France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PARIS AOUT 1944

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 23:50 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant


_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 23:50 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 23:54 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Libéré ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 06:54 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Ne jouons pas sur les mots Smile
Paris humilié !!
Paris Martyrisé !
Mais Paris Libéré !!

Sans le général von Choltitz qui s'oppose à la destruction de Paris, cela aurait été :

Paris rasé!!

Cela on oublie de le dire, préférant faire accroire à sa "libération" par ses habitants!!
Tout comme on évites de raconter les "guerres internes" de cette "résistance unie" et la tentative de "main mise" communiste sur la Capitale.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 08:57 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Il suffit de regarder les images de Berlin "libéré" par les soviétiques pour imaginer ce que celà aurait pu donner...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 10:24 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Quelques photos de Paris-Mach de 1994 sur la libération de la capitale.
Préparation d'une barricade:

A l'Hôtel de ville







Le général Chaban-Delmas

" Paris libéré! "

Rue de Rivoli, les Allemands tirent des toits:


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 10:42 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Un de mes amis, ancien de la 2ème DB, m'avait raconté qu'il était tombé sur un colonel "6" galons de FFI, dont les chaussures cirrées comme des miroirs attestaient de l'ardeur combative des dernières heures...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 11:36 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Songe-t-on que dans ces foules qui acclamaient les "Libérateurs", se trouvaient exactement les mêmes personnes qui avaient acclamé le Maréchal Pétain trois mois auparavant sur la Place de l'Hôtel de Ville ?

Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 10:31 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Bonjour,
Il y a la des termes que je ne comprends pas, notamment le "Libere" entre guillemets.
Car, a le lire de l'exterieur de votre cercle, ce qui est mon cas, on a l'impression que vous auriez prefere que les nazis continuent a occuper la France.

Je vous propose comme suis :

Suite a diverses declarations de guerre qui pretent ici a debat, les Allemands envahissent la France, l'occupent pendant 4 ans et la pillent allegremment tout en deportant environ 75 000 Juifs plus tout un tas d'autres gens, certains pas coupables de quoi que ce soit, de nombreux coupables de faits pouvant eventuellement generer des peines de prison. Regime nazi execrable.

Des Francais resistent. Les "qui, quand, comment et pourquoi" pretent ici a debat.

Un regime est mis en place dans la zone libre. Les tenants et aboutissants de ce regime pretent ici a debat.

A partir de 1942 (AFN) puis 1944 (Metrople) des troupes alliees, dont l'Armee Francaise, liberent le territoire national des nazis et de leur armee. Ce fut la une tres bonne chose. Dehors, les Allemands.

Bien entendu, en bon Francais, les elements de la Resistance interieure et exterieure se chicanent immediatement pour savoir qui va prendre le pouvoir, les Allemands ayant entraines (De gre ou de force, cela prete ici a debat) en Allemagne les tenants du Regime precedent. Les aleas, parfois sanglants, de cette lutte pour le pouvoir pretent ici a debat, mais au moins on se frite entre Francais, LIBERES du poids atroce de l'occupation nazie et malgre les tentatives d'influence politique que certaines puissances etrangeres tentent en douce (USA) ou pas (URSS).

Ca vous va dit comme ca ?

Note : Les "pretent ici a debat" sont valables tant que vous ne m'avez pas vires, bien sur.

_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 10:52 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Bonjour, Il y a la des termes que je ne comprends pas, notamment le "Libere" entre guillemets.
Car, a le lire de l'exterieur de votre cercle, ce qui est mon cas, on a l'impression que vous auriez prefere que les nazis continuent a occuper la France.

Je vous propose comme suis :

Suite a diverses declarations de guerre qui pretent ici a debat, les Allemands envahissent la France, l'occupent pendant 4 ans et la pillent allegremment tout en deportant environ 75 000 Juifs plus tout un tas d'autres gens, certains pas coupables de quoi que ce soit, de nombreux coupables de faits pouvant eventuellement generer des peines de prison. Regime nazi execrable.

Des Francais resistent. Les "qui, quand, comment et pourquoi" pretent ici a debat.

Un regime est mis en place dans la zone libre. Les tenants et aboutissants de ce regime pretent ici a debat.

A partir de 1942 (AFN) puis 1944 (Metrople) des troupes alliees, dont l'Armee Francaise, liberent le territoire national des nazis et de leur armee. Ce fut la une tres bonne chose. Dehors, les Allemands.

Bien entendu, en bon Francais, les elements de la Resistance interieure et exterieure se chicanent immediatement pour savoir qui va prendre le pouvoir, les Allemands ayant entraines (De gre ou de force, cela prete ici a debat) en Allemagne les tenants du Regime precedent. Les aleas, parfois sanglants, de cette lutte pour le pouvoir pretent ici a debat, mais au moins on se frite entre Francais, LIBERES du poids atroce de l'occupation nazie et malgre les tentatives d'influence politique que certaines puissances etrangeres tentent en douce (USA) ou pas (URSS).

Ca vous va dit comme ca ?

Note : Les "pretent ici a debat" sont valables tant que vous ne m'avez pas vires, bien sur.





Mais bien sur qu'on est "content" que la France ait été libérée ! Mais ce qui est "critiquable" comme tu dis, c'est de voir comment aujourd'hui, et ce depuis 45, on monte en épingle cette "France résistante" qui se serait libérée, certes avec l'aide de quelques américains et de quelques anglais, mais surtout grace à l'Héroïsme de millions de Français, TOUS authentiques "Résistants", TOUS authentiques "protecteurs" de Juifs... Grace à ces "75.000" fusillés, TOUS communistes !

Et voilà le PCF devenu "Parti de la Libération" aux côtés des gaullistes qu'il a complètement manipulés et anesthésiés ! Voilà le PCF réhabilité avec ses traitres et ses agents du Komintern qui s'empare de toute la société civile française et qui met sur son Histoire, la chappe de plomb de sa propagande totalitaire... Mais oui ! La France est "Libérée" ! Par qui et au bénéfice de qui ?
T'inquiète, ce n'est pas moi qui te virerai...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 13:50 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Bonsoir,
Mais le mythe du Parti des 75 000 fusilles a ete demoli depuis belle lurette par les historiens au point que "l'Humanite" parle maintenant du "Parti des fusilles" sans oser citer de chiffre !

Quant aux mythes de la Resistance, ils ont aussi ete ramenes a leur juste niveau, toujours par les historiens que ce forum critique si vivement ! Moins de 100 000 en juin 1944, ceux d'apres sont trop difficiles a classer entre les sinceres et les "fifi" de la 25eme heure tondeurs de femmes. Tout cela est aujourd'hui bien connu.

Maintenant au sujet du Parti Communiste aujourd'hui, tu entends quoi par "aujourd'hui" ?
Le groupuscule appelle PCF dont le resultat aux dernieres presidentielles est significatif de la degeneresence de l'appareil stalininen en France ou de qui ?

Si ce groupuscule comme tu dis est insignifiant aujourd'hui, ça ne l'a pas empêcher de gangréner la société française dans son ensemble en s'infiltrant dans son Administration, justement grâce au mythe des 75 000 fusillés et de la complicité gaulliste.

Quant aux "Gaullistes manipules et anesthesies", c'est exactement le contraire qui c'est passe ! J'ai de quoi a ce niveau, mais ce serait hors sujet sur ce fil, pour parler de l'adorable facon dont le general a embourbe les staliniens et nous a evite le "grand soir" avec, notons-le, la complicite de Staline qui, sentant venir la guerre froide, souhaitait avoir le temps de digerer son nouvel empire de l'Est avant de passer a autre chose.

Ce n'est pas pour nous éviter "le grand soir" comme tu le dis si bien, mais bien plutôt pour pouvoir AVEC la complicité des Cocos asseoir son Régime dictatorial d'usurpateur, ne déforme pas tout comme un bon petit propagandiste gaulliste que tu es voyons !! Ce n'est certes pas la lucidité qui te fait parler là! N'hésitant pas pour se faire à "oublier la desertion du premier de ceux ci j'ai nommé le Deserteur THOREZ, la Collaboration active du PCF et de ses "représentants" te le "bon Gorges MARCHAIS travailleurs volontaire chez MESSERSCHMITT, alors que dans le même temps il faisaient condamner et fusiller pour bien moins que ça.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 15:18 (2008)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944 Répondre en citant

Tu sais Daniel ce n'est pas les 3,5% d'électeurs cocos d'aujourd'hui qui me posent problème, c'est l'idéologie soviétiforme qui est passée dans les esprits depuis la "Libération" et que bien des électeurs "sarkozystes" seraient surpris de découvrir dans le comportement même de leur leader aujourd'hui !
De Gaulle a "négocié" avec les communistes: donnant-donnant. Il avait lui le pouvoir "légal", il leur offrait le pouvoir "réel" ! Et Doumenc, le "milliardaire" rouge savait de quoi il en retournait ! Les communistes à la libération se sont emparés de la presse (donc de l'information) de l'école (donc de l'éducation) des chemins de fer, de l'électricité, des docks, de la construction navale... (donc des transports, de l'énergie et des communications)
Ah oui, De Gaulle nous a évité "le Grand Soir" ! Mais il aurait peut-être mieux vallu qu'il se produise à cette époque là ! Les moyens de l'armée française présente encore en France auraient permis d'en finir avec le parti stalinien !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:00 (2016)    Sujet du message: PARIS AOUT 1944

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com