France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lanaud


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2013
Messages: 10
Localisation: Région Centre

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 16:16 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Bonjour
J'ai conservé plusieurs mois de la correspondance échangée par mes parents durant cette époque.


Dernière édition par Lanaud le Jeu 12 Sep - 20:58 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 16:16 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 6 Sep - 14:59 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Ceci est prodigieusement interessant Lanaud et mériterait d'être édité. Y avez vous songé ?

Revenir en haut
Lanaud


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2013
Messages: 10
Localisation: Région Centre

MessagePosté le: Ven 6 Sep - 17:03 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

 Edité ? Bof...Je ne sais pas s'il y aurait assez de lecteurs intéressés par une correspondance qui tourne surtout autour d'histoires familiales...?
A la fin du mois d'aôut, ma grand-mère est prise de panique devant l'avance des armées allemandes.( Il faut dire qu'elle avait connu l'occupation prussienne en 1870; elle connaitra encore celle de 1940.) Après avoir envisagé de gagner l'Angleterre, elle se réfugie à Angers avec ses deux filles et ses quatre petits-enfants.
Le 6 septembre, ma mère écrit à mon père:

<<...Je continue régulièrement à t'envoyer une carte tous les jours. Les reçois-tu ? Aujourd'hui Dimanche, ayant des loisirs, je t'écris une vraie lettre. Que deviens-tu ? Je suis sans aucunes nouvelles, et je me demande où tu es. Les journaux ne parlent plus d'allemands au Havre. aussi je regrette bien de l'avoir quitté. Je frémis en pensant au bombardement de Montivilliers.. Dire que tu aurais pu y être enfermé !
J'ai vu hier un sous-lieutenant arrivant de Belgique avec 4 balles de revolver dans le bras, qui prétend connaitre admirablement le plan des armées alliées. Je ne te le raconte pas (cela suffirait pour que ma lettre reste en route) mais je crois réellement que les allemands s'y feront pincer. En attendant cet heureux résultat, les morts et les blessés augmentent effroyablement. Une série de noms connus:
Lieutenant de Chauv..., Colonel Dufontaines, etc.. Que de deuils dans les familles laissera cette affreuse guerre! On rappelle la jeune classe maintenant. Et combien de temps cela va-t-il encore durer ? Ici... nous manquons de tout, et il n'y a rien dans les magasins....
.... Annette [ma soeur ainée, 3 ans] est à la hauteur de la situation ... Quand tu viendras, tu la trouveras si gentille ! Que nous serons heureux quand nous serons réunis ! Je pense à toi le soir, et je rêve que tu es là. Ce matin je suis allée à le messe de 5 h.1/2 dite par un soldat. Elle était servie par un artilleur qui te ressemblait de dos. Je me suis mise à pleurer en pensant que je ne savais pas où tu étais. Surtout, si tu es le moins du monde blessé, fais toi envoyer à Angers.
.... Ecris-moi surtout, je n'ai rien reçu depuis notre départ du Havre .>>
_______________________


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 10:48 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Ce que la plupart des historiens oublient lorsqu'ils parlent de ces grandes guerres mondiales, c'est l'histoire des familles de l'arrière, des familles modestes qui vivaient quoridiennement dans l'angoisse, car il n'y avait à l'époque, ni radios ni télévisions ni journaux dans les campagnes, et l'information était surtout constituée de rumeurs colportées par le bouche à oreille et des courriers trop rares et arrivant parfois avec plus de trois semaines de retard pour les plus rapides.
J'imagine ce que pouvait ressentir une épouse recevant une lettre d'un mari qui s'était fait tuer plusieurs jours avant et lui disant que dans son secteur "tout était calme"...
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Lanaud


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2013
Messages: 10
Localisation: Région Centre

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 10:31 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

 Quelques jours plus tard, c'est la victoire de la Marrne:


<< Angers, dimanche 13 septembre 1914
... mon unique distraction est la lecture du journal quand les enfants sont couchés. J'y trouve bien des nouvelles navrantes: Mort du colonel Touret, commandant Hérault, Louis Linder. Mais ce qui me désole plus encore, c'est une lettre reçue hier d'Hélène A.., me disant que le colonel Aubry est porté comme "disparu". Blessé, mort, ou fait prisonnier ? C'est ce que sa femme se demande avec anxiété.Aucunes nouvelles de papa.[ Mon grand-père était colonel; il participait à la reprise du château de Mondement,] On a si bien gardé le secret sur les opérations de son régiment que les officiers blessés, puis guéris, qui cherchent à le rejoindre, courent après vainement. ...
 Voilà les allemands qui reculent sérieusement. Peut-être la guerre ne durera-t-elle plus longtemps ... Je ne peux plus croire que les allemands viennent au Havre, et j'espère que l'armée active seulement les poursuivra jusqu'à Berlin ! Je laisse à Jeanne [ Sa soeur, dont le mari est lieutenant ] le plaisir d'aller y tenir garnison pendant la période d'occupation.
... A bientôt! Couvre-toi bien la nuit, ne prends pas froid. Pourvu que ce "camping" ne se prolonge pas jusqu'à l'hiver ! Enfin c'est la cure d'air que je te souhaitais tant, mais pas de cette manière là...Ecris-moi souvent, il parait que le service des postes va devenir plus régulier. >>

Ma mère envisage déjà la défaite allemande...




Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 16:35 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Et elle n'était pas la seule ! La grande majorité des Français, suivant "Le communiqué" qui leur était distillé par les rares journaux de l'époque et surtout dans les grandes villes, croyaient ferme que l'armée française allait vite raccompagner les "Boches" à leur frontière et que la guerre serait finie pour Noël 1914...
D'où la nécessité pour un Historien de ne pas faire d'anachronisme...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Styx13


Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 25 Oct - 18:52 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Lanaud, pourquoi tu ne continues pas de nous donner des extraits de ces lettres ? On apprend beaucoup là !
_________________
Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver. Pierre Dac


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 10:19 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Les Lettres

Avril 1912, ma femme, mon amour,
Un an s'est écoulé depuis ce mauvais jour
Où j'ai quitté ma terre.
Je suis parti soldat comme on dit maintenant.
Je reviendrai te voir, d'abord de temps en temps,
Puis pour la vie entière.
Je ne pourrai venir sans doute avant l'été.
Les voyages sont longs quand on les fait à pied.
As-tu sarclé la vigne ?
Ne va pas la laisser manger par les chardons.
Le voisin prêtera son cheval aux moissons.
Écris-moi quelques lignes.

Hiver 1913, mon mari, mon amour,
Tu ne viens pas souvent, sans doute sont trop courts
Les congés qu'on te donne
Mais je sais que c'est dur, cinquante lieues marchant
Pour passer la journée à travailler aux champs,
Alors, je te pardonne.
Les vieux disent qu'ici, cet hiver sera froid.
Je ne sens pas la force de couper du bois
J'ai demandé au père.
Il en a fait assez pour aller en avril
Mais penses-tu vraiment, toi qui es à la ville,
Que nous aurons la guerre ?

Août 1914, ma femme, mon amour,
En automne au plus tard, je serai de retour
Pour fêter la victoire.
Nous sommes les plus forts, coupez le blé sans moi.
La vache a fait le veau, attends que je sois là
Pour le vendre à la foire.
Le père se fait vieux, le père est fatigué.
Je couperai le bois, prends soin de sa santé.
Je vais changer d'adresse.
N'écris plus, attends-moi, ma femme, mon amour,
En automne au plus tard je serai de retour
Pour fêter la tendresse.

Hiver 1915, mon mari, mon amour,
Le temps était trop long, je suis allée au bourg
Dans la vieille charrette.
Le veau était trop vieux, alors je l'ai vendu
Et j'ai vu le vieux Jacques, et je lui ai rendu
Le reste de nos dettes.
Nous n'avons plus un sou, le père ne marche plus.
Je me débrouillerai, et je saurai de plus
En plus être économe
Mais quand tu rentreras diriger ta maison,
Si nous n'avons plus rien, du moins nous ne devrons
Plus d'argent à personne.

Avril 1916, ma femme, mon amour,
Tu es trop généreuse et tu voles au secours
D'un voleur de misères
Bien plus riche que nous. Donne-lui la moitié.
Rendre ce que l'on doit, aujourd'hui, c'est jeter
L'argent au cimetière.
On dit que tout cela pourrait durer longtemps.
La guerre se ferait encore pour deux ans,
Peut-être trois ans même.
Il faut nous préparer à passer tout ce temps.
Tu ne fais rien pour ça, je ne suis pas content,
Ça ne fait rien, je t'aime.

Ainsi s'est terminée cette tranche de vie,
Ainsi s'est terminé sur du papier jauni
Cet échange de lettres
Que j'avais découvert au détour d'un été
Sous les tuiles enfuies d'une maison fanée
Au coin d'une fenêtre.
Dites-moi donc pourquoi ça s'est fini si tôt.
Dites-moi donc pourquoi, au village d'en haut,
Repassant en voiture,
Je n'ai pas regardé le monument aux Morts
De peur d'y retrouver, d'un ami jeune encore,
Comme la signature.


Maxime Le Forestier

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Sam 16 Nov - 17:41 (2013)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Né à Angers, je découvre les lettres qu'a publié Lanaud qui m'interessent au plus au point ayant eu aussi entre les mains des lettres échangées entre mes vieux parents qui parfois parvenaient à leurs destinataires avec plusieurs semaines plusieurs mois même de retard !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Lanaud


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2013
Messages: 10
Localisation: Région Centre

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 17:23 (2014)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

J'ai ouvert un blog dans lequel je vais publier une bonne partie de la correspondance de mes parents.
Je donnerai son lien à ceux qui me le demanderont en mp.


Dernière édition par Lanaud le Lun 26 Mai - 11:43 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 17:33 (2014)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Quelle a du être la déception et la tristesse de ces mères de ces épouses lorsqu'est arrivée la terrible certitude que cette guerre allait encore durer... 4 ans ! Combien de victimes, combien de malheurs !
Merci Lanaud, ces lettres nous plongent tellement dans le quotidien des Français de ce temps là !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Lanaud


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2013
Messages: 10
Localisation: Région Centre

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 18:32 (2014)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Admin a écrit:
... lorsqu'est arrivée la terrible certitude que cette guerre allait encore durer... 4 ans !
Mes parents sont restés longtemps dans l'illusion que la fin de la guerre n'était plus qu'une question de semaines...!

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 18:59 (2014)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

Ils ne furent pas les seuls. Passés les tous premiers mois, et le reversement de la bataille de la Marne, les Français furent persuadés que nous allions raccompagner les Allemands chez eux. Hélas, les combattants commencèrent alors à s'enterrer dans un réseau de tranchées qui paralysa toute idée de mouvements.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 20:36 (2014)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque Répondre en citant

C'est une certitude, mais ces Français qui crurent à une guerre encore longue n'étaient pas une majorité. C'était ceux qui étaient informés de ce qui se passait réellement et les journaux de l'époque n'allaient pas encore dans les campagnes !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:20 (2016)    Sujet du message: La guerre de 14 à travers une correspondance de l'époque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com