France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 18:14 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Et l'Angleterre voit d'un trés mauvais oeil la flotte de l'Allemagne prendre de l'essor et lui faire concurrence!! Et n'admet pas que sa suprématie maritime soit remise en cause.
Tout comme avant la Seconde guerre Mondiale!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Jan - 18:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 09:29 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

La flotte commerciale allemande est tout de même des plus modeste comparée à l'anglaise qui sillonne toutes les mers du monde ! Et ce depuis des siècles ! Trés franchement je ne crois pas que l'Allemagne ait eu des ambitions coloniales. Ses tentatives en Afrique n'ont pas été trés concluantes.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Lulu


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2007
Messages: 40
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 00:14 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Nos petitiots n'apprennent pas çà à l'école, c'est sûr ce que
vous raconté?
_________________
--------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut
VonBluhm


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2007
Messages: 76

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 17:53 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Néness a écrit:
La France étant le seul pays d'Afrique en Europe, l'Allemagne pouvait aussi
envisager une colonie:....... sans flotte commerciale.


La Belgique aussi; et une grande colonie. Pourtant sa flotte se résumait à pas grand chose... 2 chalutier et 3 navires météo peut-être.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 18:18 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

La Belgique héritait de la conquête maritime d'une des grandes puissances européenne de l'époque: les Pays-Bas. mais sur le plan commerce international, c'était tout de même l'Angleterre et la France qui étaient en tête. La Belgique n'avait de "colonies" qu'en Afrique tropicale et le Congo en était le fleuron. Un peu comme l'Allemagne d'ailleurs, tributaires de la France et de Royaume Uni qui s'étendaient au monde entier !
Mais Néness était HS.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
VonBluhm


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2007
Messages: 76

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 19:03 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Admin a écrit:
La Belgique héritait de la conquête maritime d'une des grandes puissances européenne de l'époque: les Pays-Bas. mais sur le plan commerce international, c'était tout de même l'Angleterre et la France qui étaient en tête. La Belgique n'avait de "colonies" qu'en Afrique tropicale et le Congo en était le fleuron. Un peu comme l'Allemagne d'ailleurs, tributaires de la France et de Royaume Uni qui s'étendaient au monde entier !
Mais Néness était HS.

Ouch! De quoi? Le Congo belge hérité des Pays-Bas?!? Il va falloir que tu comble mon vide de connaissances... Moi qui, belge, pensait que la Belgique l'avait hérité de son 2e roi...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 20:19 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Nous sommes bien d'accord ! Mais nous ne sommes pas en 1914 là ! Mais au XVII° Siècle au temps où la flotte hollandaise rivalisait avec celle du Portugal pour créer des comptoirs sur les côtes africaines... Je sais bien sur ce que Léopold II et Stanley ont créé. mais là nous sommes au XIX° siècle !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 19:57 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Pour faire du commerce à cette époque là, il n'y avait que les navires pour relier les continents, et c'est vrai que l'Angleterre et la France avaient pratiquement le monopole des flottes de commerce. Je ne parle pas des paquebots passagers où l'Allemagne avait fait des efforts considérables sur les Etats-Unis.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 10:17 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Celà dit, on n'a toujours pas répondu à la question: qui est responsable ?

J'ai retrouvé dans ma doc, un article de Jean-Baptiste Duroselle, paru dans "Enquête sur l'Histoire" N°12, octobre 1994, qui fait état d'un livre du professeur allemand Fritz Fischer de Hambourg: Griff nach der Weltmacht, paru en 1961. Cette thèse extrêmement documentée dit que, dès avant guerre et pendant toute la durée de celle-ci, l'Allemagne -gouvernements, généraux, intellectuels, industriels- s'est donnée pour but de devenir une puissance mondiale, une Weltmacht. Ceci supposait des conquêtes territoriales en Europe et aux colonies, l'affaiblissement de la France, l'établissement d'une domination économique allemande sur presque toute l'Europe, la "Mitteleuropa". Fischer en conclut que, malgré le partage des responsabilités, celle de l'Allemagne est prépondérante.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 09:32 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

" L'incendie qui couvait dans la forêt d'Europe commençait à flamber. On avait beau l'éteindre ici; plus loin il se rallumait; avec des tourbillons de fumée et une pluie d'étincelles, il sautait d'un point à l'autre et brûlait les broussailles sèches. A l'Orient déjà, des combats d'avant-garde préludaient à la grande guerre des nations. L'Europe toute entière, l'Europe hier encore sceptique et apathique, comme un bois mort, était la proie du feu. Le désir du combat possédait toutes les âmes. A tout instant la guerre était sur le point d'éclater. On l'étouffait, elle renaissait. Le prétexte le plus futile était un aliment. Le monde se sentait à la merci d'un hasard qui déchaînerait la mêlée. Il attendait. Sur les plus pacifiques pesait le sentiment de la nécessité. Et des idéologues, s'abritant sous l'ombre massive du cyclope Proudhon, célébraient dans la guerre le plus beau titre de noblesse de l'homme..."

Romain Rolland, "Jean-Christophe", tome 10, 1912.


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 19:28 (2008)    Sujet du message: L'Alsace et la Lorraine Répondre en citant

Faut pas oublier non plus que la France avait une revanche à prendre sur l'Allemagne: 1870 ! Il lui fallait reprendre l'Alsace et la Lorraine qu'elle considérait comme les plus belles Provinces françaises. Donc, on peut rejeter la faute sur l'Allemagne, mais en France il y avait beaucoup de monde et surtout dans la sphère politique à vouloir la guerre !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 15:31 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Romain Rolland avait bien raison. Il y avait beaucoup de monde, partout en Europe qui n'attendaient que ça: se foutre sur la gueule !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 08:20 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

Cf : BENOIST MECHIN  60 Jours qui ébranlérent l'Occident !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 10:56 (2008)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

?????????

_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 12:01 (2008)    Sujet du message: Re: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre Répondre en citant

JULES a écrit:
                                                AVERTISSEMENT



       Le 26 mars 1946, à Nuremberg, le Tribunal Militaire International interdit à la 
       Défense,et plus particulièrement à l'avocat de Rudolf Hess,d'apporter des
       "preuves tendant à établir l'injustice du traité de Versailles ou son imposition
       par la force "( Voy.TMI,X,p.99) 

       Le Tribunal savait en effet que si ces preuves étaient apportées,c'est toute
       l'histoire des années 1900-1940,une histoire imposée par les vainqueurs,
       qui s'effondrerait.

       Ce travail qui a été interdit à la Défense en 1946, je l'ai réalisé,sans doute
       imparfaitement, pour que toute la lumière soit faite sur ce génocide européen.  

       Afin de ne rien laisser dans l'ombre,j'ai tout d'abord choisi de remonter non
       pas en 1900, mais en 1850,afin d'exposer les débuts du panslavisme.
       J'ai ensuite repris le travail d'un auteur français, Henri Pozzi,qui dévoile avec 
       précision les ultimes manoeuvres des panslaves,en juillet 1914,pour rendre
       la guerre inévitable.

       Pourquoi être remonté si loin et avec tant de précision ? Parce que quiconque
       ignore ces chapitres de l'Histoire se condamne à ne jamais appréhender les 
       raisons de la première guerre mondiale et les responsabilités réelles dans le
       déclenchement du conflit.
       En conséquence, il ne comprendra jamais l'injustice foncière de la "paix" de
       1919, donc les vraies causes de l'irruption d'Hitler sur la scène internationale
       et, enfin, les raisons de la crise sans précédent que vit actuellement l'Occident...

       Le lecteur qui aura la patience de me lire jusqu'au bout,comprendra pourquoi,
       le 26 mars 1946, les juges de Nuremberg n'ont pas hésité à violer de façon
       éhonté les droits de la Défense en lui interdisant de discuter sur le traité de
       Versailles.
       Pour les vainqueurs,c'était une question de vie ou de mort.

       Quant à moi, je remercie l'Administration de ce Forum de m'avoir permis
       de réaliser ce travail..... 
     
------------------------------------------------------------------------------------------------
  1) LE PANSLAVISME AVANT 1914

       L'impérialisme russe:

       Poussée au sud-est

                                   A partir de 1815, la Russie,militairement forte,avait mené des 
  entreprises d'expansion.Au sud-est,elle avait tout d'abord étendu sa domination sur la
  région des Kazakhs,le territoire de l'Amour et Sakhaline(1816-1856). 
                                   Puis elle avait conquis le Kokand( partie de l'Ouzbékistan) 
  et pénétré en Mandchourie et en Corée( 1856-1876).Enfin,elle avait soumis
  les Turkmènes et les Tadjiks, à la frontière de l'Afghanistan ( 1877-1900)  

        Echec relatif dans les Balkans:  

                                     Dans les Balkans, alors sous domination ottomane, la Russie
  avait également oeuvré; non seulement parce que les sujets turcs étaient des Slaves
  orthodoxes, mais aussi parce qu'elle voulait s'emparer de Constantinople, ce qui  
  aurait assuré un accès à la mer Méditerranée.Toutefois, ses premières entreprises
  avaient globalement échoué, tout d'abord parce ce qu'en Europe, la France, la Prusse et
  l'Autriche nourrissaient également des ambitions impérialistes dans les Balkans.
                                      Ensuite, parce que l'Angleterre, qui voulait protéger la route des
  Indes, était fermement opposée à toute expansion russe....Voilà pourquoi la Russie n'avait 
  pu profiter des conquètes danubiennes et de la destruction de la flotte turque sur la mer
  Noire en 1853: la France et la Grande-Bretagne avaient réagi en envahissant la Crimée
  et en contraignant le Tsar à signer l'humiliant traité de Paris ( 30 mars 1856).Celui-ci
  interdisant aux Russes de garder leur flotte en mer Noire et de conserver les bases sur
  ses cotes.De plus, il garantissait l'indépendance de la Moldavie et de la Valachie
  deux provinces roumaines.
                                   

         Les Russes prennent leur revanche:

                                         Dans les années 1870, cependant,l'affaiblissement du pouvoir
    ottoman et les événements en Europe allaient permettre à la Russie d'agir avec plus
    de réussite.Profitant de la guerre franco-allemande et des ennuis de la France, le Tsar
    dénonça le traité de Paris en octobre 1870.La remilitarisation de la mer Noire par
    les Russes fut admise le 13 mars suivant lors de la signature du traité de Londres. 

                                          En 1872, une première révolte des sujets bulgares survint.Bien
    qu'elle ait été finalement matée et que le meneur, Vasil Levsli, ait été arrèté puis pendu   
    ( le 6 février 1873), ce premier soulèvement allait marquer le début de l'effondrement
    de l'empire ottoman dans les Balkans.
                                          Le 13 janvier 1874, la Russie réforma en profondeur son
    armée en s'inspirant du modèle prussien et en instaurant le service militaire obligatoire.
                                           Le 29 juillet 1875, les paysans d'Herzégovine se soulèvent
     contre l'autorité ottomane dans une affaire d'impots.Rapidement, la rébellion gagna la
     Bosnie puis le Monténégro.
                                            Des massacres furent peroétrés de part et d'autre.
                                            Le 16 septembre, le nouveau chef du comité révolutionnaire  
     bulgare, Christo Botev,lança une insurrection à Stara Zagora.Elle fut durement réprimée  
     par les Ottomans.Afin de calmer le jeu, le pouvoir turc promit de mener une politique
     plus libérale, garantissant la liberté de culte, la possibilité pour les paysans d'acheter les
     terres qu'ils cultivaient ,etc...Mais le 20 avril 1876, une nouvelle révolte armée éclata
     en Bulgarie.Dans le cadre de la répression, les armées ottomanes perpétrèrent de 
     nombreux  massacres ( à Batak,par exemple) qui firent de 10 à 15 000 victimes.


     Les premières victoires du panslavisme aux dépens de la Turquie:

                                          Le 2 juillet 1876, la Serbie et le Monténégro déclarèrent
    la guerre au sultan ottoman après que Constantinople eut refusé de céder à la
    première la Bosnie et au deuxième l'Herzégovine.Comme par hasard,l'armée serbe 
    était commandée par un officier.....russe, le général  Tchenaiev.Celle-ci fut
    cependant défaite par les turcs en aout devant la ville d'Alexinac.....
                                           Mais le 31 octobre, le Tsar adressa un ultimatum au
    sultan:si, dans les 48 heures,Constantinople ne signait pas un armistice
    avec la Serbie et le Monténégro, la Russie entrerait en guerre....
                       Le sultan s'inclina et, le 23 décembre, un armistice fut signé.

                                           Afin de règler les problèmes balkaniques,une conférence
   internationale s'ouvrit à Constantinople le 20 février 1877.Les Ottomans ayant refusé
   d'accéder aux exigences des Européens, le 19 avril, la Russie déclara la guerre à
   la Turquie.Attaquant à l'Ouest par les Balkans et à l'Est par le Caucase,les armées 
   russes balayèrent les garnisons ottomanes avant toutefois d'ètre stoppées au col de
   Chipka et à Pléven.Mais en décembre 1877, elles forcèrent le passage,puis déferlèrent 
   sur la Bulgarie( janvier 1878),avant de s'emparer d'Edime/Adrinople( le 20 janvier)
   et d'atteindre Rodosto ( le 30 janvier) à 100 kms seulement de Constantinople.
                                           Le 31 janvier, un armistice fut signé à Adrinople.
                                           Malgré cet armistice, les Russes étaient résolus à continuer
   leur offensive.Mais le 15 février, la flotte anglaise prit position devant Constantinople
   pour amener le Tsar à cesser l'offensive.Le 3 mars, fut signé le traité de San Stefano.
                                           Certes, la Russie n'avait pas entièrement profité de sa
   victoire,mais elle obtint : l'indépendance de la Roumanie, de la Serbie et du Monténégro,
   la création d'une principauté bulgare autonome,l'introduction de réformes profondes 
   en Bosnie, Herzégovine, Epire( au sud de l'Albanie) et Thessalie, l'annexion par la Russie
   de la Dobroujda et du delta du Danube.


   Une victoire de courte durée:

                                 La victoire du panslavisme russe fut cependant de courte durée.
                                 L'Angleterre voyait d'un mauvais oeil l'hégémonie russe dans la
 région, l'Autriche s'estimait flouée et mobilisa ses troupes,quant aux pays balkaniques 
 et plus particulièrement la Serbie,ils étaient mécontents car aucun n'avait bénéficié de
 gains territoriaux.Face à la fronde, Bismarck obtint la réunion d'une conférence
 internationale à Berlin.Celle-ci eut lieu du 15 juin au 14 juillet 1878.
                                  Elle fut une défaite pour le panslavisme aussi bien russe que Serbe,
 puisque, finalement, la Russie obtint uniquement la Bessarabie( la Dobroujna ayantété
 donnée à la Roumanie en guise de dédommagement) et la Serbie seulement les villes 
 de Pirot et de Nisch.Quant à la Bulgarie, elle fut bien élevée au rang de principauté
 autonome,mais amputée au sud de la Macédoine et de la Roumélie orientale,celle-ci
 demeurant sous domination ottomane.
                                    Dans les faits, le pays restait un vasal de la Turquie.
                                    Enfin, la Bosnie et l'Herzégovine restaient des territoires turcs
 mais leur administration était confiée à l'Autriche....
                                     Bref, la conférence de Berlin avait réduit à néant les espoirs
 slaves de "constituer" une confédération d'Etats forts.


  La Russie s'éloigne de l'Allemagne,création du 'la Duplice':

                                   Les conséquences ne se firent point attendre.Le 15 aout 1879, le
  Tsar Alexandre II  écrivit à l'empereur allemand pour se plaindre de l'attitude de
  Bismarck lors de la crise russo-ottomane.La Russie s'éloigna ainsi de l'Allemagne....
  rompant de fait l'alliance entre les trois empereurs( Russie, Allemagne et Autriche) 
  qui avait été conclue quelques années plus tot.
                                     En réaction Bismarck  signa avec Vienne un accord
 militaire secret, la Duplice....il s'agissait d'une alliance défensive en cas
 d'agression d'un des deux pays par une "coalition" franco-russe....
                                          


  Une réconciliation trompeuse:

                                     En 1881, toutefois, la situation changea radicalement: le 13 mars,
                                     Alexandre II fut assassiné par un révolutionnaire.

                                     Son fils Alexandre III, revint sur la politique anti-autrichienne,
 ce qui permit un renouvellement de l'alliance des trois empereurs,le 18 juin suivant. 

                                     Dix jours plus tard, eut lieu un événement très important:
 un traité secret fut signé entre l'Autriche et la Serbie.Alors que cette initiative
 semblait sceller l'amitié germano-slave pour le plus grand bien de la paix,elle
 allait en réalité nourrir le panslavisme et, ainsi précipiter le monde à la
 CATASTROPHE.....


 La Serbie dévoile sa volonté de puissance:

                                     Le 6 janvier 1882, fort de cette alliance secrète,le prince Milan
 Obrtenovic érigea la Serbie en royaume totalement indépendant...

                                     En septembre, les premières élections furent organisées,qui 
                         donnèrent la victoire aux radicaux, face aux libéraux et aux conservateurs.

                                     Trois ans plus tard, un premier signal d'alarme retentit:
  depuis plusieurs années, la Bulgarie était devenue une puissance dans les Balkans, le
  20 septembre 1885, l'entrée triomphale du prince Alexandre de Battenberg à Plovdiv 
  provoqua un violent conflit entre la Bulgarie et la Serbie....
                                      Les deux pays mobilisèrent. A cette époque,l'armée bulgare était
 encadrée par des officiers.....russes.Mais alors que la mobilisation battait son plein,le Tsar
 ordonna à ses officiers de ......rentrer immédiatement au pays. 
                                      Cet abandon soudain profita aux Serbes dont les armées
 parvinrent à 40 km de Sofia.Toutefois, des erreurs commises par l'état-major permirent
 à la Bulgarie de redresser la situation: le 5 novembre, les armées serbes furent battues à
 Slivinitza..
                                       Cette défaite provoqua un ultimatum de l'allié autrichien,Vienne
 exigea la tenue d'une conférence internationale afin d'avaliser la nouvelle situation.
                                      Celle-ci se tint à Constantinople, la réunion de la Bulgarie fut
 acceptée ainsi que sa constitution en un Etat totalement indépendant.Le 3 mars 1886,la
 paix serbo-bulgare fut signée.Bien que cette aventure n'ait guère profité à la Serbie,
 celle-ci avait clairement exprimé sa volonté de devenir le "centre" d'une
 grande confédération slave,mème s'il fallait,pour cela, recourir à la violence.

 En outre,elle savait désormais pouvoir compter sur l'appui russe pour la
 seconder dans "ses entreprises"..... 


  Le conflit entre slavisme et germanisme éclate au grand jour:

                                           La preuve en fut d'ailleurs très rapidement apportée:
  en Bulgarie, le champion de l'indépendance et de la puissance nationale, le prince
  Alexandre, fut l'objet de la vindicte des éléments pro-russes disséminés dans
  l'armée et dans l'administration. 
                                          Le 8 août, il fut arrêté lors d'une tentative de coup d'Etat
  et poussé à abdiquer.L'action échoua, car un triumvirat reprit le pouvoir à partir de
 Plovdiv et rappela le prince.Mais immédiatement, la Russie découvrit son jeu et lança
 un ultimatum.Alexandre s'inclina et abdiqua.C'était le 7 septembre 1886...

                                           Pourtant, le panslavisme échoua là encore:en décembre
 1886, des élections donnèrent la majorité aux nationalistes hostimes à la Russie.Cette
 victoire permit au gouvernement provisoire de choisir un nouveau prince ami de
 l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie: un officier de l'armée hongroise répondant au
 nom de Ferdinand  de Saxe-Cobourg-Gotha. ( prince de Bulgarie)
    
  Mais le conflit entre le slavisme et le germanisme était désormais ouvert.....


Création de la Triplice:

                                    Voilà d'ailleurs pourquoi le 20 février 1887, l'Allemagne,l'Autriche
 et l'Italie renforcèrent leurs liens dans une alliance secrète désormais appelée Triplice. 

                                    Deux ans plus tard, le nouvel empereur d'Allemagne Guillaume II,
 se rendit à Constantinople où il obtint pour un groupe ferroviaire allemand la construction
 de lignes reliant trois grandes villes turques.Au-delà de l'aspect économique,cette visite
 avait une connotation géopolitique évidente:soucieuse de prévenir le danger panslaviste,
 l'Allemagne cherchait ses alliés..... 


L'Allemagne prise au piège de la politique internationale:

                                    
                                     Le 27 mars 1890, survint un nouveau fait important:
 l'Allemagne " refusa" de renouveler le "traité de contre-assurance" avec la Russie.

                                    Par ce traité, signé en 1887, les deux empires s'engageaient à la
 neutralité en cas de conflit austro-russe ou franco-allemand.

                                  Pourquoi ce refus, alors que Guillaume II était favorable à
 cette entente germano-russe ?
                                 
                                   Tout simplement parce que, comme le fit alors remarquer le nouveau
 chancelier allemand Léo Caprivi," cet engagement à la neutralité en cas de conflit
 austro-russe était en "contradiction" totale avec la Triple-alliance(Triplice).

                                    Il l'était d'autant plus qu'un protocole additionnel ultrasecret
 reconnaissait les intérèts russes en Bulgarie, alors que ces intérèts "s'opposaient"
 radicalement à ceux de l'allié autrichien....  

      D'où un gouvernement allemand contraint de ne pas renouveler le traité.....

 Pour la première fois,ainsi, l'Allemagne se trouvait prise dans l'engrenage fatal
 où l'avait entrainé la menace panslaviste:elle n'était plus véritablement maitre
 de sa poltique....


La Russie se rapproche de la France:


                                        Comme on pouvait s'y attendre, le Tsar réagit à ce refus en
 se tournant vers la France.Depuis 1888, des emprunts russes avaient été introduits à la
 Bourse de Paris.
                                        En aout 1890, le sous-chef de l'état-major français, le général
 de Boisdeffre, assista aux grandes manoeuvres de l'armée russe.
                                         Bien qu'aucun traité militaire n'ait alors été signé, la voie était
désormais ouverte à une large collaboration.

                                         Une première concrétisation survint le 27 aout 1891,lorsque le
 tsar ratifia un premier accord secret d'alliance entre la Russie et la France:

     " les deux pays s'engageaient à se concerter en cas de conflint européen."

                                      Signature d'un traité militaire.

                                       Un an plus tard, le 17 aout 1892, un nouveau pas fut franchi:

  à Saint-Pétersbourg, le général de Boisffre signa avec son homologue russe 
  Obroutcheff une première convention militaire secrète.Celle-ci prévoyait la
 mobilisation d'un des membres de la Triplice et, en cas d'agression, l'intervention
 immédiate des troupes.De plus, les deux pays s'engageaient à ne pas signer de paix
 séparée.

                                        Pour la France, cette convention était naturellement tournée
 contre l'Allemagne.Pour le Tsar ( qui attendra 17 mois avant de la ratifier), elle devait
 servir à s'opposer à l'Autriche-Hongrie.Mais l'important était ailleurs:

      en signant avec la Russie un accord de mobilisation "automatique" en cas de
      conflit austro-russe, la France était bien invonlontairement,certes montée
     dans la barque du "panslavisme".....

 On devine d'ailleurs aisément la satisfaction des panslavistes lorsque, le 13 octobre 1893,
 la flotte russe reçut un accueil triomphal à Toulon....


Nicolas II entre en scène:

 Des débuts prometteurs:

                            Le 1er novembre 1894, Nicolas II, alors agé de 26 ans,succéda
                            à Alexandre III et devint Tzar de toutes les Russies.

                            Le début de son règne sembla marquer une pause dans le conflit
                            entre slavisme et germanisme.

                            En décembre,des navires de guerre allemands et russes participèrent
 ensemble à une mission dans le détroit des Dardanelles afin de faire pression sur la
 Turquie accusée de massacrer des Arméniens.
                            Le 19 février 1896, le nouveau tzar reconnut Ferdinand de Saxe-Cobourg
                            comme roi de Bulgarie.
                            Le 30 avril 1897, une convention austro-russe fut signée à St-Pétersbourg
 qui prévoyait la maintien du statu quo dans les Balkans.


  La France se désengage partiellement: 


                             La France profita de cette époque pour tenter de descendre de la barque
 du panslavisme dans laquelle elle était bien imprudemment montée en 1892.
                             Le 9 aout 1899, la convention militaire secrète fut modifiée:

  si la mobilisation restait automatique en cas de mobilisation allemande, un accord préalable
  serait nécessaire en cas de mobilisation autrichienne.De façon évidente, la France ne
  souhaitait pas ètre engagée malgré elle dans une guerre balkanique qui pourrait ètre
  provoquée par quelques fanatiques panslavistes.

                              Cette modification se révélera capitale par la suite.... 


 L'Italie s'éloigne de la Triplice.


                              Le 4 mai 1900, lors d'une visite officielle à Berlin, l'empereur
 François-Joseph rencontra Guillaume II et réaffirma l'alliance austro-allemande.

                             Cette démarche survenait alors que l'Italie s'éloignait de plus en plus
                             de l'Allemagne.  

                             Son adhésion à la Triplice avait été motivée notamment par la tension
                             qui existait entre elle et la France pour des raisons coloniales. 

                             Mais à partir de 1896, avec le premier accord sur la question
 tunisienne, la situation avait évolué vers la détente.D'où une Italie qui, petit à petit, se
 dégageait de la Triplice.

                              Le 16 décembre 1900, un nouvel accord franco-italien fut signé
 au terme duquel Paris se désintéressait de la Tripolitaine et Rome du Maroc.

                              Quatre mois plus tard, les deux pays prouvèrent mutuellement
 leur amitié dans d'impressionnantes manifestations organisées à Toulon d'abord,et à
 Naples ensuite....   



 L'Allemagne et l'Autriche de plus en plus isolés.


                              Onze ans après avoir "refusé de renouveler" le"traité de
 contre-assurance" germano-russe, l'Allemagne se retrouvait donc, dans les faits,
 très isolée.
                              Elle n'avait plus pour alliés que la faible: Autrique-Hongrie et la
                              Turquie dont l'empire craquait.  

                              Sans suprise, cette situation fut mise à profit par les panslavistes.
                              Ceux-ci ne cachèrent plus leurs visées expansionnistes,pour la
  création d'une confédération d'Etats forts.

                              L'Autriche-Hongrie réagit dès aout 1901 en dénonçant la politique russe.

                              Le 10 juillet 1902,l'isolement de l'Allemagne se renforça lorsque
 la France et l'Italie "signèrent" un accord secret d'alliance défensive.

                              Cet accord sera entériné le 14 octobre 1903 lors d'un voyage du roi
 Victor-Emmanuel III à Paris.

                              Le 1er septembre 1902, l'armée austro-hongroise dut intervenir suite
 aux graves troubles survenus en Croatie, à Agram, entre des Croates et des Serbes.   

                              Le 2 janvier 1903, la Bulgarie dénonça le traité commercial qui
                              la liait à l'Autriche deouis 1882

                              En juin, survint un événement important:depuis 1893, la Serbie
 était gouvernée par Alexandre 1er Obrenovic,qui avait instauré une constitution libérle
 et suivit une politique de complaisance à l'égard de l'Autriche-Hongrie.

                              Le 11 juin 1903, lui et sa femme Draga furent assassinés lors
 d'un coup d'Etat mené par des officiers hostiles à la politique extérieure qui était menée.

                              Le prince Karadjordjeric lui succèda, qui allait mener une politique
 panslave....Déjà affaiblie, l'Autriche réagit mollement à ce changement.


Le panslavisme se met en marche.


                             Le 20 juillet, suite à l'assassinat de son consul à Monastir,la Russie
                             envoya ses troupes en Macédoine, province soulevée contre les Turcs.  

                             La Turquie tenta de calmer le jeu en acceptant de verser des réparations.

                             Mais le 2 aout suivant, un groupe de révolutionnaires macédoniens
                             tenta de s'affranchir de la tutelle ottomane.

                             Le panslavisme s'était définitivement mis en marche.

                             Si la catastrophe ne survint pas plus tôt, c'est qu'à l'époque,la Russie
 connaissait de graves problèmes avec leJapon suite à sa politique de pénétration en
 Extrème-Orient ( le conflit armé éclatera le 8 février 1904).

                              Elle ne pouvait donc laisser s'installer des désordres sur ses arrières
                              balkaniques 

                              D'où la reconduction de l'accord austro--russe sur le statu quo
                              dans les Balkans le 2 octobre 1903.

                              Mais il ne s'agissait que d'une pause purement stratégique.

                              Lorsque,deux ans plus tard,profitant des troubles survenus à l'intérieur
 de la Russie, Guillaume II tenta de raviver la collaboration germano-russe en
 invitant le tzar Nicolas II à signer une alliance défensive, celui-ci accèda à la
 demande, MAIS l'alliance ne"fut jamais ratifiée"......



1904-1905 : si elle avait voulu la guerre, l'Allemagne aurait du saisir l'occasion.  


                               Or, il est à noter que si, vraiment, Guillaume II avait voulu faire
 la guerre pour anéantir la France et son alliée russe, il aurait du profiter de la
 débacle russe face au Japon et des graves tensions intérieures qui paralysaient
 la France en cette année 1904 pour prendre l'initiative.

     Telle fut d'ailleurs la réponse que le chancelier T.von Bethmann-Hollweg fit à
     Lord Haldane en 1912,lorsque celui-ci l'interrogea sur les prétendus projets
    d'agression allemand, il rétorqua que l'Allemagne aurait" bénéficié de la meilleur
    opportunité pour montrer son amour de la guerre lors du conflit russo-japonais" *


                                Trois ans plus tard, en 1915, dans une réponse à la propagande
   française, des Allemands écrivirent:" Une Allemagne pénétrée d'idées guerrières
   ouvrait à ce moment-là( 1904) réduire à l'impuissance pour une génération
   ses deux voisins, chacun isolément.Son amour de la paix l'emporta" **

 * ( Voy. le discours prononcé par T.von Bethmann-Hollweg le 19 aout 1915 et reproduit
     dans The New York Times Current History,octobre 1915,p.62,col.B)

 ** ( Voy.G.Pfeischifter,op.cit.,p.33)


  Cela dit, revenons à notre chronologie des faits.


 1905: le panslavisme gagne en puissance:


                    L'année 1905 marqua une nouvelle poussée du panslavisme.

                   Le 8 septembre, en Macédoine, des violents combats opposèrent Turcs
                   et Bulgares.       

                   Un mois plus tard, à Fiume, en plein territoire autrichien, des députés croates
                   et serbes revendiquèrent leur autonomie politique, culturelle et économique. 

                   En janvier 1906, à la conférence d'Algésiras sur la question marocaine,
 l'Allemagne apparut très esseulée: la France fut soutenue par la Russie,l'Angleterre et
 l'Italie alors que l'Allemagne reçut l'appui de la seule Autriche.
                   Rendu inquiet par cet isolement, Guillaume II tenta de se rapprocher de
                   l'Angleterre.

                   Le 15 aout 1906, il reçut Edouard VII à Kronberg.Mais l'entrevue ne donna                     rien de concret.

                   A cette époque le panslavisme devenait de plus en plus fort.POURQUOI ?

                   Parce que le 29 aout 1905, la paix avait été signée entre le Japon et la Russie. 

                   Certes, cette paix marquait l'échec de l'impérialisme russe en Extrème-Orient,
 mais elle rendait les mains libres au Tzar qui allait pouvoir compenser l'humiliation en
 reportant ses appétits sur les Balkans.

                   A partir de novembre 1906, la Russie agit à nouveau au sud, en direction des
                   Etats slaves.  

                   Les premiers résultats ne se firent guère attendre: en juin 1907, des bandes
 serbes et bulgares( épaulées par des Grecs) fomentèrent des troubles en Macédoine afin
 de compromettre le fragile équilibre que la Turquie avait réussi à trouver après
 les événements de septembre 1905...

                   A la mème époque, les mouvements panserbes reçurent l'appui de Belgrade
 qui favorisa les projets de " rattachement" de la Bosnie à la ......Serbie.


Guillaume II tente désespérément de rompre l'isolement de l'Allemagne.

                 
                    Le 14 aout, Guillaume II tenta une nouvelle fois de rompre l'isolement
 diplomatique de l'Allemagne en recevant le roi d'Angleterre à Kassel et en décidant
 de se rendre à Londres le 10 novembre suivant...

                    Mais le 31 aout, des négociations couronnées de succès entre l'Angleterre
                    et la Russie débouchèrent, après l'adhéson de la France, sur la Triple-Entente.

                   Les espoirs de l'empereur allemand s'évanouirent alors: l'Allemagne et
  l'Autriche-Hongrie se retrouvaient esseulées,avec un panslavisme qui, chaque jour,
  s'exacerbait....


L'Autriche souhaite annexer la Bosnie-Herzégovine.


                   En décembre 1907, soucieuse de contrarier les projets bulgares qui
                   favorisaient les pansserbes, l'Autriche annonça son projet d'annexion de la
                   Bosnie-Herzégovine.   





  Rappelons que, depuis le congrès de Berlin en 1878, l'Autriche administrait cette région
  qui appartenait à la Turquie.

                   Dans les faits,donc, cette annexion équivalait uniquement à l'éviction
                  des dernières présences ottomanes. 

Il n'était nullement question d'envahir et de renverser un quelconque régime....




   A Suivre....

                     

                                      

      
      

Voilà bien la "PREUVE" que l'Allemagne a été "contrainte" de déclarer la guerre!!!
ce que l'on se garde bien de nous raconter à l'école....Merci Jules,dommage que tu aies décidé
de t'occuper de tes chevaux avec tes amis:Raspoutine et Rudel,vous étiez
très précieux!!!


_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2016)    Sujet du message: Les causes et les vrais responsables de la Grande Guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com