France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nantes, 16 septembre 1943...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 14:15 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

Raspoutine a écrit:
 Alors les petits-enfants des anglo-américains sont encore dans le même état esprit en Irak,pour chercher les armes de destructions massives qui n'existent
pas( on cherche toujours,depuis 5 ans...RIEN!) pour la Liberté...de qui ?
 Saddam était-il nazi ?

La, on vire dans le Hors-Sujet total, les Modos jugerons.
Saddam n'etait pas Hitler, pas l'envergure, tyran au petits pieds.
Mais les delires imperialistes de la toute puissance americaine les ont entraines dans une sale guerre.
Une guerre qui ne fait, mis a part tuer des jeunes GI's, et de nombreux civils Irakiens, que filer du carburant ideologique aux terroristes integristes d'Al Quaeda, lamentable et criminel.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Déc - 14:15 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Crin noir


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Camargue

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 14:47 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

 Pas si hors-sujet sur le fond.Il semble que l'on veuille conserver une certaine vision
des choses pour cadrer avec les documentaires télévisuels et écoliers.A mon avis.


Revenir en haut
REX


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 17
Localisation: Vienne

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 15:56 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

 C'est évident, qu'il y a de quoi se poser des questions.

Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 16:11 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

Crin noir a écrit:
 Pas si hors-sujet sur le fond.Il semble que l'on veuille conserver une certaine vision des choses pour cadrer avec les documentaires télévisuels et écoliers.A mon avis.




Soit plus precis, plus explicite, des fois que je puisse etre d'accord ici avec un membre.
Razz

Pour un fois.
Laughing
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Viking
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 3 Déc - 16:59 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

  Toujours la même manoeuvre: faire l'âne pour avoir du son Razz  

Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 17:13 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

L'hémiplégie historique de notre contradicteur Jacques est impressionante!!
Il se souvient des "crimes commis en URSS par les nazis, mais pas des crimes commis, pendant et aprés la guerre par les vainqueurs!!
A savoir qu'il "justifie" la destruction de villes comme DRESDE HAMBOURG STUTTGART MUNICH etc etc la liste est longue il y a plus de mille villes et villages qui furent détruits par les "alliés" en ALLEMAGNE, de nombreuses villes et villages qui le furent en FRANCE, toujours de la part des "alliés" bien sur et HIROSHIMA et NAGAZAKI au JAPON qui furent rayées de la carte par l'expérimentation "grandeur nature" de deux bombes atomiques US, par la destruction de COVENTRY . 
Mais ce qu'il évite de dire, c'est que COVENTRY ou LONDRES furent bombardées, avec des bombes explosives, non comme ce fut le cas en ALLEMAGNE avec des bombes au phosphore, pour créer le plus de victimes possible par l'enfer qui se créait, et qu'en plus on attendait que les secours arrivent pour en "remettre une couche" avec une nouvelle vague de bombardiers.

Nécessité de la guerre pour les uns (alliés) crimes de guerre pour les autres (les vaincus).
Il est grand temps que tu consultes, tu crois pas Rolling Eyes
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 681
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 20:10 (2007)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943... Répondre en citant

Lorsqu'on parle des bombardemenbts de la deuxième guerre mondiale, on est tenté de démarrer une surenchère sur "qui a commencé" ?
Alors il y a eu un tout premier bombardement sur l'Allemagne, et effectué par des avions... allemands, qui se seraient "trompés" d'objectif... Evidemment la propagande allemande hurla immédiatement au bombardement anglais... Quelle est la vérité ?
Si l'on en croit l'historien allemand Hans Rumpf qui publié "Das War der bomberkrieg", repris en français par les Presses de la Cité en 1963, l'accord de Washington, signé en 1922, déclarait en son article 22: "Est interdit tout bombardement aérien visant à terroriser la population civile, ou à détruire des propriétés privées démunise de caractère militaire." Les "règles de la guerre aérienne" rédigées par la Croix Rouge Internationale, puis la décision prise par la Conférence du désarmement, prise en 1932 à Genève et interdisant au nom du Droit International toute attaque aérienne contre les populations civiles, n'eut guère de consistance non plus.
En mars 1936, nous dit Rumpf, le gouvernement allemand rédigea un réglement pour la guerre aérienne et se prononça dans un mémorandum pour une interdiction générale de lancer des bombes, de quelque nature qu'elles fussent, sur les villes ouvertes, les agglomérations, etc...
Le 2 juin 1938, parlant sur ce sujet à la Chambre des Communes, le Premier Ministre Chamberlain déclara "avec une sincérité indiscutable" souligne Rumpf, et je cite:
"- En fait, il n'existe actuellement aucun accord international sur la guerre aérienne qui ait été unanimement accepté. Il y a bien certaines prescriptions au sujet de la guerre terrestre et navale, et elles peuvent être étendues à la guerre aérienne. Non seulement notre gouvernement les reconnait, mais il est bien résolu à les appliquer. Je tiens à le déclarer nettement ici: toute politique visant délibérément à démoraliser la population civile par les bombardements aériens pour gagner une guerre, ne saurait être trop stigmatisée! Ce serait tout à fait contraire aux droits des gens et constituerait également une politique erronée, car je ne crois pas qu'une guerre puisse jamais être gagnée par des attaques systématiques contre la population civile."

Observons maintenant les faits.
1er septembre 1939: F.D. Roosevelt, Président des Etats Unis, adresse un message aux gouvernements belligérants pour réclamer d'eux une déclaration officielle qu'ils n'autoriseraient en aucun cas un  bombardement des populations civiles ou des villes non défendues (The Times, 21.9.1939)
Le jour même les gouvernements interessés répondirent par une acceptation inconditionnelle.
Avant l'arrivée de ce message, Hitler avait dit au Reichstag:
- Je ne veux pas d'une guerre contre les femmes et les enfants. J'ai donné à la Luftwaffe, l'ordre d'attaquer des objectifs exclusivement militaires.
Il avait répondu au président Roosevelt:
- Ne pas attaquer à la bombe des objectifs non militaires constiotue un devoir évident et j'ai donné des instructions dans ce sens. Je me rallie complètement à votre proposition. A condition, bien entendu, que l'adversaire observe aussi cette règle.

Le 4.9.1939, la RAF ouvre les hostilités par un raid extrêmement coûteux sur les navires de Wilhemshaven et contre le canal de la mer du Nord. Sur 29 bombardiers engagés, il n'en rentra qu'un seul. Lors de cette opération, deux bombes tombèrent par inadvertance vraisemblablement sur la ville danoise d' Ejsberg: deux morts, trois blessés, une maison détruite. le gouvernement britannique présenta des excuses et paya des indemnités.
5.9.1939.- Nouvelle attaque anglaise contre les objectifs militaires à Wilhemshaven et Cuxhaven.
13.11.1939.- Première attaque allemande en territoire britannique, dans les Shetlands.
17.11.- Procés verbal d'une réunion à Londres du Conseil Supérieur de Guerre anglo-français, au cours de laquelle furent discutées les possibilités d'un bombardement de la Ruhr. L'ajournement d'une telle opération est décidé, à l'unanimité.
28.11.- Attaque par 12 bombardiers britanniques de la station d'hydravion de Borkum, devenue fort gênante parceque ses appareils mouillaient des mines magnétiques.
3.12.- Douze bombardiers britanniques attaquent des objectifs navals à Héligoland.

10.1.1940.- Attaque britannique contre la station d'hydravions de Sylt; deux bombes sur l'île danoise de Röm.
12.1.- Première attaque anglaise sur la ville de Westerland, à Sylt.
16.3.- 14 bombardiers allemands (JU 88) attaquent la flotte britannique mouillés à Sacapa Flow, bombardent des aérodromes et des batteries de DCA. Des bombes tombent sur le village de Bridge of Waith: un civil tué et sept blessés.
19.3.- Pendant sept heures de la nuit, cinquante bombardiers britanniques lancent 20 tonnes de bombes explosives et 1200 bombes incendiaires sur la base d'hydravions de Hörnum, à Sylt. Mais il y a de nombreux impacts sur la ville dont un sur un hôpîtal...

C'est le premier raid nocturne massif de l'aviation britannique... Le 10 mai 1940, Winston Churchill devenu Premier Ministre, décida d'abandonner toutes les règles et conventions tacitement adoptées dans la guerre aérienne et réclama avec énergie qu'on "enlevât enfin les gants aux poings des lanceurs de bombes"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2016)    Sujet du message: Nantes, 16 septembre 1943...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com