France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

NUREMBERG
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 14:34 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Briard a écrit:
In BARDECHE NUREMBERG OU LA TERRE PROMISES !!

Et que voila le Briard qui nous cite du falsificateur negationniste invetere.
Et l'Admin s'etonne, ensuite !
Une petite bio de Maurice Bardeche :
http://www.phdn.org/negation/rassinier/bardeche.html

Admin, c'est illegal de citer ces gens, Loi Gayssot.
Je ne denoncerais pas ce forum aux autorites car je suis un gentil garcon, mais tu devrais etre prudent.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Déc - 14:34 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alfred Kalb


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2007
Messages: 15
Localisation: Nanterre-U

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 14:38 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

C'est bien ce qu'il me semblai daniel...

Ce qui m'etonne c'est le simple fait que Briard ne fasse pas plus de deux lignes dans ses interventions, je l'ai connu plus fougueux.
Moi meme etant un gentil garcon...
_________________


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 14:51 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Alfred Kalb a écrit:
Ce qui m'etonne c'est le simple fait que Briard ne fasse pas plus de deux lignes dans ses interventions, je l'ai connu plus fougueux

Moi aussi...

Briard, je n'aurais qu'un mot, et il est sincere : Tu me decois.

Je te savais virulent anticommuniste, ce qui ne me gene pas, au contraire, je te savais nostalgique de l'Algerie Francaise, ce que je peux tout a fait comprendre sans pour autant etre d'accord avec toi, mais te prendre en flagrant delit de citation de falsificateurs negationnistes est une tres mauvaise surprise a mon niveau.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:00 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

 Alors les boys, on vient voir la "dernière séance"?
 C'est dur à un certain âge d'apprendre des vérités,mais c'est pour le bien
 des futures générations...Content de vous voir passer d'agréables moments
 avec nous!!!
  A bientôt.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:19 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Maurice Bardèche, comme Robert Brasillach sont des "témoins" de cette époque. Lors de n'importe quel procés, on peut faire venir à la barre des criminels notoires pour témoigner à charge ou à décharge. ce qui importe c'est leur témoignage. Il ne s'agit pas ici de faire de la pub pour ces gens là ! J'ai parmi mes vieux vinyl le superbe "Poëmes de Fresnes" de Brasillach, dits par... Pierre Frenay ! C'est un crime contre l'humanité ?
Personne ici ne nie quoi que ce soit. Et je l'ai dit ce forum est celui de la LIBERTE. De la liberté de débattre dans le cadre de l'Histoire et tous les témoins doivent être cités. C'est de cette façon dont on apprend l'histoire et pas comme dans certains fora où le simple fait de critiquer une certaine "résistance" vous fait virer illico-presto. Je me répète ? Oui, faut bien, car il y a des gens qui sont durs à comprendre...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:22 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Celà dit, Maurice Bardèche "négationniste" ? C'est nouveau ça ! Et "falsificateur" ? Des preuves... des preuves...
Collabo notoire, je veux bien, mais s'il te plait Daniel Laurent ne reprend pas les termes de l'extrême gauche libérationniste !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:36 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Admin a écrit:
Celà dit, Maurice Bardèche "négationniste" ? C'est nouveau ça ! Et "falsificateur" ? Des preuves... des preuves...
Collabo notoire, je veux bien, mais s'il te plait Daniel Laurent ne reprend pas les termes de l'extrême gauche libérationniste !

Bon, ben puisque l'Admin refuse systematiquement de cliquer sur les liens que je vous donnes, je vous balance l'integrale...

"Bardèche fut le père du fascisme français d'après guerre et fut pendant cinquante ans la grande figure idéologique et intellectuelle de l'extrême droite française. Il écrivait cependant déjà avant-guerre dans l'hebdomadaire antisémite Je suis partout. Beau-frère et adulateur du collaborationniste Brasillach, antisémite et rédacteur en chef de Je suis partout -- Brasillach qui écrivait le 25 septembre 1942 : « il faut se séparer des Juifs et ne pas garder les petits » -- Bardèche n'a pas supporté la condamnation à mort de Brasillach.

En 1947 Bardèche justifiait dans une lettre à François Mauriac la collaboration avec Hitler (Valérie Igounet, Histoire du négationnisme en France, Seuil, 2000, p. 40). Ses écrits sont imprégnés d'un racisme et d'un antisémitisme acharné. Il parle des « rêves enfermés dans la cervelle sournoise d'un petit cireur de bottes négroïdes du ghetto de New York » (cité par Igounet, p. 43). Toute sa prose vise à asséner une thèse délirante: les Juifs seraient responsables de la guerre.

Dès 1948 il écrivait un ouvrage antisémite exonérant les nazis de leurs crimes ou en niant la réalité, et faisant porter la responsabilité de la guerre sur « Les Juifs ». Plus encore que Rassinier, il est le véritable fondateur du négationnisme en France.

En décembre 1950, Bardèche donne des conférences en Allemagne devant des parterres d'anciens nazis. Il y fait l'apologie de la collaboration (Igounet, p. 49). Bardèche admirait le IIIe Reich et adulait ses hommes (Igounet, p.58 ). Il fut, avec l'ancien SS Karl-Heinz Priester, l'éditeur de Bardèche en Allemagne, l'un des chefs de file de l'extrême droite européenne des années 50 et 60. Fondateur de la revue néo-fasciste Défense de l'Occident, qu'il dirigea pendant 30 ans de 1952 à 1982, il fut un discret mais inlassable propagandiste du négationnisme à l'extrême droite. Bardèche a participé aux principales publications de l'extrême droite française et Européenne, Rivarol, Nation Europa et, bien sûr, Défense de l'Occident.

En 1954, Bardèche avait publié dans Défense de l'Occident de larges extraits d'un article bourré d'ignominies négationnistes de la revue nazie publiée en Argentine Der Weg, que dirigeait alors le nazi Johann von Leers; article dont Rassinier a très vraisemblablement eut vent et récupéré sans citer sa source (Florent Brayard, Comment l'idée vint à M. Rassinier, Naissance du révisionnisme, Fayard, 1996, p. 310)

En 1962 et 1964 Bardèche édita Rassinier. Il entretint avec lui une correspondance suivie ainsi qu'avec le nazi Johann von Leers. En 1963, Bardèche constituait avec une brochette d'antisémites pathologiques -- notamment Xavier Vallat et Jacques Ploncard d'Assac -- une « société des amis d'Edouard Drumont » qui reprend les délires antisémites de Drumont et promeut notamment la validité du faux antisémite fabriqué par la police tsariste au début du siècle, les Protocoles des sages de Sion (Pierre Birnbaum, « La France aux Français », Histoire des haines nationalistes, Seuil, 1993, p. 112)...

La revue de Bardèche, Défense de l'Occident accueillit Rassinier à de nombreuses reprises, mais aussi bien d'autres négationnistes comme le militant extrémiste François Duprat, le néo-nazi Richard Harwood, et bien sûr Faurisson (René Monzat, Enquêtes sur la droite extrême, Le Monde Éditions, 1992, p. 182).

Ce fut Bardèche qui prononça l'éloge funèbre de Rassinier.

Bibliographie:

Ghislaine Desbuissons, « Maurice Bardèche écrivain et théoricien fasciste ? », Revue d'Histoire Moderne et Comptemporaine, janvier-mars 1990.

Ghislaine Desbuissons, « Maurice Bardèche, un précurseur du "révisionnisme" », Relations internationales, n° 65, printemps 1991, p. 23-37.

Bertrand Poirot Delpech, « Maurice Bardèche et la haine de la démocratie », Le Monde, 5 mars 1993, p. 26.

Valérie Igounet, Histoire du négationnisme en France, Seuil, 2000, p. 37-60.

Ian Barnes, « A fascist Trojan horse: Maurice Bardèche, fascism and authoritarian socialism », Patterns of Prejudice, Vol.. 37, No. 2, 2003.

Source : http://www.phdn.org/negation/rassinier/bardeche.html
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:47 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Et ben voilà ! Merci d'avoir présenté ce Maurice Bardèche ! Au moins tout le monde pourra s'en faire une opinion, et je conviendrai qu'effectivement il répond à ces qualificatifs.
Une observation: comment un tel criminel a-t-il pu rester en liberté dans le années 50 et 60 ? La liberté de penser et de s'exprimer était-elle plus importante qu'aujourd'hui ?
L'antisémitisme est une opinion. Elle est condamnable, certes, mais elle reste "une opinion", comme l'anti-communisme, l'anti-fascisme, l'anti-racisme, ou l'anti-capitalisme. Et cette opinion, pour nauséabonde qu'elle fut, était considérée dans ces années là comme une "opinion", pas comme un délit, ce qu'elle est aujourd'hui. Et on peut en discuter, car elle fait partie de l'Histoire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 16:02 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

          Aussi parle-t-on aujourd' hui du Balzac de Bardèche et du Stendhal et du Flaubert,
          et du Proust, et du Céline comme on parle du Corneille ou du Virgile de Brasillach. 
          Ce petit homme de grande simplicité à l'exquise gentillesse fut, tout le long de sa vie,
          un fervent de l'Ecole Normale Supérieur.
          Hors de son séjour en prison ou de ses vacances à Canet, en Roussillon, i ne quittait
          jamais l'environnement de l'Ecole, toujours présente à sa mémoire.
          Car ce sont les rencontres de l'Ecole qui déterminèrent toute sa vie,une Ecole où
          toutes les opinions se côtoyaient alors sans haine.
          Il trouva à la rue d'Ulm l'amitié de Thierry Maulnier et de Robert Brasillach,mais
          aussi celle de Georges Pompidou et celle des très gauchisants Jacques Soustelle
          et Claude Jamet.
          Plus à gauche qu'eux était celle que l'on surnommait la " vierge rouge", Simone Weil.
          Bardèche regrettait toujours, cinquante ans plus tard, de ne pas l'avoir mieux connue
          car elle était externe et ne venait pas beaucoup à l'Ecole.
          Il confiait que jamais personne ne lui avait fait pareille impression....  

          Mais c'est l'amitié avec Brasillach qui fit basculer son destin.L'un et l'autre possédaient
          également un immense talent mais aussi la curiosité de tout, du théâtre,du cinéma
          dont ils écrivirent l'histoire jusqu'à la guerre, et surtout de la vie.
          Ensemble ils parcoururent l'Espagne en guerre et cela donna l' Histoire de la guerre
          d'Espagne.
          C'est à cette époque que Bardèche épousa la soeur de Brasillach,Suzanne.
          Vint alors le mauvais temps de la guerre, la collaboration.
          
          Brasillach, journaliste engagé avait choisi le mauvais camp.
          En 1944, il fut condamné et fusillé.
          Dès lors Bardèche défendit sans relâche la mémoire de son beau-frère et même
          la politique qu'il aurait peut être continué à mener.
          Il écrivit alors Nuremberg ou la terre promise, oeuvre impertinente et non-conformiste 
          insupportable à la police de la pensée.
          Celà lui valut un an de prison et la misère pendant longtemps.
          Suzanne et lui l'affrontèrent non seulement avec courage mais avec humour en élevant
          leurs enfants.
          Cela donna le livre à la fois émouvant,drôle,désopilant,  Suzanne et le taudis.
          Il faut ici rendre hommage à la fidélité en amitié de Georges Pompidou qui, à peine élu
          à la Présidence de la République, s'occupa de lui redonner un minimum de travail
          universitaire.
          La République et surtout la république des lettres ne traitait pas également le stalinien
          fou Althusser et le grand écrivain Bardèche!
          Bardèche fut aussi un homme de réflexion politique profonde au-delà de positions
          idéologiques ou circonstancielles que ne partageait pas l'auteur de ces lignes.
          Les temps modernes sont ainsi le fruit d'une réflexion pénétrante sur la dictature
          de l'argent et l'entreprise de dépossession qui est la marque du système qui nous régit....

Source:DICTIONNAIRE DE LA REPLIQUE(Centre Henri et André Charlier,Editions
 Godefroy de Bouillon,2004,p.72-73)  

       

            
           


Dernière édition par Raspoutine le Ven 7 Déc - 17:37 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 16:47 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Admin a écrit:
Et ben voilà ! Merci d'avoir présenté ce Maurice Bardèche ! Au moins tout le monde pourra s'en faire une opinion, et je conviendrai qu'effectivement il répond à ces qualificatifs.
Une observation: comment un tel criminel a-t-il pu rester en liberté dans le années 50 et 60 ? La liberté de penser et de s'exprimer était-elle plus importante qu'aujourd'hui ?

Non, la science historique n'etait pas, a l'epoque, preparee a recevoir de telles falsifications. Il lui a fallu du temps pour s'y adapter et y repondre, puis encore plus de temps pour que le legislateur decide d'interdire la diffusion des propos de ces menteurs professionnels.
Citation:
L'antisémitisme est une opinion. Elle est condamnable, certes, mais elle reste "une opinion", comme l'anti-communisme, l'anti-fascisme, l'anti-racisme, ou l'anti-capitalisme. Et cette opinion, pour nauséabonde qu'elle fut, était considérée dans ces années là comme une "opinion", pas comme un délit, ce qu'elle est aujourd'hui. Et on peut en discuter, car elle fait partie de l'Histoire !

Certes, l'opinion antisemite et/ou raciste fait partie de l'histoire.
Fait-elle partie, Admin, des opinions que tu souhaites acceuillir sur ton forum avec bienveillance ?
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 16:55 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Raspoutine a écrit:
Aussi parle-t-on aujourd' hui du Balzac de Bardèche et du Stendhal et du Flaubert,
[i]          ....  

Etc...
Tu as trouve ca dans l'Almanach Vermot, Raspoutine ?
Sinon, dis nous ou...
Very Happy
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 17:00 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Jacques a écrit:
Raspoutine a écrit:
Aussi parle-t-on aujourd' hui du Balzac de Bardèche et du Stendhal et du Flaubert,           ....  

Etc...
Tas trouve ca dans l'Almanach Vermot, Raspoutine ?
Sinon, dis nous ou...
Very Happy

 Source:Dictionnaire de la Réplique ( Centre Henri et André Charlier,Editions:Godefroy
  de Bouillon,2004,p.72 )   


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 17:19 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Jacques a écrit:
Admin a écrit:
Et ben voilà ! Merci d'avoir présenté ce Maurice Bardèche ! Au moins tout le monde pourra s'en faire une opinion, et je conviendrai qu'effectivement il répond à ces qualificatifs. Une observation: comment un tel criminel a-t-il pu rester en liberté dans le années 50 et 60 ? La liberté de penser et de s'exprimer était-elle plus importante qu'aujourd'hui ?



Non, la science historique n'etait pas, a l'epoque, preparee a recevoir de telles falsifications. Il lui a fallu du temps pour s'y adapter et y repondre, puis encore plus de temps pour que le legislateur decide d'interdire la diffusion des propos de ces menteurs professionnels.
Mais des "menteurs" de ce type il y en a aussi dans les deux "camps" ! A commencer par De Gaulle qui laisse croire aprés avoir falsifié son "Vers l'armée de métier", qu'il est l'inventeur de l'application moderne de l'arme blindée sur le champs de bataille ! Ce qui a surtout motivé les censeurs, ce sont surtout des motivations politiques qui n'ont rien à voir avec l'Histoire, puisque l'ouverture des archives et notamment celles de l'Est, a mise à mal certaines affirmations officielles !


Citation:
L'antisémitisme est une opinion. Elle est condamnable, certes, mais elle reste "une opinion", comme l'anti-communisme, l'anti-fascisme, l'anti-racisme, ou l'anti-capitalisme. Et cette opinion, pour nauséabonde qu'elle fut, était considérée dans ces années là comme une "opinion", pas comme un délit, ce qu'elle est aujourd'hui. Et on peut en discuter, car elle fait partie de l'Histoire !

Certes, l'opinion antisemite et/ou raciste fait partie de l'histoire.Fait-elle partie, Admin, des opinions que tu souhaites acceuillir sur ton forum avec bienveillance ?



Non, bien sur, je n'accepterai pas sur ce forum "d'opinion" antisémite ou raciste, tout simplement pour pouvoir conserver le droit de le faire fonctionner sans gêner mon hébergeur, et obéir à la Loi. J'en profite d'ailleurs pour le rappeler à tout le monde. Celà dit, personne ne m'empêchera d'ouvrir ma porte à la controverse historique, qui je l'ai dit est à même d'enrichir nos connaissances de l'Histoire. Si je considère les "Soixante jours qui ont ébranlé l'Occident" de Benoist Méchin, comme l'une des principales références historiques de 39/40, personne ne m'interdira de le dire sous prétexte de Benoist-Méchin fut un collabo notoire ! Je conseille même à tous ceux qui s'interesent aux problèmes du moyen-orient, la lecture de son "Printemps arabe"... (Pour Pierre).
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 17:50 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Raspoutine a écrit:
Dictionnaire de la Réplique ( Centre Henri et André Charlier,Editions:Godefroy
  de Bouillon,2004,p.72 )   

Je vois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_Henri_et_Andr%C3%A9_Charlier
Very Happy
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Léon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Déc - 18:02 (2007)    Sujet du message: NUREMBERG Répondre en citant

Jacques a écrit:

Raspoutine a écrit:
Dictionnaire de la Réplique ( Centre Henri et André Charlier,Editions:Godefroy
  de Bouillon,2004,p.72 )   

Je vois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_Henri_et_Andr%C3%A9_Charlier
Very Happy

Amen Mort de Rire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:49 (2016)    Sujet du message: NUREMBERG

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com