France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Question de Sophie.b

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 11:50 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

L'Algérie, qui n'était pas l'Algérie en 1830, mais une colonie turque, fut occupée par la France par "droit d'ingérence", suite aux nombreux actes de piratage commis par les "barbaresques" à la solde du Dey d'Alger contre les navires de commerce qui voguaient en Méditerranée. Cette expédition faisait suite à de nombreuses tentatives qui avaient échoué (Espagnoles, Anglaises, Américaine...) et dont le prétexte fut le célèbre "coup d'évantail" reçu par l'ambassadeur de France à El Djezaïr.
Ce coup d'évantail venait en conclusion du refus par la France d'honorer une dette, du blé commmandé à la Régence n'ayant pas été payée. Les responsables de ce refus étant les "intermédiaires" Bacri et Busnach, négociants Juifs, qui avaient considérablement augmenté leurs "commissions", mais aussi le fait que cette même Régence avait bénéficié avec ses actes de piraterie de bien plus que la somme réclamée.
Bref, l'expédition fut décidée et cette fois les troupes françaises réussirent à s'emparer d'El Djezaïr et du Dey turc qu'elles firent embarquer avec tout son harem pour son pays d'origine.
El Djezaïr par déformation phonétique devint Eldje, puis Alger et le territoire dont elle était la capitale, l'Algérie, nom attribué par la France en 1834...
La présence française dura 132 ans, soit la moins importante de toutes celles qui avaient précédé, car le Maghreb nefutjamais constitué de "nations" autonomes. Peuplé de tribus ennemies, sédentaires et nomades, puis Berbères et Arabes à partir du VIIIème siècle ApJC, elle fut soumises depuis la plus haute antiquité à tous les envahisseurs, qu'ils soient issus du continent européen (Vandales, Romains...) ou moyen oriental (Arabes, Turcs...)
La conquête dura plus de 30 ans, certaines tribus se ralliant à la France pour combattre d'autres tribus qui résistaient à l'nvahisseur, et l'Algérie devint un ensemble de 3 départements français, administrés comme l'étaient à l'époque les départements métropolitains avec cependant une différence: de superficie bien sur mais aussi en tenant compte des difficultés d'intégration des populations converties à la foi islamique, et des difficultés de l'assainissement des terres offertes aux premiers "colons".

Voilà bien sur je pourrai de donner des sources bibliographiques pour te permettre de développer tout celà qui n'est qu'un résumé.
Ensuite, ta remarque au sujet de l'occupation allemande quise heurta à la résistance française,ne peut pas être considérée comme équivalente. Comme je te l'ai dit en 1830, l'Algérie n'étaitpas une nation constituée et la France n'en était pas un agresseur-occupant. La France de 1940 avait des frontières délimitées et une identité reconnue parmi les Nations et celà depuis des siècles !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 11:50 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 10:38 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

Oui, Admin, car l'état-nation n'est qu'un exemple, un avatar, parmi d'autres, des modes politiques d'agglomération humaine. Avant il y eut les cités et les empires et aussi les Maisons comme celle d'Autriche face à celle de la France capétienne ou à celles d'Angleterre, de Prusse, de Constatinople ou de Russie. Les dynasties constituaient des états, lesquels en retour forgèrent, souvent mais pas toujours, des nations. A force de vivre ensemble on devient solidaires les uns des autres et presque toutes les nations actuelles, y compris les plus anciennes comme l'Egypte, la Chine ou le Japon résultent d'une ou de plusieurs dynasties. Je dis "presque" car les E-U et la Suisse font bande à part et c'est sans doute la raison pour laquelle ces deux pays sont si égalitaires dans leurs moeurs : ils furent démocratiques avant d'être nationalement constitués.
Un empire est une agglomération de nations et une nation est chose infiniment modulable et malléable (l'Islam arabe en est peut-être une comme le croyait Nasser et j'avoue que je n'en sais rien). Que les nations veuillent devenir des états cela s'est produit en effet à partir du moment où les peuples purent faire entendre leur voix et devenir des forces politiques alors que jusque-là c'était au contraire les forces politiques qui imposaient leurs voix aux peuples. Bref, quand la démocratie est apparue sur la surface de la terre du fait des progrès des Sciences et des Arts et de l'apparition simultanée de l'opinion publique l'état-nation prit son essor et devint le destin de tous. Finis les empires. Finies les Maisons. 1918 en avait fait définitivement le deuil.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 10:53 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

Quel rapport avec l'histoire de l'Algérie ?
Si un sage avait présidé à la politique française en Algérie il aurait anticipé le besoin d'égalité qui s'insère dans l'âme des peuples au fur et à mesure de l'évolution historique et empêché la situation inégalitaire qui y existait entre les deux communautés de se perpétuer.
C'est ce même besoin d'égalité qui a causé la révolution française de 1789, la fin des empires de 1918, la décolonisation générale d'après 1945 et la fin des discriminations raciales et des Apartheid tout récemment.
L'écrivain qui a le mieux parlé de cette force égalitaire incoercible liée à l'évolution historique est, sans conteste possible, Alexis de Tocqueville.
Mort en 1859 et retiré de la politique active depuis 1851, il n'a pu influer sur le sort de l'Algérie mais il a pu s'exprimer à son sujet. Il a vu en particulier qu'il y aurait un jour où les masses arabes réclameraient l'égalité des droits et que la France pourrait bien avoir des problèmes avec son armée à cette occasion.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 11:23 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Quel rapport avec l'histoire de l'Algérie ? Si un sage avait présidé à la politique française en Algérie il aurait anticipé le besoin d'égalité qui s'insère dans l'âme des peuples au fur et à mesure de l'évolution historique et empêché la situation inégalitaire qui y existait entre les deux communautés de se perpétuer.

Il y a quelque chose mon cher Michel que tu n'as probablement pas compris. C'est que lorsque la France est arrivée dans cette partie du Maghreb qui constitura l'Algérie, il n'y avait pas "UN" peuple, mais plusieurs, soumis à l'Islam c'est vrai, mais tellement antagonistes ! Je l'ai dit il y avait les Berbères, déjà divisés entre sédentaires et nomades, les Arabes répartis entre de nombreuses tribus antagonistes et les Koulouglis, mélanges de Turcs et d'Arabes. Ajoutés à ceux-là et surtout dans les villes, les Juifs qui étaient les dhimmis des musulmans.
Je te ferai remarquer ensuite que pour un Musulman, la notion de "nation" n'existe pas. Là où se trouve un Musulman est l'Islam. C'est la communauté des croyants qui forme une nation unique qui n'a pas de frontière ! On ne peut donc pas comparer les Empires européens à l'Oumma. La situation inégalitaire provenait pour une bonne partie de l'incompatibilité entre deux mondes les Musulmans et les Européens...

C'est ce même besoin d'égalité qui a causé la révolution française de 1789, la fin des empires de 1918, la décolonisation générale d'après 1945 et la fin des discriminations raciales et des Apartheid tout récemment.
L'écrivain qui a le mieux parlé de cette force égalitaire incoercible liée à l'évolution historique est, sans conteste possible, Alexis de Tocqueville.
Mort en 1859 et retiré de la politique active depuis 1851, il n'a pu influer sur le sort de l'Algérie mais il a pu s'exprimer à son sujet. Il a vu en particulier qu'il y aurait un jour où les masses arabes réclameraient l'égalité des droits et que la France pourrait bien avoir des problèmes avec son armée à cette occasion.


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Birhakeim


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 184
Localisation: Salon de Provence

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 09:43 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

Mais une chose que je ne comprends pas. S'il y avait incompatibilité entre le monde musulman qui, il faut bien le reconnaître, occupait l'Algérie avant l'arrivée des Français, et les Français de culture judéo-chrétienne, pourquoi a-t-on poursuivi la colonisation de l'Algérie ? Il aurait peut-être fallu remettre l'Algérie entre les mains de ses plus lointains habitants, les Berbères, non ?
_________________
"A la fin, l'Histoire fait taire les faux témoins."
Jacques Chardonne.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 28 Aoû - 10:36 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

Effectivement... Si... Mais n'oubliez pas que la "France des Lumières" avait mission de répandre la civilisation républicaine aux peuples infèrieurs. Lorsqu'on parle de la conquête de l'Algérie on évoque bien sur Charles X, mais on oublie les fondateurs du socialisme qui relancèrent la départementalisation de l'Algérie et son administration. Il était difficile de faire marche arrière !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 10:50 (2013)    Sujet du message: Question de Sophie.b Répondre en citant

Cette belle illusion pour se transformer en réalité aurait exigé l'éradication de l'Islam, dans tout le Maghreb, tâche impossible car trop tardive !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:07 (2016)    Sujet du message: Question de Sophie.b

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com