France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 3, 434, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 20:30 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Pourquoi personne répond: pourquoi encouragé la LVF et condanné à mort par coutumace les soldats qui luttait contre l'occupant?
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Mar - 20:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 20:51 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

C'est incroyable comme il peut être impertinent le gamin !
Bloqué au niveau CE2 pour l'orthographe, il ne lit rien (c'est pas les propositions qui manquent), ne connait pas DUNGLER ... et il voudrait nous faire la leçon ?




Au passage pour Léon, j'ai utilisé page 1 les termes appropriés pour définir l'Internationale Sioniste, je suis précis, pas recycleur de vieilles haines. Ce panneau, faudra le garder pour d'autres occasions.


JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:07 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

C'est incroyable qu'ici avec une écriture digne d'un agrégée on se contente de donné des leçons, sans se soucié de l'Histoire...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:11 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Quand tu sauras accorder le participe passé tu pourras causer ....
Correction : C'est incroyable qu'ici, avec une écriture digne d'un agrégé on se contente de donner des leçons, sans se soucier de l'Histoire...
Je passe pour le style.
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:14 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Si on s'attarde sur l'orthographe, c'est vraiment qu'on a plus d'argument...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:43 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Pas si mal, mais la négation, comme dirait Roro, ça se mérite !
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:32 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

[quote="soulrod2"] Il a encouragé des français à prêté serment et ce battre sous l'uniforme allemand. Alors quand même temps il condamnais à mort les soldats français qui combattaient l'occupant. Contradictoire/quote]

mon cher sulrod2 , j'apprécie beaucoup tes messages , mais tes fautes de français sont indignes d'un ecolier moyen ( encore que !) , ainsi
-à prété , au lieu de a preter , pour être sur de ne pas confondre participe passé et infinitif pour les verbes en er , prends un verbe en oir ou en ir ................. à l'oreille tu comprendras qu'on dit : il a encouragé a vouloir et à tenir
Alors quand même temps au lieu de qu'en même temps
il condamnais au lieu de il condamnait

PS Quand je recevais ,pour embauche , des CV truffés de fautes d'orthographe , je les balançais au panier , sans plus !


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:36 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

T'inquiète cher Lebel, pour mes courriers je me fait corrigé, reconnaît que je ne peux enmerdé quelqu'un pour chaque message que je poste. J'ai honte de mon orthographe, je fais des efforts mais j'ai de trop grande lacune.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:41 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il n'y a malheureusement pas qu'en orthographe que tu as des lacunes ! Mais en histoire-géographie, là tu bats des records ! Alors certes tu es le bienvenu sur ce forum, mais contente toi d'apprendre, il est fait aussi pour ça !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:48 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Jardin David a écrit:

Au passage pour Léon, j'ai utilisé page 1 les termes appropriés pour définir l'Internationale Sioniste, je suis précis, pas recycleur de vieilles haines. Ce panneau, faudra le garder pour d'autres occasions.JD

Bon , on ne va pas discuter ad aeternam sur les prises de position aberrantes du vieux tartuffe concernant Israël et les palestino islamistes * , ce n'est pas dans le cadre de FEG , par contre je m'indigne du parallèle qu'il ose : Occupation allemande / présence israelienne

* Tu pourrais commencer par lire " La longue marche d' Israël " de Soustelle ...........entre autres


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 11:42 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Lebel, ce sont les partisans du Hamas et des Hezbollah qui comparent ainsi "l'occupation" israëlienne de la Palestine à l'occupation allemande. C'est trés "porteur "comme argument puisque ça rappelle "les heures les plus sombres de notre histoire" !
Les partisans du FLN, utilisèrent le même argument pour dénoncer "l'occupation" de l'Algérie par les Français. L'armée française était une armée d'occupation et les paras de véritables SS...
Vous avez bien raison de vous indigner !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 12:23 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Je tiens à m'excuser auprès de vous.
J'ai dit que la France déplorait environ 120 000 morts civiles du fait de l'occupation ce qui, rapporté aux 40 millions d'enfants qu'elle avait alors, lui faisait un taux de pertes de 0,4 % évidemment très différent des taux qu'on observe dans le reste de l'Europe occupée soumise à des conditions équivalentes. Or, si je divise 120 000 par 40 000 000 j'obtiens le montant de 0,003 ce qui veut dire qu'il y eut 3 Français pour mille seulement à périr du fait de l'occupation.
Il faudrait donc se rendre à l'évidence  : Vichy a sauvé environ 10 000 000 de gens puisque le taux de mortalité des autres régions insurgées d'Europe comme l'Europe de l'Est ou les Balkans se situe entre 10 et 30 %.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Mer 6 Mar - 05:17 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 12:31 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Res, non verba.
J'ai fait le décompte suivant concernant nos pertes civiles :
Déportés raciaux exterminés : 74 000
Déportés politiques non rentrés : 35000
Fusillés : 4120
Massacrés : 12OO
Et j'ai arrondi à 120 000 pour tenir compte des combattants de la Résistance morts au combat et des exécutions sommaires à la Libération.
F-G Dreyfus, lui, a décompté davantage de pertes. Il a abouti au chiffre de 160 000.
Qui dit mieux ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 05:41 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Effectivement avec des slogans comme CRS= SS ou l'abus qui est fait du mot génocide par toutes les propagandes de la terre on en vient à ne plus rien savoir ni comprendre.

Le mot génocide devrait être réservé à une action politique émanée du pouvoir central ayant pour objet la destruction physique d'une population déterminée par son appartenance à une race, à une région ou à une nation incluant ainsi obligatoirement le meurtre systématique des femmes et des enfants.
Le génocide se distingue des massacres proprement dits.
Dans certains cas comme en Vendée sous la révolution ou en Turquie pour les arméniens on peut hésiter. Massacres ou génocide ? Des massacres il y en a toujours eu car des soldats en campagne deviennent souvent brutaux mais les génocides sont très rares.
Le seul génocide pur fut celui des Juifs par les nazis.
Et encore, puisque on n'a pas retrouvé l'ordre d'Hitler qui fut le centre du pouvoir nazi.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 09:17 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Désolé Michel, mais il y a bien eu "génocide" du peuple vendéen dont l'extermination a été ordonnée par le Comité de Salut Public, exécutif de la Convention en octobre novembre 1793.
Reynald Sécher l'a fort bien démontré dans son livre "Vendée, du génocide au mémoricide", éditions Cerf - politique, que tu aurais tout intérêt à lire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:03 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 434, 35, 36  >
Page 3 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com