France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une tragédie occultée par les livres d'Histoire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 15:06 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Petite remarque Michel. En 1936, les algériens musulmans étaient environ 6.000.000 et un peu plus de 3.000.000 le 24 octobre 1870 date du Décret Crémieux qui proposait dans son article 137  la citoyenneté française également aux Musulmans. Je dis bien aux Musulmans ! Qui dans leur grande majorité la refusèrent parcequ'elle leur donnait obligation d'abandonner leur statut coranique !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 15:06 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 16:28 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Possible, Admin, et néanmoins coupable à partir du moment où les Musulmans ne pouvaient accepter ce qu'on leur proposait compte tenu de leurs moeurs ancestrales. Les juifs aussi avaient la Torah et ils ne furent pas obligés d'y renoncer. Les chrétiens avaient aussi leurs coutumes et la laïcité républicaine leur fut néanmoins imposée par la loi de séparation de 1905. Ils purent continuer d'aller à la messe le dimanche et à faire retentir leurs cloches dans l'espace républicain sans que ça fasse problème.
Il ne fallait pas mettre cette condition inacceptable à leur intégration et traiter chaque problème litigieux au cas par cas par des tribunaux progressivement mixtes.
On aurait vu tout s'arranger peu à peu.
En G-B la circoncision tombe sous le coup de la loi de l'Habeas Corpus. Est-ce que ça empêche des Musulmans, d'origine pakistanaise par exemple, de devenir des citoyens britanniques à part entière ? Je n'en sais rien mais je subodore que non.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 20:52 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Mais, j'y pense seulement maintenant, peut-être, cher Lebel, es-tu communiste ou l'as-tu été pendant tout ces temps.
Je n'ai pas connu de pharmaciens qui l'étaient... mais tout peut arriver.


  Je n'ai jamais été communiste ...........trop indiscipliné et individualiste pour une " eglise " aux fidèles rigides et soumis à un dogme !
Ceci etant , toute mon estime et mon admiration pour ceux quil'ont payé de leur vie et se sont battus contre le nazisme et ses valets vichystes et pour l' Armée Rouge  qui a contribué , et à quel prix , et d'une manière decisive à la victoire finale 
 C'est la difference avec toi et les tiens , Boisbouvier , qui auraient bien vecu dans une France petainiste , sous la houlette des chleuhs !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 21:31 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

 Rappelle toi aussi la guerre d'Espagne et le mal qu'eut l'armée espagnole d'empêcher cette subversion de réussir
.Armée espagnole ? les putschistes de Franco , alliés d' Hitler et de Mussolini 
 Subversion ? contre un régime démocratique , légalement elu ( quoi que tu en penses )
Chacun ses opinions et n'essaie pas ,  toi , le capitulard soumis , de me convaincre 
Tu es bien le néo vichyste qui , je le répète , se serait trés bien accommodé , si Hitler avait gagné la guerre , d'une France petainiste et  germanisée  Smile
 


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 07:14 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Bon. Tu n'es pas communiste, Lebel, et j'en prends acte, mais pourquoi, alors, passes-tu sous silence le pacte germano-soviétique et ses conséquences, c'est à dire la guerre mondiale ? La responsabilité de Staline dans son déclenchement te laisse indifférent et ce n'est pas normal. L'URSS et son chef se réjouirent du déclenchement de cette guerre car ils espérèrent en tirer profit et ce n'est qu'à partir du moment où ils furent eux-mêmes attaqués qu'ils devinrent antinazis et, donc, vertueux.
Que faut-il penser d'une vertu aussi contrainte ? Quelle admiration pourrais-je ressentir devant un homme qui n'a à choisir qu'entre la vertu et la mort ? Bien sûr les communistes ont occulté ce pacte criminel d'août 39 qui ne précéda la guerre que de sept jours mais les faits sont têtus et, toi, en acceptant cette occultation des communistes, tu révèles forcément ton compagnonnage avec eux. Or, ce compagnonnage, excuse moi, est encore plus hideux qu'une franche obédience. Il n'a même pas le mérite de la franchise et du courage. Sartre ? Pouah ! Nizan, lui, a été honnête : il a condamné ce pacte et s'est séparé de Staline à ce moment-là.
Pour ce qui est de ma non-appartenance à la Résistance, j'ai une excuse : né le 10 août 1935- bon anniversaire, Michel-, je n'avais que cinq ans en 1940 et huit ans et demi à la Libération. Mais, me diras-tu, ton père ? Il a voulu rejoindre De Gaulle en 40 comme je l'ai su en retrouvant du courrier de famille après décès mais il en fut empêché. Sa santé n'était pas bonne : tuberculose. Il a démissionné de son poste de fonctionnaire pendant toute la durée de l'occupation pour le reprendre ensuite et mourir du mal de Pott en 53. Rien à se reprocher, comme tu vois. Et toi, au fait : quels sont tes hauts faits ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 07:25 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Code:
Rappelle toi aussi la guerre d'Espagne et le mal qu'eut l'armée espagnole d'empêcher cette subversion de réussir
.Armée espagnole ? les putschistes de Franco , alliés d' Hitler et de Mussolini
 Subversion ? contre un régime démocratique , légalement elu ( quoi que tu en penses )
Chacun ses opinions et n'essaie pas ,  toi , le capitulard soumis , de me convaincre
Tu es bien le néo vichyste qui , je le répète , se serait trés bien accommodé , si Hitler avait gagné la guerre , d'une France petainiste et  germanisée  Smile



Tu as tout faux là-dessus.
Franco ne s'est mobilisé après d'autres (Sanjurjo, Mola) que quand il devint évident que les groupements révolutionnaires ne jouaient plus le jeu démocratique et qu'ils pratiquaient l'assassinat politique et social. 2500 curés et bonnes soeurs, quand même, ça commence à faire !
En outre, Franco ne fut jamais l'allié ni de Mussolini ni d'Hitler. Il accepta leur aide pendant la guerre civile comme il accepta celle, dissimulée, des Britanniques (le moyen de faire autrement quand vos adversaires reçoivent celle des Bolcheviks ?).
Churchill, dans ses Mémoires de guerre, a tenu à lui rendre hommage.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 08:22 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Le cas Franco est très révélateur des aléas de la révélation historique.
C'est à Eric Zemmour que je l'ai entendu dire : "Franco a certes gagné la bataille militaire mais il a perdu la bataille médiatique".
Pendant les 45 ans qui ont suivi sa victoire, ce pauvre Franco a été l'objet d'une réprobation quasi universelle et des gens pas toujours "de gauche" comme Mauriac ou Malraux qu'on aurait pu croire plus malins emboitèrent le pas des thuriféraires de Staline et de Trotzky. Franco n'avait-il pas étranglé le régime démocratique de la république espagnole ? et comment pourrait-on accepter qu'une armée fasse des coups d'Etat contre un régime démocratique ? et toutes les sirènes de la vertu républicaine de retentir !
Or, Hitler est arrivé au pouvoir légalement et par un processus électoral et parlementaire parfaitement respectueux de la constitution de son pays. Je l'ai dit ailleurs : quel dommage qu'il ne se soit pas trouvé un Franco allemand pour interrompre sa carrière.
De Gaulle en rendant visite à Franco après sa démission du pouvoir a donné une sacrée leçon de politique et d'Histoire à MM. Mauriac et Malraux. Ils ne s'en sont pas remis.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 09:39 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Nous n'allons pas ouvrir un débat sur le "cas Franco", mais je voudrai tout de même donner mon impression. Dire comme Lebel que le régime de la République espagnole était "démocratique", est une contre-vérité flagrante ! Les communistes, s'ils en avait fait une "démocratie populaire", elle n'avait rien de démocratique comme ses semblables d'URSS ! Il faut connaître l'Histoire de l'avant-guerre espagnole pour en débattre. Disons simplement que la propagande communiste a fait en sorte de faire passer le terme "république" pour justifier son combat contre le "fascisme"... Et dans l'opinion publique, on parle toujours des "républicains" espagnols, jamais des communistes !
Quand à De Gaulle !!!  De Gaulle était gaulliste. Point. Il allait aussi bien serrer la main des pires tortionnaires soviétiques (il avait rencontré Staline) que d'un Franco (qui n'était plus au pouvoir, lui) Alors dire que Mauriac et Malraux ne s'en sont pas remis... Amusant !
Voilà, et revenons à notre forum. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 10:09 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Citation:
Il allait aussi bien serrer la main des pires tortionnaires soviétiques (il avait rencontré Staline) que d'un Franco (qui n'était plus au pouvoir, lui)


Objection : quand De Gaulle serre la main de Staline en décembre 44, ils sont tous les deux au pouvoir. Quand De Gaulle serre la main de Franco, en 70 ou en 71, De Gaulle n''est plus au pouvoir mais Franco, lui, y est encore.
Les hommes politiques sont obligés de se serrer la main pour conclure des accords profitables à leur cause même s'ils ne s'aiment pas au fond. Churchill n'aimait pas Staline mais ils se sont saoulés ensemble plusieurs fois pendant la guerre et je doute fort qu'ils ne se soient pas serrés la main à Moscou, à Téhéran, à Yalta et à Postdam.
Tandis que De Gaulle, quand il sert la main de Franco après avoir quitté le pouvoir, rien ne l'y oblige. Il a terminé sa carrière politique et son geste, devenu désintéressé, prend la dimension d'une leçon morale historique majeure.
Quelle Morale ? Quelle leçon ?
Quand les factions au sein d'une nation mettent en danger la paix civile ou quand elles transgressent le règles élémentaires de la vie en société et en viennent à menacer l' existence même de la patrie, il est non seulement du droit mais même du devoir du militaire de sortir de sa caserne pour rétablir la paix civile. Bonaparte au XVIII Brumaire, Porfirio Diaz, par deux fois au Mexique au XIX° siècle, Kémal en Turquie et combien d' autres en de très nombreux occasions ou endroits de la planète l'ont fait et de Gaulle nous dit qu'ils sont parfaitement justifiés au regard de l'Histoire universelle. C'est le père de famille qui impose la paix à ses enfants turbulents en les punissant parfois sévèrement. La politique est la problématique de la paix.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 10:59 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

OK je te l'accorde ! Ce fut donc un geste de "reconnaissance"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 20:04 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Possible, Admin, et néanmoins coupable à partir du moment où les Musulmans ne pouvaient accepter ce qu'on leur proposait compte tenu de leurs moeurs ancestrales. Les juifs aussi avaient la Torah et ils ne furent pas obligés d'y renoncer. Les chrétiens avaient aussi leurs coutumes et la laïcité républicaine leur fut néanmoins imposée par la loi de séparation de 1905. Ils purent continuer d'aller à la messe le dimanche et à faire retentir leurs cloches dans l'espace républicain sans que ça fasse problème.
Il ne fallait pas mettre cette condition inacceptable à leur intégration et traiter chaque problème litigieux au cas par cas par des tribunaux progressivement mixtes.
On aurait vu tout s'arranger peu à peu.
En G-B la circoncision tombe sous le coup de la loi de l'Habeas Corpus. Est-ce que ça empêche des Musulmans, d'origine pakistanaise par exemple, de devenir des citoyens britanniques à part entière ? Je n'en sais rien mais je subodore que non.


 Completement délirant !
Les juifs d' AFN avaient integré la nation française , quels que soient leurs imperatifs religieux , contrairement aux musulmans qui en faisaient un préalable ..............il devenait donc  inadmissible pour la France que le Coran prime sur la laïcité et les lois de la République , Quant à traiter au cas par cas pour 3 millions d'individus , où a t-on vu qu'il faille   demander son avis à chacun ,  pour l'application d'une loi ?
Very Happy
PS     Faire de la circoncision un problème relevant de l' Habeas corpus , tiens , les anglais n'y avaient pas songé  Smile


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 20:38 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Mon cher Boisbouvier , quand j'ecris  C'est la difference avec toi et les tiens , Boisbouvier , qui auraient bien vecu dans une France petainiste , sous la houlette des chleuhs ! Tu penses bien que je ne mets en cause , ni toi , ni ta famille , mais ceux , vichystes et neo vichystes dont tu partage les idées et que tu defends 
Pour ce qui est de " mes hauts faits " agé de 6 ans en 194o , j'avais , par la grace du bon Maréchal , etait dechu de la nationalité française , et un an plus tard le bon general Weygand , allant au dela des directives de Vichy , me jugeait indigne de frequenter l'école communale .........des broutilles , diras tu , bien sur , mais qui traduisent bien la haine et le mepris auquel nous vouait ce bon régime !
Quant à mon père , depossédé de ses biens , en vertu de l'aryanisation , il etait soumis au bon vouloir d'un administrateur de biens juifs ( un traine savate de la LFC locale ) qui nous avait reduit à l'indigence ,  et c'est grace à un de nos cousins , membre du Groupe Aboulker , que mon père fut mis en relation avec le commissaire Achiary ( chef de la sureté à Alger .. et membre du Groupe du 8 novembre ! ) qui lui fournit un emploi de "couverture " qui nous permit de subsister jusqu' au debarquement allié 

 Alors mon cher Boisbouvier , tu comprends mon dégout  vis à vis d'un régime et de son chef qui ,  à t'entendre , nous aurait protégés !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 22:16 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

lebel a écrit:
boisbouvier a écrit:
Possible, Admin, et néanmoins coupable à partir du moment où les Musulmans ne pouvaient accepter ce qu'on leur proposait compte tenu de leurs moeurs ancestrales. Les juifs aussi avaient la Torah et ils ne furent pas obligés d'y renoncer. Les chrétiens avaient aussi leurs coutumes et la laïcité républicaine leur fut néanmoins imposée par la loi de séparation de 1905. Ils purent continuer d'aller à la messe le dimanche et à faire retentir leurs cloches dans l'espace républicain sans que ça fasse problème. Il ne fallait pas mettre cette condition inacceptable à leur intégration et traiter chaque problème litigieux au cas par cas par des tribunaux progressivement mixtes.
On aurait vu tout s'arranger peu à peu.
En G-B la circoncision tombe sous le coup de la loi de l'Habeas Corpus. Est-ce que ça empêche des Musulmans, d'origine pakistanaise par exemple, de devenir des citoyens britanniques à part entière ? Je n'en sais rien mais je subodore que non.



 Completement délirant !
Les juifs d' AFN avaient integré la nation française , quels que soient leurs imperatifs religieux , contrairement aux musulmans qui en faisaient un préalable ..............il devenait donc  inadmissible pour la France que le Coran prime sur la laïcité et les lois de la République , Quant à traiter au cas par cas pour 3 millions d'individus , où a t-on vu qu'il faille   demander son avis à chacun ,  pour l'application d'une loi ?
Very Happy
PS     Faire de la circoncision un problème relevant de l' Habeas corpus , tiens , les anglais n'y avaient pas songé  Smile




D'autant plus que, et je suis tout à fait d'accord avec Lebel sur ce coup là, il ne s'agissait pas d'une simple question de circoncision ! Il s'agissait tout simplement de donner la primoté aux Lois coraniques sur celles de la République ! Lois qui englobaient le droit de répudier son épouse pour le mari, la polygamie, les droits de succession réservés aux seuls descendants mâles, etc... etc... le Cadi (Juge musulman) étant chargé de régler toutes les affaires civiles des musulmans.

Il est évident que ça ne pouvait marcher ensemble ! D'où cette Assemblée "algérienne" et le double collège que les ennemis de la colonisation s'empressèrent d'appeler apartheid :
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 22:59 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Intéressante controverse.
Je crois que nous avons déjà parlé du cheikh Mohammed qui avait conformément au droit islamique plusieurs femmes à qui on aurait dit que le duc de Morny, Persigny et l'empereur Napoléon avaient aussi plusieurs femmes mais qu'au regard de la loi française ils n'en avaient qu'une seule. De sorte que s'il voulait devenir français il lui faudrait désigner laquelle il déclarerait telle quitte à dédommager autrement ses autres épouses par le biais de donations privées compensatrices comme le faisaient les grands aristocrates français de son temps : bijoux, fourrures, propriétés mobilières, foncières et immobilières. Pourquoi aurait-il refusé ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 23:09 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Citation:
Mon cher Boisbouvier , quand j'ecris C'est la difference avec toi et les tiens , Boisbouvier , qui auraient bien vecu dans une France petainiste , sous la houlette des chleuhs ! Tu penses bien que je ne mets en cause , ni toi , ni ta famille , mais ceux , vichystes et neo vichystes dont tu partage les idées et que tu defends


Pas du tout.
Moi très content que la France ait fini par être libérée de l'emprise allemande mais ce que je dis c'est que Pétain et Laval en furent très contents aussi même s'ils ne savaient ni si cette libération aurait lieu ni quand.
Tenant la queue de la poêle pendant la période critique de l'occupation ils ont agi avec habileté et circonspection pour que la population française dans son ensemble souffre le moins possible d'une défaite cinglante.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:14 (2016)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com