France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2734, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 09:33 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je ne sais pas si vous le sentez comme moi mais je crains pour Lebel le surmenage intellectuel.
Nous devrions, tous ensemble, lui recommander un repos compensateur ainsi que des apports vitaminiques massifs pour qu'il reprenne des forces.
En outre, je crois à la prière. Je vais personnellement dire un rosaire tous les jours pendant neuf jours à son intention.


allons, un peu de franchise : qui trouve tolérables ces litanies ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Mar - 09:33 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 11:32 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Notre vieux chanoine , onctueux dans sa sollicitude , s'en sort , comme de coutume , par une pirouette
Qu'en pense notre ami Delpla : l'armistice , une erreur pour Hitler ?


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 11:46 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Ma réponse en décevra plus d'un.

A partir du moment où Churchill s'assied sur le fauteuil de Chamberlain, Hitler n'a qu'un souci : l'en éjecter.

L'armistice avec la France a un but primordial, qu'il privilégierait même si par ailleurs ce texte n'avait que des inconvénients : créer un effet de souffle propre à éteindre toute flamme de résistance à Londres.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 14:56 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Et si tu nous parlais de l'accord entre Reynaud et Churchill du 28 mars 1940 ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 14:57 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Je peux vous citer ce qu'en dit Bernard Legoux, si ça l'interesse...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 15:05 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Résistant a écrit:
Et si tu nous parlais de l'accord entre Reynaud et Churchill du 28 mars 1940 ?


si c'est à moi que cela s'adresse, je me mets en grève : je déteste cette façon de changer de sujet.

Réponds-moi d'abord sur l'armistice.


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 16:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Je constate avec plaisir que je ne suis pas le seul lecteur de Bernard LEGOUX !
Michel devrait se l'offrir, c'est la meilleure synthèse et compilation de références sur la question, du moins d'après moi.
Il est bien évident que l'armistice fut une erreur nazie.
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 16:22 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il ne s'agit pas de savoir si l'armistice etait justifié , mais si ce fût une bonne ou une mauvaise affaire pour Hitler

Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 16:42 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

?? Une erreur peut-elle devenir une bonne affaire ?
Je note que l'Armistice était largement justifié.
Et, pour moi, une mauvaise affaire au final pour HITLER. Il est vrai que je porte ce jugement en 2013, sachant que le clan des appeasers n'est pas parvenu à maîtriser Winston, ce qui n'était pas gagné.
JD 
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 16:49 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Ce fut assurément une mauvaise affaire pour Hitler !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 19:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Admin a écrit:
Ce fut assurément une mauvaise affaire pour Hitler !



Jardin David a écrit:
?? .
Et, pour moi, une mauvaise affaire au final pour HITLER.
JD 


Il ne suffit pas de le dire , il faut expliquer pourquoi ....Que diable !


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 20:40 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Et si on  demandait à Hitler lui-même ce qu'il a pensé de l'armistice ?
Il fut formel. Il dit à Bormann en février 45  : "Notre plus grosse faute fut l'armistice. Nous n'aurions pas dû suivre Abetz qui nous a trompés là dessus". (Bunkergespräche)
Or, et cela ne manque pas de piquant, qui a trompé Abetz qui a trompé Hitler ?
Réponse, c'est Laval !
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 21:18 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

http://siteedc.edechambost.net/Paxton/Annexe_Paxton_Papon.html
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 21:29 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Il sait faire les liens !

aucune excuse désormais.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 21:49 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

L'armistice de Juin 40 : Une erreur selon Hitler :
Tout d'abord , ces regrets , il les formule " aprés coup " et au moment où sa chute est proche , tout comme il fustige la trahison de certains des siens , et qu'il n'a plus d'illusions sur la fidélité de son peuple .....entre autres lamentations

Mais à la lumière de l'histoire , cet armistice fut il une erreur ?
- Cette décision , il ne l'a pas prise, seul , et personne de son entourage ne l'en a dissuadé
- La France , mise à genoux , il pouvait estimer une conclusion proche , avec une Angleterre , exsangue , prête à traiter
- Aprés un mois de combats , dans ce qui ne fut pas une promenade militaire , un armistice ( qu'il pouvait dénoncer sans risques ) etait le bienvenu pour permettre à son armée de souffler !
- Il a pour interlocuteur Pétain , un chef qu'il respecte et qui convient de la défaite de son pays
- Il laisse s'instaurer un régime acquis à la collaboration , qui perdurera pendant 4 ans et qui ne s'opposera jamais frontalement à ses exigences ( l'occupant ne concédera à Vichy que ce qu'il voulait bien conceder)
- il a pu s'assurer pendant 4 ans , une plate forme stratégique et un reservoir de ressources ( dont financières ) utile à son économie de guerre , en même temps qu'il associait Vichy et la police française au maintien de l'ordre et à la sécurité de ses troupes

Comme on le voit , le bilan de l'armistice a été largement positif pour l' Allemagne


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2734, 35, 36  >
Page 26 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com