France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la dureté de l'occupation
Aller à la page: <  1, 2, 334, 35, 36
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 11 Mai - 20:01 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Non.
Par les bénéfices matériels et humains j'entends tout bêtement les 275000 juifs sauvés de la chambre à gaz à laquelle ils étaient promis, les 2 millions de prisonniers qui sont rentrés, les famines mortelles qui furent (de justesse) évitées, les représailles massives sur les populations civiles auxquelles la politique terroriste du pire des communistes exposait l'ensemble de la population également évitées, l'armée d'Afrique de 400 000 hommes formée par Weygand qui s'illustra en Italie et ailleurs, les bases de l'empire et la flotte non livrées malgré la pression d'un occupant tout-puissant, la ville de Paris conservée à l'admiration du monde malgré, là aussi, les provocations communistes la mettant en danger par une insurrection prématurée sans le moindre bénéfice militaire, les 2 millions d'ouvriers qui ne sont pas partis en Allemagne y travailler...
Je sais bien que ce sont là de petites choses sans importance, mais, que voulez-vous ? je suis comme ça, et, à mon âge, on ne change plus.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Dim 12 Mai - 09:27 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 11 Mai - 20:01 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Sam 11 Mai - 21:45 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:

Non.
Par les bénéfices matériels et humains j'entends tout bêtement les 275000 juifs sauvés de la chambre à gaz à laquelle ils étaient promis, les 2 millions de prisonniers qui sont rentrés, les famines mortelles qui furent (de justesse) évitées, les représailles massives sur les populations civiles auxquelles la politique terroriste du pire des communistes exposait l'ensemble de la population, l'armée d'Afrique de 400 000 hommes formée par Weygand qui s'illustra en Italie et ailleurs, les bases de l'empire et la flotte non livrées malgré la pression d'un occupant tout-puissant, la ville de Paris conservée à l'admiration du monde malgré, là aussi, les provocations communistes la mettant en danger par une insurrection prématurée sans le moindre bénéfice militaire, les 2 millions d'ouvriers qui ne sont pas partis en Allemagne y travailler...
Je sais bien que ce sont là de petites choses sans importance, mais, que voulez-vous ? je suis comme ça, et, à mon âge, on ne change plus.

Coup de bol, quand ces fumiers tentaient de tuer de bon français les nazies nous occupaient, ils ont pu nous protégé.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 00:05 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Boisbouvier nous depeint un tableau idyllique de ce à quoi , la France aurait echappé grace à Vichy ....encore qu'il soit evident de le dementir et d'y répondre , point par point
Boisbouvier omet de dire à quel prix Vichy a payé ces " concessions " : un pays livré pendant quatre ans à la bonne volonté de l'occupant pour le piller , exploiter toutes ses ressources , industrielles , économiques , humaines , en maintenant, avec l'aide de Vichy , la sécurité de ses troupes ..................ça valait bien , de la part de l' Allemand , et pour sa tranquillité , un peu de mou à la laisse !
Vichy a joué le jeu allemand avec plus ou moins de complaisance suivant le cours des evenements , et avec plus de reserve en prévision d'une victoire alliée : il n'a été que le chien fidèle de l'occupant pendant quatre ans .......et ses defenseurs voudraient qu'on lui en soit reconnaissant , on croit rêver !


Revenir en haut
Michael


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 157
Localisation: Canada

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 07:15 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Non.Par les bénéfices matériels et humains j'entends tout bêtement

- les 275000 juifs sauvés de la chambre à gaz à laquelle ils étaient promis,

-les 2 millions de prisonniers qui sont rentrés, les famines mortelles qui furent
 (de justesse) évitées, les représailles massives sur les populations civiles
auxquelles la politique terroriste du pire des communistes exposait l'ensemble
de la population, l'armée d'Afrique de 400 000 hommes formée par Weygand
qui s'illustra en Italie et ailleurs, les bases de l'empire et la flotte non livrées
malgré la pression d'un occupant tout-puissant, la ville de Paris conservée
à l'admiration du monde malgré, là aussi, les provocations communistes
 la mettant en danger par une insurrection prématurée sans le moindre
 bénéfice militaire, les 2 millions d'ouvriers qui ne sont pas partis en Allemagne
 y travailler...
Je sais bien que ce sont là de petites choses sans importance,
 mais, que voulez-vous ? je suis comme ça, et, à mon âge, on ne change plus.

Si vous aviez lu avec ATTENTION entièrement le 'fil' de Roro2,
vous auriez constater que lors du procès Papon (le procès de la France),
AUCUN DOCUMENT N'A PU ETRE APPORTE POUR MATERIALISER
ET DONC PROUVER L'EXISTENCE DE CES "CHAMBRES MAGIQUES",
à l'instar  des armes de destructions massive de S.Hussein...

A votre âge,il est encore tant de comprendre,que de répéter comme un perroquet,
ce qu'on est incapable de PROUVER devient une pathologie....incurable.
Je vous remets le procès Papon pour la seconde fois:

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t2138-Le-proc-s-de-Maurice-Papon-le-…


Au plaisir.
 
_________________
"Il me semble qu'on vend l'Holocauste au lieu de l'enseigner."

Le rabbin Arnold Jacob Wolf,Directeur,Université de Yale.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 08:06 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

un pays livré pendant quatre ans à la bonne volonté de l'occupant pour le piller , exploiter toutes ses ressources , industrielles , économiques , humaines , en maintenant, avec l'aide de Vichy , la sécurité de ses troupes ..................ça valait bien , de la part de l' Allemand , et pour sa tranquillité , un peu de mou à la laisse !

Allons donc, Lebel. Comme si ce n'était pas la défaite et non Vichy qui livrait la France à la discrétion du vainqueur.
Le génie politique de De Gaulle consista à prendre le parti de nier la défaite et je lui en suis admiratif et reconnaissant à cause des potentialités d'une telle attitude. Mais De Gaulle en agissant "comme si" la défaite n'avait pas eu lieu le faisait pour le bien du pays tandis que, toi, tu n'as aucune raison valable de nier cette défaite. Tu ne fais qu'assouvir ta misérable rancune liée à l'abolition du décret Crémieux qui n'est pourtant qu'une goutte dans la mer.

_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 08:14 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Roro II ne m'a pas convaincu.
Rudolph Höss, les accusés  et les témoins des procès de Nuremberg et de Francfort, le non-retour de près de six millions millions de déportés juifs, si.
A vouloir comme vous le faites nier ce qui est évident vous vous couvrez de ridicule, Roro II et vous ... à supposer que vous ne soyez pas une seule et même personne -ce que prétend Lebel.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Michael


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 157
Localisation: Canada

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 12:57 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Roro II ne m'a pas convaincu.Rudolph Höss, les accusés  et les témoins des procès de Nuremberg
et de Francfort, le non-retour de près de six millions millions de déportés juifs,
 si.
A vouloir comme vous le faites nier ce qui est évident vous vous couvrez de ridicule, Roro II et vous ... à supposer que vous ne soyez pas une seule et même personne
 -ce que prétend Lebel.

 Et pourtant....

http://www.youtube.com/watch?v=3mHjszkHe40&feature=youtu.be
_________________
"Il me semble qu'on vend l'Holocauste au lieu de l'enseigner."

Le rabbin Arnold Jacob Wolf,Directeur,Université de Yale.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 16:16 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Pas convaincant.
Encore une fois : que sont donc devenus les six millions de Juifs manquants s'ils n'ont pas été transformés en gaz carbonique et en cendres aisément dispersables ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 18:15 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

le néga Michael , qui n'est qu'un ultime avatar de son tireur de ficelle , est incapable de repondre , sinon pour nous renvoyer à des interventions de son gourou .........dans le cas present , une digression fumeuse de Reynouard ( bien sur ! )

Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 13 Mai - 14:30 (2013)    Sujet du message: la dureté de l'occupation Répondre en citant

Mais bien sur lebel, lorsqu'on te mets le nez dans tes incongruités, c'est forcément"des digressions fumeuses" !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:08 (2016)    Sujet du message: la dureté de l'occupation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 334, 35, 36
Page 36 sur 36

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com