France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 534, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michael


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 157
Localisation: Canada

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 10:14 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Effectivement avec des slogans comme CRS= SS ou l'abus qui est fait du mot génocide par toutes les propagandes de la terre on en vient à ne plus rien savoir ni comprendre.

Le mot génocide devrait être réservé à une action politique émanée du pouvoir central ayant pour objet la destruction physique d'une population déterminée
 par son appartenance à une race, à une région ou à une nation incluant ainsi obligatoirement le meurtre systématique des femmes et des enfants.
Le génocide se distingue des massacres proprement dits.
Dans certains cas comme en Vendée sous la révolution ou en Turquie pour
 les arméniens on peut hésiter. Massacres ou génocide ?
Des massacres il y en a toujours eu car des soldats en campagne deviennent
souvent brutaux mais les génocides sont très rares.

Le seul génocide pur fut celui des Juifs par les nazis.

Et encore, puisque on n'a pas retrouvé l'ordre d'Hitler qui fut
 le centre du pouvoir nazi.





Explication d'une phrase:

"Hitler n'a jamais ordonné ni admis que quiconque fût tué en raison de sa race
 ou de sa religion"
"


Hitler a toujours considéré les juifs comme ses ennemis et il les a traités en conséquence.
Hitler et les nazis ont dit: "Les juifs et les Alliés veulent notre anéantissement mais
ce seront eux qui seront anéantis"
Pour un camp comme pour l'autre,il s'agissait de gagner la guerrre
 et contre les militaires et contre les civils (hommes,femmes,enfants,vieillards confondus).
Les Alliés ont eu beau accumuler les mesures coercitives contre les minorités allemandes
ou japonaises,jugées dangereuses en pleine guerre ou indésirables après la guerre,
elles ont eu beau procéder à des internements en très grand nombre ou à d'énormes
déplacements ou déportations de populations civiles,jamais elles n'ont ordonné ni admis
que quiconque fût tué en raison de son appartenance à ces minorités.
De même pour Hitler avec les minorités juives.

Cela dit et Hitler et les Alliés portent,aux yeux de la morale et de l'Histoire,
l'entière responsabilité de tous les maux,de toutes les persécutions,de toutes les morts
subies par les minorités civiles de tous les pays en guerre.
PS:Pour donner raison à Boisbouvier (qui au passage tombe lui aussi sous le coup
de votre loi Gayssot),
 aucun ordre d'Hitler ou de ses adjoints,aucun plan,aucun budget,aucune arme du crime.
(reconnu par Raul Hilberg lui-même)

Bonne journée.
_________________
"Il me semble qu'on vend l'Holocauste au lieu de l'enseigner."

Le rabbin Arnold Jacob Wolf,Directeur,Université de Yale.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Mar - 10:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 10:23 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Alors Michael t'es parents ont toujours survécut aux nazis, et survécut aux camps d'extermination?

Cette manœuvre est totalement déloyal et démontre bien vos méthodes!
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 10:24 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Non Michael, la véritable responsabilité des drames qui se sont déroulés à partir de 1939, ce sont les Français et les Anglais qui doivent l'assumer !
Lorsqu'on étudie sèrieusement la montée du national-socialisme en Allemagne et l'arrivée de Hitler au pouvoir, lorsqu'on étudie sèrieusement les événements qui ont conduit le gouvernement français de la IIIème république à déclarer la guerre à l'Allemagne alors que tous les gouvernements précédents avaient freiné la modernidation de l'armée française, on ne peut pas conclure de façon différente !


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 10:36 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

D'accord avec résistant, les filles violés n'avait qu'à pas se maquillés. C'est bien connu que les violeurs sont des gars sympa et normaux, et que c'est des femmes qui se maquille qui les provoque délibérément, donc il mérite leur sort.

Ne me remerci pas résistant.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 12:59 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

 aucun ordre d'Hitler ou de ses adjoints,aucun plan,aucun budget,aucune arme du crime.

Oh ! là là !
Aucun ordre d'Hitler, d'accord, mais beaucoup de ses adjoints, Heydrich et Himmler, et de leurs adjoints à eux, Ohlendorf, Eichmann et Nebe, et de leurs adjoints à eux, Stahlecker et Globocnic, et de leurs adjoints à eux, Wirth et Höss, et de leurs adjoints à eux...

_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 13:42 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

le denommé Michael ne m'a toujours pas répondu au sujet de ses parents , soi disant déportés de France ,
Qu'il s'explique clairement !


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 13:48 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

lebel a écrit:
le denommé Michael ne m'a toujours pas répondu au sujet de ses parents , soi disant déportés de France , Qu'il s'explique clairement !

Si tu l'avais lu  dans "mise au point ,il t'as répndu
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 13:56 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

peux tu me donner le lien
merci


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:04 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Dans mise au point il nous dit juste qu'il a une ip canadienne, qu'on obtient avec des outils sur internet...

De plus pour un canadien il n'utilise aucune expression local, ce qui est quand même étonnant.
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
Jardin David


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 474
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:08 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Tu es flic en plus Soultruc ?
Normal, pour la rédaction des PV, ça doit tempêter fort sous le crâne ...
JD
_________________
Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi (Le Cid)


Revenir en haut
Skype
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:09 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

lebel a écrit:
peux tu me donner le lienmerci

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t2188-Mise-au-point.htm
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
soulrod2


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 452
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:12 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

JD si dans un débat historique quelqu'un se dit témoin même indirecte il me semble que la moindre des choses c'est de se soucié de l'authenticité du témoin. À par ceux à qui ce ne pose pas de problème de falsifié l'histoire...
_________________
L'ennemi est bête il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. Déprosges


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:18 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Désolé Michel, mais il y a bien eu "génocide" du peuple vendéen dont l'extermination a été ordonnée par le Comité de Salut Public, exécutif de la Convention en octobre novembre 1793.
Reynald Sécher l'a fort bien démontré dans son livre "Vendée, du génocide au mémoricide", éditions Cerf - politique, que tu aurais tout intérêt à lire !


J'ai lu ce livre et il ne m'a pas entièrement convaincu que le Comité de Salut Public avait littéralement donné cet ordre de tuer indistinctement les vendéens de tous âges et de tout sexe.
On y a l"impression qu'il donne (à deux reprises) à Turreau les pleins pouvoirs pour débarrasser le gouvernement de ce problème là, qui, tant, l'importune, et que Turreau, comme Carrier à Nantes ou Le Bon à Arras,  va en profiter pour donner libre cours à sa perversité naturelle. Selon certains psychologues comme C. G. Jung, les pervers, comme les homosexuels, représentent une fraction notable de l'ensemble d'une population donnée.
Au bout du compte, le cas Heydrich-Himmler n'est pas vraiment unique. Les massacres de Nankin en 1937 furent aussi ordonnés par des subalternes.
La responsabilité de ce Comité et de son leader Robespierre  serait ainsi, comme celle d'Hitler, indirecte.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:55 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Désolé Michel, mais il y a bien eu "génocide" du peuple vendéen dont l'extermination a été ordonnée par le Comité de Salut Public, exécutif de la Convention en octobre novembre 1793.Reynald Sécher l'a fort bien démontré dans son livre "Vendée, du génocide au mémoricide", éditions Cerf - politique, que tu aurais tout intérêt à lire !




J'ai lu ce livre et il ne m'a pas entièrement convaincu que le Comité de Salut Public avait littéralement donné cet ordre de tuer indistinctement les vendéens de tous âges et de tout sexe.
On y a l"impression qu'il donne (à deux reprises) à Turreau les pleins pouvoirs pour débarrasser le gouvernement de ce problème là, qui, tant, l'importune, et que Turreau, comme Carrier à Nantes ou Le Bon à Arras,  va en profiter pour donner libre cours à sa perversité naturelle. Selon certains psychologues comme C. G. Jung, les pervers, comme les homosexuels, représentent une fraction notable de l'ensemble d'une population donnée.
Au bout du compte, le cas Heydrich-Himmler n'est pas vraiment unique. Les massacres de Nankin en 1937 furent aussi ordonnés par des subalternes.
La responsabilité de ce Comité et de son leader Robespierre  serait ainsi, comme celle d'Hitler, indirecte.

Et ça,ce n'est pas tes fantasmes sur tes "ordres" des adjoints
dont plus aucun historiens ne croit,comme les "aveux de Hoss.

pOUR le génocide,lui par contre bien reconnu et pas sous la torture,
voilà un illustre adepte des génocideurs.


Un "humaniste" nous parle :Génocide vendéen:Clémenceau reconnaît les faits.
Les "humanistes" qui ont construit la France depuis leur Révolution,
écoutons l'une de ces "lumières".....fraudra-t-il s'étonner du résultat
d'aujourd'hui ? 
 

Clémenceau reconnaît les faits.

 
 
Le futur Président du Conseil et " Père la Victoire " savait assumer
ses responsabilités d'impeccable républicain:voici ce qu'il a écrit
le 29 janvier 1891 à la suite de la représentation de Thermidor,
drame de Victorien Sardou," interdit après deux représentations
au Théâtre-Français,pour ses tendances antijocobines" (Larousse):

" J'approuve tout de la Révolution:
j'approuve les Massacres de Septembre où,pour s'éclairer,la nuit venue,
les travailleurs plantaient des chandelles dans les yeux des morts.
J'approuve les noyades de Nantes,les mariages républicains où les vierges
accouplées à des hommes,par une imagination néronienne,avant même d'être
jetées dans la Loire,avaient à la fois l'angoisse de la mort et la souffrance
de la pudeur outragée.
J'approuve les horreurs de Lyon,où l'on attachait des enfants à la gueule
des canons,et les égorgements de vieillards de quatre-vingt-dix ans
et de jeunes filles à peine nubiles.
Tout cela forme un bloc glorieux et je défends qu'on y touche.
Je défends que,sur un théâtre qui dépend de l'Etat,un dramaturge illustre vienne,
après plus de cent ans révolus,prononcer une parole de pitié qui serait
un outrage aux mânes augustes de Robespierre et de Marat.
"


L'auteur de ces lignes n'a pas été condamné pour apologie
de crimes de guerre contre l'humanité.
Il repose dans un cimetière de la Vendée,dont il était natif,
et où il est même statufié...



Et on vient nous bassiner avec les nazis,de qui se moque-t-on ?
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 14:57 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

lebel a écrit:
peux tu me donner le lienmerci






http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t2188-Mise-au-point.htm
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:07 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 534, 35, 36  >
Page 4 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com