France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2034, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 08:09 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

J'ajoute que Lebel a bien fait de remuer d'anciens souvenirs.
J'ai eu en effet une controverse avec LDG en 2009 car Lebel que j'avais rencontré personnellement m'avait dit que si lui-même ne pouvait répondre à mes objections concernant Vichy il y avait sur ce forum un individu fort savant contre lequel mon argumentaire s'émousserait et tomberait. C'était donc Nicolas Bernard.
Je relevai donc le défi et que s'est-il passé ?
Les choses ont tourné à la confusion de ce pauvre garçon. A tel point que les administrateurs de ce forum, une petite bande de trois belges, ont eu pitié de lui et m'ont banni.
Sans doute pour préserver son équilibre nerveux. Interrogé par moi, en effet, il n'avait été pour rien dans mon bannissement.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Mar - 08:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 08:17 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il y a de cet évènement plusieurs versions.
Comparons avec ce qu'en relate Léon sur un autre forum belge mais beige :
Cauteleux comme un vieux chanoine , l'individu est un escroc de l' Histoire ,defenseur de Vichy et responsable d'un brulot édité à compte d'auteur , il a été exclu de tous les forums pour sa mauvaise foi et ses redites ..........il a trouvé refuge sur un forum favorable à Vichy , qu'il y reste ! 

JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 08:43 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Cauteleux comme un vieux chanoine , l'individu est un escroc de l' Histoire ,defenseur de Vichy et responsable d'un brulot édité à compte d'auteur , il a été exclu de tous les forums pour sa mauvaise foi et ses redites ..........il a trouvé refuge sur un forum favorable à Vichy , qu'il y reste !

Amusant !
On n'arrive pas à l'âge qui est le mien sans s'être interrogé sur soi-même et sur l'image qu'on a donnée de soi aux autres. Or, je peux vous dire que tous mes amis et moi-même loin de voir en moi un chanoine cauteleux voient en moi l'exact opposé : un provocateur.
Dieu ! ce qu'on peut se faire d'ennemis facilement avec un tempérament comme le mien ! Et pourtant on ne recherche que de l'amusement. On ne veut pas vraiment blesser mais on blesse quand même.

_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 13:40 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Churchill , Roosevelt , les chefs alliés , et le commun des mortels ( dont les futurs deportés ) ne pouvaient imaginer l'ampleur et la finalité de la Shoah , et malgré les concordants et nombreux témoignages , ce fut , en 1945 , la decouverte des camps et des techniques d'extermination massive qui leur feront reconnaitre la réalité .Nous sommes d'accord
Quant à Laval , ce qui lui importait c'etait de se debarrasser des juifs etrangers , même s' il se doutait bien vers quel enfer on dirigeait les deportés , puisqu'il demandait à Abetz ce qu'il fallait répondre aux interrogations sur leur sort
Je l'ai deja dit , C'est bien l'émotion d'une partie de l'opinion , avec les protestations de prélats , qui amenèrent Laval à faire marche arrière , et partant, la décision d'Himmler de temporiser


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 15:14 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

lebel a écrit:
Churchill , Roosevelt , les chefs alliés , et le commun des mortels ( dont les futurs deportés ) ne pouvaient imaginer l'ampleur et la finalité de la Shoah , et malgré les concordants et nombreux témoignages , ce fut , en 1945 , la decouverte des camps et des techniques d'extermination massive qui leur feront reconnaitre la réalité .Nous sommes d'accord Quant à Laval , ce qui lui importait c'etait de se debarrasser des juifs etrangers , même s' il se doutait bien vers quel enfer on dirigeait les deportés , puisqu'il demandait à Abetz ce qu'il fallait répondre aux interrogations sur leur sort
Je l'ai deja dit , C'est bien l'émotion d'une partie de l'opinion , avec les protestations de prélats , qui amenèrent Laval à faire marche arrière , et partant, la décision d'Himmler de temporiser



Incroyable ! Jamais vu un type aussi bouché !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 15:52 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Quand on insulte , on donne des arguments , Admin !

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 18:36 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

.Nous sommes d'accord Quant à Laval , ce qui lui importait c'etait de se debarrasser des juifs etrangers , même s' il se doutait bien vers quel enfer on dirigeait les deportés , puisqu'il demandait à Abetz ce qu'il fallait répondre aux interrogations sur leur sort

Non, puisque, nous l'avons vu, Laval se montra si réticent à livrer des juifs de zone libre  comme il s'y était pourtant engagé  que les Allemands annotaient ses réponses dilatoires de commentaires significatifs comme "renardise" ou "quand l'insolence devient une méthode". Or, son mérite fut d'autant plus grand qu'il avait alors d'autres sujets de préoccupation comme les déportés du travail ou les représailles d'après attentats terroristes et ces attentats eux-mêmes. Il parvint à limiter les dégâts dans tous les secteurs en même temps et son mérite ne fut pas inférieur à celui de Pétain.

_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 18:44 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
J'ajoute que Lebel a bien fait de remuer d'anciens souvenirs.
J'ai eu en effet une controverse avec LDG en 2009 car Lebel que j'avais rencontré personnellement m'avait dit que si lui-même ne pouvait répondre à mes objections concernant Vichy il y avait sur ce forum un individu fort savant contre lequel mon argumentaire s'émousserait et tomberait. C'était donc Nicolas Bernard.
Je relevai donc le défi et que s'est-il passé ?
Les choses ont tourné à la confusion de ce pauvre garçon. A tel point que les administrateurs de ce forum, une petite bande de trois belges, ont eu pitié de lui et m'ont banni.
Sans doute pour préserver son équilibre nerveux. Interrogé par moi, en effet, il n'avait été pour rien dans mon bannissement.


Ta confrontation avec Nicolas Bernard n'a jamais tourné à ton avantage , à tes redites il t'opposait des arguments sourçés et solides , ainsi sur la condition des juifs sous Vichy où tu t'evertuais à rabacher les phrases de Poliakov, Dreyfus ...
Le lecteur impartial pourra s'en faire une idée en lisant vos interventions sur les liens donnés
Si LDG t'a banni , ce n'est pas le seul forum qui t'ait exclu , c'est bien pour ton inconsequence et ton psittacisme borné
A ta place , pauvre incompris , je me poserais des questions , tu te pretends provocateur , tu n'es que la mouche du coche !


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 19:26 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Alain Michel a fait remarquer que Laval a essayé de faire émigrer le plus possible d'étrangers, juifs et non-juifs, pendant l'année 42, non pas parce que leur sang était impur ou qu'il était xénophobe mais à cause de la charge en nourriture qui pesait sur le pays en période de pénurie. Aussi quand les américains eurent refusé d'augmenter leurs quotas d'immigration et qu'ils lui reprochèrent ensuite de laisser partir des juifs en Pologne il leur répondit avec ironie qu'il aurait préféré qu'ils partent en Amérique et que ce n'était que parce qu'ils s'y étaient opposés qu'il s'était rabattu sur la Pologne.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 21:20 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Le lecteur impartial pourra s'en faire une idée en lisant vos interventions sur les liens donnés
Si LDG t'a banni , ce n'est pas le seul forum qui t'ait exclu , c'est bien pour ton inconsequence et ton psittacisme borné

Je le dénie, Lebel. Mes textes sont dix à vingt fois plus courts que ceux de mon adversaire. Comme d'autres que je connais quand on ne sait quoi répondre on noie le lecteur dans des longueurs insipides et ennuyeuses qui ne démontrent rien. Or, à chaque fois j'ai repris l'argumentation à sa base et prouvé qu'elle se retournait contre son auteur comme dans le cas de la déposition d'Oberg à son procès ou quand NB m'a opposé que la citation de Poliakov était ancienne et ne tenait pas compte de recherches ultérieures. Dis moi où j'ai répété un argument (psittacisé) autrement qu'en réponse à une répétition d'un adversaire. Mes bannissements n'ont jamais été motivés sérieusement.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 21:31 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Veux tu me dire , Boisbouvier , quel autre forum que FEG t'accueille , je me ferai un plaisir d' y participer

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 00:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Effectivement je me suis fait bannir de partout y compris par Delpla malgré cinq ans de collaboration. Il reste cependant Tribune de l'Histoire qui m'accepte encore et je me demande bien pourquoi.
A la vérité ça ne me surprend pas car je suis conscient de l'imbécillité politique des foules. Les gens ne voient et ne comprennent que les choses simples et, entre deux explications d'un même phénomène politique, ils choisiront automatiquement la plus facile à comprendre. Le cas de Vichy, obligé par les circonstances à une politique de double jeu, est à cet égard exemplaire. N'essayez pas d'expliquer que ce n'est pas bien qu'il ait proclamé son désir de collaborer mais parce qu'il l' a fait que Pétain fut admirable car vous ne serez pas cru. N'essayez pas de faire comprendre que si Laval n'avait pas dit souhaiter la victoire de l'Allemagne en juin il n'aurait pas sauvé la majorité des juifs de France en juillet. On ne vous croira pas non plus.

Je me dis pourtant que j'ai apporté quelque chose de neuf puisque cinq ans avant Alain Michel j'ai dénoncé l'imposture paxto-klarsfeldienne et que F-G Dreyfus qui lui fut un vrai professionnel de l'histoire m'a récompensé de sa préface.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 00:05 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Voila l'exemple parfait de l'imbécile autosatisfait

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 00:06 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Veux-tu savoir pourquoi Delpla m'a banni ?
Je me ferais un plaisir de le dire.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 00:10 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

vraiment vos bisbilles ne m'interessent pas

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:23 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2034, 35, 36  >
Page 19 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com