France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le séparatisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 21:57 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

       Alors apparut un autre danger qui menaçait l'existence politique du Reich
       tout entier.  


        C'étaient les révolutions communistes et séparatistes,poursuivant le but de
        séparer de la patrie certaines parties de l'Allemagne.

        En Prusse régnait une dictature du parti social-démocrate qui, pendant 11 ans,
        se posa en adversaire du gouvernement du Reich et sabota sa politique.

        En Saxe,un radical de gauche, le Dr Zeigner,fut nommé président du Conseil
        et prépara méthodiquement la guerre civile contre le Reich.
        Ce ne fut que lorsque la Reichswehr intervint en Saxe qu'il fut possible de
        s'emparer des traitres et de rétablir l'ordre dans une certaine mesure.

        En Thuringe, les communistes se battaient contre la Bavière et contre
        le Reich.

        En Bavière,on caressait l'idée de se séparer d'une Allemagne dans laquelle    
        la Prusse sociale-démocrate jouait un role principal.

        Enfin,plusieurs provinces se tenaient l'arme au pied les unes en face des autres
        et l'autorité du Reich semblait ètre en pleine décomposition.

        Dans les provinces rhénanes,la situation était encore pire.
        Avec l'appui et la protection de la France,des traitres sans conscience s'efforçaient   
        de constituer dans ces pays des républiques rhénanes indépendantes qui, bien
        entendu,devaient plus tard se rattacher à la France.
        Lorsque le journal Rheinische Republik,publié par un agitateur sans scrupules,fut
        interdit sur l'ordre du chef de la police de Cologne,les Français s'emparèrent
        aussitôt de l'incident et lorsque l'agitateur fut condamné à une peine de prison,
        la Commission inter-alliée interdit l'exécution de ce jugement.
        Le journaliste maitre-chanteur Matthes,ancien condamné de droit commun,qui
        s'était enfui dans les territoires occupés,fut nommé rédacteur du Nachrichtenblatt,   
        journal publié par les autoités d'occupation,et eut le droit de trafiquer des marchandises
        réquisitionnées, ce qui lui procura une fortune.

        Mais ce fut le chef des séparatistes,à Aix-la-Chapelle,qui atteignit le plus haut
        point dans l'insolence de la trahison.
        Il fit purement et simplement occuper militairement tous les batiments administratifs   
        et proclama la République rhénane!
    
        Dans de nombreuses autres villes,on chercha à imiter cet exemple...

        Mais alors la colère du peuple ne put plus être contenue.
        Un Autrichien de Carinthie,officier de réserve, Hans Steinacher,avait préparé la
        résistance au séparatisme de la manière la plus adroite et organisé dans toute la
        Rhénanie des cellules avec un commandement local,qui, sur un signe et au moment 
        voulu,pouvaient se dresser contre les traitres.
        C'est à Aix-la-Chapelle que fut donné le signal du combat. 
        Une irrésistible masse populaire s'était soudain assemblée.
        Sans qu'il y ait eu besoin d'un chef visible,elle se rua sur cette racaille et la chassa
        hors de la ville.

        La même chose se passa également dans d'autres villes.
        Des troupes françaises ramnèrent les séparatistes chassés.
        Mais alors toute la population paysanne se souleva.
        Des milliers de paysans,d'ouvriers,d'employés pénétrèrent dans les villages et les
        villes,repoussèrent les troupes françaises qu'on leur opposait,et délivrèrent les localités 
        opprimées des séparatistes et leurs acolytes.

        Ainsi,on avait coupé la tète à la République rhénane qu'ils rèvaient.
        L'auto-défense énergique à laquelle le peuple anonyme s'était trouvé poussé par le
        désespoir et l'indignation avait fait son oeuvre et conservé au Reich les provinces
        rhénanes.

        La région d'Eupen-Malmédy dans l'Ouest,dans l'Est les meilleurs provinces de la
        Haute-Silésie,dans le Nord une grande partie du Schleswig étaient perdues,
        l'Allemagne se trouvait coupée en deux par l'établissement du Corridor Polonais.   

        Les Lithuaniens pénétrèrent,eux aussi, dans le territoire de Memel occupé par les
        alliés,et s'en emparèrent sans dureste rencontrer d'opposition de la part de ceux-ci.  

        Et tandis que dans l'Ouest,le Nord et l'Est le chaos et la guerre civile se propageaient
        dans le Reich,sans que le gouvernement fut capable de les maitriser,il se constitua
        dans le Sud,en Bavière,un vrai mouvement politique révolutionnaire qui se donna
        pour but de sauver le Reich,puisque la Prusse se révélait impuissante.

        Ce mouvement qui,au début,ne comprenait qu'un groupe insignifiant,grandit grace
        à sa volonté implacable, lucide et irrésistible d'un seul homme,jusqu'à devenir une
        tempète révolutionnaire qi ne devait pas déterminer seulement l'avenir de l'Allemagne,
        mais devait acquérir une importance historique mondiale.

        L'homme à qui le destin avait confié cette mission s'appelait Adolf Hitler. *

 *(Voy.Johannes Ohquist, Le National-socialisme,des origines à la guerre,pp.43-45(éd.Avallon
Paris,1989)    
        
       



        
       
       
        
        


Dernière édition par JULES le Mar 23 Oct - 15:52 (2007); édité 16 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Oct - 21:57 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 11:23 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

Vouiiiii ?????????
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 14:18 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

Jolie histoire, encore les qualificatifs clairement connotés, bon, par contre la propagande nazie de la fin pas glop quoi :/
Sans autre commentaire, ni explication..

Par contre un truc marrant:
Citation:

Alors apparut un autre danger qui menaçait l'existence politique du Reich
tout entier.
[...]
Citation:

L'homme à qui le destin avait confié cette mission s'appelait Adolf Hitler.



Ou alors c'était pas ce qu'il fallait voir ... Encore ce foutu conditionnement bolchevique hein ;p
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 14:32 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

Et pourtant ! Vous voudrez bien noter la source donnée, qui est un ouvrage paru à Paris en 1989 !
C'est ce que dit Ernst Nolte dans son remarquable ouvrage sur les "Fondements historiques du National-Socialisme". Pour comprendre celà, il ne faut pas considérer les effets du national-socialisme cinquante ou soixante ans aprés. Mais il faut entrer en Allemagne dans les années 20 et se "mettre en situation"...
Et c'est vrai, que la menace bolchévique était permanente ! Il y avait même des "Soviets" qui s'étaient emparés du pouvoir dans des grandes villes allemandes. D'accord ? 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 15:28 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

On ne peut plus d'accord, Rosa Luxembourg, l'expansion du communisme, l'appel à la révolution etc ..

Oui, et encore je doute qu'il n'y ai qu'une seule édition, mais la Liberté d'Expression permet la parution de nombreuses inepties de tout bords, y compris d'idéologie(S) qui ne l'appliquent pas ... Passons.

Je pense qu'on peut évoquer tout ceci sans forcément prendre partit, ta réponse par exemple était neutre le post initial non , et, il ne me semble pas que pour se mettre dans la tête d'un allemand en 1920 il soit nécessaire de louer Adolf Hitler ? A cette époque il choisissait un symbole pour le NSDAP, évincait les autres leaders du partit et commencait ses prêches dans des cadres autres que les caves des brasseries.

Certes il est important de considérer la situation dans son contexte, mais là JULES nous livre un post partisan, peut-être sans s'en rendre compte. Pour moi cette citation, et surtout les deux derniers paragraphes, c'est de l'idolatrie gratuite, j'y vois pourquoi, selon l'auteur, Adolf Hitler était un chic type et les corps franc une joyeuse bande de scout et d'enfants de coeur animés par des but louables et totalement désintéressés.

Les corps francs étaient composés de soudard, ravagés par des années de front, laissé à l'abandon et qui trouvaient dans la lutte contre le bolchevisme une manière d'exercer leur talent, le meurtre, la rapine, le tabassage en règle. N'oublions pas que les rangs des SA étaient formés par des types remplis de bière jusqu'aux yeux qui allaient tabasser du rouge parcequ'ils les accusaient d'être responsable de tous leurs meaux.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 15:50 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

Staldion a écrit:
 


Certes il est important de considérer la situation dans son contexte, mais là JULES nous livre un post partisan, peut-être sans s'en rendre compte.    



 ? Il faut citer l'auteur à chaque phrase? Razz

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 08:41 (2007)    Sujet du message: Le séparatisme Répondre en citant

Staldion a écrit:
On ne peut plus d'accord, Rosa Luxembourg, l'expansion du communisme, l'appel à la révolution etc .. Oui, et encore je doute qu'il n'y ai qu'une seule édition, mais la Liberté d'Expression permet la parution de nombreuses inepties de tout bords, y compris d'idéologie(S) qui ne l'appliquent pas ... Passons.

Je pense qu'on peut évoquer tout ceci sans forcément prendre partit, ta réponse par exemple était neutre le post initial non , et, il ne me semble pas que pour se mettre dans la tête d'un allemand en 1920 il soit nécessaire de louer Adolf Hitler ?

Qui "loue" Adolf Hitler ? C'est l'auteur cité qui lui se met dans la peau d'un Allemand de 1930 ! Je ne crois pas qu'on  puisse comprendre l'Histoire en faisant abstraction des sentiments des témoins, quelqu'ils aient été ! Les Allemands en 1930 voyaient bien dans ce type un "sauveur" de l'Allemagne. Faut pas le dire ?

 A cette époque il choisissait un symbole pour le NSDAP, évincait les autres leaders du partit et commencait ses prêches dans des cadres autres que les caves des brasseries.

Certes il est important de considérer la situation dans son contexte, mais là JULES nous livre un post partisan, peut-être sans s'en rendre compte. Pour moi cette citation, et surtout les deux derniers paragraphes, c'est de l'idolatrie gratuite, j'y vois pourquoi, selon l'auteur, Adolf Hitler était un chic type et les corps franc une joyeuse bande de scout et d'enfants de coeur animés par des but louables et totalement désintéressés.

"Selon l'auteur"... Mais dans les années 20, c'était la vérité ! Et on n'y peut rien. Tu voudrais que les historiens qui commentent cette pèriode te disent que 90% des Allemands "subissaient" le NSDAP, ou "résistaient" au pouvoir de Hitler ? Comme Gamelin qui croyait dur comme fer en août 1939 qu'une révolution allait renverser le dictateur allemand avant que la guerre ne fut déclarée ?

Les corps francs étaient composés de soudard, ravagés par des années de front, laissé à l'abandon et qui trouvaient dans la lutte contre le bolchevisme une manière d'exercer leur talent, le meurtre, la rapine, le tabassage en règle. N'oublions pas que les rangs des SA étaient formés par des types remplis de bière jusqu'aux yeux qui allaient tabasser du rouge parcequ'ils les accusaient d'être responsable de tous leurs meaux.



Soyons "objectifs" tout de même ! Les soviets et les spartakistes n'exerçaient-ils pas "leurs talents" dans le meurtre, la rapine et le tabassage en règle ? Allons, allons ! La prise du pouvoir par les communistes, et en Allemagne en particulier dans certaines grandes villes et régions, s'était accompagnée de violences devant lesquelles justement la police de Weimar fut trés rapidement impuissante, d'où la levée de Corps Francs ! N'inversons pas les rôles. Personne n'a prétendu que les Corps Francs étaient composés d'enfants de choeur et si tu lis le bouquin d'Ernst Von Salomon "Les réprouvés", tu verras qu'ils étaient extrêmement violents, même pour "châtier les traitres". Mais à une violence répond une autre violence, et c'était le cas dans cette Allemagne des années 20, pressurée par les Alliés aveugles à la montée des périls et qui continuaient à lui enfoncer la tête sous l'eau !Alors, je pense que dans un forum comme celui-ci, et justement pour qu'on se rende bien compte de cette situation qui a amené la guerre la plus atroce que l'Europe et le monde ont connue, on doit citer les documents qui permettent de la comprendre. je dis bien citer, ce qui ne signifie pas approuver !

_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:00 (2016)    Sujet du message: Le séparatisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com