France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les crimes de guerre des alliés
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 17:28 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

On a à juste titre condamné certains criminels de guerre allemands durant la seconde guerre mondiale.

Curieusement les allemands semblent avoir le monopole ce qui est bien entendu faux.

Sans parler du bombardement de Dresde, on peut ajouter entre autre l'affaire du Laconia... (pour ceux qui l'ignoreraient un U Boat allemand avait coulé un paquebot, recueilli les naufragés britanniques et italiens puis demandé par radio la neutralisation de la zone aux alliés. Il était plein à craquer de naufragés, portait une grande croix rouge. Un libérator américain a reçu l'ordre "sink Sub" et a lancé une bombe qui heureusement a loupé le bâtiment qui a été forcé de plonger. D'où beaucoup de victimes supplémentaires. Heureusement deux bateaux français partis de Dakar ont recueilli des survivants.

Ne pensez vous pas qu'il est anormal que seuls les perdants aient été condamnés et que le camp des vainquers ait été épargné ?

Quelque part la justice en prend en coup, elle n'est pas aveugle, elle est borgne...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Jan - 17:28 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 18:38 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

VAE VICTIS !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
REX


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 17
Localisation: Vienne

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 16:57 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Extrait du n°79 de la revue "HISTORICA" que le 6 juin 1944 :
Citation:
...A Brécourt, les parachutistes ont tout tué. Ils ont tué sans arrêt, sans distinction, sans répit, sans pardon, les hommes... et les attelages. Les corps des jeunes allemands mitraillés, fusillés, poignardés, sont entassés parmi les chevaux abattus, carotide coupée. Il faut prendre à travers champs ; il est impossible de passer dans cet enchevêtrement de voitures, de bêtes et de morts étendus pêle-mêle. Du sang, du sang partout, du sang à coulées ; on marche dedans... comme à l'abattoir !..........Après un bref entretien avec la sentinelle (américaine), celle-ci prend Bernardin Birette par le bras et l'entraîne derrière le mur de la ferme. Ils sont à peine hors de vue de la cour qu'une longue rafale se répercute dans celle-ci. De retour sur la route, Bernardin Birette découvre les cadavres des prisonniers. Ceux-ci resteront là 15 jours puis une corvée spéciale les chargera dans un camion.

Citation:
« Mais avant cela, un double crime de guerre commis à Biscari par les troupes de la 45th US Infantry Division jette le trouble[…] La scène se déroule le 14 juillet, près de l’aérodrome de Biscari, ou la résistance italienne est importante. 12 hommes d’une compagnie sont atteints par les sniper. Lorsque les défenseurs (au nombre de 36, y compris quelques-uns en tenue civile) finissent par se rendre, ils sont alignés au bord d’un ravin et le Captain Compton les fait fusiller, en violation complète de la convention de Genève. Non loin de là, un autre groupe de la 45th Division capture 45 soldats italiens et trois allemands. Un sergent du nom de West reçoit l’ordre d’escorter 37 italiens vers l’arrière afin de les interroger . Chemin faisant, il les fait arrêter et, empruntant une mitraillette Thompson, il déclare qu’il va tuer « les enfants de salauds » et joint l’acte à la parole.
Compton et West sont jugés par deux cours martiales différentes. Pour sa défense, l’officier indique qu’il a obéi aux ordres donnés par Patton, nommément de fusiller les snipers tirant sur les blessés et les infirmiers. Rien n’indique que les italiens assassinés se soient livrés a ce genre de forfaits et l’accusation demande une peine sévère contre Compton, mais celui-ci est finalement jugé non coupable et acquitté. Muté dans une autre unité, il sera tué au combat en novembre 1943.
Le sergent West, quant à lui, est jugé coupable et son acte n’a effectivement aucune excuse, puisqu’il a assassiné de sang froid les prisonniers dont il avait la garde. Il est condamné aux travaux forcés à perpétuité. […] West est finalement libéré au bout d’un an seulement. Il servira comme simple soldat dans une autre unité. »


(Source: Militaria Magazine HS n°36 p109-110.)

Oui, durant cette période on a surtout retenu les crimes de guerre commis par les Allemands. Par contre, si des Américains avaient massacré quelques prisonniers ici et là, "ce n'était pas bien grave, qui se serait préoccupé du sort de ces Nazis de toute façon, et puis c'était pour la bonne cause..." Ca me rappelle d'ailleurs "Private Ryan" ou la série "Band of Brothers", plus particulièrement les scènes à la moralité douteuse justifiant et banalisant les massacres de prisonniers de guerre allemands par des GIs. Je me souviens que ces passages m'avait plus fait penser à un appel à la germanophobie qu'à une dénonciation des crimes de guerre...


Dernière édition par REX le Dim 6 Jan - 10:17 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
H.U RUDEL


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 72
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 17:50 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Une exécution de prisonniers reste un crime de guerre, les Waffen-SS n'en ont pas été seuls victimes.
Ceci dit, les principaux crimes alliés, en nombre, restent certainement les bombardements stratégiques volontairement lancés contre la population civile. Je parle des grands raids sur les villes, comme Hambourg , Dresde,Le Havre,Caen,Hiroshima,Nagasaki,etc.. pas des attaques d'usines qui relèvent d'une autre catégorie.
Les Britanniques, qui avaient subi le Blitz, étaient bien placés pour savoir l'inutilité totale de ces attaques sur le plan du moral des populations. Elles n'ont en rien accéléré l'écroulement allemand... Carnage et vengeance, voilà tout ce qui les motivait.
Ce n'est plus la guerre, mais des assasssinats de masses systhèmatiques.

Sans parler de Leclerc qui fit fusiller 12 soldats désarmés le 8 Mai 1945
à Bad-ReichenHall. 


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 18:55 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Mon pére qui a accompagné les amèricains de Champagne jusqu'en ALLEMAGNE m'a raconté les "corvées de bois" auxquelles il a assisté au long du parcours!!
<<Blessé, on soigné le soldat allemand pour l'interrogé, l'interrogatoire terminé, il partait entre deux GI's et une rafale se faisait entendre quelques instants plus tard, et on voyait les deux GI's revenir la clope au bec ou machant leur sempiternel chewingum. >>
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 18:57 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Le Rhin en a charié des cadavres de "prisonniers" ! Particulièrement de ces Français qui avaient eu le tort d'être Waffen SS...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 10:25 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

A Nuremberg un crime parmi d'autres à charge pour les accusés allemands:


Mssacre de Polonais, épisode très connu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Katy%C5%84

Les Allemands et certains occidentaux avaient de bonnes raison de craindre l'URSS


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 11:07 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Tu es un peu lourd là, on en a parlé dix fois ! Mais par contre on n'a pas parlé de ces quelques 600.000 Juifs Polonais qui avaient cru trouver refuge en Russie aprés l'invasion allemande et qui se sont retrouvés déportés en Sibérie au motif que leurs passeports n'étaient pas en règle...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Thor


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2007
Messages: 42
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 11:45 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Question que je poserai bientôt à mon prof d'Histoire:
 " Qui a massacré à Dachau ?"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Dachau


Revenir en haut
Néness


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2007
Messages: 43
Localisation: Clermont-Ferrand

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 12:23 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Je suis en revanche d'accord sur le fait qu'on ne peut pas véritablement comparer les crimes des nazis et les crimes alliés; Je crains qu'il soit utopique de mesurer les "crimes alliés" à l'aune de nos sensibilités, au vu de la situation de l'époque.

Bien sûr ces crimes ne se justifient pas en soi - au demeurant les bombardements des villes allemandes (et même françaises) eurent plutôt l'effet de ressouder la population allemande autour de ses dirigeants. Mais il faut voir que la violence de guerre, développée durant la première guerre mondiale informait et dirigeait les actions des populations européennes et américaine...

Cela n'empêche que le vainqueur développe toujours un discours stigmatisant pour l'ennemi vaincu, qui dans ce cas fut développé à l'encontre des Allemands, en particulier au cours des procès de Nuremberg... L'histoire est toujours écrite par les victorieux...


Revenir en haut
Crin noir


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Camargue

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 15:55 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Je vais vous raconter une petite anecdote .
Mon grand Oncle s'est porté volontaire pour servir dans les FFL vers la fin de la guerre (il s'était engagé à l'âge de 17 ans à l'époque) et a servi dans les parachutistes.

Il a dû fusiller (ordre donné venant de ses supérieurs ) de jeunes soldats allemands (qui s'étaient rendus )... C'était des gosses à peine moins agés que lui ... Il n'avait pas d'autre choix que les fusiller, d'ailleurs, s''il avait refusé, un autre l'aurait fait à sa place.
De cet épisode tragique, il n'en a plus jamais reparlé ...
Est-ce que cela fait de lui un meurtrier, un assassin ? Il n'a fait qu'obéir aux ordres et les exécuter.
Il nous confiera que le regard suppliant des gamins allemands le hantera toute sa vie ...

Comme quoi ... Il n'est nul besoin d'appartenir à la SS totenkopf ou à la SS Das Reich pour commettre des actes atroces sur des civils ou sur des militaires (en l'occurence des prisonniers allemands concernant l'exemple de mon Oncle) ... CQFD !
Que je sache, un prisonnier de guerre reste toujours un homme et ce même en dépit de son uniforme ... a fortiori un gamin dans l'exemple cité.

Et puisque vous êtes si prompts à dénoncer les horreurs nazis ( ce qui est tres bien, du reste ), pourquoi n'évoquez vous pas le funeste personnage que fût Ilya Erhenburg qui encourageait ouvertement le massacre d'Allemands... A telle enseigne que les autorités soviétiques de l'époque durent le faire taire courant avril 1945. Lassées ou excédées sans doute de ses propos répétitifs et néfastes sur le moral des troupes.
 


Dernière édition par Crin noir le Dim 6 Jan - 16:01 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:00 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Crin noir, il n'en reste pas moins un assassin aux yeux des juges de Nuremberg qui refusérent ce systéme de défense aux prévenus (nous avions reçu des ordres, nous les exécutions), tout comme aux yeux de tout tribunal actuel!!
Il a eu la chance lui d'être dans le camp des vainqueurs!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:44 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Concernant le Laconia :

-Le pilote a hésité à lancer sa bombe sur le sous-marin qui portait une CROIX ROUGE. Il a demandé des instructions il lui a été répondu "Sink Sub" ! Il a demandé à son équipage ce qu'ils comptaient faire. Il a dit qu'il était près à risquer la conseil de guerre mais que si un seul membre voulait obéir il obéirait. Effectivement un membre d'équipage voulut obéir. Tuant par là même des civils...britaniques. J'ajoute que les crimes de guerre dans les U Boat ont existé dans l'autre sens. Un commandant de U-Boat a mitraillé des naufragés. Il a été pendu (il a perdu la guerre il faut dire...) et je pense qu'il l'a mérité.

Concernant Dresde et Hamboug.

-Hambourg a été bombardé au phosphore. Savez-vous que les mères essayaient d'éteindre leurs bébés et que losqu'elles les sortaient de l'eau ils prenaient feu ?

-Dresde : le chiffre de 35000 morts est un chiffre de la...RDA ! Grand exemple de démocratie et d'exactitude historique la RDA...Le véritable chiffre est au minimum de 150000 morts pour rien, 300 000 au plus. Impossible de le savoir avec précision quand des dizaines de milliers de réfugiés n'étaient pas comptabilisés et ont été vaporisés.

Oui le SEUL BUT du bombardement de Dresde était de TUER des civils, selon un plan méthodique. Pas des tapis de bombes, non, trop simple. Je vais récapituler :

-Première vague de bombardement classique pour briser les fenêtres et les murs. Villes peu défendue, JAMAIS BOMBARDEE. Importance stratégique nulle (sinon pourquoi avoir attendu février 45 ???)

-Intense bombardement de bombes incendiaires en un point précis. Création d'un ouragan de feu de 1000 degrés . IMPOSSIBLE DE SURVIVRE.

Bombardement d'un endroit non touché ( le zoo si mes souvenirs sont bons...) afin de tuer les gens qui n'ont pas été tranformés en torches vivantes...

Intérêt militaire en février 45 ? A qui faire croire cela...

Les flammes étaient visibles à 200 kms.

Non Dresde n'est pas comparable à l'imprécision légendaire des bombardiers alliés (qu'il faut comprendre d'ailleurs, fallait être courageux pour être dans un B17...) . Il ne s'agit pas de civils tués pour raisons stratégiques...Tokyo par exemple (100000 morts) abritait des milliers d'ateliers. Pas Dresde. Sachez que même les équipages de bombardiers étaient écoeurés... Non c'est un crime de guerre inexpiable...Désolé.


Revenir en haut
Pigeon-ramier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 43
Localisation: Corse

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 17:18 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Ce récit se passe durant la déroute qui suit l’enfoncement du front par les Soviétiques pour encercler Stalingrad. La température peut descendre jusqu'à -40.

Témoignage du sous-lieutenant Mario Pedroni du Quatre-vingt-unième régiment d’infanterie, capturé avec le 11éme hôpital de campagne de la division Torino (ou il avait été admis, étant blessé) :
« 19 décembre 1942. Depuis quelques heures, la colonne de camions qui transportaient les blessés du 11éme hôpital de campagne de la division Torino essayait en vain de se frayer un passage vers l’Ouest. Des troupes blindées russes avaient déjà bloqué toutes les principales voies de communication. Le soir, la colonne s’arrêta dans un petit village, pour accorder quelque repos et soulagement aux blessés. Il ne s’était pas écoulé deux heures que des unités d’assaut russes, appuyées par des chars, firent irruption dans le village. Dans les conditions ou nous nous trouvions, il était impossible de songer à une quelconque défense, défense qui du reste eut aggravé notre situation puisque nous nous trouvions sous la protection de la Croix-Rouge et des lois internationales: mais les Russes ignoraient jusqu’à l’existence de certaines lois et conventions. Sitôt faits prisonniers, on nous fouilla pour la première fois: des vêtements tout a fait indispensables dans ce climat là nous furent enlevés. Ensuite les blessés les plus graves, cent cinquante environ, furent séparés des autres et massés contre une vieille cabane. Ils tirèrent sur eux à la mitraillette. Les chenilles des puissants chars T-34 achevèrent le méfait en broyant ces pauvres chairs. La scène fut si rapide que, de prime abord, nous demeurâmes abasourdis et presque incrédules face à tant de cruauté. Aussitôt après, un autre épisode nous fit comprendre dans quelles mains nous étions tombés. Une trentaine d’officiers et de soldats, qui n’arrivaient plus a tenir debout, et qui étaient encore abrités dans une isba, furent sauvagement massacrés et l’isba fut incendiée. Les mitraillettes russes n’avaient pas cependant pas du les tuer tous car, dés que les premières flammes se levèrent, on entendit des cris de désespoir qui se transformèrent en plainte spasmodiques de douleur quand les flammes commencèrent à mordre ces pauvres corps déjà déchiré par les blessures.
« Une fois ce massacre terminé, les russes mirent en colonne les survivants et nous commençâmes notre marche vers le camp de concentration. Nous marchâmes quatorze jours durant dans la steppe ; une seule fois, nous reçûmes un petit morceau de pain […] et il fallut huit journées de train pour arriver au lager. Pendant cette longue marche, notre escorte ne se départit jamais de sa cruauté. Des dizaines et des dizaines de prisonniers qui ne réussissaient à suivre la colonne étaient liquidés d’une rafale de mitraillette. Leur corps restaient aux bords de la piste, pour baliser cette triste marche. Le voyage en train fut tout aussi dur que la marche a pied. Entassés de façon invraisemblable dans les wagons, nous recevions comme rations une petite tranche de pain; pas d’eau, aucun secours pour les camarades qui mourraient au milieu des atroces souffrance de la gangrène. Les wagons n’étaient ouverts qu’une fois par jour, pour décharger les morts qui étaient systématiquement abandonnés au bord de la voie ferrée […]. »

Ce récit est tiré du livre d’Eugenio Corti : « La plupart ne reviendront pas. »


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 17:27 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Lire égalementle livre du Capitaine PALACIO de la Division AZUL "DOUZE ANS EN ENFER"!!
Edifiant!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:04 (2016)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com