France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nouveau résistant
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 16:50 (2007)    Sujet du message: Nouveau résistant Répondre en citant

L'Appel de De GAULLE ne fut pas, quoiqu'en en dise à présent, entendu par beaucoup de monde, civil ou combattant, il fut renouvelé 3 fois.
Aucun ressentiment n'existait contre le général De GAULLE, illustre inconnu à l'époque. Il semblait logique  qu'un chef militaire, jeune, énergique, indépendant, groupe autour de lui tous ceux qui avaient la possibilité et la volonté de se battre. Tous souhaitaient le rejoindre bientôt.
  Mais le général De GAULLE déçut rapidement les espoirs les plus purs que les militaires, dispersés dans le monde avaient placés en lui. Ils attendaient un chef militaire capable de conduire sur le champ de bzataille un nombre sans cesse accru de volontaires et ils n'attendaient rien d'autre. Ils étaient las des luttes politiques stériles qui avaient conduit la France au désastre. Or, De GAULLE, au lieu de rester un chef de guerre, voulut dés le départ être un chef politique.

  Simple colonel, nommé général de brigade à titre temporaire depuis quelques semaines, resté quelques jours à la tête d'une unité blindée pendant la débâcle, prisonnier pendant la guerre 1914/1918, n'ayant exercé ses talents de stratége que dans les coulisses des ministères, De GAULLE n'avait aucun passé militaire. Il fallait qu'il fasse ses preuves sur les champs de bataille pour être pris un joiur au sérieux. L'e rôle politique, s'il devenait necessaire qu'il le joue, ne pouvait venir qu'aprés.
  Or devant la noble figure du Maréchal de France Philippe PETAIN, désigné légalement par le Parlement comme Chef de l'Etat, De GAULLE dressa la sienne et revebndiqua le titre de chef légitime de la France. Le gouvernement du Maréchal et tous ceux qui l'aidaient dans sa tâche démesurée n'étaient à ses yeux qu'un ramassis de traîtres et de félons. Sur ce théme une propagande insensée se répandit par la voie desz ondes sur le monde, sur la France, sur son empire. Il était difficile de croire que des Français, des vrais, ne tenant pas leur nationalité d'un passeport récemment établi, puissent se livrer à de tels excés.
  Rien n'opposait en effet à De GAULLE les militaires dispersés dans l'empire. Tous avaient applaudi avec fierté à sa généreuse initiative. Mais sa propagande lamentable, le rôle qu'il voulait à tout prix jouer les éloignaient à coup sur de lui. Ils ne pouvaient pas suivre un ambitieux sans envergure. Leur attachement au Maréchal PETAIN fut définitivement scellé.

De GAULLE, avec l'aide des Anglais et deux ans d'efforts, n'avait rassemblé qu'une petite minorité de Français.  L'Amiral DARLAN, fort de l'autorité que lui avait conféré le Maréchal PETAIN, avait en quelques joiurs rallié toute l'Afrique. Si De GAULLE avait poursuivi sans arrière pensée la défaite de l'Allemagne et la libération de la France, il aurait dû se rallier à celui qui avait réussi là ou il avait échoué. Ce geste généreux aurait permis l'union immédiate de tout l'empire derrière un même chef.
  Mais il visait et les "gaullistes" avec lui, un autre but: prendre le pouvoir en France a la libération. Ils étaient nombreux, les hommes politiques qui avaient refusés les crédits dxce la Défense nationale, demandé et obtenu l'évacuation de la rive gauche du Rhin, qui avaient favorisé le réarmement de l'Allemagne et mal préparé notre armée. C'étaient eux les responsables de notre défaite. Ils le savaient. Pour qu'ils échappent à la Justice il fallait qu'à la libération ils soient les maîtres, en position d'accusateurs pour ne pas être accusész. De GAULLE - un général - étaient le porte drapeau idéal derrière lequel ils manoeuvraient.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Nov - 16:50 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 17:03 (2007)    Sujet du message: Nouveau résistant Répondre en citant

Quant à l'agression criminelle de MEK, De GAULLE fit tout ce qui était en son pouvoir pour que cette tragédie arrive. Répétant à satiété, que la flotte et l'empire allaient être livré à l'Allemagne.
Venir ensuite verser quelques larmes de crocodiles, et pousser quelques jurons ne le dédouane pas de sa responsabilité, vis à vis de cette tragédie.
A tel point que jamais, il ne prit en considération, ces Français Morts pour la France, les versants aux oubliettes de l'Histoire, puisque de toute façon, à ses yeux, c'étaient des Petainistes et donc des traîtres et des félons.

Tout comme cette Armée d'Afrique, qu'il qualmifia, alors qu'elle défilait devant lui à Mostaganem, en présence du Maire de cette ville, de "Français malgré eux".

Non décidément je ne vois rien qui puisse justifier ce qualificatif de "grand homme" que ses séides veulent absolument qu'on accole à son nom.

La suite de sa carrière, prouvera qu'il n'a jamais pardonné aux "Africains" d'être restés fidéles au Maréchal, et de ne pas avoir choisi de venir se "couchés" à ses pieds d'illustre inconnu.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 19:40 (2007)    Sujet du message: Nouveau résistant Répondre en citant

Et les gars, vous êtes sympas, mais il existe un chapitre consacré au grand homme (1,92) alors veuillez y poursuivre le débat. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:04 (2016)    Sujet du message: Nouveau résistant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com