France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les crimes de guerre des alliés
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
H.U RUDEL


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 72
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 17:34 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

 Un autre pour la route( comme dirait Daniel de Bangkok):c'est vrai ces crimes
contre l'humanité comptent pour du beurre:Pas nazis! rentrez-vous bien çà
dans votre petite tête de linotte...incroyable ce mauvais esprit!
Rolling Eyes

Il est vrai que l'armée rouge a commis d'innombrables crimes contre les militaires bien sûrs mais également contre des civils. Je cite un officier de la 2ème division d'artillerie de la Garde :
Citation:
Chez nous, on parle très mal des Polonais,......, on dit même qu'il faudrait tous les pendre et on y ajoute encore l'argument culturel : "Le peuple polonais n'est, historiquement, pas apte à vivre"

Autre exemple, dans ses mémoires de guerre parues en Allemagne sous le titre Aufbewahren für alle Zeit ! , le major Kopolev, germaniste renommé, ancien officier politique d'origine juive et témoin de multiples exactions, fit parler son supérieur, le Lcol Sabachtanski, chef de la 7ème section de la direction politique de la 50ème armée :
Citation:
Que faire, il doit haïr son ennemi comme la peste et vouloir exterminer radicalement. Pour que sa volonté de combattre reste intacte, il faut ensuite qu'il sache pourquoi il s'élance de sa tranchée et traverse des champs de mines en rampant sous le feu ennemi : il ira en Allemagne et là, tout lui appartiendra : les richesses, les femmes, tout ! Qu'il fasse ce qu'il voudra. Qu'il frappe dans le tas, leurs petits-enfants et arrière-petits-enfants doivent en frémir d'horreur !.....Tout le monde ne tue pas les enfants. ....Mais puisque tu me poses la question : laisse donc les plus excités tuer aussi les petits Fritz....
Kopolev tenta alors de le raisonner en en appelant à la conscience de son camarade, le résultat : Kopolev fut envoyé en camp de concentration du Goulag, accusé de diffamer l'Armée rouge et de favoriser les Allemands.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan - 17:34 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
REX


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 17
Localisation: Vienne

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 17:42 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Le fait est que les Soviétiques ont été du côté des vainqueurs alors beaucoup de crimes de guerre commis par le NKVD dirigé par l'infâme Beria et le mégalomaniaque Staline sont passé sous silence. Le premier crime qui me viens en tête est celui mentionné plus haut au sujet de Katyn ou des milliers d'officiers Polonais ont été tué d'une balle dans la nuque dans la forêt de Smolensk en 1940. Le Goulag était un camp terrible ou les Prisonniers de Guerre mourraient tranquillement dans une souffrance énorme. La preuve, les 95 000 Allemands envoyé au Goulag après la défaite de Stalingrad, seulement 5000 sont revenu en Allemagne...

Il y a aussi les 2 millions de viol commis par l'Armée Rouge en Allemagne en 1945 contre les femmes Allemandes de 12 à 82 ans!


Revenir en haut
Thor


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2007
Messages: 42
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 18:21 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

REX a écrit:
Le fait est que les Soviétiques ont été du côté des vainqueurs alors beaucoup de crimes de guerre commis par le NKVD dirigé par l'infâme Beria et le mégalomaniaque Staline sont passé sous silence. Le premier crime qui me viens en tête est celui mentionné plus haut au sujet de Katyn ou des milliers d'officiers Polonais ont été tué d'une balle dans la nuque dans la forêt de Smolensk en 1940. 

J'ai vu ces jours-ci sur certains fora, des Allemands qui fusillaient des personnes civils
ou militaires(?) devant des fosses avec le titre de:"Shoah par balles"( ?) cette appellation
est-elle réservée que  pour les Allemands?Il y aurait-il plusieurs sortes de criminels?
A vous lire.


Revenir en haut
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 19:11 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Nous sommes le 6 juin 1944, 15H00, ferme de la Herguerie, commune d'Audouville-la-Hubert, arrière-secteur d'UTAH BEACH:
30 prisonniers Allemands de l'Ost-Bataillon 795 - en réalité une majorité de Géorgiens et leur encadrement Allemand, la plupart blessés dont certains gravement - qui étaient rassemblés là depuis 6H00 du matin sous la garde d'une douzaine de paras de la 1O1ième Airborne sont exécutés sans préavis à l'abri des regards indiscrets des quelques civils présents, notamment des proprétaires des lieux : la famille Birette...
Les cadavres des prisonniers resteront au beau milieu de la ferme 15 jours durant, en plein soleil. Etant sur l'axe de progression des colonnes motorisées Américaines débarquant à UTAH BEACH, certains corps complètement déssechés finiront même écrasés sous les chenilles des Sherman, "finissant par ressembler à des planches"...  

La raison invoqué pour ce massacre : le manque d'effectif pour surveiller les prisonniers et l'incertitude de la bataille aux premières heures du débarquement !!!
( Source:Famille Birette qui a bien entendu les rafales)
Et il semblerait que ce cas ne soit pas isolé !!!

Si vous connaissez d'autres exactions Alliés de ce genre n'hésitez pas à me le faire savoir, ça m'intéresse fortement !!!

Merci à tous !!!


Dernière édition par Morpion le Mar 8 Jan - 19:49 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 19:23 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

PUTAING DE BONG DIEUG DE M..... VOUS ALLEZ LES INDIQUER LES SOURCES !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 22:38 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Ne prends pas les gens pour des c**s Lulu, un texte piqué sur un forum même si tu donnes le lien du forum, c'est pas une source d'accord!! Trop facile tu peux mettre n'importe quoi alors !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 10:58 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Le "conseil" de Lulu sur la prise de lunettes était tout à fait inaproprié. je l'ai donc supprimé. Je commence à en avoir plein le dos de ces réflexions qui ne mènent à rien ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 12:23 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

On voit bien que le texte de Morpion n'indique aucune source... C'est surement vrai, mais quel est l'auteur ?
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Raspoutine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 176
Localisation: SIBERIE

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 19:10 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

  
 Wilhelm Gustloff (paquebot)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wilhelm Gustloff (bateau))
Aller à : Navigation, Rechercher

Pour l’article homonyme?, voir Wilhelm Gustloff.
Sommaire[[url=javascript:toggleToc()]masquer[/url]]

1 Baptême nazi
2 Un paquebot prestigieux
3 Une fin tragique
3.1 La fuite face aux Russes
3.2 Le naufrage
4 Des catastrophes oubliées
5 Notes
6 Voir aussi
6.1 Sur le sujet
6.2 Au cinéma
7 Liens externes




Wilhelm Gustloff


Le Wilhelm Gustloff est un prestigieux navire de croisière de grandes dimensions lancé à Hambourg par la marine allemande le 5 mai 1937, qui porte le nom d'un responsable nazi assassiné l'année précédente. Transportant plusieurs milliers de réfugiés de Prusse orientale fuyant la progression de l'Armée rouge, il est torpillé par un sous-marin de la marine soviétique le 30 janvier 1945. Selon des études récentes (Heinz Schön), son naufrage provoqua la mort d'au moins 5 300 personnes, une source allemande annonce le chiffre d'environ 9 343 personnes, ce qui en ferait la plus grande catastrophe maritime de tous les temps. Selon d'autres sources, le nombre de victimes du Gustloff serait même de 12 000.

Baptême nazi  Wilhelm Gustloff était un activiste virulent du parti nazi en Suisse (Landesgruppenleiter), à l'antisémitisme exacerbé. Né le 30 janvier 1895 à Schwerin (dans le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale), il fut assassiné à Davos le 4 février 1936 par David Frankfurter, un étudiant juif, qui rêvait par ce geste de « réveiller son peuple ».
Adolf Hitler décide de baptiser de son nom un paquebot en cours de finition dans les chantiers navals de Hambourg. Le lancement du navire a lieu en présence de Hitler et de Hedwig, la veuve de Gustloff.

Un paquebot prestigieux  Lancé le 5 mai 1937, le Wilhelm Gustloff est un prestigieux paquebot de la Kraft durch Freude (la force par la joie), organisation de loisirs créée par le dirigeant national-socialiste Robert Ley afin de concilier la classe ouvrière.
Le navire fait 208 mètres sur 24, il à un tonnage de 26 000 tonnes et est conçu pour transporter un total de 1 865 personnes. Étant utilisé par la Kraft durch Freude, il ne comporte pas de classe de luxe, ce qui est un fait rare pour l'armement des navires de croisière de l'époque.
Le Wilhelm Gustloff sert pour de nombreuses croisières à la fin des années 1930. Il est réquisitionné le 22 septembre 1939 pour être transformé en navire-hôpital de la marine de guerre. Lors de la campagne de Norvège au printemps 1940, il est utilisé pour rapatrier les blessés. Le 20 novembre 1940, l'ancien paquebot est mis à quai au port de Gotenhafen (aujourd'hui Gdynia, en Pologne), afin d'y servir de caserne flottante pour la seconde division-école de sous-mariniers.

Une fin tragique
La fuite face aux Russes Début 1945, la progression des troupes soviétiques et la défaite de l'Allemagne semblent inéluctables. La Prusse orientale accueille de nombreux civils et militaires fuyant l'offensive de l'Armée rouge.
Dans le cadre de l'opération Hannibal employant quatre grands navires de transport pour évacuer la population. Plusieurs milliers d'entre eux prennent place à bord du Wilhelm Gustloff qui lève l'ancre au matin du 30 janvier 1945, dans l'espoir de rejoindre les ports de Flensburg et de Kiel, encore libres de toute occupation. Une liste officielle dresse le nombre de 7 956 personnes à bord, comprenant membres d'équipage, soldats et réfugiés civils. Dans les faits, ce nombre est très supérieur. Il dépasse les 8 000 personnes et de récentes recherches (Heinz Schön) avancent le chiffre de 10 050 personnes. L'unique certitude est que plus de 4 000 enfants et adolescents s'y trouvaient alors.
Cependant, la Mer Baltique est alors peu sûre, car de nombreux sous-marins de la marine soviétique y patrouillent afin de couler tout navire allemand qu'ils pourraient croiser. Dès le début du voyage du Wilhelm Gustloff, trois sous-marins sont signalés, mais ils sont jugés sans danger pour le paquebot.

Le naufrage Au soir du 30 janvier, le Wilhelm Gustloff, escorté d'une seule vedette lance-torpille, reçoit un message d'une formation de dragueurs en approche lui demandant de naviguer avec les feux de position allumés pour éviter tout risque de collision entre les navires, ce que le capitaine Petersen exécute immédiatement. Mais un quatrième sous-marin se trouvait alors en patrouille à proximité, le long de la côte basse de Poméranie orientale : le S13.
Alexandre Marinesko, le capitaine du sous-marin, fait armer 4 torpilles, dénommées « pour la mère-patrie », « pour le peuple soviétique », « pour Léningrad » et « pour Staline ». La dernière fait long feu et doit être retirée du tube puis désamorcée en catastrophe, tandis que les trois premières touchent le paquebot qui coule en moins de 50 minutes.
Les torpilles vont exploser contre les flancs bâbord du grand paquebot allemand. La première pulvérise le compartiment de l'équipage à l'avant. La seconde détonne juste en dessous de la piscine où des dizaines d'auxiliaires féminines de l'armée ont trouvé refuge. La troisième explose dans la salle des machines, plongeant instantanément le bâtiment dans le noir.
Pendant ce laps de temps, une grande panique règne à bord du navire bondé, où les canots de sauvetage sont en sous-nombre et assaillis. L'un des rescapés, le mécanicien Johann Smrczek fera le récit des événements. Ayant rejoint le pont supérieur aménagé pour les blessés du front oriental, il y a « pris conscience du drame qui se déroulait en bas. À travers les vitres blindées, je ne pouvais les entendre crier. Mais les gens étaient serrés comme des sardines et le pont inférieur était déjà à moitié couvert d'eau. Et j'ai vu des éclairs, des coups de feu. Les officiers tuaient leur propre famille.[1] »
Seuls 996 rescapés sont secourus par des navires accourus à la rescousse groupé autour du croiseur lourd Admiral Hipper, laissant derrière eux plusieurs milliers de victimes.

Des catastrophes oubliées D'autres navires de transport subiront le même sort dans la fuite de la Prusse orientale ou à partir de la baie de Lübeck :

le Général von Steuben coulé le 10 février 1945 par le même Alexandre Marinesko (et dans la même mission) et qui fit près de 3 000 victimes, réfugiés et blessés essentiellement,
le Goya, le 16 avril 1945. On avance le chiffre de 15 000 victimes cumulées pour les naufrages du Wilhelm Gustloff et du Goya.
Trois navires, le Cap Arcona, le Thielbek et le Deutschland sont coulés par des Hawker Typhoons de la Royal Air Force dans la baie de Lübeck, le 3 mai 1945. Le bilan fait état d'environ 8 000 morts (7 500 déportés, 500 SS) et 150 rescapés dont 15 Français.

Du fait de son contexte, une Seconde Guerre mondiale sanguinaire entachée de nombreux drames, ces catastrophes resteront longtemps quasi ignorées. De plus, la découverte de l'horreur de la Shoah à la même époque a occulté toute référence à la souffrance des Allemands. Ce n'est que récemment que des chercheurs et des auteurs se sont penchés sur cette tragédie. L'activité renaissante des groupuscules d'extrême-droite en Allemagne a également joué en faveur du rappel de certaines de ces catastrophes. Des plongeurs d'appartenance néo-nazi ont par ailleurs visité l'épave du Gustloff pour en remonter la plaque nominale.

Notes ↑ Le torpillage du Wilhelm Gustloff, par Gabriel Vital-Durand, article d'herodote.net, référence francophone de la vulgarisation historique sur le net

 Liste des paquebots


Sur le sujet  Christopher Dobson, John Miller et Ronald Payne, Die Versenkung der Wilhelm Gustloff, Ullstein, 1995 (ISBN 3548236863) (en allemand, original en anglais)
Günter Grass, En crabe (titre original allemand : Im Krebsgang), 2002 (ISBN 2020685337)
(de) Heinz Schön, Die Gustloff-Katastrophe, 2002 (ISBN 3613010275)


Au cinéma [modifier]
Nacht fiel über Gotenhafen, un film de Frank Wisbar de 1959


Liens externes [modifier]
(fr) La Tragédie du Gustloff
(de) Site de la ZDF consacré au naufrage du Wilhelm Gustloff


Dernière édition par Raspoutine le Dim 13 Jan - 12:25 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 11:29 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

<<Des plongeurs d'appartenance néo-nazi ont par ailleurs visité l'épave du Gustloff pour en remonter la plaque nominale.>>

Et toujours le petit "détail assassin de Wikipédia !!

Pourquoi "néo-nazi" ?? Parce qu'ils cherchent la vérité, qu'ils remontent la plaque de ce navire ??
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 14:04 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Je me demande d'ailleurs comme Wikipédia (dont je me suis toujours méfié) faisait pour reconnaitre des plongeurs "d'apparence néo-nazis"... Ils avaient des croix gammées sur les fesses ? Ils plongeaient en faisant le salut romain ? Ils étaient désignés par Deloglu ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 15:59 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Bonsoir,
Fil tres amusant.
Quelques energumenes tentent de situer les crimes de guerre allies au niveau des crimes de guerre et des crimes contre l'humanite nazis sur le meme niveau, question de rehabiliter Hitler.
Admin rame a tenter de conserver un peu de serieux, Briard peine a suivre et le pere Laurent se marre

_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
JULES


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 262
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 16:19 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Pourquoi? Faut pas parler des "libérateurs" de vie de certaines personnes?C'est réservé
à une certaine clientèle?
Tu ris jaune! comme Paul Meurisse!! 


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 16:37 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Bonsoir,
Fil tres amusant.
Quelques energumenes tentent de situer les crimes de guerre allies au niveau des crimes de guerre et des crimes contre l'humanite nazis sur le meme niveau, question de rehabiliter Hitler.
Admin rame a tenter de conserver un peu de serieux, Briard peine a suivre et le pere Laurent se marre


Qu'est ce qui se passe Daniel, tu es sans arguments, alors tu tentes "l'humour" à la Staline !! Tes gourous sont en vacances ??
Pas sympa ça, ils ne t'ont pas même laissé une note !!
Pas de bol hein !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 16:45 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Bonsoir, Fil tres amusant.
Tâchons de décortiquer tes arguments:
Quelques energumenes tentent de situer les crimes de guerre allies au niveau des crimes de guerre et des crimes contre l'humanite nazis sur le meme niveau, question de rehabiliter Hitler.

Personne ne réhabilite Hitler ! Ni Staline d'ailleurs le grand pote à De Gaulle (ben oui quoi faut dire les choses, hein!) Mais on essaye de faire voir l'autre face de cette guerre. celle qui consistait à faire griller des petits enfants dans les feux de joie des bombes au phosphore ! Et de poser la question: y'a-t-il là "crime de guerre" ?
Admin rame a tenter de conserver un peu de serieux, Briard peine a suivre et le pere Laurent se marre





Il se marre le Père Laurent parcequ'il ne peut rien faire d'autre ! On attend en vain des réponses sur plein de sujets. mais on peut attendre longtemps ! Passons. Où en est cette grève de la faim devant l'ambassade du Laos à Bangkok ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:17 (2016)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com