France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'ennemi intime
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 1 Nov - 11:53 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Certainement trés "intime", car il n'est pas resté longtemps à l'affiche dans notre capitale avignonaise !
J'en ai entendu beaucoup de mal... Mais peut-être qu'il y a beaucoup de parti-pris dans ces avis. Alors ceux qui l'ont vu... merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Nov - 11:53 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 18:47 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Moi, je ne l'ai pas vu. Mais en tous les cas, les gens du Cercle des Combattants d'Afrique Française du Nord (CDCAFN) qui regroupe 17 associations d'AC représentant 800.000 adhérents, l'ont vu eux !

Ils en déduisent que le film est ORIENTE, parcequ'il charge pratiquement à sens unique l'Armée Française pour sa brutalité et sa sauvagerie pendant la guerre 1954-1962.
Or, parcequ'il montre une section d'appelés du contingent, essentiellement métropolitains (alors que 40% des effectifs étaient composés au moins d'appelés "de souche nord-africaine") et quelques Harkis, obéissant à un commandant (?) vêtu d'une chemise noire (allusion au fascisme et au passage injure envers les officiers d'active) ordonnant le massacre d'un village, de ses femmes et de ses enfants, sorte d'Oradour commis aprés une embusade dans laquelle est tombée une jeep avec trois soldats..., il est en plus INSULTANT pour nos soldats !

Patrick ROTMAN qui en est le scénariste a reçu une volée de bois vert de ce Cercle qui le met en demeure d'apporter des preuves, des exemples concrets de massacres avec le lieu, la date, le numéro et l'unité concernée et le nom des officiers en cause pour chacun d'eux, se chargeant des suites à donner ! Surprisedk:
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 12:45 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

J'lai vu le film et c'est exactement ce que le vieux nous disait sur les opérations dans le djebell. Il y était pas lui, mais il avait des copains qui les ont faites. Parait que les bougnoules, ils se les payaient à la douze-sept !
Et j'ai lu le journal de la FNACA. Y'a des fois des témoignages !
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 09:30 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Salvé,

tant qu'a faire plutôt qu'un texte tronqué autant mettre la totalité de ce texte :

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR PATRICK ROTMAN
CERCLE POUR LA DEFENSE DES COMBATTANTS
D'AFRIQUE FRANCAISE DU NORD (CDCAFN)
Paris, 2 novembre 2007
LE DÉLÉGUÉ NATIONAL
LETTRE OUVERTE A MONSIEUR PATRICK ROTMAN
Monsieur,
Le Cercle pour la Défense des Combattants d'AFN (CDCAFN) regroupe 17 associations,
représentant 800 000 adhérents. H s'est réuni le 25 octobre 2007 pour évaluer le message
délivré par le film "L'ennemi intime" dont vous êtes le scénariste.
Le pacte fondateur qui unit ces associations a pour but de défendre l'honneur de ceux qui ont
servi la France dans la lutte décidée par les gouvernements de l'époque en Afrique du Nord,
notamment en Algérie entre 1954 et 1962.
Les Présidents de ces associations, après avoir vu, séparément, le film "L'ennemi intime" et
pris le temps de la réflexion, estiment de façon unanime que le scénario est orienté
préférentiellement contre l'Armée Française et manifestement nuisible à la France par
l'incitation à la haine raciale qu'il suinte.

ORIENTÉ, c'est ce qui ressort du titre du film "L'ennemi intime" reproduction littérale de celui
de votre documentaire de 2002, qui chargeait, pratiquement à sens unique, l'Armée Française
pour sa brutalité, voire sa sauvagerie pendant la guerre 1954-1962.

Certes, le film actuel, dans son début, montre le résultat du massacre de villageois par les
rebelles, illustrant ainsi la cruauté du FLN, et, à la rigueur, pouvant justifier la recherche du
renseignement par la torture de fellaghas capturés ; sauf que la mise en scène est outrancière,
caricaturale et finalement grotesque ! Ces chaînes ! ! on se croirait revenu au Moyen-Age. En
apparence par symétrie, mais en réalité disproportionnée, la charge contre l'Armée Française
est orientée au point de mettre en scène un épisode révoltant, reproduction d'un "mini-
Oradour sur Glane". L'accusation est tellement grave qu'il est indispensable de s'arrêter sur
son mécanisme et sa mise en scène.

Le scénario est centré sur l'action d'une petite unité d'infanterie où se mêlent quelques harkis
et une quarantaine de soldats métropolitains, encadrés par un seul sous-officier d'activé, certes
expérimenté, et un jeune officier de réserve, peu à l'aise. C'est le choix de la mise en scène de
ce film-fiction, de manière à représenter de façon compréhensible l'armée régulière à base
d'appelés du contingent, implantée dans les secteurs opérationnels d'Algérie. Grâce à ce
procédé, inutile de montrer plusieurs unités, puisqu'il suggère, et l'on peut l'imaginer, qu'elles
se ressemblent toutes. A noter qu'apparemment il n'y a pas d'appelés de souche nord-africaine.
aux mentalités et motivations différentes de celle des harkis. Or, ils représentaient, en 1959,
40% de l'effectif d'une telle section. Ce qui à soi tout seul rend invraisemblable la sauvagerie
d'une telle unité envers la population.

L'épisode en question, une jeep transportant trois militaires armés tombe dans une embuscade,
isolée et non liée au village. Cet acte de combat normal ne justifie pas l'intervention dans le
village d'un commandant, arrivant après la bataille, vêtu d'une chemise noire (allusion au
fascisme, et au passage injure envers les officiers d'activé) ordonnant le massacre des enfants
et des femmes.

Votre récit accusateur est d'autant plus invraisemblable qu'il prend pour cible des soldats
appelés du contingent, aguerris et mûris par les opérations de pacification auprès des
populations. Même en l'absence de recrues de souche nord-africaine, ces appelés et leur
encadrement; qui partageaient la même vie et les mêmes risques, n'auraient pas accepté sans
broncher de massacrer des femmes et des enfants. Ils n'étaient ni stupides, ni lâches et vous
les insultez en traitant ainsi leur comportement dans la guerre. Inutile de vous masquer
derrière le faux nez de cette contorsion pseudo-philosophique de "L'ennemi intime" et de vous
abriter juridiquement derrière l'artifice de la fiction : il s'agit bel et bien d'une injure.
En retour, nous qui avons réellement combattu en Algérie avec des harkis et des appelés, nous
affichons notre conviction : les appelés, les harkis, les sous-officiers et les officiers
subalternes de l'encadrement de contact de ces troupes étaient de bons soldats, de bons
Français incapables de commettre ces crimes que vous mettez complaisamment en scène.
Pour attirer le chaland ou par idéologie ?

Cette idéologie est NUISIBLE à la cohésion nationale, eu égard aux réactions possibles,
probables et surtout durables, de l'importante population d'origine maghrébine face a ces
crimes dont le "mini-Oradour sur Glane". Comment voulez-vous qu'en France la population
d'origine maghrébine ait envie d'aimer les Français ? Car dans votre scénario, il ne s'agit pas
d'une unité d'extra-terrestres, fabriquée et mise en scène pour ce film-fiction. Non. il s'agit de
combattants fournis par la conscription, c'est-à-dire par tous les foyers, toutes les familles, de
toute la France C'est donc la France qui est en cause, car ce million déjeunes Français de
l'époque les grand-pères de maintenant, se seraient conduits comme des sauvages, des nazis,
vis-à-vis'des grands parents et des parents de cette population d'origine maghrébine actuelle.
Votre message orienté est nuisible, car il est une incitation à la haine raciale.

Je suis donc mandaté pour vous demander de bien vouloir nous fournir quelques exemples
concrets de massacres, c'est à dire pour chacun le lieu, la date (au moins l'année) le numéro du
régiment concerné, etc... Car vous ne pouvez à la fois prétendre que ce scénario repose sur
des faits réels et refuser d'en apporter la preuve !

Nous nous chargerons de la suite à donner.
Dans l'espoir que vous ne fuirez pas votre responsabilité, je vous prie de recevoir mes
salutations.

Général de corps d'armée (cr) Bernard GILLIS
Délégué National du CDCAFN

1 rue de Brissac - 75004 Paris - Tél : 01 44 54 22 70 - Fax : 01 48 87 68 74 - contact@union-federale.com 
 
Il faut faire cesser ce révisionisme négationiste hémiplégique que l'on veut nous imposer!! Dans quel but ??
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 09:35 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Merci camarade ! Je n'en attendais pas moins de toi ! Very Happy
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Pierre


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2007
Messages: 32
Localisation: belgique

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 13:27 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Je ne connais pas.... Sad

Revenir en haut
Viking
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Déc - 13:39 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

 Voilà encore une "preuve" de la destruction programmée de notre pays...
 Pendant que les yeux sont rivés sur les séries de piqûres de rappel sur la chaîne
 publique et les autres,concernant des guerres d'il y a plus de 60 ans et de sortir
 du chapeau des nouveaux "témoins", nous ne voyons plus ce qui se passe chez nous!
   L'ENNEMI INTIME EST BIEN VIVANT CHEZ NOUS ....sous toute ses formes!
 Et comme le crabe sidaïque, nous détruits chaque jour un peu plus!
 
   LA BETE IMMONDE N'EST PAS CELLE QUE L'ON NOUS MONTRE DU DOIGT ! 

                            Faut arrêter de prendre les gens pour des C.....!  Razz

PS:  Merci Briard pour ce document essentiel.


Revenir en haut
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 15:19 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

                                       FRANCE REVEILLES-TOI ! 

    Bravo à l'Admi et à Briard d'avoir parlé d'une des centaines manipulations
    qui se trament dans notre pays, chaque jour et des Français que l'on
    condamnent par des mois de prison ferme et d'énormes amendes dans le silence
    des médias, qu'ils soient chômeurs et pères de familles nombreuses,pour avoir osé
    révéler des vérités qui dérangent....mais on n'emprisonne pas les esprits! 


Revenir en haut
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 15:44 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Briard a écrit:
Salvé,
tant qu'a faire plutôt qu'un texte tronqué autant mettre la totalité de ce texte :


LETTRE OUVERTE A MONSIEUR PATRICK ROTMAN CERCLE POUR LA DEFENSE DES COMBATTANTS
D'AFRIQUE FRANCAISE DU NORD (CDCAFN)
Paris, 2 novembre 2007
LE DÉLÉGUÉ NATIONAL
LETTRE OUVERTE A MONSIEUR PATRICK ROTMAN
Monsieur,
Le Cercle pour la Défense des Combattants d'AFN (CDCAFN) regroupe 17 associations,représentant 800 000 adhérents. H s'est réuni le 25 octobre 2007 pour évaluer le message
délivré par le film "L'ennemi intime" dont vous êtes le scénariste.
Le pacte fondateur qui unit ces associations a pour but de défendre l'honneur de ceux qui ont
servi la France dans la lutte décidée par les gouvernements de l'époque en Afrique du Nord,
notamment en Algérie entre 1954 et 1962.
Les Présidents de ces associations, après avoir vu, séparément, le film "L'ennemi intime" et
pris le temps de la réflexion, estiment de façon unanime que le scénario est orienté
préférentiellement contre l'Armée Française et manifestement nuisible à la France par
l'incitation à la haine raciale qu'il suinte.

ORIENTÉ, c'est ce qui ressort du titre du film "L'ennemi intime" reproduction littérale de celuide votre documentaire de 2002, qui chargeait, pratiquement à sens unique, l'Armée Française
pour sa brutalité, voire sa sauvagerie pendant la guerre 1954-1962.

Certes, le film actuel, dans son début, montre le résultat du massacre de villageois par lesrebelles, illustrant ainsi la cruauté du FLN, et, à la rigueur, pouvant justifier la recherche du
renseignement par la torture de fellaghas capturés ; sauf que la mise en scène est outrancière,
caricaturale et finalement grotesque ! Ces chaînes ! ! on se croirait revenu au Moyen-Age. En
apparence par symétrie, mais en réalité disproportionnée, la charge contre l'Armée Française
est orientée au point de mettre en scène un épisode révoltant, reproduction d'un "mini-
Oradour sur Glane". L'accusation est tellement grave qu'il est indispensable de s'arrêter sur
son mécanisme et sa mise en scène.

Le scénario est centré sur l'action d'une petite unité d'infanterie où se mêlent quelques harkiset une quarantaine de soldats métropolitains, encadrés par un seul sous-officier d'activé, certes
expérimenté, et un jeune officier de réserve, peu à l'aise. C'est le choix de la mise en scène de
ce film-fiction, de manière à représenter de façon compréhensible l'armée régulière à base
d'appelés du contingent, implantée dans les secteurs opérationnels d'Algérie. Grâce à ce
procédé, inutile de montrer plusieurs unités, puisqu'il suggère, et l'on peut l'imaginer, qu'elles
se ressemblent toutes. A noter qu'apparemment il n'y a pas d'appelés de souche nord-africaine.
aux mentalités et motivations différentes de celle des harkis. Or, ils représentaient, en 1959,
40% de l'effectif d'une telle section. Ce qui à soi tout seul rend invraisemblable la sauvagerie
d'une telle unité envers la population.

L'épisode en question, une jeep transportant trois militaires armés tombe dans une embuscade,isolée et non liée au village. Cet acte de combat normal ne justifie pas l'intervention dans le
village d'un commandant, arrivant après la bataille, vêtu d'une chemise noire (allusion au
fascisme, et au passage injure envers les officiers d'activé) ordonnant le massacre des enfants
et des femmes.

Votre récit accusateur est d'autant plus invraisemblable qu'il prend pour cible des soldatsappelés du contingent, aguerris et mûris par les opérations de pacification auprès des
populations. Même en l'absence de recrues de souche nord-africaine, ces appelés et leur
encadrement; qui partageaient la même vie et les mêmes risques, n'auraient pas accepté sans
broncher de massacrer des femmes et des enfants. Ils n'étaient ni stupides, ni lâches et vous
les insultez en traitant ainsi leur comportement dans la guerre. Inutile de vous masquer
derrière le faux nez de cette contorsion pseudo-philosophique de "L'ennemi intime" et de vous
abriter juridiquement derrière l'artifice de la fiction : il s'agit bel et bien d'une injure.
En retour, nous qui avons réellement combattu en Algérie avec des harkis et des appelés, nous
affichons notre conviction : les appelés, les harkis, les sous-officiers et les officiers
subalternes de l'encadrement de contact de ces troupes étaient de bons soldats, de bons
Français incapables de commettre ces crimes que vous mettez complaisamment en scène.
Pour attirer le chaland ou par idéologie ?

Cette idéologie est NUISIBLE à la cohésion nationale, eu égard aux réactions possibles,probables et surtout durables, de l'importante population d'origine maghrébine face a ces
crimes dont le "mini-Oradour sur Glane". Comment voulez-vous qu'en France la population
d'origine maghrébine ait envie d'aimer les Français ? Car dans votre scénario, il ne s'agit pas
d'une unité d'extra-terrestres, fabriquée et mise en scène pour ce film-fiction. Non. il s'agit de
combattants fournis par la conscription, c'est-à-dire par tous les foyers, toutes les familles, de
toute la France C'est donc la France qui est en cause, car ce million déjeunes Français de
l'époque les grand-pères de maintenant, se seraient conduits comme des sauvages, des nazis,
vis-à-vis'des grands parents et des parents de cette population d'origine maghrébine actuelle.
Votre message orienté est nuisible, car il est une incitation à la haine raciale.

Je suis donc mandaté pour vous demander de bien vouloir nous fournir quelques exemplesconcrets de massacres, c'est à dire pour chacun le lieu, la date (au moins l'année) le numéro du
régiment concerné, etc... Car vous ne pouvez à la fois prétendre que ce scénario repose sur
des faits réels et refuser d'en apporter la preuve !

Nous nous chargerons de la suite à donner.
Dans l'espoir que vous ne fuirez pas votre responsabilité, je vous prie de recevoir messalutations.

Général de corps d'armée (cr) Bernard GILLISDélégué National du CDCAFN


1 rue de Brissac - 75004 Paris - Tél : 01 44 54 22 70 - Fax : 01 48 87 68 74 - contact@union-federale.com  
  
Il faut faire cesser ce révisionisme négationiste hémiplégique que l'on veut nous imposer!! Dans quel but ??



Le but est simple, nous amuser en nous parlant d'une bête immonde qui pourrait revenir

( sous-entendu qui vous savez...) alors que cette bête immonde est déjà là!
 Comme l'a très bien illustré Jules..
 Sommes dans le même cas de manipulation que Poutine, le cancer étend ses métastases
 dans l'ensemble du corps de la France, après d'autres pays européens.
 Avons d'ailleurs quelques idiots utiles qui viennent ici essayer de répande leur fiole de poison.


Revenir en haut
Thor


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2007
Messages: 42
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 09:45 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

 Mon père m'a amené voir ce film, à la sortie nous étions boulversés.
Là à froid,nous pourrons en re-discuter.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 12:05 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Patrick Rotman n'a toujours pas répondu à la question du Général Gillis... Il doit avoir des difficultés...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 12:36 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

 Va demander à Sarko d'intervenir,pour nous faire comprendre que nous déformons tout... Twisted Evil  

Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 01:30 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Vous vous affolez car un film ne représente pas l'histoire ?
Citez moi un seul film qui soit historiquement fidele . Juste un seul .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 10:36 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

Bien sur, je ne m'attendais pas à une autre réponse que celle là ! En attendant la réponse de Patrick Rotman, je te poserai la question suivante: as-tu participé à cette guerre pour juger que c'est "le" film (je suppose que c'est de ce film dont tu veux parler) qui soit historiquement fidèle ?

Moi je pense à l"Honneur d'un Capitaine", mais bon... J'attends ta réponse !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
REX


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 17
Localisation: Vienne

MessagePosté le: Sam 8 Déc - 10:27 (2007)    Sujet du message: L'ennemi intime Répondre en citant

ATF40 a écrit:
Vous vous affolez car un film ne représente pas l'histoire ? Citez moi un seul film qui soit historiquement fidele . Juste un seul .

Juste un,le voilà:" Le Triomphe de la volonté" de Léni RIEFENSTAHL ! Razz

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:01 (2016)    Sujet du message: L'ennemi intime

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com