France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Indochine et 1940
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre d'Indochine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 6 Juil - 11:26 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Quelqu'un ici a déclaré il y a peu, que Vichy avait offert l'Indochine aux Japonais en 1940... C'est en effet une rumeur qui court dans "l'opinion publique" qui veut encore accabler ce pauvre amiral Decoux en qui nous devrions être reconnaissants !
J'ai donc été rafraichir ma mémoire en allant consulter dans ma bibliothèque quelques ouvrages concernant cette époque et je peux donc répondre à Soulrod (je crois que c'est lui)
Gouverneur général de l'Indochine en 1940, il maintint toute l'Indochine hors de l'invasion japonaise jusqu'au coup de force du... 9 mars 1945 !
Je précise qu'il s'était rallié au général De Gaulle en 1943, qu'il avait été confirmé dans ses fonctions de gouverneur général de l'Indochine, le général Mordant étant désigné comme délégué général du GPRF.
Dès 1941, l'amiral Decoux fut confronté aux prétentions territoriales siamoises sur les provinces orientales cambodgiennes, appuyées par une offensive terrestre. Grâce à des moyens ramenés du Tonkin et à l'engagement de la flotte française dans le golfe du Siam, l'invasion fut contenue et la marine siamoise détruite en quasi totalité.
Ce n'est donc que le 9 mars 1945 que les forces japonaises se lancèrent à l'attaque de toutes les positions françaises dans toute l'Indochine. C'est ainsi que les garnisons de la frontière de Chine furent toutes attaquées par surprise et submergées aprés des combats souvent atroces pendant lesquels le Japonais utilisèrent à plusieurs reprises des procédés indignes, comme la prise de familles en otages ou l'exécution de prisonniers à titre d'exemple (souvent au sabre) pour parvenir plus rapidement à leurs fins.
Les Japonais firent ainsi preuve d'une froide barbarie, parfois mêlée de sadisme, égalant ainsi les pires horreurs commises en Europe dans les camps d'extermination de la seconde guerre mondiale.
Voilà cher Soulrod des précisions qui vous éviteront à l'avenir de colporter les contre-vérités les plus criantes sur l'attitude de Vichy...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Juil - 11:26 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Sam 6 Juil - 11:43 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

En septembre 1940, le gouvernement de Vichy accorde au Japon l'autorisation de stationner et de faire transiter des unités en Indochine. La présence japonaise est limitée à 25.000 hommes dont 6.000 dans les bases désignées. En dehors de cet accord, les forces aériennes, navales et terrestres japonaises ne peuvent opérer sur le territoire français sans l'accord de Vichy. 
Mais à peine quelques heures plus tard, la 5e division d'infanterie japonaise traverse en trois endroits la frontière entre la Chine et l'Indochine aux alentours de Langson. Renforcée par des chars et des unités de soutien, elle bouscule les défenses françaises. La 2e brigade du général Mennerat ne peut opposer que 5.000 hommes aux 30.000 du général Nakamura. Elle comporte cinq bataillons d'infanterie (5e régiment étranger d'infanterie, 3e régiment de tirailleurs tonkinois et 9e régiment d'infanterie coloniale), quelques chars, des pièces de 75 et de 155. L'attaque sur Langson commence le 22 septembre dans la soirée. La garnison reçoit l'ordre de tenir la ville à tout prix et se retrouve rapidement encerclée. Elle capitule le 25.
Les réserves françaises tentent de barrer la route d'Hanoï mais le 26 des troupes japonaises débarquent au sud d'Haïphong. Une force de 4 500 hommes soutenues par des chars s'avance vers la ville qui est violemment bombardée et prise d'assaut.
 

rien ne peut arrêter l'avancée des chars japonais
 
Dès le 23, le gouvernement de Vichy demande la cessation des hostilités et le respect des accords signés. Deux jours plus tard l'empereur Hirohito ordonne le cessez-le-feu. Les Japonais conservent les bases aériennes de Gia Lam, Lao Kay et Phu Lang Thuong et une garnison à Hanoï et Haïphong. Elles s'avéreront décisives lors de la campagne de Malaisie. 





Vérifie tes sources, bien avant 1945 les japonais prirent pied en Indochine. Sûrement le double jeu à sens unique. À moins que tout cela ne soit mensonge je ne colporte pas de contre vérité. Vichy laissa s'installéles japonais en Indochine.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
D'Artagnan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2012
Messages: 28
Localisation: Agen

MessagePosté le: Sam 6 Juil - 19:18 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Simplement vous vous trompez d'année, jeune homme ! Le coup de force japonais eu bien lieu en 1945 ! Pas en 1940 ! Le 19 juin 1940, c'est le général Catroux qui accepte la venue au Tonkin d'une mission de contrôle japonaise. Il n'y a jamais eu d'état de guerre entre la France et le Japon et lorsque l'amiral Decoux succède au général Catroux, c'est le 20 juillet 1940.
Comme l'a dit fort justement Résistant, c'est contre le Siam que la France en Indochine va devoir se battre.
S'il y a eu une incursion des troupes japonaises venant de Chine le 22 septembre, elles se retireront bien vite le 24 en s'excusant... Il n'y eut donc aucune "capitulation" de la part des Français.
Voilà, manant, ce que disent les livres d'Histoire !
_________________
Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n'arriver à rien dans l'existence n'a de merci à dire à personne.
Pierre Dac


Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Sam 6 Juil - 19:46 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Une convention militaire doit ensuite régler les modalités d'application de l'accord, mais tarde à être signée. L'amiral Decoux cherche à gagner du temps, mais le 19 septembre, le Japon lance un ultimatum, exigeant la signature de la convention, et menaçant d'entrer en force en Indochine le 22 à minuit si sa demande n'est pas satisfaite. In extremis, un accord est conclu, prévoyant de mettre trois aérodromes à disposition des Japonais (Gia LâmLào Cai et Phu Lang) et d'autoriser un maximum de six mille soldats de l'Armée impériale à transiter par le Tonkin, au nord du fleuve Rouge. Mais malgré la signature de l'accord (le général Martin représente la France et le général Nishiara, le Japon[3]) à quinze heures le 22, le commandement de l'Armée du Guandong engage les hostilités au soir. Vingt-cinq mille combattants - ce qui représente un chiffre bien supérieur à celui de l'accord - de la 5e division de l'armée japonaise déferlent sur soixante-dix kilomètres de la frontière chinoise : les Français peuvent aligner en face cinq mille hommes du 9e R.I.C., du 19e R.I.C., du 3erégiment de tirailleurs tonkinois et du5e régiment de la Légion étrangère[4].
Pendant quatre jours, les combats ont lieu autour de Lạng Sơn (à quarante kilomètres de la frontière chinoise), et tournent au désavantage des Français. Un bombardement a lieu sur la presqu'île deDo son, au sud de Haïphong. Le Deuxième Bureau transmet des informations erronées, donnant les soldats japonais comme démoralisés et épuisés, qui aboutissent à ce que les Français soient pris au dépourvu. Le matériel des troupes françaises en Indochine n'est de surcroît pas à la hauteur face à celui des Japonais. Des épisodes de pagaille, au cours desquels l'artillerie française tire sur ses propres troupes, et des défections de soldats indigènes, aggravent la situation. Le 26 septembre, alors que Lạng Sơn vient de tomber, de nouvelles troupes japonaises débarquent sur la plage de Dong Tac et marchent sur Haïphong[2],[5]. Les hostilités cessent le jour même, le quartier-général impérial ordonnant le cessez-le-feu. Decoux est forcé d'accepter la situation et d'autoriser les Japonais à stationner à leur guise. Les troupes japonaises prennent possession de l'aéroport de Gia Lâm, ainsi que du chemin de fer proche de la frontière du Guangxi. Des soldats nippons sont notamment stationnés à Hanoï et Haïphong. L'important pour eux est désormais de combattre les forces de Tchang Kaï-chek en Chine.
Malgré leur main-mise de fait, les Japonais s'engagent néanmoins à respecter la souveraineté française en Indochine. Le 5 octobre, les prisonniers français sont libérés. Les Japonais permettent également aux Français de reprendre l'administration de la province de Lạng Sơn : le 25 octobre, lors de la cérémonie de remise de place au gouvernement général français, le général Nakamura lit un message de l'empereurHirohito, exprimant son « regret profond de l'incident inattendu de Lạng Sơn »[6]. De la sorte, une collaboration franco-japonaise méconnue et active se met en place en Indochine, sur le modèle de celle ayant cours en métropole[7].


On a capitulé dans les faits laissant les japonais s'installé a leur guise en Indochine. Et ce fut bien en 1940! Ils n'ont pas eu besoin de plus, la aussi on collaborera sans arrière pensée. 1940.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 10:51 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

C'est bien ce que dit d'Artagnan ! Il n'y a pas eu de déclaration de guerre entre la France et le Japon et les troupes japonaises se sont retirées en Chine aprés quatre jours de combats attroces, où les garnisons françaises des postes du Nord-Tonkin ont été décimées. Il n'y a donc pas eu de "collaboration" entre Japonais et Français, l'Indochine n'étant d'ailleurs pas une colonie mais un "protectorat". La comparaison est stupide.
L'amiral Decoux aura donc toute son autorité lorsqu'il devra faire face à une offensive bien plus sèrieuse, celle du Siam au sud-ouest de la péninsule (les Japonais auraient d'ailleurs pu en profiter en aidant les Siamois...)

Celà dit, tu devrais nous donner tes sources. Merci
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 14:09 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Mais ils ne se sont pas retiré, ils se sont installé à leur guise, se servant même des aérodromes dont ils avaient besoin. Les japonais se sont servit de l'Indochine comme base arrière, Vichy ne contestant pas cette état de fait.


La seconde source c'est Wikipédia.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 16:58 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Wikipédia ? Mais ce n'est et ça n'a jamais été une véritable encyclopédie historique ! C'est une auberge espagnole où chacun peut apporter ce qu'il veut, surtout les admirateurs de De Gaulle et de... Staline !
Personne ne tient Wikipédia pour une source fiable... Personne, sauf des naïfs comme toi !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 17:10 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Donc des gaullistes ont inventé tous ça? Ok je comprend mieux, peut-être même que la seconde guerre mondiale n'a pas eu lieu et c'est une fable gaullienne. 


Sinon dire que Wikipédia n'est pas fiable c'est peut être vrai, mais dans le cas concret que je cite j'aimerais bien tes sources qui prouvent le mensonge. Sinon consulte le "guerre du pacifique" de John Costello.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 17:14 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Je suis obligé de donner un peu raison à Soulrod. Effectivement après les accords Darlan-Kato du 29 juillet 1941, le Japon est autorisé à occuper la partie nord de l'Indochine. Cette occupation survient après la constitution de l'Axe tripartie "Allemagne-Japon-Italie", le 27 septembre 1940. Mais la guerre contre le Siam ne s'est terminée que le 28 janvier 1941 ! Grace à notre marine qui a écrasé la marine siamoise (thaïlandaise).
Tout celà aura pour conséquence d'avoir montré aux populations locales que "l'homme blanc" n'était pas invincible... Nous allions le payer cher quelques années plus tard.
Mais, je rejoins Admin et d'Artagnan, lorsqu'ils disent que celà n'a rien à voir avec ce qui se passait en France à la même époque.
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 17:21 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

John Costello, une "source infaillible" ? Amusant ! Un Américain qui écrit l'histoire de la France en Indochine, en effet, il faut s'incliner ! Un peu comme Paxton la "référence" en matière d'histoire de Vichy.
Il faut tout de même savoir que les Américains n'avaient pas avalé leur extraordinaire claque de Pearl Harbour qui les a obligé d'entrer en guerre. Que leur ennemi principal était le Japon et secondairement l'Allemagne. Qu'ils ont tout fait pour nous "aider" à quitter l'indochine pour mieux s'engleur dans "leur" guerre du Vietnam.
Autrement dit des "sources" que je conteste vivement ! Autant lire les BD de Buck Danny...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 20:27 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Admin a écrit:
John Costello, une "source infaillible" ? Amusant ! Un Américain qui écrit l'histoire de la France en Indochine, en effet, il faut s'incliner ! Un peu comme Paxton la "référence" en matière d'histoire de Vichy.
Il faut tout de même savoir que les Américains n'avaient pas avalé leur extraordinaire claque de Pearl Harbour qui les a obligé d'entrer en guerre. Que leur ennemi principal était le Japon et secondairement l'Allemagne. Qu'ils ont tout fait pour nous "aider" à quitter l'indochine pour mieux s'engleur dans "leur" guerre du Vietnam.
Autrement dit des "sources" que je conteste vivement ! Autant lire les BD de Buck Danny...


C'est facile , quand on n(est pas d'accord avec Wikipedia , Paxton oy Costello , de les rejeter .........tes sources ne sont pas plus crédibles !


Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 22:36 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Surtout qu'admin doit être le premier a contesté la présence japonaise en Indochine, j'attend ça source pour démontré que Costello se trompe.


Et je vois pas le rapport entre son ouvrage et la politique américaine, qu'il le disqualifierait de traité ce sujet. Surtout que si tu consulte le livre il tape assez fort sur le gouvernement américain.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 17:16 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Soulrod a écrit:
Surtout qu'admin doit être le premier a contesté la présence japonaise en Indochine, j'attend ça source pour démontré que Costello se trompe.

Et je vois pas le rapport entre son ouvrage et la politique américaine, qu'il le disqualifierait de traité ce sujet. Surtout que si tu consulte le livre il tape assez fort sur le gouvernement américain.




Je privilégie toujours en ce qui me concerne, la convergence des témoignages et des mémoires des acteurs, que les écrits qu'on trouve sur Wikipédia et les romanciers gauchistes de la côte est des USA !
Moi mes sources je les trouve chez Raoul Salan, Georges Longeret, Cyril Bondroit, Jacques Decoux, Jacques Dalloz. Bien sur Lebel va hurler ! Tous des "collabos" responsables de la Shoah ! Mais bien sur !
Si en 1940, les USA avaient vraiment compris que l'avenir de l'Occident se jouait aussi en extrême-orient, ils seraient entrés en guerre à nos côtés.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Soulrod


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2013
Messages: 110
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 17:29 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Les acteurs t'en avait de tous les côtés, mais tu sélectionne ceux qui vont dans ton sens et englobe tous les autres dans la catégorie bolcho-gaullo-socialo-anglo-traitre, vouant aux gémonies leurs témoignages. Wikipédia reste malgré tout une bonne base en l'occurrence personne ne conteste leur chronologie des faits.
_________________
Vive la vérité, qu'elle qu'elle soit...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 17:40 (2013)    Sujet du message: L'Indochine et 1940 Répondre en citant

Je sélectionne en effet ceux qui sont les plus crédibles et qui disent la vérité !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:00 (2016)    Sujet du message: L'Indochine et 1940

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre d'Indochine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com