France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'assassinat de l'amiral Darlan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 10:16 (2007)    Sujet du message: L'assassinat de l'amiral Darlan Répondre en citant

Hasard ou prémonition, l'amiral Darlan est à Alger au moment du débarquement anglo-américain, ce 8 novembre 1942. Et cette "libération" d'un territoire qui est resté à l'abri de toute occupation des forces de l'Axe, au lieu de célébrer immédiatement l'union de tous les Français "résistants" autour de nos alliés, va au contraire exacerber les multiples désirs de pouvoir, de toutes les factions politiques qui grenouillent dans la "capitale de la France en guerre".
A commencer par les... royalistes, qui complotent pour un retour au pouvoir de Henri d'Orléans. Il y a ensuite le général Giraud, qui a rencontré Pétain aprés sa rocambolesque évasion de Königstein, que les Américains aimeraient bien voir jouer un rôle politique de premier plan, mais qui, le malheureux, va se faire rouler dans le farine tant sa méconnaissance des intrigues politiciennes est immense. Les Anglais, qui poussent l'Homme de Londres, furieux de n'avoir pas été prévenu du débarquement ("j'espère que les gens de Vichy vont les foutre à la mer!") et qui va ramer ferme pour rattrapper le temps perdu, avec le soutien des communistes. Et Roosevelt, qui contrairement à Eisenhower, joue la carte Darlan, donc Vichy... Du moins le croit-il, car Darlan sur place, a rompu toutes relations avec Pétain et se considére comme le légitime représentant de la France aux côtés des Alliés et en guerre contre l'Allemagne...

A y regarder de près, on se rend compte que celui qui gêne tout le monde, c'est bien entendu Darlan !

En ce mois de décembre 1942, dans le panier de crabes qu'est la ville d'Alger, ce sont les royalistes qui prennent, semble-t-il, la décision d'abattre l'amiral. Henri d'Astier de la Vigerie et l'abbé Cordier n'ont aucun mal à convaincre le petit groupe de jeunes activistes qu'ils manipulent et de désigner l'un d'entre eux, Fernand Bonnier de la Chapelle, 19 ans, tiré "à la courte paille".
J'ai dit "semble-t-il", parcequ'en y réflechissant, on peut raisonnablement penser que le "crime ne peut en rien leur profiter !" Sachant par ailleurs que les ordres sont venus de... Londres, on ne peut que formuler l'hypothèse la plus vraisemblable: Churchill/De Gaulle...
D'autant que le "procés" du jeune assassin sera baclé en 24 heures et qu'il sera fusillé le 26 décembre, deux jours aprés son acte, De Gaulle régnant...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Nov - 10:16 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com