 334, 35, 36  >
Page 1 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com