France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 11:49 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Citation:




                  "Le Maréchal Pétain a fait le bilan véridique des forces françaises qui ont démontré par leur nombre l'impossibilité de remporter une victoire sur les adversaires que nous avions décidé de combattre...                  Alors tout français se demande quelle est la raison pour laquelle
nous avons déclaré la guerre à l'Alllemagne...?
                  Etait-ce un coup de désespoir de l'Angleterre qui voulait supprimer
 l'Allemagne et nous "obligeait", on ne sait pourquoi, à la suivre ?
                  Quelle qu'en soit la cause, nous avons, avec des forces bien incomplètes,
 déclaré la guerre à l'Allemagne à la suite de l'Angleterre..
                   Aujourd'hui, Hitler,vainqueur, déclare dans ses préambules de paix qu'eu
égard à la vaillance de nos soldats,les conditions n'auront aucun caractère injurieux pour
nous. 
                 Nous n'entendons déjà plus le canon.La mort s'éloigne.C'est au vieux guerrier,
à Pétain, que nous devons ce premier pas.
                 Notre devoir maintenant est de rechercher les causes qui nous ont mis
dans cette situation de vaincus.
                 On devra savoir pourquoi la France, sans forces suffisantes de résistance,
s'est jetée contre l'Allemagne puissamment armée, pourquoi les malheureux
soldats français se sont fait tuer et finalement ont été obligés de se replier
jusqu'au moment où le repli est devenu la défaite.."

                       IL FAUDRA QUE L'HISTOIRE DECOUVRE LA VERITE....  +++

 +++Source: ( .Le chanoine Jacques Leclercq, La Cité Chrétienne,20 septembre 1940,page:623.)


Dernière édition par Morpion le Ven 30 Nov - 11:10 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Oct - 11:49 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 13:40 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Mon vieux morback... lorsque tu cites quelque chose, tu voudrais bien le mettre entre guillemets " ... "... Sinon, y'a encore des mal-embouchés qui vont te foutre ça sur le dos ! Ah mais alors...  Capisce ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 17:20 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Nous sommes rentrés en guerre contre l'Allemagne parceque notre honneur nous le commandait. Les Polonais étaient nos alliés, ne rien faire revenait à commettre le parjure. Nous aurions déjà dû défendre la République Tchèque. Le haut commandement n'eut pas assez d'audace et notre armée fut vaincue.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 17:33 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Admin a écrit:
Staldion a écrit:
Nous sommes rentrés en guerre contre l'Allemagne parceque notre honneur nous le commandait. Les Polonais étaient nos alliés, ne rien faire revenait à commettre le parjure. Nous aurions déjà dû défendre la République Tchèque. Le haut commandement n'eut pas assez d'audace et notre armée fut vaincue.



Désolé mais l'honneur n'a rien à voir là-dedans ! Et encore une fois je précise que ce ne sont pas les militaires qui décident dans une démocratie, et la III° République était une démocratie.

Nous avions signé, un peu légèrement, un pacte d'assistance avec la Pologne alors que nous n'avions pas les moyens militaires de le mettre en oeuvre. Voilà l'erreur... politique !
Ensuite, ce pacte d'assistance ne désignait aucun envahisseur présumé. Donc dans la foulée nous aurions du déclarer la guerre à l'URSS !
Mais Daladier, sans consulter le Parlement, fonce tête baissée en suivant la décision du Royaume Uni et déclare la guerre à l'Allemagne. De son côté Gamelin, Coimmandant en Chef de nos armées, déclare à qui veut l'entendre qu'il n'y aura même pas de guerre car les Allemands vont se révolter et renverser Hitler ! Voilà comment la France est entrée en guerre contre l'Allemagne...


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Staldion


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 17:44 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Oh oui je concède tout à fait que l'honneur militaire de notre pays a eu bien peu de considération lors de la décision, cependant, ne rien faire aurais déshonorer notre nation toute entière. Une signature, même légère, ne reste pas moins un engagement qu'il faut honorer. Notre peur ou un trop grand pacifisme nous a conduis dans cette situation délicate, une intervention plus précoce nous aurait sauvé.

Oui la démocratie .. Bien sûr mais on ne peut pas nier l'influence de l'armée, en Allemagne avant les remaniements d'Hitler elle formait même un Etat dans l'Etat, et durant la seconde guerre mondiale il me semble que l'avais des parlementaires était surtout consultatif. Et puis de toute façon, comme tu le dis, si Daladier n'a pas consulté le parlement, la décision a donc été prise ailleurs.

Et puis Gamelin ... se fourait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Laughing
Même si je reconnais que plusieurs généraux allemands avaient encore bon espoir de se débarasser d'Hitler et de contrôler l'armée grâce à leur renomée jusqu'à ce qu'un gouvernement soit reformé, hélas celà ne s'est pas passé comme ça.
_________________
Sus à l'ennemi! Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 18:03 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Staldion a écrit:
Oh oui je concède tout à fait que l'honneur militaire de notre pays a eu bien peu de considération lors de la décision, cependant, ne rien faire aurais déshonorer notre nation toute entière. Une signature, même légère, ne reste pas moins un engagement qu'il faut honorer. Notre peur ou un trop grand pacifisme nous a conduis dans cette situation délicate, une intervention plus précoce nous aurait sauvé.

C'est certain. L'occupation de la Ruhr nous avait donné un excellent prétexte et nous avions encore les moyens de bousculer l'armée allemande et peut-être de susciter cette révolution anti-nazie...
cf. "L'histoire de l' armée allemande" de Benoist-Méchin. Paris 1939.
 
Oui la démocratie .. Bien sûr mais on ne peut pas nier l'influence de l'armée, en Allemagne avant les remaniements d'Hitler elle formait même un Etat dans l'Etat, et durant la seconde guerre mondiale il me semble que l'avais des parlementaires était surtout consultatif. Et puis de toute façon, comme tu le dis, si Daladier n'a pas consulté le parlement, la décision a donc été prise ailleurs.

En Conseil des Ministres, présidé par Albert Lebrun, Président de la République.

Et puis Gamelin ... se fourait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Laughing
Même si je reconnais que plusieurs généraux allemands avaient encore bon espoir de se débarasser d'Hitler et de contrôler l'armée grâce à leur renomée jusqu'à ce qu'un gouvernement soit reformé, hélas celà ne s'est pas passé comme ça.



Pourtant les renseignements du 2° Bureau et de nos ambassades arrivaient sur les bureaux des ministères concernés !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 12:13 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Bonjour,
Admin a écrit:
Pourtant les renseignements du 2° Bureau et de nos ambassades arrivaient sur les bureaux des ministères concernés !

Oui, justement, et cela fait partie de ce qui a trompe nos (Pas tres hardis) politiciens de la IIIeme Republique.
Le texte de Morpion est de Petain et date d'apres la defaite, donc du moment ou il cherchait a expliquer ce qui paraissait inexpliquable a l'epoque. Alors on cherche des boucs emissaires.

Mais il faut ici essayer de faire une demarche historique, c'est a dire de chercher a savoir ce que ces politiciens avaient en tete et sur leur bureau AVANT de se prendre cette magistrale deculottee.

Hitler les a berne TOUS, les Daladier, les Reynaud, les Halifax, les Chamberlain et meme Roosevelt et Staline.

Les rapports de nos services de renseignements regorgaient d'annonces de prochain coup d'etat, d'instabilite politique, d'ecroulement economique de l'Allemagne, et autres billevesees soigneusement distillees par la propagande nazie.
Hitler s'ingeniait a se faire passer pour un instable, un excite sans suite dans les idees, un vigoureux pacifiste qui ne voulait que recuperer ses pauvres "Volkdeutsche" et cela a parfaitement fonctionne : Il a ete completement sous-estime.

Rares ont ete ceux qui ot percu la dangerosite reelle du nazisme en France. Et encore, ceux que l'on peut citer, comme Charles de Gaulle et Georges Mandel, n'en n'avait percu qu'une partie avant 1939 et ne furent pas ecoute.

Et notre presse titrait : "Croquemitaine vas se degonfler" !

Meme chose sur le plan militaire. La puissance reelle de la Wehrmacht etait mal evaluee, difficile voire impossible de tout savoir dans un pays regente par la dictature nazie et le secret extreme.
Et ses plans non plus n'etaient pas connus. Tout le monde les attendait en Hollande et en Belgique.
Et la baffe, la vraie, celle qui explique la defaite, elle est arrivee a Sedan via les Ardennes, et ce a la surprise generale car ce plan la avait ete soigneusement tenu secret.

Ce que l'on peut reprocher a la IIIeme Republique, mis a part de n'avoir rien compris au nazisme et de n'avoir pas pris 'Mein Kampf" au serieux, c'est d'avoir choisit la lachete et la compromission a Munich. Mais, la encore, ils etaient loin d'etre les seuls et, mis a part les malheureux Tchequoslovaques, personne n'a proteste...

De plus, si l'on examine sur le papier les etats d'effectifs et de materiels des armees en presence, l'Armee Francaise tenait la route et avait des allies anglais, belges et hollandais.

Pour conclure, si nous n'avions pas declare la guerre en 1939, cela n'aurait strictement rien change car de toute facon Hitler se devait de detruire la puissance militaire de la France avant d'aller chercher son Lebensraum a l'Est. Il aurait donc trouve un pretexte quelconque pour engager les hostilites. Peut-etre reclamer les 'Volkdeutsche" d'Alsace-Lorraine ? Ou autre et peu importe, il aurait trouve.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:02 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

En 1935 LAVAL signe à Moscou le pacte franco-soviétique. La Russie s'engage à entrer en guerre à nos côtés en cas d'agression non provoquée d'un état européen. Un traité analogue est signé avec la Tchecoslovaquie. C'es traités et les pactes d'amitié que nous avons avec la Roumanie, et la Yougoslavie, notre traité d'alliance avec la Pologne, donnent à la France une sécurité incontestable et un situation privilégiée en Europe. C'était la politique de Pierre LAVAL. Quand on connait la suite il est bon de le rappeller.
Mais l'approche des élections raméne la gauche au pouvoir. En Janvier 1936, LAVAL est renversé. Il est remplacé par Albert SARRAUT, un vieux radical-socialiste. Dans sa déclaration il annonce clairement, qu'il ne fera pas de grande politique, mais que son rôle sera de préparer les prochaines élections. Ainsi la politique de vigilance entreprise contre l'Allemagne est terminée.

Les conséquences ne se font pas attendre. HITLER rétablit d'abord le service militaire obligatoire en Allemagne (interdit par le Traté de Versailles) Le 7 Mars il réoccupe la rive gauche du Rhin. Albert SARRAUT proclame fiérement <<qu'il ne laissera pas Strasbourg sous la menace des canons allemands.>> Ces fortes paroles ne sont qu'une menace verbale. Elle ferait sourire si la situation n'était pas tragique, car chacun sait qu'il ne fera rien. Pourtant aux termes du traite de Locarno signé en 1925 par Briand, c'était un casus belli. La France avait le droit de franchir le Rhin et de demander aux co-signataires du traité (l'Angleterre, la Belgique et l'Italie), de la suivre. Mais nous ne leur avons rien demandé.
 Et pourtant de l'aveu même d'HITLER, une simple démonstration militaire sur le Rhin l'aurait obligé à se retirer. Mais il fallait avoir le courage de la faire. Un gouvernement qui criait : <<La paix à tout les vents>> ne pouvait risquer une guerre alors que l'intégrité du territoire n'était pas encore en jeu.

La campagne électorale était commencée. L'ensemble des partis de gauche : communistes (THOREZ), socialistes (BLUM), radicaux-socialistes (DALADIER), unis dans le Front populaire, présentérent au peuple français un programme de réformes sociales dont la nécessité était incontestable.
<<Pas un sou, pas un homme pour la Défense Nationale !!>>
Le programme économique de Vincent AURIOL était d'une simplicité déconsertante : <<Les Banques je les ferme, les Banquiers je les enferme !!>>
  En somme le programme le plus démagogique jamais présenté aux français. Il assura le triomphe du Front populaire. Les réformes sociales furent appliquées dans un climat d'agitation tel qu'elles désorganisérent pour plusieurs années notre économie.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:41 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Salut Briard !
Tu nous manque sur Histoquiz, on se fritait bien
Wink

Au sujet du Front Popu, tu oublie de signaler que c'est a cette epoque que la Defense Nationale a beneficie des plus gros budgets de l'entre-deux-guerre.
Pas tres bien employe, certes (Beaucoup de Ligne Maginot et pas assez d'avions et de blindes) mais quand meme...

De plus, tu es un peu Hors-Sujet.
La theorie chere au Marechal Petain "C'est les conges payes et la semaine de 40 heures qui ont affaibli la France" cherche a rejeter sur les sales rouges (Dont les sales Juifs Mandel et Blum) les raisons de la defaite, mais n'explique pas pourquoi nous sommes entres en guerre en 1939...
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 15:43 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

La construction de la ligne Maginot avait  demandé des sommes considérables. Aprés le retour au pouvoir de POINCARE, une saine gestion avait permis à son ministre des Finances, CHERON, d'avoir des excédents budgaitaires important. Sagement, le gouvernement décida de les employer à la construction de notre ligne fortifiée.
  Avec le Front populaire au pouvoir, la situation financière de la France était de nouveau préoccupante. Aucun crédit important ne put être consenti pour raccorder les deux tronçons.

 Les militaires se triturérent les mèninges pour établir un systéme défensif cohérent avec le peu de moyens dont ils disposaient.

41e RMIC (Regiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale) et un Régiment d'Infanterie métropolitain avait à défendre un front de 70 km de long dans la Ligne Maginot. Par dédoublement à la mobilisation le 41e RMIC former les 41e et 51e RMIC. Un canon anti char de 25 mm, un par  km de front. Au demeurant le 25 mm est sans effet contre du blindage de char lourd.

Ces quelques détails - hélas parlants - montrent d'une façon tangible la situation de l'Armée Française l'année de Munich et une année avant l'entrée en guerre.
 Il n'y avait donc aucune comparaison entre la puissante ligne Maginot  établie à grand frais et celle que nous installions derrière la Sarre avec des moyens de fortune. Nous l'appellames la <<ligne DALADIER>>

Le 8 Avril 1938, le deuxième ministère BLUM, qui avait succédé à celui de CHAUTEMPS, fut renversé sur une question de politique intérieure. Il était remplacé par un ministére DALADIER avec BONNET aux Affaires Etrangères.
C'est ce ministère qui déclarera la guerre en Septembre 1939.
 Cette deuxième reculade, venant aprés notre passivité dans l'occupation de la rive gauche du Rhin, eut un effet désastreux sur tout nos alliés. Notre alliance n'était plus considérée comme une garantie de sécurité, mais au contraire comme un danger puisqu'elle les plaçait dans le camp des ennemis de l'Allemagne. Ils savaientqu'en cas d'agression nous ne les défendrions pas. Notre armée ne disposait pratiquement que du matériel de guerre de 14/18, elle n'était plus en mesure d'affronter l'armée allemande dotée de matériel moderne, particulièrement en aviation.

Les premiers à nous abandonner furent les Belges. La Belgique affirme alors sa neutralité absolue et fait connaître sa décision de s'opposer par la force à toute armée voulant passée sur son territoire. Elle va mobiliser les deux tiers de ses troupes de couverture sur notre frontière et y élever des fortifications. La Pologne, la Roumanie et la Yougoslavie détendent de plus en plus leurs liebns avec la France.
  A cette époque nous ne pouvons compter que sur la Russie et l'Angleterre. Mais la Russie n'a pas de frontiére avec l'Allemagne. Son aide éventuelle pose des problémes politiques insolubles. Pour intervenir, elle devrait traverser la Pologne et la Roumanie qui s'opposent d'une manière absolue à recevoir sur leur territoire une armée communiste. L'Angleterre, n'a ni aviation, ni armée et sa marine esyt en compl^$ete rénovation.
En deux années la politique prudente et réaliste de LAVAL qui consistait à enserrer une Allemagne de plus en plus menaçante dans un solide réseau d'alliances, a été anéantie. En fait elle n'a été qu'une péripétie sans lendemain. Pour tenter de faire triompher une idéologie séduisante, les partis de gauche, entre les deux guerres, ont perdu l'essentiel de vue : la montée du danger allemand. La théorie de Léon BLUM : <<Donnons nous même l'exemple du désarmement, les autres nations suivront>> a été une utopie qui nous a finalement conduit à la guerre.

En Juillet, les remous  causés par l'annexion de l'Autriche paraissait apaisés. L'opinion mondiale l'avait oubliée. C'était un événement dans le vent de l'Histoire  qui ne pouvait être évité (comme quoi le vent de l'Histoire peut changer)
HITLER avait affirmé que ses ambitions se brornaient à l'Autriche, sa patrie; GOERING avait solennellement juré qu'il n'avait aucune visée sur la Tchécoslovaquie.

Tout change!!

HITLER ne cache plus son intention d'annexer la Tchécoslovaquie.

Une nouvelle fois la France engage le fer avec l'Allemagne.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 16:48 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Avec l'Autriche nous n'avions pas de traité d'alliance. Mais avec la Tchécoslovaquie nous étions liés par un traité formel, comme nous l'étions avec la Russie. Nous aurions pu, pendant cette période critique, en relâcher les liens, si nous nous estimions incapable de faire face à nos obligations. Au contraire, notre gouvernement avait affirmé en plusieurs occasions, qu'il défendrait la Tchécoslovaquie si elle était attaquée. L'Angleterre, nous avait assuré de son appui.
HITLER n'avait pas créé une armée ultra-moderne pour la parade et les défilés. Il entendait s'en servir. A l'Angleterre et à la France il ne laissait qu'une alternative : lui faire la guerre ou lui céder!!

La France venait de découvrir une vérité pourtant bien vieille : c'est qu'un grand pays ne peut avoir que la politique de son armée et que les meilleurs diplomates sont ceux qui disposent d'une armée puissante. Or, en quelques années, dans tous les domaines  techniques (aviation, moyens de transport, chars, équipements) nous avions laissé l'armée allemande surclasser la nôtre.
 Mais surtout nous nous trouvons face à l'Allemagne avec comme seul allié l'Angleterre qui n'avait pas d'armée. En quelques années, les partis de gauche, sous les pretextes les plus divers, nous avait brouillés avec la plupart de alliés de la guerre 1914/1918.
 l4Italie, des maladresses dans l'affaire d'Ethiopie, des paroles déplacées contre son régime (Paul BONCOUR alors ministre des Affaires Etrangères, avait traité MUSSOLINI de <<César de carnaval>>) l'avait finalement poussée dans les bras de l'Allemagne. Nous avions fait de l'Espagne neutre une ennemie déclarée.
  La Belgique avait renoncé à notre alliance. Pour affirmer sa neutralité, elle avait construit des fortifications sur notre frontière. Pendant la crise de Munich, les deux tiers de ses troupes de couverture furent mobilisées contre la France.
  La Pologne n'ayant plus confiance dans notre puissance militaire avait fait un tour de valse fructueux dans les bras de l'Allemagne. Nos alliés aturel des Balkans, la Roumanie, la Yougoslavie, la Gréce, refusaient de s'engager dans une aventure qui leur apparaissait désastreuse.
  Il nous restait cependant un allié puissant aux ressources pratiquement illimitées et seul capable d'attirer à l'est une partie importante du potentiel de guerre allemand, c'était la Russie. Or, à Munich ou se jouait le sort de son allié, la Tchécoslovaquie, elle ne fut pas invitée. C'était un affront qu'elle ne devait jamais oublier.
 A l'autre bout du monde, notre situation n'était pas meilleure. En 1914, dés le mois d'Octobre, le Japon entrait en guerre à nos côtés. En 1938, il était l'allié de l'Allemagne et ses soldats entouraient nos concessions.
 Le 30 Septembre, un accord est signé à Munich entre l'Allemagne, la France, l'Angleterre et l'Italie. Toutes les mesures de sécurité sont annulées. Les troupes mobilisées doivent être renvoyées dans leurs foyers dans les plus brefs délais.
 Pour la masse du peuple français la guerre était évitée. Les hommes d'Etat européens reçurent dans leur capitale un acceuil délirant. Pourtant seule l'Allemagne aurait du pavoiser. Elle venait de remporter une immense victoire. En quelques mois, sans verser une goutte de sang, elle avait, avec l'Autriche et les Sudètes, annexé dix millions d'habitants.
  La Tchécoslovaquie, fortement armée derrière son quadrilatère de montagnes, capable d'arrêter pls de trentre divisions allemandes, céda à la demande de ses alliés français et anglais. Nous avons trahi un peuple courageux qui, pour son malheur, nous avait fait confiance. Aussi la joie débordante du peuple français faisait elle mal à ceux qui avait encore le sens de l'honneur et de la parole donnée.
 Certains hommes politiques se sont déclarés anti-munichois. C'était à peu de frais se donner bonne conscience. Vingt années d'une politique absurde dont ils étaient reponsable avaient conduit la France à cette dure extrémité : sans armée, sans alliés, elle avait du lamentablement capituler et accepter toutes les demandes de l'Allemagne.

Alors qu'en l'Allemagne les ouvriers travaillent au maximum, en France les ouvriers sont en gréve et la CGT menace le gouvernement d'une gréve générale des services publics si le 25 novembre il n'applique pas la semaine de 40 heures.

Alors qu'il aurait fallu un effort considérable pour utiliser les délais accordés à Munich en équipant notre armée, nos ouvriers se mettaient en gréve et refusaient de travailler plus de quarante heures. C'était de l'inconscience.
Les hommes politiques avaient promis en 1936 une absurdité : La paix à tout prix, moins de travail et plus d'argent. Les français demandaient que les promesses soient tenues. Notre gouvernement était pris à son propre piége.
  Allemands et Italiens parlaient avec l'assurance que donne toujours en période de crise une armée puissante.Pensaez à l'Armée française, pour tenir un front de 24 km, un régiment sans canon et un autre avec un canon tous les km.

Le 23 Aout 1939 le Reich et les Soviets viennent de signer un pacte de non agression pour dix ans.
Les Russes nous ont trahis.
 Le sort de la Pologne était scellé.
 ne craignant plus d'attaque à l'Est HITLER se sent des ailes.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 10:25 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

On parle des "crédits consiérables" que le front popu aurait mis à la disposition du ministère des armées... Mais il y a tout de même les résultats ! On observe que dans cette pèriode là, la production de nos usines d'armement baisse considérablement, alors que dans la même pèriode celle de l'Allemagne et de l'Italie ne cesse d'augmenter. Alors, où est passé l'argent ? Il est passé tout simplement dans la "facture" des 40 heures, car on ne peut pas dire qu'à ce moment là, ce sont les "patrons" qui s'en sont mis plein les poches !
On se reportera pour les "sources" aux interventions de... Paul Reynaud à l'Assemblée Nationale !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 21:53 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Tu parles ! Bien sur qu'ils s'en sont foutu plein les poches ! Rien que pour la construction de la ligne maginot, les fabricants de ciment comme Laffarge et les aciéristes ! C'était pas pour les ouvriers et les aciéristes ont les retrouve encore dans la feraille pour les chars d'assaut qu'ils ont vendu aux boches. Paul Reynaud ce bourge complice du grand capital et des Forges de Longwy !
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 13:14 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Mon pauvre Popaul, tu ne viens pas souvent mais à chaque fois, c'est vraiment un bon moment de franche rigolade ! Bon c'est vrai, il faut faire vivre "l'Humanité" et sa page réservée à l'histoire, ainsi que le supplément historique de Pif magazine, mais franchement, il existe d'autres sources beaucoup plus sèrieuses sur la pèriode précédant 39/40 !
Je suis sur que même Daniel Laurent, alias Jacques, sera de mon avis. Et pourtant... Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 11:14 (2007)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ? Répondre en citant

Jacques a écrit:
Bonjour,
Admin a écrit:
Pourtant les renseignements du 2° Bureau et de nos ambassades arrivaient sur les bureaux des ministères concernés !


Oui, justement, et cela fait partie de ce qui a trompe nos (Pas tres hardis) politiciens de la IIIeme Republique. Le texte de Morpion est de Petain et date d'apres la defaite, donc du moment ou il cherchait a expliquer ce qui paraissait inexpliquable a l'epoque. Alors on cherche des boucs emissaires.

Mais il faut ici essayer de faire une demarche historique, c'est a dire de chercher a savoir ce que ces politiciens avaient en tete et sur leur bureau AVANT de se prendre cette magistrale deculottee.

Hitler les a berne TOUS, les Daladier, les Reynaud, les Halifax, les Chamberlain et meme Roosevelt et Staline.

Les rapports de nos services de renseignements regorgaient d'annonces de prochain coup d'etat, d'instabilite politique, d'ecroulement economique de l'Allemagne, et autres billevesees soigneusement distillees par la propagande nazie.
Hitler s'ingeniait a se faire passer pour un instable, un excite sans suite dans les idees, un vigoureux pacifiste qui ne voulait que recuperer ses pauvres "Volkdeutsche" et cela a parfaitement fonctionne : Il a ete completement sous-estime.

Rares ont ete ceux qui ot percu la dangerosite reelle du nazisme en France. Et encore, ceux que l'on peut citer, comme Charles de Gaulle et Georges Mandel, n'en n'avait percu qu'une partie avant 1939 et ne furent pas ecoute.

Et notre presse titrait : "Croquemitaine vas se degonfler" !

Meme chose sur le plan militaire. La puissance reelle de la Wehrmacht etait mal evaluee, difficile voire impossible de tout savoir dans un pays regente par la dictature nazie et le secret extreme.
Et ses plans non plus n'etaient pas connus. Tout le monde les attendait en Hollande et en Belgique.
Et la baffe, la vraie, celle qui explique la defaite, elle est arrivee a Sedan via les Ardennes, et ce a la surprise generale car ce plan la avait ete soigneusement tenu secret.

Ce que l'on peut reprocher a la IIIeme Republique, mis a part de n'avoir rien compris au nazisme et de n'avoir pas pris 'Mein Kampf" au serieux, c'est d'avoir choisit la lachete et la compromission a Munich. Mais, la encore, ils etaient loin d'etre les seuls et, mis a part les malheureux Tchequoslovaques, personne n'a proteste...

De plus, si l'on examine sur le papier les etats d'effectifs et de materiels des armees en presence, l'Armee Francaise tenait la route et avait des allies anglais, belges et hollandais.

Pour conclure, si nous n'avions pas declare la guerre en 1939, cela n'aurait strictement rien change car de toute facon Hitler se devait de detruire la puissance militaire de la France avant d'aller chercher son Lebensraum a l'Est. Il aurait donc trouve un pretexte quelconque pour engager les hostilites. Peut-etre reclamer les 'Volkdeutsche" d'Alsace-Lorraine ? Ou autre et peu importe, il aurait trouve.




Frère Jacques,
Le texte est du chanoine Jacques Leclercq: lire la source à la fin du texte!  Smile


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:02 (2016)    Sujet du message: POURQUOI avons-nous déclaré la guerre ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com