France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les royalistes dans la guerre de 39/45
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Liens amis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 13:08 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

   Nous avons longuement debattu du procés Pucheu , il y a quelques mois 
http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t206-Pierre-PUCHEU.htm?start=45
   ou j' y ai cité mes sources et fourni des informations , notamment sa responsabilité averée dans la designation des otages communistes ....
Des documents decouverts aprés la Liberation ( qui n'avaient pu evidemment être produits au procés ) ont été divulgués en octobre 44 par le ministre de Menthon , ils sont adressés par le sous prefet de Chateaubriant , Le Cornu , à la Kommandantur et disent que le ministre de l'Interieur , Pucheu , designe à l'occupant les internés communistes à fusiller comme otages 


« Il est certain, écrit le général Giraud dans Un seul but : la victoire, que si j’avais connu ces terribles documents plus tôt (ceux qui attribuent à Pucheu la désignation des otages), je n’aurais pas autorisé Pierre Pucheu à venir en Afrique du Nord. » 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Fév - 13:08 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 13:49 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Oui et alors ? Il a désigné de préférence des internés communistes ? Il fallait faire des choix dramatiques ou alors laisser les Allemands embarquer TOUS les otages ! Et à l'époque des faits, les communistes en question n'étaient pas catalogués comme "Résistants", mais comme TRAITRES !
En désignant ces otages, Pucheu avait sauvé la vie à d'autres otages bien innocents eux !
Et puis, c'était facile aprés la "Libération" d'écouter les communistes ! C'étaient eux les vainqueurs !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 16:32 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Les communistes n'ont pas ete les vainqueurs apres la Liberation en France.
Le pretendre est a la fois un  grossier mensonge et une contre-verite historique.
Le parti des "75000 fusilles" (grossier mensonge qu'il s'est repris dans les dents) n'est pas alle loin.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 22:00 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Alexandre a écrit:
Oui et alors ? Il a désigné de préférence des internés communistes ? Il fallait faire des choix dramatiques ou alors laisser les Allemands embarquer TOUS les otages ! Et à l'époque des faits, les communistes en question n'étaient pas catalogués comme "Résistants", mais comme TRAITRES !

 Mais voyons donc , c'est bien connu , en octobre 42 , les communistes c'etaient les traitres 
et les vrais patriotes collaboraient ou s'engageaient à la LVF  !
Pierre Pucheu , createur des Sections Speciales et qui envoyait à la guillotine des français au seul motif qu'ils etaient communistes , pouvait il s'attendre à la moindre indulgence quand ceux qu'il avait pourchassés  lui rendaient la politesse ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 15:10 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Et voilà... Pierre Pucheu "créateur des Sections Spéciales et qui envoyait les Français à la guillotine..."
On se croirait revenu à Fouquier-Tinville et à la grande Terreur !
Mais il faut lire la biographie de Pucheu avant de dire n'importe quoi ! Et là encore tu dis n'importe quoi ! Comme ministre de l'intérieur en août 1941, il commence par renforcer les prérogatives des Préfets qu'il soutiendra face aux... Allemands en zone occupée ! Puis confronté à l'enchaînement des attentats-représailles, il va négocier pied à pied pour empêcher l'exécution des otages demandés par les Allemands ! Pour l'attentat de Barbès, il n'y aura que 6 exécutions sur les 50 réclamées. Les "otages de Châteaubriand", ce n'est pas lui qui les a désignés, mais les Allemands et selon leurs propres critères ! Ce sont les communistes qui seront les ennemis les plus acharnés de Pierre Pucheu, qui ne voulait pas les reconnaître comme résistants. Ses contacts avec le colonel Groussard et Henri Frenay l'attestent.

Les "Sections spéciales" contrairement à ce que tu laisses croire, ne sont pas des "milices" chargées de pourchasser les "braves Français résistants"... Mais UN tribunal d'exception: LA section spéciale !
Il en existera combien à la Libération, des tribunaux d'exception ? Et De Gaulle, en 62, il en créera combien de ces Cours Spéciales de Justice ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 23:59 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

 Ministre de l'Interieur le 11 aout 41 , ennemi juré de la Gauche , des Liberaux , des Francs maçons et bien sir des juifs  il crée les Sections Speciales pour juger en urgence les " terroristes " , rappelons que ces juridictions d'exception , avec effet retroactif et sans possibilité d'appel sont en contradiction avec le droit français traditionnel 
A la suite de l'attentat contre l'aspirant de la KM , Moser , il se signalera par son zèle repressif 


 "Vichy, effrayé, a passé un compromis avec Hitler. Celui-ci voulait que ses forces fusillent sans jugement cent cinquante français pris au hasard. Pucheu propose et obtient d'orienter vers les communistes l'hostilité de l'homme de la rue. On va chercher dans les prisons les prétendus responsables de l'attentat de Barbès, on fait passer en hâte une loi à effet rétroactif permettant de les condamner à mort, on trouve non sans mal des magistrats, constitués en "cour spéciale" pour les juger et pour envoyer à la mort des innocents. 
Le Garde des Sceaux, Barthélemy, chargé de traiter avec le général Stülpnagel, hésitant devant ce meurtre légal, Pucheu court de Vichy à Paris pour l' obliger à signer, revient à temps dans la capitale de l'Etat français pour bloquer la demande de grâce, en répondant du refus du Maréchal. Bref, Pucheu a tout fait pour que son nom soit lié à celui de six communistes guillotinés, sacrifiés à la raison d'Etat. "



Il niera lors de son procés avoir specifiquement designé des otages communistes et cette charge , faute de preuve , à l'époque , ne sera pas retenue contre lui 
A la Liberation  sera produite une lettre rédigée par le sous-préfet de Châteaubriant le 20 octobre 1941. Il y est expressément dit que Pucheu a pris contact le jour même avec le général Stülpnagel, afin de lui désigner les prisonniers communistes les plus dangereux parmi ceux alors concentrés à Chateaubriant.


Le Conseil National de la Resistance  , formé des mai 43 en Metropole , et qui regroupait toutes les opinions politiques , mettait en garde le Tribunal d' Alger contre toute clemence envers le "criminel Pucheu "


Sources 
 R. Aron       Histoire de l'Epuration
H Amouroux               La Vie des Français....  
F Kupfermann              Procés Pucheu , Laval , Petain 
La Presse parisienne depuis decembre 45
Le Monde  
Combat 
Franc Tireur 








.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 10:38 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Pas la peine de mettre du bleu, Lebel... Tu poursuis toujours tes fantasmes en citant tes sources dans la presse parisienne depuis 45 (entre les mains du Syndicat du Livre... communiste, Franc-Tireur... communiste, Combat... crypto-communiste, et le Monde... gaullo-communiste !)
Mais mon petit père tu oublies que nous somme en août 41, à deux mois de l'opération Barbarossa et que le PCF vient de recevoir l'ordre de Moscou de mettre en oeuvre la stratégie "provocation-répression", qui consiste, en assassinant ici et là un ou deux soldat allemand (en principe un officier) à provoquer une réaction violente contre la population française de façon à la faire rejoindre, sous le coup de l'indigtnation et de la colère, la "résistance" !
Que peut faire Pucheu dans de telles conditions ? Laisser les Allemands fusiller 100 otages innocents ?
Représentant de l'autorité française en Zone Occupée (tu l'oublies, ça?) sauver le maximum de vies ?
Tu oublies aussi qu'il y a dans les prisons françaises des communistes condamnés par la justice de... Daladier, en 39 ! Et qu'il est donc plus facile (et oui...) de trouver des communistes dans ces lieux que d'aller les chercher dans la clandestinité. C'est bien triste, mais encore une fois la France est vaincue et occupée en partie. Elle a la chance (mais oui, Lebel, c'est une chance) de disposer encore d'une autorité responsable et de gens comme Pucheu, qui sont d'abord et surtout anti-communiste (tout le reste c'est la phraséologie coco utilisée pour noyer le poisson...) pour sauver ce qui peut être sauvé.
Il n'y aura qu'une seule "Section Spéciale" et non pas DES sections spéciales, Lebel. Qui ont l'avantage de laisser à des juges Français le soin de juger. Les Cours martiales allemandes n'auraient pas fait de "détail", alors que ces juges là n'ont jamais condamné à mort systématiquement. la preuve: 6 exécutions au lieu de 100 ou de 50... Tu as pensé aux 94 autres otages Lebel ? Non, bien sur... Ils n'étaient surement pas communistes...

Il faudrait que tu te poses enfin la question Lebel; celle qui demande ce qu'auraient fait les communistes français (je parle bien sur du PCF) si Hitler n'avait pas déclaré la guerre à Staline... Ou si il avait attendu un an de plus, par exemple...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 21:12 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Mon cher Admin, tu mets le doigt sur ce qui différencie l'étude historique pure de la propagande historique faite à postériori et sous la pression des vainqueurs de la guerre franco-française. Car 39/45 fut surtout une guerre civile entre Français. Nous en sommes encore là en 2009, alors que le problème est depuis longtemps réglé en Allemagne. J'ai eu l'occasion de discuter de cette période avec des collègues de Heidelberg, qui loin d'être des "néo-nazes", se demandaient pourquoi un homme comme le Maréchal Pétain n'était pas honoré en France !
Etonnant, non ?


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 00:45 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Admin a écrit:
Pas la peine de mettre du bleu, Lebel... Tu poursuis toujours tes fantasmes en citant tes sources dans la presse parisienne depuis 45 (entre les mains du Syndicat du Livre... communiste, Franc-Tireur... communiste, Combat... crypto-communiste, et le Monde... gaullo-communiste !)

Mais bien evidemment qu'en 1945 , la Presse ne pouvait etre issue que de la Resistance ....Dommage , on ne pouvait plus lire , Au Pilori , Le Cri du Peuple ou le Petit Parisien  Very Happy


Tu ecris ensuite , il n'y aura qu'une seule " Section Spéciale " et non DES sections speciales , erreur  : Un  texte est rédigé le 22 août, mais pour sauver les apparences, la loi est datée du 14 août 1941. Cette loi est publiée dans le Journal officiel du 23 août. Par ce texte, l’État français (Régime de Vichy) institue une section spéciale auprès des tribunaux militaires en zone dite libre et auprès des Cours d’appel en zone occupée. Ces sections spéciales sont spécialement chargées de réprimer les activités communistes et anarchistes (article 1), elles jugent en dernière instance, aucun recours n’est possible (article 7).
La section spéciale est un tribunal d’exception, dont l’activité viole plusieurs règles de droit : absence d'énonciation des motifs, aucun recours ni pourvoi, rétroactivité (la loi réprime même les activités antérieures à sa promulgation).


La grandeur d'ame que tu prêtes à Pucheu quand il sacrifie des communistes , mauvais français , pour sauver de bons français , me fait penser à Vichy qui pretendait sauver des juifs français , en offrant aux nazis les juifs etrangers ...........et Vichy n'elevera pas la moindre protestation quand l'Allemand passera outre à ce " gentleman agreement "
En definitive Pucheu , technocrate pur et dur , ennemi de tout ce qui representait la Republique , etait un ferme partisan du régime de Petain  ....qui le decevra en lui preferant Laval !     Mis à l'ecart et beaucoup moins assuré de la victoire allemande , il retournera sa veste , comme Darlan et d'autres ..............avec le même succés !!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 09:55 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

lebel a écrit:
Admin a écrit:
Pas la peine de mettre du bleu, Lebel... Tu poursuis toujours tes fantasmes en citant tes sources dans la presse parisienne depuis 45 (entre les mains du Syndicat du Livre... communiste, Franc-Tireur... communiste, Combat... crypto-communiste, et le Monde... gaullo-communiste !)


Mais bien evidemment qu'en 1945 , la Presse ne pouvait etre issue que de la Resistance ....Dommage , on ne pouvait plus lire , Au Pilori , Le Cri du Peuple ou le Petit Parisien  Very Happy
Lebel qui persiste et signe dans l'hémiplégie historique. Lebel qui veut ignorer que le parti communiste s'empare en 1945 de toutes les imprimeries de presse par le Syndicat du Livre CGT, et donc des journaux, et je ne parle pas des journaux collaborationnistes, bien entendu ! Et je n'ai pas dit "Résistance", non plus ! Car pour toi, comme Pétain = Hitler, Résistance = PCF... Evident !


Tu ecris ensuite , il n'y aura qu'une seule " Section Spéciale " et non DES sections speciales , erreur  : Un  texte est rédigé le 22 août, mais pour sauver les apparences, la loi est datée du 14 août 1941. Cette loi est publiée dans le Journal officiel du 23 août. Par ce texte, l’État français (Régime de Vichy) institue une section spéciale auprès des tribunaux militaires en zone dite libre et auprès des Cours d’appel en zone occupée. Ces sections spéciales sont spécialement chargées de réprimer les activités communistes et anarchistes (article 1), elles jugent en dernière instance, aucun recours n’est possible (article 7).

Mais mon cher les "activités communistes et anarchistes" sont poursuivies et condamnées depuis 1939, et c'est le gouvernement Daladier qui a le premier instauré ces lois, chargées de punir la Haute trahison des communistes. Car jusqu'au 22 juin 1941, le PCF trahi la France !

La section spéciale est un tribunal d’exception, dont l’activité viole plusieurs règles de droit...

Bien sur, il ne s'est rien passé en France en mai et en juin 1940... Et on doit respecter les "règles de droit" ayant court dans un "Etat de Droit"... Nous sommes en 1930, ou 31... A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles et c'est bien à cet effet que l'Assemblée Nationale a donné les pleins pouvoirs à Pétain: rétablir l'ordre et la paix civile. Et devant les menaces de guerre civile (comme l'a dit Résistant, la France est en juin 1941, au  bord de la guerre civile, s'il elle ne l'est déjà...) il faut bien prendre des mesures exceptionnelles !

 : absence d'énonciation des motifs, aucun recours ni pourvoi, rétroactivité (la loi réprime même les activités antérieures à sa promulgation).


La grandeur d'ame que tu prêtes à Pucheu quand il sacrifie des communistes , mauvais français , pour sauver de bons français , me fait penser à Vichy qui pretendait sauver des juifs français , en offrant aux nazis les juifs etrangers ...........et Vichy n'elevera pas la moindre protestation quand l'Allemand passera outre à ce " gentleman agreement "
En definitive Pucheu , technocrate pur et dur , ennemi de tout ce qui representait la Republique , etait un ferme partisan du régime de Petain  ....qui le decevra en lui preferant Laval !     Mis à l'ecart et beaucoup moins assuré de la victoire allemande , il retournera sa veste , comme Darlan et d'autres ..............avec le même succés !!



Les amalgames... Toujours... "Ennemi de tout ce qui représentait la République" ? Démontre le !
Juifs et communistes, même combat ? Démontre le !
Pucheu n'a pas "sacrifié" ou "offert" des communistes aux Allemands !
D'une part, il a sauvé des innocents qui, s'il n'avait pas été là auraient été fusillés (c'est ce que cherchait le PCF d'ailleurs) et d'autre part les communistes s'en foutaient complètement du sort des Juifs, Français ou non (et je possède leur "littérature" clandestine...)
La "stratégie" du PCF à ce moment là était claire: provocation-répression ! La victime, ce n'était pas l'officier allemand abattu d'une balle dans la tête sur un quai de métro, mais les ottages innocents qui allaient être fusillés ou pendus à la suite de ça !
Toi qui a vécu en Algérie, tu devrais te souvenir des "ratonnades" dont toute la presse française parlaient d'abondance à chaque fois qu'elles se produisaient; même stratégie du FLN inspiré des communistes. Un flingueur du FLN abat un brave chauffeur de taxi, connu de tout Bab-el-Oued, et à ses obsèques la foule de ses amis se livre à la chasse à l'Arabe, en tue huit ou dix... Et l'affaire est réglée ! On ne parlera plus du chauffeur de taxi...

Relis donc la biographie de Pucheu (pas celle, bien entendu écrite par Delpla/Deloglu ou l'Humanité!)
C'est le meilleur conseil que je puisse te donner pour ne pas mourir idiot !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 00:47 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Admin a écrit:
Pas la peine de mettre du bleu, Lebel... Tu poursuis toujours tes fantasmes en citant tes sources dans la presse parisienne depuis 45 (entre les mains du Syndicat du Livre... communiste, Franc-Tireur... communiste, Combat... crypto-communiste, et le Monde... gaullo-communiste !)

  Mon pauvre Admin , tes approximations , ton parti pris et ta meconnaissance de l'histoire de la Liberation me surprennent et te font dire n'importe quoi !
              Si le PCF , par le biais de la CGT , tenait le Syndicat du Livre ( monopole d'embauche , grèves ) il n'avait aucune influence sur la teneur politique de titres qui allait de France soir à l' Aurore en passant par le Populaire !
   Tu devrais savoir que
 - Combat fut créé en 1941 par Henri Frenay et s'assura par la suite  le concours de Bidault , P.H. Teitgen et surtout Camus et se voulait l'expression d'une Gauche non communiste
 - Franc Tireur , de tendance radicale socialiste et issu du mouvement de Resistance eponyme paraitra clandestinement dés decembre 41  
  - Le Monde , fondé fin 44 par H. Beuve Mery , un ancien d' Uriage et des Chantiers de Jeunesse , encouragé par De Gaulle , dans la mouvance d'une Gauche libérale et non communiste 
       Dés fin 46 , la Gauche non communiste prendra ses distances avec le PC : le socialiste Ramadier demissionera les ministres communistes et son camarade Jules Moch reprimera durement les grèves fomentées par le Parti ! 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 08:45 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

lebel a écrit:
Admin a écrit:
Pas la peine de mettre du bleu, Lebel... Tu poursuis toujours tes fantasmes en citant tes sources dans la presse parisienne depuis 45 (entre les mains du Syndicat du Livre... communiste, Franc-Tireur... communiste, Combat... crypto-communiste, et le Monde... gaullo-communiste !)


  Mon pauvre Admin , tes approximations , ton parti pris et ta meconnaissance de l'histoire de la Liberation me surprennent et te font dire n'importe quoi !              Si le PCF , par le biais de la CGT , tenait le Syndicat du Livre ( monopole d'embauche , grèves ) il n'avait aucune influence sur la teneur politique de titres qui allait de France soir à l' Aurore en passant par le Populaire !

C'est ça ! Et ma méconnaissance de l'histoire de la libération est aveuglante! Tu vas nous faire croire que les journalistes (sic) de 1945/1946 étaient tout à fait libres !Qu'ils pouvaient, à loirsir, dire que l'armistice de juin 40 était indispensable et que De Gaulle était un déserteur... Le parti communiste et l'épuration, ça ne te dit rien ? Tu n'en as jamais entendu parler ? C'est certainement pour cette raison que Louis Rougier (on en reparlera) a été obligé d'aller publier son témoignage sur les accords Pétain-Churchill en Suisse et en... Belgique !

Tu devrais savoir que
 - Combat fut créé en 1941 par Henri Frenay et s'assura par la suite  le concours de Bidault , P.H. Teitgen et surtout Camus et se voulait l'expression d'une Gauche non communiste.

C'est ça ! Combat qui fut le premier mouvement de résistance n'a plus rien à voir avec le "Combat" de la Libération et Henry Frenay (dont il faut lire "La nuit finira") fut écarté des instances dirigeantes de la résistance sous la pression des... communistes !

 - Franc Tireur , de tendance radicale socialiste et issu du mouvement de Resistance eponyme paraitra clandestinement dés decembre 41.

Franc-Tireur, dont je possède quelques "tirages" clandestins, était sous la coupe du PCF. Je possède également le fameux "Pétain et la cinquième colonne" du "Compagnon de route " Albert Bayet, paru en octobre 1944, et qui n'est autre qu'un document de propagande du PCF !  


  - Le Monde , fondé fin 44 par H. Beuve Mery , un ancien d' Uriage et des Chantiers de Jeunesse , encouragé par De Gaulle , dans la mouvance d'une Gauche libérale et non communiste 

C'est ça ! A ton avis qu'est-ce que c'est qu'une gauche "libérale et non-communiste" à la Libération ? C'est mal connaître la stratégie du PCF en 1945 (aux ordres de Moscou et de Staline) que d'imaginer qu'il va laisser ce genre de mouvance libre de toute contrainte ! Il va infiltrer et copntrôler tous les mouvements politiques "issus" de la Libération, par ses propres agents, ou par les "compagtnons de route" comme Beuve-Méry. Il faut également lire Wolton " La France sous influence" et les études sur la "désinformation" pour savoir ce que fut "Le Monde" !

       Dés fin 46 , la Gauche non communiste prendra ses distances avec le PC : le socialiste Ramadier demissionera les ministres communistes et son camarade Jules Moch reprimera durement les grèves fomentées par le Parti ! 

Bien sur ! Les ministres communistes avaient fait "leur travail". Le parti représentait tout de même plus de 25% de l'électorat... La France était contaminée et vérouillée par les syndicats dans tous les domaines de la vie publique, copmme elle l'est d'ailleurs toujours aujourd'hui où le PCF "ne représente que 3% des électeurs (sic)". Allons Lebel, pas encore débarassé de tes défroques soixante-huitardes, hein ?




_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 17:26 (2009)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45 Répondre en citant

Malheureux Lebel ! Il a subi, peut-être sans s'en rendre compte, l'empreinte des cocos de son Lycée ou de sa Fac et comme ils avaient vu qu'il faisait partie de "la communauté", ils ont enfoncé le clou... C'est marrant comme il recrache aujourd'hui à l'automne de sa vie, les leçons bien apprises... Sans s'appercevoir qu'il débite des c.... ! Comme celle de "Franc-Tireur" organe de la "gauche rad-soc" qui avait mis en taule tous les députés cocos en 39 !  Il va nous faire croire que les FTP c'était aussi des rad-socs... Le pôvre !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:59 (2016)    Sujet du message: Les royalistes dans la guerre de 39/45

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Liens amis Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com