France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hess, un fou ou un diplomate en mission?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DeboutLesMorts


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2011
Messages: 46

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 02:30 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

http://blanrue.blogspot.fr/2013/10/vol-de-rudolf-hess-suite-churchill.html

Je serais Peter Padfield, j'achèterais fissa quelques chiens de garde.
_________________
Debout les morts!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Oct - 02:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 16:13 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Je viens de prendre connaissance de cet article et de divers remous récents.

Par ordre chronologique :

-un document de 28 pages rédigé en 1948 par Karlheinz Pintsch, "Adjutant" de Hess, retrouvé dans les archives de Moscou par Matthias Uhl, co-auteur du "Dossier Hitler" et révélé par lui en mai 2011 http://www.telegraph.co.uk/history/worl ... itler.html ;

-un papier du Telegraph du 26 septembre dernier sur un nouveau livre de Peter Padfield, historien anglais non universitaire et biographe de Hess http://www.telegraph.co.uk/history/1033 ... -USSR.html ;

-un compte rendu de ce livre lui-même, dû à Nigel Jones et paru le 4 octobre http://www.telegraph.co.uk/culture/book ... eview.html .


Pintsch fait état d'une entente étroite entre Hess et Hitler. Le premier, simple messager du second, venait "en accord avec les Anglais" pour négocier "au moins la neutralité" de l'Angleterre pendant Barbarossa. Je dis tout de suite que je n'y crois pas du tout : cela sent à 10 kilomètres une confession dictée par le KGB. Par ailleurs Pintsch n'avait pas à être mis au courant de ce genre de choses. Enfin, une interview de Rochus Misch, que j'ai faite avec d'autres en 2006, http://www.delpla.org/article.php3?id_article=425 nous apprend que le propre serviteur de Hess, Sepp Platzer, qui avait beaucoup causé avec Misch pendant leur captivité en URSS, pensait que Hess avait agi seul. Ce qui ne prouve rien dans un sens ou dans un autre, mais invite à se rappeler la maladie du secret qui avait cours en Hitlérie, donc à mettre radicalement en doute que Pintsch ait pu en savoir aussi long. Il ne fait que mettre sur le papier les soupçons de Staline.


Pour Padfield, que j'ai l'intention de lire de près (mais pas avant un mois ou deux), il y a à la fois entente entre Hitler et Hess, qui emporte un traité de paix auquel ne manque que la signature (neutralité anglaise dans Barbarossa contre évacuation de l'Europe occidentale), et piège personnalisé du MI6 pour attirer Hess en Angleterre. Je ne trouve pas que cela s'articule très bien.

Surtout, Padfield semble faire son petit Martin Allen en inventant (ou en se laissant mettre dans les mains par des gens douteux) les pièces qui manquent à sa démonstration : un "informant" qu'il se refuse à nommer lui a raconté qu'il avait servi de traducteur pour le traité. Dont Hitler avait bien sûr fourni une version anglaise, mais Churchill voulait vérifier la traduction.

Citation:
an academic who later worked at a leading university. He has since died. Before his death, he passed on an account of how the group were assembled at the BBC headquarters, in Portland Place, London, to carry out the task.




Là encore, beaucoup de confidences inutilement faites à un subalterne, qu'il aurait suffi de faire plancher sur un texte allemand sans lui donner le moindre renseignement sur ses tenants et ses aboutissants. Au lieu de cela, on constitue une équipe ! et dans des locaux, non du MI6, mais d'un média !! Mais il faudrait lire ce que Padfield dit exactement.

Quant à la date de Barbarossa, elle était divulguée ! L'article ne dit pas si c'était dans le traité, ou si au futur grand universitaire germaniste on a révélé gratuitement ce secret.

Ledit "informant" a par la suite rompu tout contact avec Padfield en étant repris en main par ses "anciens supérieurs du service de sécurité".

A toute cette salade s'ajoutent des considérations sur la Shoah : une raison de l'enterrement de ces renseignements pourrait être que la famille royale était "profondément engagée dans des tentatives de paix", mais Padfield croit plutôt que Hess apportait "des informations sur l'Holocauste" et que Churchill ne voulait pas qu'on sache qu'il savait. Cette partie me semble encore plus fantaisiste, par rapport à ce qu'on sait de la genèse de la Solution finale. Hitler n'en avait encore parlé à personne en Allemagne, ce n'était pas pour aller le dire à l'étranger ! Il y avait juste une menace parfaitement publique d'extermination en cas de guerre... émise le 30 janvier 39.

Dernière petite chose, sur la question du parachutage : Hess "bailed out when he ran out of fuel after failing to find Dungavel". Autant il est sinon normal du moins compréhensible, les choses étant ce qu'elles sont, que Padfield ne tienne aucun compte de mon Churchill et Hitler, autant il n'est ni compréhensible ni normal qu'il ignore le livre de John Harris (2010) qui démontre que Hess ne pouvait ni ne voulait atterrir à Dungavel, mais visait Prestwick.

En conclusion, je crains que ce livre ne ménage un peu toutes les chèvres et tous les choux. En tout cas la discussion bat son plein, et le fait de considérer qu'il y a encore des secrets d'Etat à protéger, concernant cette période, semble à de plus en plus de gens aussi vain que ridicule. Tout ça va plutôt dans le bon sens.


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 19:49 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Le MI6 existait-il en 1940 ? J'en doute. Il devait s'agir de l'Intelligence Service à cette époque là. Hitler cherchait la neutralité de l'Angleterre. Il n'avait pas du tout l'intention de débarquer là-bas et ses bombardements n'étaient destinés qu'à faire pression sur les Anglais. Il pensait que Churchill était plus anti-communiste qu'anti-hitlérien et lui a envoyé Hess pour expliquer tout ça. C'est ce que je pense.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 19:52 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Houlala, tu vas pas te faire un copain du griot Maréchal !!
Seul lui sait ce qui s'est réellement passé, pourquoi ? Ben parce qu'il a ses "lunettes spéciales" voyons !! Celles qui lui permettent de lire entre les lignes. Ce que tous ces "clowns" étrangers n'ont pas !!
Alors ne vient pas remettre en cause sa théorie bon dieu !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Dernière édition par Briard le Lun 5 Mai - 21:24 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
DeboutLesMorts


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2011
Messages: 46

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 19:53 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Je ne fais que passer; peu de temps à consacrer à mes questions à Monsieur Delpla.

2 choses en passant:

Cela sent à 10 kilomètres une confession dictée par le KGB


C'est bien possible. Certains pensent d'ailleurs que les services alliés avaient à peu près les mêmes méthodes pour "confesser" leurs prisonniers.

Il y avait juste une menace parfaitement publique d'extermination en cas de guerre... émise le 30 janvier 39.

Toujours les mêmes antiennes. Un discours, un mot, Vernichtung (anéantissement, extirpation?), une interprétation qui fait force de "preuve".
Bref, la politique, la propagande, mais que des mots. 
Nihil novi sub sole.

http://www.lepoint.fr/monde/iran-ahmadinejad-n-a-jamais-appele-a-rayer-isra…
_________________
Debout les morts!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 09:49 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Les Alliés ont traduit par "extermination" un mot allemand qui n'avait pas le même sens en Français, mais qui les arangeait. Hitler et le NSDAP souhaitaient d'abord déplacer les populations juives vers la Palestine (le Foyer National Juif) puis vers Madagascar, puis vers les territoires conquis à l'Est.
Que Hitler, qui rejetait toute la responsabilité du malheur de l'Allemagne sur les Juifs, les ait haï, c'est certain. Il voulait en "débarasser" en premier l'Allemagne.
Il faut s'en tenir là, à mon avis.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 09:57 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Il faudrait faire une place beaucoup plus grande à l'opportunisme et à la ruse.

Par exemple le soutien nazi au mouvement sioniste, bien réel, était limité et intermittent.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 07:18 (2013)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

à signaler : http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-10-mai-1941-l-etrange… .

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 11:43 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Oui à Admin.
Vernichtung fut le mot employé par Hitler devant le Reichstag en janvier 39 et c'est bien ce qui prouve qu'il ne pouvait avoir le sens d'extermination car cela aurait montré à la face du monde une intention génocidaire. Or, Hitler ne pouvait que désirer cacher cette intention en admettant qu'il l'ait eue.
L'a-t-il eue ?
D'aucuns le croient et d'autres pas. Il a pu avoir été victime du zèle intempestif d'Heydrich et d'Himmler. Ce ne serait pas la première fois qu'on verrait ce genre de choses se produire. L'exécution du Duc d'Enghien, par exemple, a eu lieu en dehors d'un ordre exprimé du Premier Consul.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 20:42 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Je pense qu'Hitler en 1939 ne pensait pas du tout à une extermination. En est la preuve ses négociations avec les mouvements sionistes. Non, il souhaitait en débarasser l'Allemagne, certes, mais territorialement. Il envisagera de les déporter à ...Madagascar, mais aussi en Palestine et dans les territoires conquis à l'Est après juin 1941.

Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 18:44 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Il haïssait quand même les Juifs ! Ils les rendaient coupables de la défaite de 1918, donc coupables de trahison enves la nation allemande. Ensuite, du fait que les spartakystes qui avaient failli s'emparer du pouvoir en 1920 étaient en majorité...juifs, ils avait généralisé à tous les Juifs allemands l'appartenance au communisme. Dans son esprit un Juif, c'était un communiste en puissance, donc une menace pour l'Allemagne.
Mais ce n'était pas au point de les exterminer physiquement, je ne crois pas.
C'est en 1944 que la situation devint dramatique pour tous les Juifs enfermés dans les camps. Il n'y avait plus de quoi les nourrir et priorité était donnée à la popualtion allemande et à son armée pourtant réduite à la portion congrue. C'est cette année là que la mortalité dans les camps connut une croissance extraordinaire.
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 27 Juil - 23:23 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

 Hess a bien été envoyé en Angleterre pour essayer de négocier avec Churchill une paix séparée, ou tout simplement un armistice comme celui qui avait été signé avec la France, mais avec pour objectif  la non-intervention anglaise lors de l'attaque contre l'URSS qu'il prévoyait. Le principal ennemi de Hitler étant Staline et les commuinistes.
Mais bien sur l'orgueil de Churchill l'empêchait d'avouer celà à son peuple. Ils ont donc fait passer Hess pour un débile mental (ce qui ne les a pas empêchés de le condamner à perpétuité et peut-être de hâter sa mort...)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Styx13


Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 09:08 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Je crois que Hess a été envoyé en Angleterre par Hitler pour négocier avec Churchill une paix séparée. Comme il s'agissait d'une mission "secrète", elle devait le rester. Et Hess a été sacrifié !
_________________
Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver. Pierre Dac


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 16:17 (2014)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Styx13 a écrit:

Je crois que Hess a été envoyé en Angleterre par Hitler pour négocier avec Churchill une paix séparée.
Comme il s'agissait d'une mission "secrète", elle devait le rester.
Et Hess a été sacrifié !


Eh voui ! Churchill voulait la guerre pour écraser le national socialisme.
Le voilà le responsable des 50 millions de victimes, ce n'est pas Hitler...
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mar 10 Mar - 11:11 (2015)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission? Répondre en citant

Styx13 a écrit:

Je crois que Hess a été envoyé en Angleterre par Hitler pour négocier avec Churchill une paix séparée.


oui, mais pas avec Churchill !


Hitler croit alors (notamment sous l'effet d'une intoxication madrilène révélée en 1987 http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=49&t=28198 ) que la présence en Grande-Bretagne de l'unique ministre allemand qui porte le titre de "lieutenant du Führer" sera de nature à provoquer un renversement de Churchill et un retour en force des appeasers.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:04 (2016)    Sujet du message: Hess, un fou ou un diplomate en mission?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com