France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2234, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 21:55 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Eh , Boisbouvier , le provoc' Very Happy Tu n'as rien à me répondre quand je dis que c'est Pétain qui a édicté un arsenal de lois antijuives , de son propre chef , et tu t'en sors par cette formule merveilleuse : c'etait pour les proteger et anticiper des mesures plus dures
....... les pires defenseurs de Vichy n'auraient pas inventé ça !
Comme si , à cette époque déja , il n'y avait pas de problèmes plus urgents , et qui eux , inquietaient les français : les prisonniers , les restrictions ,le pays livré à l'ennemi , l'angoisse du lendemain .............mais non , Vichy avait sous la main les responsable de tous nos maux et d'un péril mortel !
Fallait se debarrasser des juifs , , côute que coute , en les mettant d'abord au ban de la nation , en attendant mieux , pour suivre l'exemple allemand et complaire à l'occupant
_____________________________________________________________________________________________________________
Often irreverent , never irrelevant


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Mar - 21:55 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 00:54 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Eh, Lebel, mais si j'ai à te répondre. Les lois de juillet 40 que tu t'obstines à dire "proprio motu" ne devaient rien à l'antisémitisme. Elles étaient dues à la xénophobie ambiante de l'époque dont j'ai montré après d'autres que la III ° République finissante avait préparé le terrain au temps de Blum et de Salengro. La préférence nationale n'est pas un slogan inventé par Le Pen mais par eux.Ils disaient en somme que les étrangers venaient manger le pain des Français.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 07:35 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Jardin David a écrit:
Un grand moment sur FEG !
Personne n'a noté ceci, Michel BOISBOUVIER mérite un oscar spécial du Jury : 
boisbouvier a écrit:
je me suis fait bannir de partout y compris par Delpla malgré cinq ans de collaboration. 



Il a déjà sa vitrine : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=2&t=505 .


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 08:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il faudrait compléter ce beau tableau d'honneur !
Michel pris en flag de mot d'enfant, quel bonheur.
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 08:36 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

On pourrait faire le même "tableau d'horreur" pour Delpla, qui lorsqu'on lui demande ses sources nous renvoie vers "Delpla" !!
Qui oublie de répondre ou noie le poisson lorsqu'il est en difficulté !!
Qui se drape dans une attituded'ulcéré, lorsqu'on lui met le nez dans ses mensonges, ses contre vérités, affabulations et contes à dormir debout !!
Ce forum est plein de ces faits, mais je n'ai vraiment pas envie de me faire suer à les retrouver, les participants ici connaissent bien Delpla et ses manigances, inutile de leur imposer une nouvelle lecture de celles ci !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:24 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

diffamateur fier de ne rien prouver !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:27 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il est triste de constater qu'un homme dont la sagesse peut-être reconnue, peut s'enferrer dans des certitudes allant jusqu'à l'absurde !
Lebel est en train de nous expliquer que Pétain était, pour les Allemands, meilleur que Doriot ou Déat en matière d'antisémitisme, et que si les Allemands ne l'avaient pas "modéré", il leur aurait offert sur un plateau les 330.000 Juifs de métropole ! Autrement dit, Lebel va bientôt clamer "Merci Heidrich !", "Merci Himmler" !
Il ne veut pas admettre que la position de la France à partir de la défaite de 40, n'était pas celle d'un pays donnant ses ordres au vainqueur. Il ne veut pas admettre que la seule réponse de Vichy aux Allemands consistait à... GAGNER DU TEMPS, à louvoyer, à jouer un double jeu ! Non, pour lui, Pétain était "pire qu'Hitler" !
Désespérant !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:30 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

François Delpla a écrit:
diffamateur fier de ne rien prouver !



Ce n'est pas de la diffamation François, mais la constatation que tu réduis tes "sources" au seul site de... François Delpla ! C'est une évidence, non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:46 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

je mets de ce pas sur mon site la bibliographie de mon livre sur Hitler.

Dans quelques minutes :

http://www.delpla.org/article.php3?id_article=599

sur des centaines d'ouvrages et de recueils de documents, six de moi !

J'exige des excuses.


Dernière édition par François Delpla le Mer 27 Mar - 10:00 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:57 (2013)    Sujet du message: Seule la vérité blesse Répondre en citant

Delpla est un produit très pur de l'Ecole Normale Supérieure.
Ce conservatoire de l'intelligence française estime avoir des droits sur le reste de la population.
Quels droits ?
Ceux que confère le savoir sur la force brute qui  l'entoure.
En somme les mêmes droits que ceux du clergé d'autrefois. Face à la Noblesse qui défend et au Tiers-Etat qui travaille pour produire, il y a le clergé qui éclaire la pensée et donne son sens à l'action.
De nos jours les intellectuels (l'information, l'enseignement, l'édition) forment une classe ou ce qui est pire un ordre avec des traits de caractère que j'ai dénoncés.
J'ai osé dire que ce néo-clergé avait des caractéristiques de classe : la lâcheté et l'opportunisme. Comme les évêques ou les chanoines ils préfèrent la mule au cheval pour se déplacer.
Et j'ai étayé mon dire par l'exemple du couple mythique  Sartre -Beauvoir qui a tenu le haut du pavé pendant trente ans après la Libération.
Or, Sartre avait si bien profité du régime de Vichy qu'il avait succédé  à Rouen sans états d'âme à un collègue juif chassé. Quant à Beauvoir, sommée de signer un formulaire où elle déclarait sur l'honneur n'être ni juive ni franc-maçonne elle ne se fit pas prier.
On aurait pu penser que ce couple mythique se souvenant de son vichysme particulier aurait le courage de défendre Pétain et Laval qui durent comme eux avaler des couleuvres pendant quatre ans pour continuer à vivre. Si tu crois !
Ils ont crié haro sur le baudet à l'unisson. Opportunisme oblige.
D'ailleurs pour faire bonne mesure ils se déclarèrent "compagnons de route" du communisme international malgré la figure particulièrement hideuse de son chef.
C'est vrai quoi : on n'est jamais trop prudent. Si le communisme prend le pouvoir il vaut mieux avoir donné des gages avant. Lâcheté oblige.
Surtout qu'avec la bourgeoisie on ne risque rien bien au contraire. Elle aime tellement rêver.

Bref, c'est ce que n'a pas supporté Delpla et la raison pour laquelle il m'a chassé. Seule la vérité blesse.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Mer 27 Mar - 10:37 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 10:07 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Tu n'es même plus un violeur de chartes prétendant qu'elles l'ont provoqué, comme tous les violeurs depuis Mathusalem, voilà qu'à présent tu nies le droit de tes victimes à être nées !

boisbouvier a écrit:
C'est sans doute vrai car le Forum vert m'a paru en effet particulièrement rigide. Mais pourquoi ne pas convenir que toutes les idées ont le droit de s'exprimer et refuser toute forme de règlement liberticide en prenant parti définitivement pour la "Liberté pour l'Histoire" ?


Lien : http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=15&t=1002&… .


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 10:30 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Ce que je nie c'est le droit de se réclamer des droits de l'homme par ceux qui dès qu'ils ont une parcelle de pouvoir s'empressent de les violer, ce qui est ton cas en l'espèce.
La question avait été particulièrement bien vue lors de l'esclandre que fit Maurice Clavel à la TV quand il vit qu'on avait caviardé son texte sur la lâcheté de Pompidou pendant la guerre.
Au fait, Pompidou, est-ce qu'il n'est pas passé par l'ENS ?
En tout cas, le Monde avait conclu : la Liberté ne se divise pas. Ou on l'a ou on l'a pas.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 11:38 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

François, allons, des "excuses" ? Pourquoi ? Pour avoir constaté, et tu nous en donnes encore l'occasion, que tu ne sais faire qu'une chose: donner pour référence ton site "d'histoire" hémiplégique ! Tu viens ici pour faire de la pub pour son forum ? Soit. Nous l'admettons. Mais je te signale qu'il existe un topic pour ça, celui qui désigne les "Liens amis"... Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 11:40 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Eh, Lebel, mais si j'ai à te répondre. Les lois de juillet 40 que tu t'obstines à dire "proprio motu" ne devaient rien à l'antisémitisme. Elles étaient dues à la xénophobie ambiante de l'époque dont j'ai montré après d'autres que la III ° République finissante avait préparé le terrain au temps de Blum et de Salengro. La préférence nationale n'est pas un slogan inventé par Le Pen mais par eux.Ils disaient en somme que les étrangers venaient manger le pain des Français.


La loi du 22 juillet 40 portant sur la révision des naturalisations affectera 15000 personnes dont 40% de juifs , même en tenant compte des precedents et de la xenophobie ambiante , ce pourcentage important est significatif et annonce les mesures ulterieures de Vichy , elles exclusivement antisémites Cette loi fait partie d'un tout


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 12:19 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Admin a écrit:
donner pour référence ton site


sur lequel il y a des milliers de références à d'autres travaux que les miens

c'est une diffamation, ridicule mais tout de même grave, que de dissimuler cela.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:09 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2234, 35, 36  >
Page 21 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com