France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les "Mémoires" de guerre...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 11:22 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

... de De Gaulle, sont les pires des livres qu'un esprit clair et lucide doit lire pour avoir une idée objective de cette guerre !
Lorsqu'on sait entre autres, que De Gaulle a fait modifier* le texte de "Vers l'armée de métier" en 1944, pour que la légende de l'inventeur de l'arme blindée s'ancre bien dans les esprits... On aura tout compris !

Mais, on peut évidemment les lire, pour information et pour pouvoir constater jusqu'où peut aller le cynisme et la mégalomanie de cet homme. On pourra également lire "De Gaulle, mon père", de Sostène... Mais un conseil: aller vite prendre l'antidote indispensable "Réplique à l'amiral De Gaulle" par un collectif sous la direction d'Henri-Christian Giraud !



* Je précise à l'attention des sceptiques que je possède les deux éditions, celle de 1934 et celle de 1944...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 11:22 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 12:04 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

De Gaulle ? Le vieux nous disait toujours que c'était un Grand C... et que les FTP lui avaient fait faire ce qu'ils avaient voulu. Il avait raison, sur !
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 13:22 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Bonjour,

Charles de Gaulle a passe autant (plus?) de temps de 1940 a 1945 a se battre contre ses "allies" que de se battre contre les Allemands et Vichy afin d'empecher que les Anglais ne bouffent l'Empire (L'affaire fut chaude en Syrie et a Madagascar) et que les americains ne reduisent la France en un etat-croupion sous influence anglo-saxonne.

Et je peux meme dire que ses Memoires de Guerre contiennent quelques petits mensonges, par exemple au sujet de l'Appel du 18 juin dont le texte le plus connu aujourd'hui date de la mi-Juillet 1940, les pacifistes anglais de la clique de Lord Halifax l'empechant de trop critiquer Petain ! Il y eu 3 ou 4 versions de l'Appel avant qu'il ne puisse enfin dire ce qu'il voulait vraiment dire.

Il estompe un peu egalement les difficultes qu'il a eue a la Liberation pour imposer l'autorite du GPRF, calmer l'epuration sauvage et desarmer les "Milices populaires" issues de maquis d'obedience communiste.

Les FTPF ? Il se debrouille soit pour les integrer dans l'Armee Francaise, soit les renvoyer dans leurs foyers, leur devoir accompli, a savoir aider a liberer la France et c'est tout, grace a l'aide de Tillon qu'il fait ministre et du deserteur Thorez dont il negocie l'amnistie partielle avec Staline en echange du "Pas de grand soir"...

Bref, en lisant ses Memoires, on voit que ce fut tres dur de tous les cotes mais il faut savoir que ce fut encore plus dur qu'il ne le dit. Le reconnaitre aujourd'hui ne fait qu'ajouter du brillant a sa statue.

Au sujet de "Vers l'Armee de metier", je ne vois pas trop ou est le probleme.
En 1934, Charles de Gaulle a parfaitement compris l'interet qu'il y avait a creer de grandes unites blindees et motorisees autonomes, et il n'etait pas le seul, les memes theses circulaient en Allemagne et en Angleterre.
L'aviation etant ce qu'elle etait a l'epoque ou il redige, il ne lui voit qu'un role d'assistance logistique, reconnaissance/renseignement, deploiement d'ecran de fumee pour masquer des mouvements de blindes et ce genre de choses, et il n'etait pas le seul.

L'aviation d'assaut voit le jour en Allemagne en 1936-37 avec la creation du Junkers Ju 87, plus connu sous le nom de Stuka. Cette creation-la est teutonne pur sucre.

En 1944, a l'occasion d'une reedition du livre, Charles de Gaulle l'actualise, ce qui est tres logique. Il se souvient trop bien que les mouvements de sa 4eme DCR a Montcornet et Abbeville fin mai 1940 ne sont pas alles aussi loin loin qu'il l'esperait par manque de la couverture aerienne dont, en face, les Allemands disposaient. Et, vu qu'il ne fait pas passer au pilon les exemplaires de l'edition de 1934, il le fait en toute honnetete.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 13:44 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Admin a écrit:
aller vite prendre l'antidote indispensable "Réplique à l'amiral De Gaulle" par un collectif sous la direction d'Henri-Christian Giraud !

Je ne crois pas que le petit-fils du general Giraud, complice un temps des manipulations americaines en Algerie, Georges HIRTZ, ancien chef du cabinet civil de WEYGAND le petainiste à ALGER en 1941, Arnaud de Chantérac royaliste admirateur de Darlan, et les autres soient les plus comptents, ou du moins les plus objectifs, pour ce genre "d'antidote" que l'on retrouve encensee sur le Net sur des sites de membres du Front National...  
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 16:09 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Il y a tout de même un "hic". C'est qu'on attendrait en vain une réponse de Sosthène à ces rectificatifs qui s'appuient tous sur des évidences cent fois recoupées par les historiens...
Pourquoi réfuter ce que dit par exemple H.C.Giraud dans sa préface, je cite:
" Pour s'en tenir à la seule époque contemporaine, il (l'amiral De Gaulle) fait du commandant Gamelin, membre du 3° Bureau du GQG en 1914, le chef d'Etat Major de Joffre  (p.158), d'Eisenhower, le commandant en chef de l'OTAN, qui ne sera créée que deux ans plus tard et dont il ne prendra la direction qu'en 1950 (p.159), de Benjamin Franklin un Président des Etats-Unis (p.404) et de Staline un "fils de bottier de luxe" (p.482). Il soutient que le général De Gaulle a appris l'arrestation de Jean Moulin "une vingtaine de jours aprés la conférence d'Anfa", soit en février 1943, alors que le drame de Caluire a eu lieu en... juin suivant, il mélange les conclusions des conférences De Gaulle-Churchill de septembre 1941 et de 1942, confond le MI 6 (servive de renseignement britannique) avec le M 16 (fusil d'assaut américain), et le SIPO/SD (le service de renseignement des SS) avec l'Abwehr (le service de renseignement de l'armée), deux services différents et implacablement rivaux (p.306). L'amiral n'est guère plus heureux avec les chiffres quand il annonce que Clémenceau était en 1918 à la tête d'une France qui alignait 400 divisions (en réalité 103), que la France a engagé 60 divisions durant la guerre du Rif (en réalité à peine 7, y compris les services), que l'armée américaine comptait en 1941 "136.000 hommes au total" (en réalité 1.500.000), que les sous-marins allemands ont coulé, en 1942, un million de tonnes (en réalité prés de 8 millions, et c'est un marin qui parle!), qu'avec la géographie: Reichshoffen n'est pas en Lorraine, mais en Alsace, et ce ne sont pas La Brigue et La Turbie qui ont été acquises grâce à de Gaulle en 1945, mais La Brigue et Tende, et seulement en 1947 -aprés le départ du général du pouvoir- par le Traité de Paris suivi d'un référendum..." (Fin de citation)
Le livre n'est plus dans ma bibliothèque, mais j'avais vérifié aprés avoir lu "La Réplique"...
Dire que le Général Giraud a été le complice des "manipulations" américaines en Algérie est tout simplement méprisable vis à vis de cet allié qui venait y préparer la libération de l'Europe, et n'oubliez pas que c'est tout de même grace à Weygand qu'il y eut une "armée d'Afrique" digne de ce nom. Quand à Arnaud de Chanterac, son récit de l'assassinat de l'amiral Darlan s'appuie sur des archives incontestables et des témoignages, publiés d'ailleurs dans son livre "L'assassinat de Darlan", ed. Perrin, 1995.
Alors à partir de là, bien sur, on peut toujours dénigrer ces auteurs en disant qu'ils sont "encensés sur des sites du FN"... Cette remarque est suffisamment méprisable pour que je ne m'y attarde plus longtemps !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 18:42 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Jacques a écrit:
Bonjour,
Charles de Gaulle a passe autant (plus?) de temps de 1940 a 1945 a se battre contre ses "allies" que de se battre contre les Allemands et Vichy afin d'empecher que les Anglais ne bouffent l'Empire (L'affaire fut chaude en Syrie et a Madagascar) et que les americains ne reduisent la France en un etat-croupion sous influence anglo-saxonne.

Première... erreur. De Gaulle passa plus de temps à se battre contre Vichy que contre les Allemands. Il suffit de reprendre un par un les éditoriaux de la Radio de Londres pour s'en convaincre. Ensuite, De Gaulle, en intervenant en Syrie a offert ce pays et donc toute la Palestine aux... Anglais qui n'en demandaient pas tant ! Et ça je le tiens de la famille libanaise de mon papa qui était sur place et qui a vécu les événements de trés près... Vichy s'était au contraire engagé à défendre l'Empire, que ce soit contre les Anglais, que ce soit contre De Gaulle (voir Dakar!), et à plus forte raison contre les Allemands (Rencontre Franco-Pétain de Montpellier (13 février 1941)

Et je peux meme dire que ses Memoires de Guerre contiennent quelques petits mensonges, par exemple au sujet de l'Appel du 18 juin dont le texte le plus connu aujourd'hui date de la mi-Juillet 1940, les pacifistes anglais de la clique de Lord Halifax l'empechant de trop critiquer Petain ! Il y eu 3 ou 4 versions de l'Appel avant qu'il ne puisse enfin dire ce qu'il voulait vraiment dire.

Mon Dieu qu'en termes galants... L'Histoire vue par De Gaulle, ce n'est pas l'Histoire mais la négation de l'Histoire !

Il estompe un peu egalement les difficultes qu'il a eue a la Liberation pour imposer l'autorite du GPRF, calmer l'epuration sauvage et desarmer les "Milices populaires" issues de maquis d'obedience communiste.

Calmer l'épuration qui était commencée depuis 1944 ? Non, mais je rêve ! Alors que la Radio de Londres donnait des listes de soi-disant "collabos" à fusiller ! Et dans quel ton !

Les FTPF ? Il se debrouille soit pour les integrer dans l'Armee Francaise, soit les renvoyer dans leurs foyers, leur devoir accompli, a savoir aider a liberer la France et c'est tout, grace a l'aide de Tillon qu'il fait ministre et du deserteur Thorez dont il negocie l'amnistie partielle avec Staline en echange du "Pas de grand soir"...

C'était décidé avant ! Et De gaulle n'avait aucune autorité sur le PCF et les FTPF. Aucune ! Ils avaient tout noyauté, les syndicats, les organisations "résistantes". Il y a eu cinq ministres communistes aux postes clefs de la Nation. Alors, ils n'avaient plus besoin de "Grand Soir" les cocos ! Ce sont les FFI qui ont été intégrés dans l'armée De Lattre. Trés peu de FTP.

Bref, en lisant ses Memoires, on voit que ce fut tres dur de tous les cotes mais il faut savoir que ce fut encore plus dur qu'il ne le dit. Le reconnaitre aujourd'hui ne fait qu'ajouter du brillant a sa statue.

Au sujet de "Vers l'Armee de metier", je ne vois pas trop ou est le probleme.
En 1934, Charles de Gaulle a parfaitement compris l'interet qu'il y avait a creer de grandes unites blindees et motorisees autonomes, et il n'etait pas le seul, les memes theses circulaient en Allemagne et en Angleterre.
L'aviation etant ce qu'elle etait a l'epoque ou il redige, il ne lui voit qu'un role d'assistance logistique, reconnaissance/renseignement, deploiement d'ecran de fumee pour masquer des mouvements de blindes et ce genre de choses, et il n'etait pas le seul.

L'aviation d'assaut voit le jour en Allemagne en 1936-37 avec la creation du Junkers Ju 87, plus connu sous le nom de Stuka. Cette creation-la est teutonne pur sucre.

En 1944, a l'occasion d'une reedition du livre, Charles de Gaulle l'actualise, ce qui est tres logique. Il se souvient trop bien que les mouvements de sa 4eme DCR a Montcornet et Abbeville fin mai 1940 ne sont pas alles aussi loin loin qu'il l'esperait par manque de la couverture aerienne dont, en face, les Allemands disposaient. Et, vu qu'il ne fait pas passer au pilon les exemplaires de l'edition de 1934, il le fait en toute honnetete.

Qu'il l'actualise, d'accord, mais alors il devait l'indiquer dans une préface. Or, il ne l'a pas fait et l'édition qui a été diffusée en 44 et aprés, est bien cette seconde édition qui ne porte d'ailleurs même pas la mention "seconde édition" !
De Gaulle et sa cour ont donc continué à présenter "Vers l'armée de métier" comme l'oeuvre prémonitoire de De Gaulle, et c'est ça qui est grave !
Quand au rôle de l'aviation, tu reliras... Pétain ! Et justement "les autres" ! De Gaulle était bien le seul à réserver à l'aviation le rôle "d'épandage" de fumées... Mais c'est vrai qu'en 1944, on se serait foutu de sa gueule !


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 19:36 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Je confirme que c'est le texte de l'édition de 44 qui est retenu pour l'enseignement de la "légende" gaulliste, en passant sous silence les différentes éditions et bien entendu le texte de 1934. Et là il y a effectivement une imposture. 

Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 13:54 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Résistant a écrit:
Je confirme que c'est le texte de l'édition de 44 qui est retenu pour l'enseignement de la "légende" gaulliste, en passant sous silence les différentes éditions et bien entendu le texte de 1934. Et là il y a effectivement une imposture. 
Et tu "confirmes" a partir de quelles sources ?
Juste pour savoir....
Rolling Eyes
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 14:46 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Les sources sont nombreuses. Livres scolaires, ouvrages de vulgarisation "historiques"... Il s'agit de la façon dont est présentée la thèse d'un De Gaulle précurseur de la "Blitz Grieg". On rappelle qu'il avait décrit l'utilisation de l'arme blindée dés 1934 dans son livre "Vers l'armée de métier" en citant parfois les pages de...1944. Et c'est la que je dis qu'il y a falsification.
Je n'ai jamais dit que les soldats de 40 ne s'étaient pas bien battus. Au contraire ! Ils se sont peut-être mieux battus que leurs anciens de 14/18, mais ce n'est pas le courage des combattants qui est en cause, c'est la stratégie générale dont le général Gamelin était à l'origine.
Wink


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 15:08 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Mais "on" ne rappelle rien du tout...
De Gaulle a ecrit ce qu'il a ecrit en 1934, puis en 1944.
Et, sur de forum, tout le monde oublie allegremment l'essentiel, a savoir ce qu'il a FAIT entre 1940 et 1945.
A savoir relever la France...
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 15:21 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Malheureusement, il n'existe pour le "public" qu'une seule édition de "vers l'armée de métier", version modifiée en 1944. je dis bien modifiée car il n'y a que les pages concernant l'utilisation des blindées qui ont été ... "modernisées" ! Je serai tout à fait d'accord avec toi si on disait clairement qu'il y a une version 1934 et une autre version 1944. Mais ce n'est pas le cas.
Ce forum n'en est qu'à ses débuts je crois. Il comporte un chapitre "1939-1945" où sont déjà abordés d'autres épîsodes de cette guerre, et je pense qu'il est normal de commencer par le commencement. Si tu veux aborder d'autres événements des cinq années en cause, j'imagine qu'on t'en laissera le loisir. Pour moi, il n'y a pas de problème ! 


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 15:43 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Résistant a écrit:
Malheureusement, il n'existe pour le "public" qu'une seule édition de "vers l'armée de métier", version modifiée en 1944.
Non, les deux existent et de quel "public" tu parles ?
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 17:58 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Alors je serais curieux de savoir;
- Où est éditée, aujourd'hui, la version de 1934 de "Vers l'armée de métier" ?
- Qui parle aujourd'hui de la version de 1934, dans les médias, dans les manuels scolaires, chez les historiens "grand public". Lorsque je parle du "public", je parle bien entendu de ce qu'on désigne comme les lecteurs "non spécialistes" de l'histoire contemporaine.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 19:09 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Je peux constater que personne ne m'a encore donné de réponse à ces questions posées dimanche ! Et pour cause ! L'édition de 1944 ne porte en exergue que la mention suivante: "Cet ouvrage a été édité pour la première fois en 1934 par la maison d'édition Berger-Levrault de Paris. La société "Les Lettres Française" a été autorisée par le Général Charles de Gaulle à le rééditer pour les pays qui, à cause de l'état de guerre, se trouvent, en fait ou en droit, dans l'impossibilité de s'approvisionner auprés de l'éditeur originaire."

J'ai souligné volontairement les derniers mots car ils portent en eux toute la preuve de la supercherie volontaire.

Lorsque l'acheteur de l'édition de 1944 en prend connaissance, il ne peut pas supposer une seule seconde que le livre qu'il tient en mains a été modifié. Il est persuadé que c'est bien le même livre qui a été édité en 1934, mais qui, pour des raisons matérielles bien compréhensibles, "l'état de guerre", n'a pu parvenir au public !
Et c'est donc De Gaulle, lui-même, qui a "autorisé" un autre éditeur, la société Les Lettres Française à en diffuser l'exemplaire modifié, à Beyrouth et à Alger, sans vraisemblablement l'en avertir.
L'édition de 1934 ayant, selon toute probabilité, été mise au pilon !


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 19:27 (2007)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre... Répondre en citant

Bonsoir,
Mon edition de cet ouvrage est de 1971, chez Plon, et est identique a l'editions de 1934.
Arretez de chercher a baver sur de Gaulle sous ce tres fallacieux pretexte.
Rien de plus solide ?

Laughing
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:50 (2016)    Sujet du message: Les "Mémoires" de guerre...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com