France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une tragédie occultée par les livres d'Histoire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 05:24 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Citation:
Pour ce qui est de " mes hauts faits " agé de 6 ans en 194o , j'avais , par la grace du bon Maréchal , etait dechu de la nationalité française , et un an plus tard le bon general Weygand , allant au dela des directives de Vichy , me jugeait indigne de frequenter l'école communale .........des broutilles , diras tu , bien sur , mais qui traduisent bien la haine et le mepris auquel nous vouait ce bon régime !


Non.
Vichy et Weygand t'ont demandé, Lebel, de participer à l'effort de guerre en renonçant à la nationalité française pour la durée de la guerre comme ils ont demandé à la communauté juive de métropole d'accepter les différents statuts des Juifs qu'ils ont édictés pour les sauver.
Quel est le nom et le titre de ce rabbin qui vint voir Pétain un jour de 1940 pour lui dire "Alors ça y est on est exclu de la communauté nationale ?" Pétain lui a répondu de subir sans broncher car ce qu'il faisait apparemment contre les juifs était destiné en fait à les protéger. De sorte que ce rabbin (Schwartz, je crois) est renté à Paris dire à ses ouailles de cesser de récriminer et de faire confiance au Maréchal.
Loin de récriminer toi-même tu devrais, comme ce Schwartz, te féliciter d'avoir par ton propre sacrifice contribué à sauver tous ces juifs de France que Vichy a sauvés.

Par ailleurs je constate que le fait d'être privé de la nationalité française en Algérie avait pour effet de priver d'école les enfants des familles concernées.
Ce fait n'indique-t-il pas suffisamment la discrimination négative que subissait la majorité musulmane d'Algérie ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 05:24 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 10:52 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Intéressante controverse.
Je crois que nous avons déjà parlé du cheikh Mohammed qui avait conformément au droit islamique plusieurs femmes à qui on aurait dit que le duc de Morny, Persigny et l'empereur Napoléon avaient aussi plusieurs femmes mais qu'au regard de la loi française ils n'en avaient qu'une seule. De sorte que s'il voulait devenir français il lui faudrait désigner laquelle il déclarerait telle quitte à dédommager autrement ses autres épouses par le biais de donations privées compensatrices comme le faisaient les grands aristocrates français de son temps : bijoux, fourrures, propriétés mobilières, foncières et immobilières. Pourquoi aurait-il refusé ?


 Il n'y avait pas que la question des épouses , presque tous les imperatifs de la loi coranique etaient contraires à la loi française !
Et tu t'imagines le bouleversement demographique de la France , si on avait accordé la nationalité aux musulmans ( 3M en 1870 , 35M aujourd'hui ) Tu t'appelerais Si Bou Abouvieh et tu crierais " Allah Akhbar " Very Happy Very Happy
Very Happy

boisbouvier a écrit:
Intéressante controverse.
Je crois que nous avons déjà parlé du cheikh Mohammed qui avait conformément au droit islamique plusieurs femmes à qui on aurait dit que le duc de Morny, Persigny et l'empereur Napoléon avaient aussi plusieurs femmes mais qu'au regard de la loi française ils n'en avaient qu'une seule. De sorte que s'il voulait devenir français il lui faudrait désigner laquelle il déclarerait telle quitte à dédommager autrement ses autres épouses par le biais de donations privées compensatrices comme le faisaient les grands aristocrates français de son temps : bijoux, fourrures, propriétés mobilières, foncières et immobilières. Pourquoi aurait-il refusé ?



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 11:48 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Les Musulmans sont polygames en droit coranique, c'est à dire qu'ils ont plusieurs épouses mariées légalement ! En France, on peut se permettre d'avoir des maîtresses, mais elles n'ont aucun droit, de succession en particulier.
Maintenant Michel, il faut tout de même que tu saches une chose: les écoles publiques ou même privées (les Frères Maristes par exemple) n'étaient pas fermées aux Musulmans et ce quelque soit leur statut. Il n'existait pas de discrimination "négative" à l'égard des Musulmans et ceux qui voulaient fréquenter l'école coranique ou la Medersa pouvaient le faire librement ! Problème bien sur pour les filles qui étaient retirées du collège (de filles) dès qu'elles avaient leurs premières règles et étaient donc bonnes à marier ! Il était rare de voir des jeunes filles musulmanes dans les collèges et lycées d'Algérie. Pas les garçons, bien sur !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 12:21 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Je sais tout cela et je conclus, comme de Gaulle à partir de 1959 (et non à partir de 1958), qu'il n'était pas souhaitable qu'un collectif de 200 députés musulmans constitue un groupe de pression au sein de l'Assemblée nationale.
La question que je me pose est celle-ci : Que se serait-il passé si, dès la chute d'Abd-el-Khader, on avait intégré progressivement les élites musulmanes à l'ensemble français en leur ouvrant toutes grandes les voies d'accès à l'excellence républicaine ? Un musulman , non seulement maire d'Oran ou de Constantine, mais aussi, pourquoi pas ? maire de Lyon ou de Brest ! un ministre des Travaux Publics musulman pour commencer et un autre de la guerre un peu plus tard.
Trois millions de Musulmans se seraient trouvés intégrés à l'ensemble laïc français, chose concevable, alors que celle de six cents millions d'Indiens à l'ensemble britannique ne l'était pas.
On aurait peut-être vu alors une chose prodigieuse : les musulmans d'Algérie s'intégrer à la modernité scientifique et morale et se fondre dans cet ensemble français en lui apportant leur concours.
C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec le Liban. Les Libanais à force de culture française sont bien les seuls aujourd'hui à apprendre par coeur les fables de La Fontaine. Ils s'en trouvent très bien.
Du coup, pardonnez-moi, mais tous les problèmes moyen-âgeux que pose l'Islam d'aujourd'hui à la communauté internationale étaient résolus comme par enchantement.
C'est l'Islam tout entier qui devenait, comme le Japon, la Chine ou l'Inde, digne de la modernité.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 18:11 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je sais tout cela et je conclus, comme de Gaulle à partir de 1959 (et non à partir de 1958), qu'il n'était pas souhaitable qu'un collectif de 200 députés musulmans constitue un groupe de pression au sein de l'Assemblée nationale. La question que je me pose est celle-ci : Que se serait-il passé si, dès la chute d'Abd-el-Khader, on avait intégré progressivement les élites musulmanes à l'ensemble français en leur ouvrant toutes grandes les voies d'accès à l'excellence républicaine ?

Le problème Michel, c'est que ce sont les Musulmans qui ne le voulaient pas ! Les Oulémas (Docteurs de la Foi) le leur interdisaient et ce sont eux qui prêcheront le "Djihad" contre les européens non musulmans en 45 et en 54 !

 Un musulman , non seulement maire d'Oran ou de Constantine, mais aussi, pourquoi pas ? maire de Lyon ou de Brest ! un ministre des Travaux Publics musulman pour commencer et un autre de la guerre un peu plus tard.
Trois millions de Musulmans se seraient trouvés intégrés à l'ensemble laïc français, chose concevable, alors que celle de six cents millions d'Indiens à l'ensemble britannique ne l'était pas.
On aurait peut-être vu alors une chose prodigieuse : les musulmans d'Algérie s'intégrer à la modernité scientifique et morale et se fondre dans cet ensemble français en lui apportant leur concours.
C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec le Liban. Les Libanais à force de culture française sont bien les seuls aujourd'hui à apprendre par coeur les fables de La Fontaine. Ils s'en trouvent très bien.
Du coup, pardonnez-moi, mais tous les problèmes moyen-âgeux que pose l'Islam d'aujourd'hui à la communauté internationale étaient résolus comme par enchantement.
C'est l'Islam tout entier qui devenait, comme le Japon, la Chine ou l'Inde, digne de la modernité.


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 06:19 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Les Oulémas, c'est possible, étaient rétrogrades et passéistes mais je ne crois pas qu'ils constituassent un clergé à proprement parler. L'Islam sunnite est réputé ne pas en avoir et quand Kémal ou Bourguiba ont édicté leurs lois laïques les Oulémas se sont tus devant la majesté de la loi. Ils n'ont pas de pouvoir à proprement parler, seulement une influence. Les changements qu'impose la modernité mettaient cette influence à l'épreuve, je le crois volontiers, et leur mauvaise grâce a dû exister mais on aurait très bien pu les amadouer ou les contraindre. On ne l'a pas fait et ce fut fautif.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 10:36 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Kemal et Bourguiba etaient chefs d'etat et musulmans et ont su imposer leurs lois aux masses musulmanes .......qui n'auraient pu supporter qu'elles leur soit imposées par le conquerant , français et chretien !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 12:00 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Les Oulémas, c'est possible, étaient rétrogrades et passéistes mais je ne crois pas qu'ils constituassent un clergé à proprement parler. L'Islam sunnite est réputé ne pas en avoir et quand Kémal ou Bourguiba ont édicté leurs lois laïques les Oulémas se sont tus devant la majesté de la loi. Ils n'ont pas de pouvoir à proprement parler, seulement une influence. Les changements qu'impose la modernité mettaient cette influence à l'épreuve, je le crois volontiers, et leur mauvaise grâce a dû exister mais on aurait très bien pu les amadouer ou les contraindre. On ne l'a pas fait et ce fut fautif.
Il n'y a pas de "Clergé hiérarchisé" en Islam et c 'est ce qui fait sa faiblesse mais aussi sa force, et prétendre que les Oulémas n'avaient pratiquement pas de pouvoir sur les populations indigènes d'Algérie, c'est méconnaître profondément l'Islam et le Droit islamique ! S'il n'avaient pas eu plus que l'influence en Algérie, ils n'auraient pas pu imposer le Statut coranique à plusieurs millions d'individus et les Berbères auraient alors pu revendiquer leur identité non musulmane !
N'oublions pas que c'est au nom de la Djihad que ces mêmes Oulémas réussirent à fédérer Berbères et Arabes contre les Français !
La "modernité" n'a aucune influence sur l'Islam qui s'en tient toujours aux "Lois coraniques", donc au Coran et aux Haddiths ! Imagine ce que serait devenue la France si elle avait continué à appliquer les règles des Evangiles à la place d'une constitution républicaine... !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 14:21 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Est-il arrivé une seule fois qu'un musulman dissident (il y en a toujours) se présente à la Préfecture (ou à la sous Préfecture) de son bled pour dire qu'il voulait devenir français ?
Si, oui, que lui a-t-on répondu ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 15:03 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

   Remplir une demande , suivant la loi et satisfaire aux conditions d' icelle .............sans préjudice de la suite 

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 16:38 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Donc soit ce n'est pas arrivé (mais alors pourquoi ne l'a-t-on pas proposé ?) soit c'est arrivé (et alors qu'a-t-on répondu ?).
Kémal n'était pas musulman. Il a professé son athéisme et personne ne le lui a reproché. Il a aboli le Khalifat de Constantinople sans coup férir. Il en fut d'ailleurs surpris.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Caïman13


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2010
Messages: 61
Localisation: Salon de Provence

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 19:08 (2013)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire Répondre en citant

Mouais, mais c'était un militaire et là attention balek !
_________________
Tu sais ce qu'elle te dit la marine française ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:04 (2016)    Sujet du message: Une tragédie occultée par les livres d'Histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com