France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3234, 35, 36  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 08:51 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Oui mais... Hitler est le roi des coucous !

Il fait son nid dans cet antijudaïsme des catholiques (et des protestants, et des orthodoxes) les plus bas de plafond et les moins évangéliques, qui ne tuait que par brefs pogroms souvent séparés par plusieurs siècles : cf. les récentes fouilles sur la communauté juive de Cologne : http://www.lexpress.fr/actualites/1/culture/allemagne-cologne-sur-les-trace… .

On a pris Hitler, et on le prend encore souvent, pour un antisémite à la grand-papa, juste un peu excité. Le dépistage de sa folie et de la place très particulière qu'y prend la frénésie de casser du Juif a encore beaucoup de retard. La responsabilité de la Shoah est, de ce fait, des plus diluées, entre tous les Monsieur Jessaitou bardés de diplômes qui, n'ayant rien analysé, n'ont pu jouer aucun rôle de vigie.

De ce point de vue, Pétain et Laval sont des flemmards intellectuels parmi des dizaines de milliers d'autres.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Avr - 08:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 09:13 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

IL y a autre chose chez Hitler que l'antisémitisme, car Hitler n'est pas "seulement" antisémiste et réduire les haines d'Hitler à l'antisémitisme est une erreur. Hitler, bouleversé par l'oeuvre de Wagner est également persuadé que la race "aryenne" doit dominer le monde ! Cette race qui doit être "pure"et débarassée des scories des imparfaits...
Bien sur, ce n'est qu'une race "d'imparfaits" qui ne peut être que responsable de la défaite de 1918 et du Traité de Versailles ! Voilà les racines des haines du national-socialisme, ce n'est pas une simple "folie" antisémite d'Hitler ! Quand à dire que Pétain et Laval sont "des flemmards intellectuels", on mesure, cher François, ta pauvreté en matière d'histoire... Mon Dieu !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 09:25 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Admin a écrit:
Quand à dire que Pétain et Laval sont "des flemmards intellectuels", on mesure, cher François, ta pauvreté en matière d'histoire... Mon Dieu !


Qu'ouïs-je ? Ils ne faisaient rien de leurs dix doigts non plus ?

Pour le reste, dire que Hitler est follement passionné d'antisémitisme ou de pro-aryanisme, c'est passer de l'avers de la médaille au revers.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 09:54 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Pendant toute la durée de la guerre les Juifs n'ont été défendus par personne sauf par des chrétiens comme le pasteur Boegner dès octobre 40 ou des évêques de zone libre après la rafle du 27 août 42.Les orthodoxes de l'Europe de l'est ou du sud se sont-ils mouillés eux aussi ? Je n'en ai jamais entendu parler. Les évêques de zone occupée non plus ne se sont guère manifestés ce qui montre à quel point la zone libre fut moins "fantoche" que la zone occupée et à quel point elle fut utile puisque Vichy réussit cette gageure de faire donner à partir du 7 août 42 par les accords Bousquet-Oberg le statut de la zone libre à sa police de zone occupée.
La résistance ni les alliés ne firent rien pour les juifs.
Ils avaient trop à faire par ailleurs.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 10:07 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Fallait-il que les évêques et les chrétiens en général fissent davantage ?
Une anecdote est révélatrice.
A l'été 42 le révérend père Fessard s.j. demande audience à Mgr Gerlier, évêque de Lyon, primat des Gaules.
"Mgr, on déporte les juifs. Faites quelque chose. Prenez la parole".
Gerlier : "Vous tombez à pic. Je reçois en même temps que vous le président du Consistoire, Heilbronner. Il est à côté. On va en discuter".
Heilbronner :" Surtout ne faites pas de bêtises. Pour l'instant les Juifs français sont épargnés. N'allez pas exciter ces salauds".

Et, en effet, des évêques hollandais s'étaient mis à protester contre la déportation d'une religieuse chrétienne d'origine juive (Edith Stein ?) et mal leur en prit. Raflées, elles le furent toutes. Suite à quoi on décida de la fermer.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Ven 5 Avr - 10:09 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 10:09 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Hitler avait l'art d'enfermer les gens dans des choix entre le mal et le pire.

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 10:14 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Exactement. Il y a des gens qui ne comprennent qu'un seul langage celui de la force pure. Saddam Hussein fut l'un d'eux. Pactiser avec eux ne fait que les encourager à continuer leurs coups de force ce qui me fait dire que le pacifisme, la SDN et l'ONU furent et demeurent des calamités.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 10:22 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Pactiser avec eux ne fait que les encourager


depuis quand un armistice n'est-il plus un pacte ?


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 11:27 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Pourquoi fais-tu l'imbécile, Delpla ?
Tu sais aussi bien que moi que l'armistice n'a eu lieu qu'au terme d'une cinglante défaite et comme un unique recours.
Quand les appeasers de toutes nations comme Baldwin, Chamberlain, Churchill et les 17 ganaches  ont pactisé avec les coups de force d'Hitler c'était "AVANT" la défaite.
On n'en finira jamais avec tous les hypocrites qui font l'impasse sur cette défaite pour se glorifier à bon compte d'une résistance qu'ils n'auraient sans doute pas faite s'ils avaient été sur le terrain.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 11:30 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Suite à quoi on décida de la fermer.



Y compris Pie XII.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 11:39 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Quant à Pétain et Laval qui auraient été des "flemmards intellectuels" tu devrais revoir ta copie, mon pauvre Delpla.
Ils ont été au contraire de très grands travailleurs politiques eux qui ont sauvé tant de pauvres gens désarmés en étant désarmés eux-mêmes.
Même Simone Weil, et même Klarsfeld quand il n'est pas encore plaignant, l'ont remarqué.
Devant ceux qui ont sauvé 275000 juifs menacés de mort incline-toi, toi qui n'as sauvé personne.
Sans préjudice des autres catégories de "sauvés" : prisonniers, affamés, habitants des régions insurgées...
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 11:53 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

riche Boisbouvier !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 13:49 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Exactement. Il y a des gens qui ne comprennent qu'un seul langage celui de la force pure. Saddam Hussein fut l'un d'eux. Pactiser avec eux ne fait que les encourager à continuer leurs coups de force ce qui me fait dire que le pacifisme, la SDN et l'ONU furent et demeurent des calamités.



Non Michel, ne compare pas Saddam Hussein avec Hitler ! Il était dur, certes mais pour que son pays soit en paix civile, entre Chiites et Sunnites et Kurdes, il fallait un homme dur, pas un Chamberlain ou un Reynaud... On a cherché de faux prétextes pour abattre Saddam, alors que pour justifier une guerre contre Hitler, on en avait à revendre !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 13:57 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Ne cherche pas d'excuses à S. Hussein, Admin.
Ce n'est pas en faisant la guerre à l'Iran et au Koweit qu'on pouvait changer tant soit peu la haine pluriséculaire entre chiites et sunnites.
La charte de l'ONU signée par l'Irak interdisait le recours à la guerre. Ce pacte, S. Hussein l'a violé deux fois. La messe est dite.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 14:04 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Par contre je ne suis pas un opposant inconditionnel à des dictatures militaires pour empêcher les guerres civiles. J'ai souvent dit que Franco et Salazar comme beaucoup d'autres dictateurs d'Amérique latine ou d'Asie furent des "mals" nécessaires.
Je les ai comparés au père de famille qui donne de la voix à la table de famille quand les enfants se chamaillent au delà du convenable.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:10 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3234, 35, 36  >
Page 31 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com